PQ - Changement de paradigme

Québec

Pour une pensée « confédéraliste » afin de décentraliser le Canada ?

Le PQ est-il fini ?



J’ai pris un café la semaine dernière avec Pascal Bérubé pour jaser de l’avenir de la formation dont il est le chef intérimaire... si toutefois l’on considère que le Parti québécois possède encore un avenir !

Québec

« Après le naufrage » : en plus de faire des yeux doux à QS, Lisée a refusé d'affronter Ottawa

PQ: renflouer le navire?



Comment expliquer la débâcle du PQ aux dernières élections ? Peut-il redevenir pertinent ? Ce sont les deux questions que pose l’historien Frédéric Bastien dans son essai Après le naufrage. Refonder le Parti québécois, qu’il lançait avant-hier . L’auteur, professeur au collège Dawson, a des références de tout premier plan à faire valoir.

Québec

Un énième congrès de refondation qui s'annonce bien consensuel : pas question d'y parler d'identité nationale ou d'immigration...

Le PQ lance son chantier de refondation



En annonçant les grandes lignes du chantier de refondation du Parti québécois en mars, la direction soutenait que « tout sera sur la table, sauf le fait que nous sommes indépendantistes ». Ainsi, le premier colloque de ce chantier portera samedi sur… l’indépendance, précisément.

Québec

Le PQ devra réduire ses budgets de campagne pour chaque comté

Dépenses électorales : le PQ doit dire adieu à plus de 350 000 $



Les résultats électoraux décevants du Parti québécois (PQ) au scrutin du 1er octobre dernier lui coûteront cher. Une compilation effectuée par Radio-Canada démontre que le PQ devra faire une croix sur des remboursements de dépenses d'environ 355 000 $.

Québec

Un quota de « jeunes » dans les délégations de comtés n'aurait pas réglé les problèmes structurels du parti

Demain l’indépendance



Marc Laviolette a toujours su manier les mots avec habilité et un très grand sens du spectacle. Il en a donné une démonstration fulgurante au Conseil national du Parti québécois en évoquant l’euthanasie des vieux militants sur une proposition des jeunes péquistes qui veulent une plus grande place au sein du parti. Leur souhait s’avère légitime et le vieux routier aurait mieux fait de veiller à leur prodiguer de bons conseils plutôt que de les rabrouer.

Québec

« On va encore parler de notre nombril pendant deux ans. »

Le nombril du PQ



II y a des choses qui sont devenues presque rituelles au PQ : les coups de gueule de Marc Laviolette, les chicanes internes et les promesses de remettre résolument le cap sur l’indépendance. L’ancien président de la CSN a encore fait son numéro au conseil national de Trois-Rivières, la « refondation » a tourné à l’affrontement entre générations et on s’est bien juré que la promotion de la souveraineté deviendrait la priorité absolue.

Lisée incapable de la moindre autocritique : comme s'il n'avait pas sa part de responsabilité dans le désastre électoral de 2018

Les idées mènent le monde #18 - La pensée politique de Jean-François Lisée



Tous connaissent Jean-François Lisée le politicien et le stratège. Mais Jean-François Lisée est aussi un penseur politique marquant dans l'histoire récente du souverainisme.

Québec

Josée Legault obsédée par le cadre référendaire

La souveraineté à la carte



En déclin constant depuis le dernier référendum, le Parti québécois est en majeure partie l’artisan de ses propres malheurs. La semaine dernière, j’en faisais l’analyse dans ma chronique La traversée du désert. Inutile aussi de blâmer les millénariaux trop « individualistes ». La vérité est qu’ils ont grandi dans le silence abyssal du PQ sur son option souverainiste.

Québec

Les divisions du camp souverainiste sont réelles : rien n'indique qu'elles se résorberont avec la mort du PQ

Le parti bouc émissaire des indépendantistes



Dans La violence et le sacré, René Girard nous explique que la communauté « accablée par quelque désastre auquel elle est incapable de remédier se jette volontiers dans une chasse aveugle au bouc émissaire ». Il renchérit en affirmant : « Les hommes veulent se convaincre que leurs maux relèvent d’un responsable unique dont il sera facile de se débarrasser. »

Québec

Ce ne sont pas les jeunes qui déterminent les résultats d'une élection : ils votent très peu

Choc des générations au PQ



La vieille garde du Parti québécois a rejeté l’idée de réserver la moitié des postes de délégués aux moins de 40 ans lors de son congrès de refondation, tel que le réclamait son aile jeunesse.

Québec

L'orientation du parti dépendra entièrement du chef

Conseil national: peu d’enthousiasme pour la chefferie au Parti québécois



Le congrès extraordinaire du Parti québécois prévu l’automne prochain permettra de brasser les idées en vue de la future course à la chefferie, qui suscite peu d’enthousiasme pour le moment. 

Québec

Une drôle d'idée...

Le prochain chef du PQ devrait être élu par des non-membres aussi, selon Hivon



Le prochain chef du Parti québécois (PQ) devrait être élu non seulement par des membres du parti, mais aussi plus largement par des citoyens qui n’en sont pas membres.

Québec

Vers la fondation d'une énième formation souverainiste de centre gauche

Catherine Fournier dit avoir près de 1500 signatures



La plateforme web lancée par la députée Catherine Fournier le jour où elle a quitté le bateau péquiste a recueilli à ce jour près de 1500 signatures de gens prêts à s'allier pour la souveraineté, dit-elle.

Québec

À jouer aux purs démocrates, ce ne sera jamais facile pour les militants au sein du Parti Québécois

Le Conseil national du PQ s'ouvre sur des chamaillages



Il déplore que la direction du PQ semble déjà avoir des idées bien arrêtées sur le plan de match avant même les discussions.

Québec

Un pas vers la vie ou un pas vers la mort ?

Conseil national du Parti québécois: des jeunes péquistes doutent de l’avenir du parti



«Maintenant, ça représente, pour les moins de 30 ans, quelque chose qu’on dit à demi-mot, qu’on camoufle, qu’on n’est pas trop sûr d’être prêt à assumer, pour lequel on se fait un peu regarder comme des curiosités»

Québec

Une refondation qui pourrait se terminer en éclatement

Les jeunes péquistes veulent prendre plus de place au sein du parti



Les jeunes du Parti québécois (PQ) veulent changer la façon de faire de la politique et prendre une plus grande place au sein du parti. Si cela n’a pas marché pour le PQ les dernières fois, il est temps d’essayer autre chose, disent-ils.

Québec

« ’En 2018, seuls 38% des souverainistes ont appuyé le PQ, contre 36% ayant voté pour la CAQ et 22% pour QS. »

La proportionnelle pour unir les souverainistes?



Depuis le début du déclin du Parti Québécois comme formation politique capable d’unir tous les indépendantistes, les appels au rassemblement des forces souverainistes ne sont pas rares, loin de là. Encore récemment, Jean-François Lisée en parlait, même après l’échec de la convergence, pour tenter de mousser son parti déclinant.

Québec

Lisée a tout misé sur l'alliance avec QS, ce fut une véritable catastrophe

Le bilan de Lisée



Depuis les dernières élections, Jean-François Lisée s’était fait assez silencieux. La chose était assez étrange pour qu’on se demande ce qu’il mijotait. On aurait dû s’en douter, il préparait son retour, non pas comme acteur politique, mais dans le club des commentateurs politiques.

Québec

Chronique de Gilbert Paquette

Un discours provincialiste

Lisée n’a toujours pas compris

L'analyse de Lisée est incomplète


Selon les propos post-électoraux de Jean-François Lisée publiés dans Le Devoir du 9 mars dernier, puis dans celui des 16 et 17 mars, les coupables de la défaite sans précédent du PQ seraient « le discours permanent sur notre mort prochaine », « les divisions au Bloc québécois avant l’élection », la trahison de Québec solidaire, et surtout cette « partie de l’électorat qui considère que ça fait mal de tenir un référendum quand on le perd, ce qu’en psychologie, on appelle l’évitement ».

Québec

Colère au PQ : Fournier a saboté le parti

3e parti d’opposition: «Catherine Fournier est en train de détruire le PQ» – Lorraine Richard



La députée péquiste Lorraine Richard accuse Catherine Fournier de vouloir creuser la tombe du Parti québécois, qui a été rétrogradé au rang de 3e parti d’opposition, derrière les solidaires.

Québec

« Le vrai courage aurait été de quitter le parti AVANT les élections. »

Québec solidaire remercie Catherine Fournier



Ainsi, le PQ est maintenant le troisième parti d’opposition, derrière Québec solidaire.

Québec

Symboliquement, c'est une catastrophe pour les péquistes

Départ de Catherine Fournier: le PQ rétrogradé 3e parti d’opposition



Le départ de Catherine Fournier continue de faire mal au Parti québécois, qui est officiellement rétrogradé 3e parti d’opposition à l’Assemblée nationale, derrière les solidaires.

Québec

Un changement de nom ne réglera pas le problème d'essoufflement péquiste

Le PQ trop bureaucratique, admet le député péquiste Martin Ouellet



Le député péquiste Martin Ouellet est d’avis que son parti est trop bureaucratique, qu’il a besoin d’un renouveau en profondeur et qu’il doit revoir sa façon de faire de la politique.

Québec

La nouvelle « refondation » du PQ s'annonce très compliquée

La traversée du désert



La réalité est que le départ fracassant de Catherine Fournier du caucus péquiste s’inscrit dans la longue implosion du Parti québécois depuis le référendum de 1995. Son souhait de fermer la boutique péquiste pour en ouvrir une plus rassembleuse n’a rien de nouveau non plus.

Québec

Il faudra pourtant tourner la page sur le Parti québécois

Catherine Fournier, l’étoile montante puis filante du Parti québécois



Le Parti québécois est « le vaisseau amiral du projet d’indépendance », écrit Catherine Fournier dans un bon livre, plein de fougue, publié il y a un an à peine, à la fin de 2017. Elle ajoute : « Je dis toujours que la politique est un sport d’équipe, qu’on ne peut rien accomplir seul. » Hélas ! l’ex-députée du PQ rame désormais seule dans sa petite chaloupe, de marque Verchères sans doute, meilleure à son avis que la « vieille marque » du PQ.

Québec

Le PQ en plein sabordage

Des jeunes du PQ ne croient plus que le parti puisse être rassembleur



Près d'une trentaine de jeunes péquistes signent une lettre ouverte affirmant qu'il y a eu une rupture entre le Parti québécois (PQ) et le Québec et que cette rupture est trop grande pour être corrigée, particulièrement auprès de la nouvelle génération

Québec

Le Parti québécois est mourant, fonder un nouveau parti avec le même programme ne changerait rien

Remplacer le PQ? Par quoi? Pourquoi?



Il y a quelque chose que je ne comprends pas à propos des souverainistes anti-PQ.

Québec

La Catalogne, c'est surtout le modèle à ne pas suivre...

Le déni



Si le Parti québécois ne doit pas disparaître — ça semble être le souhait du Devoir —, alors le péquisme, lui, doit certainement mourir car il est la cause première de son propre déclin depuis un bon moment déjà. Catherine Fournier l’a très bien compris.

Québec

« Plutôt que d’inventer des mouvements et des partis sans lendemain, les Québécois lucides doivent s’atteler à la tâche urgente de fédérer autour de la CAQ »

Le naufrage du PQ: que faire ?



Comme vous, je me désole d’assister à ce qui semble être le naufrage inexorable du Parti Québécois.  Voyons d’abord comment nous en sommes arrivés là ? 

Québec

Le Bloc est inévitablement associé aux déboires du PQ

Le mauvais film des souverainistes



Dans leurs multiples chicanes, les souverainistes argumentent et pérorent pour savoir qui a raison ou tort. Nous en avons vécu tout un épisode cette semaine avec le départ de Catherine Fournier. Collectivement, ils semblent avoir perdu de vue le portrait d’ensemble, ce que le public reçoit comme spectacle.