Patronage et Corruption - Les deux mamelles du PLQ

Québec

Le Devoir réfère à l'éditorial de Vigile

EAUX USÉES

La CAQ soupçonne les libéraux d’avoir favorisé Premier Tech



L’entreprise Premier Tech a bénéficié du monopole dans un marché de fosses septiques pendant près de deux ans, et ce, grâce au gouvernement libéral, soupçonne la Coalition avenir Québec.

Québec

Marc-Yvan Côté et Sam Hamad offrent un gouvernement à Couillard, et Couillard offre un monopole à Premier tech

Le gouvernement a-t-il offert un «monopole» à Premier Tech?



La CAQ a soulevé de nouvelles questions mercredi sur les liens qui unissent le gouvernement Couillard, Premier Tech et Marc-Yvan Côté.

Québec

La CAQ exploite le scoop de Vigile !

Premier Tech: la CAQ soupçonne un cas de favoritisme dans l'octroi d'un monopole



La Coalition avenir Québec (CAQ) accuse le gouvernement d'avoir favorisé une entreprise de traitement des eaux au centre d'un dossier qui a mené à la démission de Sam Hamad du conseil des ministres, la semaine dernière.

Québec

Un carnet de contacts bien fourni

Une participation très payante

Serge Simard a pu garnir sa caisse électorale grâce à la présence de Nathalie Normandeau à un événement


La popularité de Nathalie Normandeau permettait à ses collègues ministres libéraux incapables d’atteindre leurs cibles de financement de garnir leurs coffres électoraux.

Québec

Une insulte à l'intelligence des Québécois

Des peanuts



Ainsi, pour la ministre Rita De Santis, des objectifs de financement de 150 000 $ par ministre, avec des prête-noms à la clé, c’est «des peanuts». Comment peut-on encore parler de rétablir la confiance entre les élus et les citoyens?

Québec

Affaire à suivre

5 citations sur l’affaire Sam Hamad à Tout le monde en parle



L’affaire Sam Hamad a secoué le monde politique. Après la diffusion de l’émission Enquête, où l’on apprenait que le président du Conseil du trésor du Parti libéral avait usé de son influence pour permettre à une entreprise liée à Marc-Yvan Côté d'obtenir une subvention du gouvernement, les médias se sont rapidement emballés.

Québec

On ne le dira jamais assez, patronage et corruption sont les deux mamelles du PLQ

Infecté jusqu’à la moelle, ainsi va le PLQ



Pauvre premier ministre Couillard! Il sort d’une entrevue avec l’équipe éditoriale de La Presse pour entendre les élucubrations de sa ministre Rita de Santis qui considère que, sous l’ère Charest, l’objectif de souscription de 100 000$, par ministre, était des «peanuts».

Québec

Une petite fraction de l'argent sale en sa possession

DONS ILLÉGAUX

Le PLQ a dû rembourser 22 450 $ en 2015



Le Parti libéral du Québec a versé 22 450 $ au Directeur général des élections du Québec (DGEQ) en 2015 pour rembourser des « contributions non conformes » faites à sa caisse électorale, a appris Le Devoir.

Québec

En droit administratif, de fortes apparences suffisent pour le sanctionner

LIBRE OPINION

Sam Hamad, ni coupable ni innocent



Certains membres du gouvernement Couillard martèlent à coups de déclarations intempestives que Sam Hamad a droit à la « présomption d’innocence ». Juridiquement, ce principe ne s’applique pas en l’espèce.

Québec

Aux grands maux, les grands remèdes !

Sam Hamad doit être banni du conseil des ministres, demandent le PQ et la CAQ



Philippe Couillard doit retrouver la confiance de la population en éjectant Sam Hamad du conseil des ministres, réclament le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ).

Québec

Changement de ton

Relation avec Marc-Yvan Côté: Hamad aurait dû être plus prudent, selon Couillard



Sam Hamad aurait dû être plus prudent dans ses relations avec l'ancien ministre et collecteur de fonds libéral Marc-Yvan Côté, convient le premier ministre Philippe Couillard.

Québec

Un très bon résumé de l'affaire

Affaire Hamad : quelques questions, si vous le permettez...



Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, prédisait ce matin que la journée serait «dure» pour les libéraux. La prédiction risque même de s’étendre sur pas mal plus longtemps que ça.

Non, le PLQ n'a pas changé (sur l'air du succès de Julio Iglesias)

L’AFFAIRE SAM HAMAD

Miami Vice



Québec

Couillard a refusé de procéder comme son entourage le lui suggérait à un audit complet et indépendant de la gouvernance du parti et de ses procédés de financement

Les libéraux et le supplice de la goutte



Le gouvernement Couillard est déjà usé en deux ans de pouvoir à peine, et pas seulement à cause de son absence de plan économique et son régime d’austérité. Il est atteint, plus profondément, au sommet de sa pyramide, dans son intégrité.

Québec

Les Québécois en ont assez d'avoir des doutes sur la probité de leurs élus

Sam Hamad : un départ, mais toujours autant de doutes



En un peu plus de 24 heures, les révélations de nos collègues de l'émission Enquête sur les liens entre le ministre Sam Hamad et son ami Marc-Yvan Côté sont passées du stade de « pétard mouillé » à « nécessitant une enquête du Commissaire à l'éthique » à « assez sérieuses pour justifier le retrait de M. Hamad du Conseil des ministres ».

Québec

Voilà où mène la politique des «vraies affaires»

Subvention à Premier Tech

Pétard mouillé et matière radioactive



Le ministre Sam Hamad a beau dire que cette histoire de courriels compromettants mise au jour par l’émission Enquête est un « pétard mouillé », quiconque a suivi la scène politico-juridico-policière depuis une douzaine d’années associera plutôt le nom de Marc-Yvan Côté à une matière radioactive dont il vaut mieux se tenir loin.

Québec

Le PLQ n'a pas changé, contrairement à ce que prétend Couillard

Alexandre Bibeau réhabilité



Le Parti libéral (PLQ) réhabilite Alexandre Bibeau, fils de l’organisateur Pierre Bibeau, qui avait été mis sur une voie de garage dans la foulée de la commission Charbonneau.

«Un système pourri»

Un épilogue pour Charbonneau



Jamais on n'avait grimpé aussi haut dans la pyramide. Il y avait eu des arrestations de maires. L'arrestation aussi d'un ministre, Tony Tomassi. Mais cette fois, c'est l'ex-vice-première ministre libérale qui a été accusée de corruption.

Québec

Les pires fureurs de l'enfer n'arrivent pas à la cheville de celle d'une femme trahie (D'après Shakespeare)

Elle n’a pas dit son dernier mot

L’avocat de Nathalie Normandeau assure que sa cliente a l’intention de prouver son innocence


L’ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau promet de se battre sans relâche contre les accusations de complot, fraude et de corruption portées contre elle, assure son avocat.

Québec

«M. Lafrenière n'a pas écarté que d'autres enquêtes touchant le financement politique, visant notamment le Parti libéral du Québec, connaissent bientôt leur dénouement». L'affaire Bibeau ?

L'UPAC arrête sept personnes, dont Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté



L’ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau et six présumés complices ont été arrêtés tôt jeudi matin par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Québec

Jean Charest pris en flagrant délit de grouillage et de grenouillage pour le compte de l'Empire Desmarais, TransCanada, et leur pipeline

PMO rejects Charest bid to arrange meeting with pipeline proponents



L'ancien premier ministre du Québec Jean Charest a tenté d'organiser au début de l'année une rencontre entre le promoteur de l'oléoduc Énergie Est et un proche collaborateur de Justin Trudeau, Gerald Butts, dans l'espoir de faire avancer ce projet qui soulève la controverse au Québec.

Québec

Un point de vue intéressant mais qui n'explique pas le matraquage Desmarais

Une tentative de sauvetage de la compagnie Junex?

Couillard et Anticosti



Nous avons l'impression que le premier ministre est en train de faire un tentative de sauvetage de la compagnie Junex, de ses propriétaires et partenaires en forçant les contribuables du Québec à la sortir du marasme financier dans lequel elle s'est enlisée, ceci avec une poussée du gouvernement libéral de Jean Charest.

Québec

Le bon vieux patronage Libéral toujours d'actualité

Nomination controversée dans un CIUSSS



La nomination au nouveau conseil d'administration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du nord de Montréal d'une propriétaire de garderie autrefois liée au Parti libéral est dénoncée par l'opposition.

Québec

Au Québec, il suffit d'être Libérale pour être grassement payé à ne rien faire

Une haute fonctionnaire payée 180 000 $ sans se présenter au travail



Au moment où il serre la vis au secteur public et aux assistés sociaux, le gouvernement Couillard tolère depuis deux ans qu'une membre de la haute fonction publique, issue de la filière libérale, reçoive un salaire imposant sans même se rendre au travail.

Québec

Les «amis» de Philippe Couillard

La vedette chinoise du Plan Nord maintenant accusée de corruption

L’ancien PDG de Wuhan Iron and Steel est expulsé du Parti communiste chinois


L’ancien numéro un d’une société d’État chinoise qui a investi 100 M$ dans des projets miniers du Plan Nord au Québec fait maintenant face à des accusations criminelles pour corruption, entrave et même délits sexuels.

Gaétan Barrette, arnaqueur sans vergogne !

Une arnaque



À l’époque où il était président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Gaétan Barrette prétendait que les médecins québécois étaient devenus « la risée du Canada » en raison de leur faible rémunération. À l’entendre, seule leur conscience professionnelle exemplaire empêchait un exode.

Québec

Le dossier le plus opaque de l'administration publique

Trop de «cachettes» du gouvernement

L’opposition veut «l’heure juste» concernant le sempiternel Dossier santé Québec


La Coalition avenir Québec (CAQ) et le Parti québécois jugent que les contribuables québécois doivent savoir quels sont les véritables coûts du projet informatique Dossier santé Québec (DSQ).

Québec

Les conflits d'intérêts sont dans les gènes du PLQ

C.A. du CHUM-CHU Sainte-Justine: la présidente liée à l'industrie pharmaceutique



Annoncée durant la période des Fêtes, la nomination de la présidente du conseil d'administration du CHUM-CHU Sainte-Justine, le plus important établissement hospitalier du Québec, fait grincer des dents dans le milieu de la santé.

Québec

Le syphonnage des profits d'Hydro Québec par les amis du PLQ

Le p.-d.g. d’Hydro-Québec juge la centrale de Bécancour «très utile»



Le président-directeur général d’Hydro-Québec, Éric Martel, estime que la centrale au gaz de Bécancour, propriété de TransCanada, est « très utile ». Cette centrale entrée en fonction en septembre 2006 et fermée depuis janvier 2008 a déjà coûté plus d’un milliard de dollars à la Société d’État.

Québec

C'est vrai que le PLQ ne sait pas compter

Des milliards dans le vide



Comme Le Devoir l’a rapporté hier, Hydro-Québec verse des millions de dollars par année à TransCanada Énergie pour une centrale au gaz naturel qui est fermée depuis 2007.