PQ - Changement de paradigme

Québec

« On n’a pas fini de rigoler, même si tout cela est pathétique. »

Lisée, la comète et le PQ



Catherine Fournier a répondu lundi à la question que pose Jean-François Lisée dans son dernier bouquin : Qui veut la peau du PQ?

Québec

Véronique Hivon défend encore le « rassemblement souverainiste » avec le OUI-Québec...

Départ de Catherine Fournier: c’est l’incompréhension la plus totale, réagit Véronique Hivon



La députée de Joliette Véronique Hivon a réagi avec beaucoup d’incompréhension au départ de Catherine Fournier, annoncé lundi dans la plus grande surprise.

Québec

Le plan du PQ pour se renouveler : de vagues principes bien peu convaincants

Hormis l'indépendance, tout est sur la table



Nous avons rendu publique aujourd’hui la synthèse de notre proposition de plan d’action 2019 pour un nouveau Parti Québécois. Le choix des mots n’est pas anodin; à la conclusion de cette démarche, c’est bel et bien un nouveau Parti Québécois que nous souhaitons avoir mis sur pied, un nouveau Parti Québécois qui sera prêt pour sa relance,et entièrement au service de l’indépendance.

Québec

Fournier fâche les nostalgiques, mais dénonce une tare réelle du PQ : son incapacité à se réformer

L’ingratitude



Il y a quelques années, le confrère Antoine Robitaille a écrit, en collaboration avec le grand philosophe français Alain Finkielkraut, un essai intitulé L’ingratitude.

Québec

Un hommage posthume...

Hommage au Parti québécois



Cette chronique aurait pu s’intituler «Un projet à revoir de A à Z» au regard du plan de renouveau présenté mardi par le Parti québécois (PQ). Non. En fait, ce n’était pas souhaitable.

Québec

Guéguerre de mots entre Bérubé et Fournier : le PQ ne digère pas la trahison

L'étoile montante Catherine Fournier quitte le PQ: une autre tuile s’abat sur le parti déjà mal en point



Le départ de l’étoile montante du Parti québécois Catherine Fournier constitue un autre coup dur pour la formation politique indépendantiste, qui a ignoré selon elle les nombreux signaux de son déclin.  

Québec

Il faut saborder le PQ pour qu'il ne reste qu'un seul parti nationaliste

L’électrochoc



Dans son dernier livre, Jean-François Lisée demande : « Qui veut la peau du PQ ?». Catherine Fournier a donné lundi une réponse qu’il n’attendait sans doute pas. Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé a qualifié d’« acte manqué » sa décision de quitter le parti dont elle a défendu les couleurs il y a tout juste cinq mois, mais le coup n’en est pas moins dur et pourrait même marquer le début de la fin. Ou de la résurrection, selon le point de vue.

Québec

Il y a trois ans, Fournier proposait de renouveler le fédéralisme canadien...

Où s'en va la députée Catherine Fournier sans ses skis?



La députée de ma circonscription de Marie-Victorin, Catherine Fournier, vient de quitter le Parti québécois pour siéger comme indépendante et œuvrer à l'émergence d'un mouvement «non partisan» qui regrouperait les électeurs du PQ, de QS, les abstentionnistes, les jeunes, les vieux, tout le monde.

Québec

Les incohérences de Fournier sont nombreuses, même si elle a mis le doigt sur une vérité : l'irréformabilité du PQ

Diviser pour rassembler



Il y a quelque chose de paradoxal dans la démarche de la députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, qui a annoncé qu’elle siégera désormais comme députée souverainiste indépendante. L’élue appelle au rassemblement des souverainistes, alors que son geste relève de la division. C’est en fait un appel au schisme qui, s’il est écouté, doit conduire le Parti québécois à se saborder.

Québec

Le véhicule péquiste est foutu

Catherine Fournier: Ultimatum pour la souveraineté



Les mauvaises nouvelles ne cessent de s’accumuler pour le Parti Québécois qui, après avoir été réduit au statut de deuxième groupe d’opposition avec seulement 10 élus, voit maintenant la députée Catherine Fournier quitter son caucus pour siéger comme indépendante.

Québec

Seuls les baby-boomers sont émotivement attachés au Parti québécois

Tourner en rond



Catherine Fournier quitte le PQ pour siéger comme souverainiste indépendante et elle annonce vouloir oeuvrer au rassemblement des indépendantistes sans nécessairement créer un parti politique.

Québec

« Le PQ, déjà vampirisé par QS et la CAQ, se retrouve à seulement neuf députés. »

L’implosion finale du PQ?



Jean-François Lisée a titré son livre Qui veut la peau du Parti québécois ?. La question qui se pose, c’est aussi « Qui veut diriger le Parti québécois ? ».

Québec

QS veut être reconnu comme le 2e parti d'opposition

Nouvelles divisions dans le camp souverainiste



Le Parti québécois (PQ) refuse de laisser aller son statut de deuxième groupe d’opposition à l’Assemblée nationale avec Catherine Fournier.

Québec

Sur le fond, elle a sans doute raison : le PQ est irréformable de l'intérieur

Catherine Fournier quitte le Parti québécois pour siéger comme indépendante



Parce que le Parti québécois ne pourra jamais mener le Québec à la souveraineté, la députée Catherine Fournier a annoncé lundi qu’elle quittait le caucus péquiste pour siéger comme «députée souverainiste indépendante».   

Québec

Option Québec : un nouveau parti de centre-gauche qui veut reproduire la stratégie référendaire et diviser le vote francophone ? Non merci !

Que nous réserve donc Catherine Fournier?



Que nous réserve Catherine Fournier par son annonce, très attendue, de lundi matin? La députée de Marie-Victorin tiendra tout le Québec politique en haleine jusqu’à demain matin.

Québec

Les divisions péquistes sont la preuve de la recomposition du champ politique québécois

Les séparatistes c’est comme Marvel: il y en a pour tous les goûts



«Les séparatistes québécois, c’est comme l’univers Marvel! Il y a des super-héros pour tous les goûts! Un peu plus à gauche, un peu à droite, c’est un mégasuper univers», lance Richard Martineau dans le cadre de sa chronique «Réveillez-vous» diffusée au Québec Matin.

Québec

Lisée incapable d'assumer ses responsabilités

Lisée, pas qu'un «grand fendant»



Comme toutes les aventures, celle de Jean-François Lisée à la tête du Parti québécois (PQ) a été une rencontre avec lui-même et avec les autres.

Québec

Les péripéties du PQ sous Lisée racontées par le principal intéressé...

Lisée aurait offert son poste de chef du PQ à Hivon



Jean-François Lisée aurait formellement offert son poste de chef du Parti québécois à Véronique Hivon quelques mois avant le déclenchement de la dernière campagne électorale, a appris l’analyste politique de TVA Nouvelles, Jonathan Trudeau.

Québec

« Le nouveau partage des eaux en politique québécoise, c’est le camp national, réunissant la CAQ et le PQ, contre le camp multiculturaliste, réunissant le PLQ et QS. »

Et si le PQ se rendait utile ?



Cinq mois après la raclée du 1er octobre, le PQ ne donne pas l’impression d’avoir retrouvé ses esprits.

Québec

Le PQ a raison : il faut abolir ce cours de propagande multiculturaliste

Le PQ veut la fin du cours d'éthique et culture religieuse



Pour régler le dossier de la laïcité, le gouvernement Legault doit abolir le cours d’éthique et culture religieuse, clame le Parti québécois.  

Québec

L'effritement du PQ est inévitable : le parti a confondu le progressisme et le nationalisme depuis trop longtemps

Le vaisseau amiral



Ceux qui avaient assisté à la présentation que Jean-François Lisée avait faite à huis clos lors de la Conférence nationale des présidentes et présidents du PQ, en novembre dernier, avaient déjà pu constater que le chef déchu ne se sentait aucunement responsable de sa cuisante défaite.

Québec

Incapable d'autocritique, Lisée rejette la cause de son échec lamentable sur « les médias »

Lisée dément la mort imminente du PQ dans un nouveau livre



Dans un livre à paraître en mars, l’ex-chef péquiste Jean-François Lisée se penche sur «le passé et l’avenir» du Parti québécois et le revers subi par la formation aux dernières élections.

Québec

Le PQ devra peut-être abandonné son bureau permanent et centraliser le budget au national

Le PQ au bord du gouffre financier



Après deux coûteuses courses à la direction et des résultats électoraux désastreux, le Parti québécois (PQ) est financièrement au bord du gouffre. Allocation du Directeur général des élections (DGE), contributions des membres et budgets parlementaires : toutes les sources de revenus du PQ sont en chute sérieuse.

Québec

Passé par Londres, Washington et la Banque mondiale, il veut aider les « forces progressistes » du Québec : Bureau-Blouin est un libéral

Léo Bureau-Blouin: quitter la politique... pour mieux revenir?



Propulsé sur la scène politique en 2012 après le printemps étudiant, Léo Bureau-Blouin est devenu le plus jeune député de l'Assemblée nationale à tout juste 20 ans. Mais son passage en politique a été de courte durée, puisqu'il a été battu en 2014 dans Laval-des-Rapides. Loin d'être amer de la tournure des événements, l'ancien leader étudiant estime que cette défaite a plutôt été «salutaire» dans son cas.

Québec

Si Hivon devient chef du PQ, le parti s'enfoncera davantage dans la complaisance avec la gauche multiculti

Le choix du chef



Selon un sondage Léger et Léger, les femmes seraient en tête dans la course à la succession du PLQ et du PQ. La libérale, Dominique Anglade, et surtout la péquiste, Véronique Hivon, mènent le bal.

Québec

Le PQ a chuté à 9% des intentions de vote tandis que la CAQ monte à 44%

Maman, c’était quoi le PQ?



Maman, c’était quoi le PQ? Si la tendance déclinante du Parti québécois des vingt dernières années se maintient, cette question, les prochaines générations risquent fort de se la poser un jour.

Québec

Même les plus ardents défenseurs du PQ annoncent sa mort prochaine

Triste PQ



Est-ce le moment de fermer le PQ et de repartir ça sous un autre nom?

Québec

« La génération lyrique qui a créé le PQ est en voie de disparition. »

Le PQ à l’agonie



Les partis politiques, comme les humains, peuvent mourir. Dans ma propre vie, j’ai assisté à la mort du Rassemblement pour l’indépendance du Québec qui s’est fait hara-kiri au profit du Parti québécois.

Québec

« Le PQ s'est enlisé à gauche. Dans le sable mouvant des vieilles habitudes bureaucratiques et de ses vieilles amitiés syndicales. »

Le PQ, l'État, etc...



C’est bien la première fois que le PQ demande de regarder ailleurs, lui qui n’a jamais été dirigé par des humbles, mis à part René Lévesque, ce qui fait un sacré bail...

Québec

La direction péquiste refuse de faire son mea culpa sur la place publique

Le danger de l’oubli



Depuis sa fondation, le PQ s’est toujours voulu un modèle de démocratie interne, qui l’a parfois mené au bord de l’implosion. En contrepartie, il a pu compter sur des militants dont le nombre et le dévouement ont longtemps fait l’envie des autres partis.