PQ - Changement de paradigme

Québec

PQ : y a-t-il plus de chefs que d'Indiens ?

Jean-Martin Aussant: le retour du fils prodigue



C’est aujourd’hui que Jean-Martin Aussant devrait confirmer son retour triomphal au Parti québécois. Ce retour prévisible de l’enfant prodigue s’inscrit en droite ligne avec les efforts du parti pour séduire des militants plus jeunes et plus audacieux.

Québec

PSPP n'évoque jamais la question souverainiste ou identitaire : il veut transformer le PQ en parti social-démocrate

Paul St-Pierre-Plamondon répond à notre chroniqueuse



Dans une chronique publiée lundi dans le Journal de Montréal, Lise Ravary se fonde sur le rapport Osez repenser le PQ, que j’ai signé en avril dernier, pour avancer qu’un État québécois fort et bienveillant tel que proposé par le PQ est une idée dépassée, une idée qui démontre que le PQ recule plutôt que d’avancer.

Québec

Parlez-en en bien, parlez-en en mal... mais parlez-en !

Lisée se moque de la moustache de Manon Massé et s'en excuse



Le chef du Parti québécois a fait une allusion à la moustache de Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire, lors de son passage à l'émission de radio La soirée est (encore) jeune, diffusée dimanche soir sur les ondes de Radio-Canada. Il a présenté des excuses publiques plus tard en soirée.

Québec

Les mots « laïcité » et « neutralité de l'État » n'ont pas été prononcés au Conseil national

La mission de Véronique Hivon



Jean-François Lisée a dû faire preuve d’une humilité qui ne lui est pas coutumière pour reconnaître que le PQ n’allait nulle part sous sa seule gouverne, mais nécessité fait loi.

Québec

Le refus du PQ d'incarner le nationalisme québécois explique l'éclatement de l'électorat francophone

Un Québec éclaté



En 1987, Margaret Thatcher prononçait sa fameuse phrase : « La société n’existe pas comme telle. » « There is no such thing as society », avait-elle dit en version originale. Au sens de la célèbre première ministre britannique décédée en 2013, il n’existait que des individus. À regarder évoluer le Québec, je me demande parfois s’il ne donne pas raison à Thatcher aujourd’hui.

Québec

Un choix hautement discutable !

Malaise péquiste sur les terrains de l’entreprise de Marc Bibeau



Le choix du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, situé sur des terrains appartenant à une entreprise de l’ex-argentier libéral Marc Bibeau, pour la tenue du Conseil national du Parti québécois suscite un certain malaise dans les rangs péquistes.

Québec

Le PQ a décidé de se positionner en champion de la social-démocratie

Le PQ enfin campé



D’une campagne de publicité jusqu’aux points de presse du chef, le PQ a porté cette semaine un message cohérent. Le PQ croit dans un État plus fort, un État qui n’hésite pas à intervenir, un État dit bienveillant pour offrir des services aux citoyens.

Québec

Gendron devrait se contenter de partir au lieu de donner des conseils mal avisés à PKP

PKP devra respecter l'ADN social-démocrate du PQ, selon François Gendron



Le grand patron de l'empire Québecor, Pierre Karl Péladeau, devra respecter l'engagement social-démocrate du Parti québécois s'il revient au bercail.

Québec

C'est la CAQ qui doit le plus craindre le retour de PKP

La bombe à retardement



Quand Jean-François Lisée a qualifié Pierre Karl Péladeau de «bombe à retardement» pour le Parti québécois (PQ), en janvier 2015, il ne se doutait pas que cette bombe lui éclaterait en plein visage en 2018, à la veille d’un sondage défavorable et à quelques jours du Conseil national de son parti.

Québec

QS est instrumentalisé par les médias fédéralistes pour attaquer le PQ

GND avoue: attaquer le PQ, c'est utile!



Très intéressante, cette remarque de Gabriel Nadeau Dubois à Télé-Québec. Une remarque qui a fait bondir les péquistes, outrés, furieux, les dents serrées et les doigts à la mitraille sur Twitter et Facebook.

Québec

Départs au Parti Québécois : une opportunité s'ouvre afin de renouveler le discours nationaliste

Alexandre Cloutier annonce son retrait de la vie politique



Le député péquiste de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a annoncé mardi qu’il quittera la vie politique à la fin de son mandat à l'automne 2018.

Québec

Le PQ doit se démarquer s'il veut rebondir

Huit et demi



Au Premier de l’an, il restait exactement neuf mois au Parti québécois pour rebondir et sauver sa peau en vue de l’élection du premier octobre. Le temps passe vite. Il n’en reste que huit et demi et le PQ a été un courant d’air durant cette première moitié de janvier.

Québec

Retour d'Aussant au PQ ? On est loin de l'enfant prodigue

Le naufragé



Au printemps 2011, Pauline Marois avait provoqué une cascade de démissions quand elle avait présenté, sans avoir consulté le caucus péquiste, un projet de loi visant à empêcher toute contestation judiciaire de l’entente très discutable sur le nouvel amphithéâtre qui était intervenue entre la Ville de Québec et Québecor.

Québec

«L’élection du PQ en 2012 peut se comparer à celle de l’UN en 1966: il s’agit de la dernière victoire d’un parti qui appartient à l’époque antérieure»

Quelques réflexions sur le sondage d’aujourd’hui



Le sondage Léger de ce matin confirme trois tendances qui se laissaient deviner depuis quelques mois: la montée de la CAQ, qui parvient à s’imposer comme l’alternative au PLQ, le déclassement de ce dernier, qui exaspère et inspire un virulent mépris chez de plus en plus d’électeurs, ainsi que la chute du PQ qui n’en finit plus de régresser et voit son existence compromise lors des prochaines élections.

Québec

Que faire du PQ ? 20% ce n'est pas drôle !

Le « grand coup » dont le PQ a besoin



Depuis des semaines, des députés du Parti québécois (PQ) rêvent au « grand coup » – le geste éclatant qui permettrait au parti de se donner un nouvel élan, alors qu'il semble coincé dans une infernale spirale descendante.

Canada

Il faut arrêter de voir tous les problèmes à travers le prisme référendaire

DES IDÉES EN REVUES — LISÉE ET LES AUTOCHTONES

Une responsabilité partagée entre Québec et Ottawa même après l’indépendance



La politique du gouvernement du Québec lors du référendum de 1995 était que les peuples autochtones avaient, comme le Québec, le droit à la libre disposition, mais dans un Québec souverain. Le PQ proposait alors ce qui était sans doute à l’époque, voire aujourd’hui, une politique progressiste quant à l’autonomie politique et les droits territoriaux. L’intégrité territoriale du Québec prévalait cependant sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. […]

Québec

«Il faut sortir le débat du carcan provincial et en sortir par le haut»

PQ : sortie de secours ?



Imaginez un instant que vous êtes Jean-François Lisée ou l’un de ses proches collaborateurs. Vous êtes en difficulté. Le congrès du PQ s’ouvre. Qu’est-ce que vous espérez ? Vous espérez un appui massif au chef, pas de dérapages, de belles images d’une famille unie.

Québec

Le PQ demeure le seul parti politique auquel les Québécois peuvent faire confiance sur la question de son engagement au service du bien commun et de leur intérêt collectif

Congrès du PQ

Vigile soutient Lisée

Un seul enjeu aux prochaines élections : Qui contrôle l’État au profit de qui ?


Depuis son élection à la tête du Parti Québécois, Vigile n’a pas ménagé ses critiques à l’endroit de Jean-François Lisée, lui reprochant entre autres ses commentaires mondialistes et même anti-souverainistes lors du Brexit, ses prises de position fort peu diplomatiques lors des campagnes présidentielles américaine et française, son obsession à rechercher une entente impossible avec Québec Solidaire sans accepter des compromis qui auraient engagé le PQ dans des combats n’ayant rien à voir avec sa mission première, et sa timidité à défendre l’identité québécoise contre les assauts combinés du multiculturalisme et de la bien-pensance.

Québec

Lisée gagne son premier pari

Jean-François Lisée obtient l'appui de 92,8% des membres du PQ



Le chef du Parti québécois (PQ) Jean-François Lisée a obtenu l'appui de 92,8% des membres de sa formation politique, samedi.

Québec

«La lamentable débandade du candidat libéral dans Louis-Hébert montre encore que, dès qu’il est question d’éthique, le jugement prend congé au PLQ»

Le PQ à la recherche d’un cheval



J’étais hier soir au Palais des congrès pour l’ouverture du congrès du PQ. J’ai assez milité pour savoir lire le non-verbal des gens présents. On affiche sa confiance, on serre les coudes, on travaille avec discipline, mais on laisse aussi percer la nervosité.

Québec

Une partie serrée

Lisée en sursis



Être chef du Parti québécois, même quand ça va bien, c’est comme être en liberté conditionnelle. Mais quand le parti glisse dans les sondages, après que le chef a écarté la tenue d’un référendum dans un premier mandat, et qu’il doit se soumettre à un vote de confiance de membres imprévisibles, ça devient périlleux.

Québec

Le défi de Lisée

L’Imposteur



Dire que la semaine qui commence sera difficile pour Jean-François Lisée relève de l’euphémisme. Aucun chef de parti n’éprouverait ne serait-ce qu’un soupçon d’inquiétude dans le cadre d’un vote de confiance au cours de la première année de son règne. Sauf celui du PQ.

Québec

« Québec Solidaire, c'est le marchepied du Parti Libéral et de la CAQ »

«Invités de Trudeau»: critiqué, Lisée persiste et signe



Comme l'ancienne ministre péquiste Louise Harel, le doyen de l'Assemblée nationale, François Gendron, «aurai(t) préféré» que son chef s'abstienne de qualifier les demandeurs d'asile d'«invités de Justin Trudeau». Mais Jean-François Lisée persiste et signe, estimant qu'il pose les «vraies questions».

Québec

Putsch contre Lisée en préparation pour le congrès.

Cible des critiques souverainistes, Jean-François Lisée persiste et signe



Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, essuie mercredi des tirs amis en provenance de la famille souverainiste, mais aussi de son propre parti, en raison de ses propos au sujet des demandeurs d’asile haïtiens.

Québec

Des partisans d'Aussant s'activent en coulisses

Un défi de taille pour Jean-François Lisée



Le caucus du Parti québécois (PQ) s'ouvrira mercredi dans un contexte difficile pour son chef Jean-François Lisée, qui se dit conscient qu’il aura toute une pente à remonter au cours de la prochaine année.

Québec

Péril en la demeure péquiste

Lisée se cherche



La politique est toujours faite de hauts et de bas. Disons que Jean-François Lisée traverse une période pénible. Les sondages sont mauvais, le moral des troupes est fragile et le plan de match est disloqué. Pour l’instant, même la fameuse « lumière au bout du tunnel » paraît bien pâlotte au PQ.

Québec

«Une mer très défavorable»

Lisée ou le pilote dans la tempête



Dans 10 jours s’ouvrira l’un des congrès les plus délicats de l’histoire du PQ. La tendance des derniers mois est indéniablement mauvaise pour lui : il a perdu sept points depuis janvier.

Québec

«C’est juste... pathétique»

Dans le champ

Une image vaut parfois mille mots


Hier, le PQ a présenté dans un champ de maïs son candidat pour l’élection partielle de Louis-Hébert. Pendant son discours, on entendait le chant des criquets. « Le PQ est dans le champ avec son candidat. Littéralement », a « tweeté » mon ami Jonathan Trudeau.

Québec

Lisée qui tente de prendre position... jamais facile !

Lisée réclame la suspension de l'Entente sur les tiers pays sûrs



Le chef du Parti québécois prend les grands moyens dans l'espoir d'obtenir l'attention des premiers ministres du Québec et du Canada au sujet des demandeurs d'asile. Vendredi, Jean-François Lisée leur a fait parvenir une lettre officielle visant à mettre un terme à cette crise devenue, selon lui, un problème « d'acceptabilité sociale ».

Québec

Il me semble que nous entendons ce message depuis des années

La prochaine présidente veut mieux faire connaître le programme du PQ



La prochaine présidente du Parti québécois (PQ) estime que son parti n'a pas encore réussi à se « démarquer » notamment parce que ses propositions ne sont pas encore assez connues et selon elle, l'absence d'alliances électorales avec Québec solidaire permettra au PQ de « mieux assumer » qui il est.