PQ - Changement de paradigme

Québec

Facal a raison, sauf sur un point primordial : Bouchard a malmené volontairement le PQ

10 constats sur le PQ



Avant-hier, mon estimée collègue Josée Legault mettait les déboires du PQ sur le compte du virage identitaire amorcé sous Pauline Marois en 2007, accentué par la Charte des valeurs en 2013.

Québec

Même les fédéralistes en ont marre du régime libéral

Le PQ doit vivre



Mathieu Bock-Côté et moi avions imaginé une émission de débats qui nous aurait opposés l’un à l’autre. Dans la présentation, il me décrivait comme une fédéraliste convaincue qui n’a jamais complètement fermé la porte à la souveraineté. « Si elle combat cette option, elle la respecte. » C’est vrai. D’une part, la souveraineté est une option légitime et, d’autre part, le Parti québécois nous a donné certains des meilleurs gouvernements de notre histoire.

Québec

« La seule avenue, hautement incertaine, est une attaque frontale et polarisante contre le régime politique canadien afin d’amener le débat sur le seul terrain à l’avantage du PQ. »

PQ: du calme svp



Quand on approche des élections, tous les chefs de parti, sans exception, demandent à leurs députés de finaliser leur réflexion : tu continues ou je te cherche un remplaçant ?

Québec

Le PQ doit cesser de pencher à gauche pour redevenir une coalition nationaliste

Un autre sauveur!



Hier, dans sa chronique, mon ami Mathieu Bock-Côté a écrit que Jean-Martin Aussant représentait « la dernière chance du PQ ».

Chronique d'Alexandre Cormier-D.

Le départ du clan Cloutier

Les fatigués quittent le navire péquiste



Le départ d’Alexandre Cloutier et de ses proches doit réjouir les nationalistes du Québec. Avec ces départs, peut-être que le PQ pourra se sortir du politiquement correct et enfin affronter la doxa multiculturaliste de l’État canadien.

Québec

Le départ du clan Cloutier permet de renouveler le Parti québécois

La limonade de M. Lisée



Pour Jean-François Lisée, ce début d’année électorale est peu rassurant. Sous sa direction, les appuis au Parti québécois étaient déjà en chute libre. Voilà aussi qu’hier, en un seul jour, il perd Alexandre Cloutier, Nicole Léger et Agnès Maltais.

Québec

« Lisée a cette habileté de pouvoir retrouver son aplomb et de surprendre. Sa course à la chefferie et le dernier congrès du PQ l’ont illustrée. »

Capitaine courage



Plusieurs députés de l’Assemblée nationale réfléchissent ou ont déjà pris la décision de ne pas se représenter à la prochaine élection générale. Le Parti québécois verrait partir de précieux vétérans comme Nicole Léger, François Gendron et d’autres.

Québec

« La nation phénomène sociologique tend à coïncider avec le phénomène politique, dans la mesure où elle atteint cette identification avec son État » - Daniel Johnson, dans Égalité ou indépendance

Le PQ doit sortir de l’électoralisme



Nombreux sont les sympathisants de l’objectif de souveraineté qui ont baissé les bras. Pourquoi ? Tout au long des 25 dernières années, en tant que militante et intellectuelle, j’ai vu se déployer des stratégies souverainistes le plus souvent axées sur l’objectif électoral (à l’exception du référendum de 1995), condition juridique évidente mais insuffisante d’une avancée véritablement nationale et politique.

Québec

Aussant avec Nadeau-Dubois = le retour de l'alliance mortifère entre la gauche montréalaise et le PQ

La dernière chance du PQ?



Ce sont des députés enracinés dans des comtés-forteresses qui le quittent, pour peu que de semblables forteresses existent encore pour le PQ. On y verra probablement un autre signe de l’affaiblissement d’un parti qui pourrait bien être rasé de la carte électorale en octobre.

Québec

Départs au Parti Québécois : une opportunité s'ouvre afin de renouveler le discours nationaliste

Alexandre Cloutier annonce son retrait de la vie politique



Le député péquiste de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a annoncé mardi qu’il quittera la vie politique à la fin de son mandat à l'automne 2018.

Québec

Le PQ doit se démarquer s'il veut rebondir

Huit et demi



Au Premier de l’an, il restait exactement neuf mois au Parti québécois pour rebondir et sauver sa peau en vue de l’élection du premier octobre. Le temps passe vite. Il n’en reste que huit et demi et le PQ a été un courant d’air durant cette première moitié de janvier.

Québec

Retour d'Aussant au PQ ? On est loin de l'enfant prodigue

Le naufragé



Au printemps 2011, Pauline Marois avait provoqué une cascade de démissions quand elle avait présenté, sans avoir consulté le caucus péquiste, un projet de loi visant à empêcher toute contestation judiciaire de l’entente très discutable sur le nouvel amphithéâtre qui était intervenue entre la Ville de Québec et Québecor.

Québec

«L’élection du PQ en 2012 peut se comparer à celle de l’UN en 1966: il s’agit de la dernière victoire d’un parti qui appartient à l’époque antérieure»

Quelques réflexions sur le sondage d’aujourd’hui



Le sondage Léger de ce matin confirme trois tendances qui se laissaient deviner depuis quelques mois: la montée de la CAQ, qui parvient à s’imposer comme l’alternative au PLQ, le déclassement de ce dernier, qui exaspère et inspire un virulent mépris chez de plus en plus d’électeurs, ainsi que la chute du PQ qui n’en finit plus de régresser et voit son existence compromise lors des prochaines élections.

Québec

Que faire du PQ ? 20% ce n'est pas drôle !

Le « grand coup » dont le PQ a besoin



Depuis des semaines, des députés du Parti québécois (PQ) rêvent au « grand coup » – le geste éclatant qui permettrait au parti de se donner un nouvel élan, alors qu'il semble coincé dans une infernale spirale descendante.

Québec

Lisée utilisera la clause dérogatoire pour éviter toute contestation

Le PQ déposera une «loi sur le visage découvert»



Le Parti québécois (PQ) déposera d’ici la fin de l’année un projet de «loi sur le visage découvert», malgré l’adoption récente par l’Assemblée nationale d’une loi sur la neutralité religieuse.

Canada

Il faut arrêter de voir tous les problèmes à travers le prisme référendaire

DES IDÉES EN REVUES — LISÉE ET LES AUTOCHTONES

Une responsabilité partagée entre Québec et Ottawa même après l’indépendance



La politique du gouvernement du Québec lors du référendum de 1995 était que les peuples autochtones avaient, comme le Québec, le droit à la libre disposition, mais dans un Québec souverain. Le PQ proposait alors ce qui était sans doute à l’époque, voire aujourd’hui, une politique progressiste quant à l’autonomie politique et les droits territoriaux. L’intégrité territoriale du Québec prévalait cependant sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. […]

Québec

Fin de la série noire pour le PQ ?

CHRONIQUE

Le phénix péquiste?



Le Parti québécois sort ragaillardi de son congrès et peut espérer avoir mis fin à une énième séquence particulièrement difficile qui a commencé lors d’un autre congrès, celui de Québec solidaire et de la convergence avortée, en mai. Pour le PQ, d’ici les élections générales, la route s’annonce quand même extrêmement difficile et le « chemin des victoires », fort étroit. Rien n’est joué. Tout demeure possible. Le phénix pourrait renaître de ses cendres. Ou pas.

Québec

«Il faut sortir le débat du carcan provincial et en sortir par le haut»

PQ : sortie de secours ?



Imaginez un instant que vous êtes Jean-François Lisée ou l’un de ses proches collaborateurs. Vous êtes en difficulté. Le congrès du PQ s’ouvre. Qu’est-ce que vous espérez ? Vous espérez un appui massif au chef, pas de dérapages, de belles images d’une famille unie.

Québec

Un défi de taille !

92,8 % et après?



Avant le Congrès du Parti québécois, en fin de semaine, peu d’observateurs, voire aucun, prévoyaient le score que Jean-François Lisée a finalement obtenu : 92,8 %

Québec

«Il n’y a plus de péquistes heureux»

Ambiguïtés péquistes



Le soleil brillait durant le week-end. Ce serait mal connaître les militants du Parti québécois que de s’étonner de leur présence studieuse à l’intérieur du Palais des congrès de Montréal. Sous cet aspect, le PQ n’a pas changé depuis sa création. On prend la politique au sérieux et on y consacre tout son temps.

Québec

Opportunisme ou conviction sincère ?

Le virage vert



Les débats sur le cégep anglais ou l’affichage commercial ont monopolisé l’espace médiatique au cours du congrès péquiste de la fin de semaine dernière, mais il y a fort à parier que l’environnement occupera beaucoup plus de place que la langue dans la plateforme électorale du PQ.

Québec

Le PQ demeure le seul parti politique auquel les Québécois peuvent faire confiance sur la question de son engagement au service du bien commun et de leur intérêt collectif

Congrès du PQ

Vigile soutient Lisée

Un seul enjeu aux prochaines élections : Qui contrôle l’État au profit de qui ?


Depuis son élection à la tête du Parti Québécois, Vigile n’a pas ménagé ses critiques à l’endroit de Jean-François Lisée, lui reprochant entre autres ses commentaires mondialistes et même anti-souverainistes lors du Brexit, ses prises de position fort peu diplomatiques lors des campagnes présidentielles américaine et française, son obsession à rechercher une entente impossible avec Québec Solidaire sans accepter des compromis qui auraient engagé le PQ dans des combats n’ayant rien à voir avec sa mission première, et sa timidité à défendre l’identité québécoise contre les assauts combinés du multiculturalisme et de la bien-pensance.

Québec

Lisée gagne son premier pari

Jean-François Lisée obtient l'appui de 92,8% des membres du PQ



Le chef du Parti québécois (PQ) Jean-François Lisée a obtenu l'appui de 92,8% des membres de sa formation politique, samedi.

Québec

Me semble que nous l'avons déjà entendu celle là ! La diversité et les jeunes pour sauver le PQ...

Le PQ s'offrira une cure de jeunesse et de diversité

Entrevue avec Gabrielle Lemieux, la nouvelle présidente du parti.


La présidente Gabrielle Lemieux, 31 ans, promet d'être « très proactive » pour attirer les jeunes, les femmes et les personnes des minorités visibles dans ses rangs à temps pour les prochaines élections. Comment compte-t-elle s'y prendre ? Tour d'horizon.

Québec

«La mode est au mépris du PQ»

L’importance du PQ (2/2)



Avec ses 92,8 % lors de son vote de confiance, Jean-François Lisée a confirmé qu’il contrôle bien son parti. Les militants sont plus matures que ne le croient les analystes : ils ont su s’unir devant une année cruciale.

Québec

En route vers les élections générales

Le PQ amorce son congrès à Montréal



Des délégués du Parti québécois tenteront de modifier le programme de leur formation politique afin d’assujettir à la fois les centres de la petite enfance (CPE) et les garderies privées subventionnées à la Charte de la langue française au cours de leur congrès, qui s’ouvre à Montréal vendredi.

Québec

«La lamentable débandade du candidat libéral dans Louis-Hébert montre encore que, dès qu’il est question d’éthique, le jugement prend congé au PLQ»

Le PQ à la recherche d’un cheval



J’étais hier soir au Palais des congrès pour l’ouverture du congrès du PQ. J’ai assez milité pour savoir lire le non-verbal des gens présents. On affiche sa confiance, on serre les coudes, on travaille avec discipline, mais on laisse aussi percer la nervosité.

Québec

Que fera le PQ en fin de semaine ?

Un parti en danger (1/2)



Certains analystes paresseux vont encore une fois présenter le PQ comme un parti chicanier. C’est qu’il leur semble inconcevable qu’on débatte sérieusement d’idées politiques sans s’en tenir aux termes prescrits par la rectitude médiatique.

Québec

Une partie serrée

Lisée en sursis



Être chef du Parti québécois, même quand ça va bien, c’est comme être en liberté conditionnelle. Mais quand le parti glisse dans les sondages, après que le chef a écarté la tenue d’un référendum dans un premier mandat, et qu’il doit se soumettre à un vote de confiance de membres imprévisibles, ça devient périlleux.

Québec

Un congrès du PQ sans surprises ?

Congrès du PQ -3 : pas si fébrile



Le congrès du Parti Québécois s’ouvre vendredi à Montréal. Il s’agit du premier exercice du genre en plus de six ans et ça donne toujours des choses intéressantes à raconter aux gazettes.