Richard Le Hir

  • Featured 4a5374ec2b273ca0e4ff18d2ca9975b8

    Richard Le Hir635 articles

    • 3 086 555

    Avocat et conseiller en gestion, ministre délégué à la Restructuration dans le cabinet Parizeau (1994-95)



Un vulgaire petit « bully » de cour d’école

Pee-Wee Trudeau : A Royal Canadian Embarrassment !

Des réflexes à fleur de peau peu rassurants chez un chef d’État

Toujours plus bas !

L’Empire Desmarais en eaux troubles

Dans les galas et les activités de bienfaisance qu’il patronne, personne ne parle des enfants dont il exploite le travail en Ouganda

Les procès nous épuisent

La situation financière de Vigile est très préoccupante

Nos adversaires politiques cherchent à nous faire taire

Philippe Couillard doit son élection à la chefferie du PLQ en 2013 à Marc-Yvan Côté et Sam Hamad

Il était une fois dans... l’Est du Québec

Premier Tech se fait conférer un monopole d’une valeur potentielle de plus d’1 milliard par règlement à peine trois mois après l’élection du gouvernement Couillard

L’héritage empoisonné de Jean Charest

Le couvercle de la marmite Libérale vient de sauter

À partir de maintenant, c’est sauve-qui-peut

Le mégalo-virus de la division à l’œuvre

Chez les Libéraux, comme si vous y étiez

Le risque de contagion par association et l'odeur nauséabonde de la putréfaction vont faire fuir alliés, amis et électeurs

Intolérants, xénophobes, racistes, les Québécois ?

L’odieuse tyrannie de la bien-pensance

La société québécoise a toujours été un modèle d’accueil

Le lourd héritage du gouvernement Charest

Les sept péchés capitaux de Nathalie Normandeau

Les Libéraux sont finis, mais la partie n’est pas gagnée pour autant

Dans les coulisses de l’Histoire

La dette de la Loi 101 envers ESSO

Les pires ennemis de la primauté du français au Québec sont parmi nous

Retour au milieu des années 1970

Le grand bond en arrière du patronat québécois

Des lendemains qui déchantent en vue

Sur l’élan d’une chronique perfide de Michel David

L’Institut de recherche sur l’indépendance déjà dans la mire des fédéralistes, avant même sa constitution

La grande majorité des études qui auraient dû être faites ne l’ont jamais été