Multiculturalisme, Interculturalisme et autres pièges assimilateurs

Québec

Le mensonge de l'imam : bien sûr qu'il a visé le vote musulman pour battre le candidat italien

L’ex-imam Guillet se défend d’avoir été choisi candidat grâce à une stratégie ciblant les musulmans



Éjecté vendredi par le Parti libéral du Canada (PLC) à la suite d’allégations d’antisémitisme, l’ex-imam Hassan Guillet se défend d’avoir été choisi candidat de la formation à Montréal grâce à une stratégie ciblant l’appui de la communauté musulmane.

Québec

La logique implacable du multiculturalisme canadien : demain des tribunaux sikhs et chinois

Une cour autochtone ouvre ses portes à Calgary



Le premier tribunal de Calgary dédié aux personnes autochtones ouvre ses portes mercredi. Son approche est centrée sur la réhabilitation et la réconciliation, conformément aux recommandations de plusieurs experts. La salle d’audience 1800 de la Cour provinciale de l’Alberta a été configurée pour rappeler la forme d’un tipi avec une ventilation qui permet les cérémonies de purification par la fumée. Juges, procureurs et accusés peuvent s’asseoir en cercle, tous au même niveau.

International

La Gazette essaie de nous faire pleurer avec ses histoires de profs fondamentalistes

Allison Hanes: Imagine returning to work with your rights stripped



Normally back-to-school is a time of excitement and new beginnings. But Bill 21 is putting a damper on enthusiasm for many this year. A new school year has dawned, with the last Montreal students heading back to class Tuesday. It’s typically a time of new beginnings: new teachers, new friends, new grades, new subjects, new books, binders and backpacks; a time tinged with excitement, hope and possibility.

International

Quotas raciaux à la télévision : Radio-Canada fait la propagande du bolchévisme racial canadien

Diversité à l’écran



N’ajustez pas votre appareil. Au Québec, les acteurs issus des minorités visibles sont de plus en plus présents à l’écran. Mais ce sont encore des comédiens blancs qui jouent les premiers rôles et qui apparaissent sur les affiches promotionnelles. 

International

Les enseignants ne devraient pas porter de signes religieux dans le réseau public

Au sujet du respect de la liberté de conscience de nos enfants



Un article du Devoir du 22 août dernier rapportait le cas d’un père de famille du quartier Rosemont réclamant que sa fille ne soit pas placée dans la classe d’une enseignante de maternelle portant un signe religieux. Or, non seulement la demande de ce père a été refusée par la direction de son école et par le commissaire scolaire de son quartier, mais en plus, selon les termes rapportés par l’article du Devoir, ce dernier a qualifié la position du père de « raciste », une accusation diffamatoire inacceptable et indigne de la part d’un élu.

Québec

C'est surtout Radio-Canada qu'il faut fuir comme source d'information...

Fuir le Québec?



Apparemment, le Québec est une prison. C’est à tout le moins ce qu’on pouvait comprendre en lisant hier un article sur le site de Radio-Canada consacré à Amrit Kaur, une enseignante de confession sikhe qui a décidé de « fuir le Québec et sa loi sur la laïcité de l’État ».

Québec

« J’ai très hâte que Radio-Canada nous présente un super reportage sur « Une enseignante fuit une théocratie rigoriste pour venir au Québec. » »

Quand Radio-Canada démonise la laïcité



Radio-Canada ne cache même plus son militantisme anti-loi21, anti-laïcité. On ne peut même plus dire : « Le jupon dépasse », c’est la jupe au complet qui y passe ! Cette société d’État, qui est soumise à un rigoureux code d’éthique, et qui doit présenter une information objective, qui est tenue de présenter « les deux côtés de la médaille », ne se cache même plus dans sa propagande pro signes religieux, pro-multiculturalisme.

Québec

Quand la « diversité » devient prétexte pour courber l’échine devant l’obscurantisme

La grande trahison de la gauche égarée



La plus importante commission scolaire du Québec, la CSDM, va finalement rentrer dans le rang et faire appliquer la loi sur la laïcité dès la rentrée.J’espère que ces gens ne s’attendent pas à ce qu’on les félicite d’obéir à une loi votée par un parlement démocratique, issue d’un engagement sur lequel le peuple s’est prononcé lors d’élections libres.  

Québec

Gérard Bouchard l'admet : l'interculturalisme est le refus de l'assimilation des immigrés

Des malentendus autour de l’interculturalisme



Dans un éditorial récent sur l’interculturalisme québécois (10 et 11 août 2019), monsieur Dutrisac évoque certaines critiques dont ce modèle a fait l’objet. Je profite de l’occasion pour montrer que ces critiques sont sans fondement et pour préciser la nature de l’interculturalisme. Cela dit, pour éviter tout malentendu, je crois utile de préciser que, sauf exception, M. Dutrisac ne fait pas siennes ces critiques auxquelles il fait référence simplement pour conduire sa réflexion.

Québec

Les simagrées du PLQ pour reconquérir l'électorat francophone ne convainquent personne

Une loi sur l'interculturalisme ?



Le Parti libéral du Québec, visiblement encore décoiffé de l’ouragan caquiste qui a déferlé sur le Québec en 2018, cherche à reconnecter avec l’électorat francophone. En condamnant toute forme de nationalisme depuis 2003, les francophones ont finalement déserté la formation libérale à la dernière élection. En préparation de leur 37e Congrès-jeune du Parti libéral du Québec, la Commission-Jeunesse a lancé le bal en affirmant que le parti devrait se doter d’une loi sur l’interculturalisme en rejetant définitivement le multiculturalisme canadien. La candidate à la direction du parti, Dominique Anglade, est entrée dans la valse libérale en s’engageant à inclure une même loi dans sa plateforme électorale. Finalement, ce fut le tour de Gaétan Barette d’enfiler ses souliers de danse en affirmant que le parti n’avait pas été assez nationaliste sous la direction de Philippe Couillard.    

Québec

L'interculturalisme n'est que le nom de code pour le multiculturalisme « à la québécoise »

People don't see difference between multiculturalism, interculturalism: poll



Canadians, including Quebecers, do not see the difference between multiculturalism and interculturalism, a poll shows. Even if Quebec’s Liberal youth wing this weekend will attempt to make interculturalism party policy, leading to an eventual provincial law should they take power, for most people it’s just semantics. “People don’t understand this stuff and are not making the distinction,” said Jack Jedwab, president of Association for Canadian Studies, which commissioned the poll back in May.

International

La diversité ethnique fragilise toujours la cohésion sociale d'un pays

Pays-Bas : la police infiltrée par des gangs criminels, les policiers d’origine immigrée surreprésentés parmi les « corrompus »



Des dizaines de policiers ont été récemment suspendus pour avoir informé ou aidé des individus impliqués dans le grand-banditisme, au cours des dernières semaines.

Québec

Il y aura tout de même un bulletin spécial pour les juifs orthodoxes...

Les élections fédérales auront bien lieu le 21 octobre



 Le Directeur général des élections (DGE) n’a pas l’intention de déplacer la date du scrutin fédéral, prévu le 21 octobre, même si la Cour fédérale lui a ordonné la semaine dernière de réévaluer sa décision en raison d'une fête juive. «Après avoir examiné attentivement les répercussions de la tenue de l'élection le 21 octobre sur la capacité des juifs pratiquants à participer au processus électoral, et compte tenu de ma responsabilité d'assurer un vote accessible à tous les Canadiens, j'en conclus qu'il n'est pas souhaitable de changer la date de l'élection générale à un stade aussi avancé», a soutenu lundi le DGE, Stéphane Perrault.

Canada

Tribune libre

Parti populaire du Canada

Maxime Bernier et le multiculturalisme



Le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, quoique reconnaissant qu’il n’est pas contre la diversité qui définit l’identité de ce pays, se prononce plutôt contre la quête incessante de plus de diversité, encore et toujours.

Québec

Il faudrait en finir avec la « discrimination positive » et les quotas ethniques dans la fonction publique

Legault dit non aux quotas de minorités visibles aux CA



Le gouvernement Legault n’a pas l’intention de forcer les sociétés d’État à admettre plus de Québécois issus des minorités visibles dans leurs CA, même s’ils en sont pratiquement exclus à l’heure actuelle. Au Québec, plus d’un million de personnes sont issues des minorités visibles. Mais aucune de ces personnes n’a trouvé sa place à la table des CA de Loto-Québec, de la Société des alcools du Québec, d’Hydro-Québec ou de la Caisse de dépôt et placement. À Investissement Québec, une seule siège au CA.

Québec

En s'attaquant aux Blancs, la gauche québécoise s'en prend de fait aux Canadiens français

Les nouveaux curés



Souvent, très souvent, trop souvent, je me dis que cinquante ans après nous être débarrassés des curés, la religion est de retour. Ce n’est plus celle d’hier. Les curés d’aujourd’hui ne portent plus la soutane ou le col romain. Mais ils souhaitent toujours réglementer nos vies à partir d’un catéchisme particulièrement exigeant. Hier, les curés se réclamaient du catholicisme. Aujourd’hui, ils nous sermonnent au nom du féminisme, ou du moins, d’une certaine conception du féminisme, qui renoue avec le puritanisme. Chose certaine, les nouveaux curés semblent aussi obsédés par le sexe que les anciens.

Chronique vidéo de Philippe Plamondon

NOMOS-TV

Le racisme anti-blanc

Déconstruire l'ethnomasochisme des universitaires


La négation du racisme envers les populations occidentales par la gauche, désormais obsédée par la question raciale, n’est qu’une énième forme d’ingénierie sociale visant à déconstruire nos sociétés. Petite analyse du discours des militants ethnomasochistes déguisés en professeurs d’université. 

Québec

L'obsession raciale de la gauche

Les inquisiteurs de la blancheur ciblent le brasseur Archibald



Visiblement, ceux qui cherchent à s'insurger contre tout symbole du « suprémacisme sexiste blanc » ne cessent de faire preuve d'originalité quand vient le temps de se dénicher de nouvelles cibles.

Québec

La pleurniche juive est insupportable : ne peuvent-ils pas se conformer à la société majoritaire au lieu de toujours revendiquer des privilèges ?

Fêtes juives et scrutins: Élections Québec a reconnu des ratés



La fête juive au centre du débat sur l'éventuel report de la date du scrutin fédéral a été célébrée, l'an dernier, au moment des élections provinciales. Et Élections Québec a eu beau se préparer en conséquence, l'organisme a été pris de court par les répercussions des célébrations, si bien qu'il s'est excusé auprès de la communauté juive et d'une association libérale, a appris La Presse. Déplacer la date du scrutin fédéral pour éviter qu'il ne tombe le même jour qu'une fête religieuse juive risquerait de « compromettre de façon... »

Québec

La folie des revendications minoritaires religieuses doit cesser

Faire de la peine au p’tit Jésus



C’est l’histoire d’une grande tempête dans un bien petit verre d’eau. Eh oui. Encore la religion et l’État. Une obscure candidate du Parti conservateur du Canada, Chani Aryeh-Bain, s’est trouvé un moyen spectaculaire de faire parler d’elle. Elle demande au Directeur général des élections du Canada (DGEC) de repousser la date du scrutin du 21 octobre au 28. Rien de moins.

Québec

Le délire multiculturaliste canadien prend des proportions loufoques

La tyrannie des minorités



Elle s’appelle Chani Aryeh-Bain, candidate conservatrice dans la circonscription de Eglinton-Lawrence, à Toronto, aux prochaines élections fédérales. Juive orthodoxe, elle a contesté devant la Cour fédérale la décision du Directeur général des élections du Canada (DGE) d’appliquer la loi qui fixe la date de la prochaine élection au 21 octobre. Motif ? Le 21 octobre tombe en conflit avec la fête juive de Shemini Atzeret durant laquelle les juifs pratiquants ne travaillent pas.

Québec

« Comment ne pas voir que le multiculturalisme institutionnalise à travers le gouvernement des juges quelque chose qui s’approche de la tyrannie des minorités ? »

Un grand délire canadien



Même quand on croit qu’il s’est aventuré jusqu’aux extrêmes limites du délire, le multiculturalisme canadien peut toujours nous surprendre. Il vient encore d’en faire la preuve. Avant-hier, la Cour fédérale a ainsi invité le Directeur général des élections du Canada à penser modifier la date des élections d’octobre prochain. Pour quelle raison ?

Canada

PLC, PCC et NPD rampent devant les demandes des fondamentalistes juifs

Reporter un vote pour des motifs religieux? Scheer s’en remet au DGE



Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, se garde d’appuyer publiquement les efforts de sa candidate Chani Aryeh-Bain qui visent à repousser les prochaines élections générales afin qu’elles ne coïncident pas avec la fête juive Chemini Atseret. Il laisse le soin au Directeur général des élections du Canada, Stéphane Perrault, de recommander, s’il le juge opportun, le report du scrutin, qui est actuellement prévu le lundi 21 octobre.

Québec

Même les journalistes de La Presse trouvent que le multiculturalisme canadien va trop loin

La liberté de religion n'est pas absolue



Aucune liberté fondamentale n'est absolue. Aussi, le Directeur général des élections doit maintenir sa décision de ne pas recommander un changement de date des élections fédérales sous prétexte qu'elles tombent le jour d'une fête religieuse. Déplacer la date du scrutin fédéral pour éviter qu'il ne tombe le même jour qu'une fête religieuse juive risquerait de « compromettre de façon... » Vous ne pouvez pas voter le 21 octobre ? Pas de problème, il y a le vote par anticipation. Plusieurs des dates tombent aussi le jour d'autres fêtes religieuses ? Pas de problème, il y a le vote par correspondance.

Québec

Les délires multiculturalistes des ONG minent leur crédibilité

Les fake news d’Amnistie internationale



Ainsi, selon France-Isabelle Langlois, directrice générale d’Amnistie internationale pour le Canada­­­ francophone, la loi 21 est discriminatoire contre les femmes. « Personne, aucun État, aucune religion n’a le droit de dicter aux femmes quoi porter ou ne pas porter. Amnistie internationale­­­ défend les femmes et les hommes qui se battent contre l’OBLIGATION de porter le voile en Iran et ailleurs et contre l’OBLIGATION de ne pas le porter... », a-t-elle écrit sur son compte Twitter avant-hier (les majuscules sont d’elle).

Québec

Multiculturalisme devenu fou : le B'nai Brith veut forcer le Canada à changer la date des élections fédérales

Une conservatrice veut faire changer la date des élections en raison d’une fête juive



La Cour fédérale a ordonné au Directeur général des élections (DGE) d'examiner la possibilité de déplacer la date du scrutin fédéral prévu le 21 octobre.  La décision de mardi après-midi fait suite à la requête d'une candidate conservatrice de confession juive. Chani Aryeh-Bain fait valoir que la date du 21 octobre coïncide cette année avec la fête biblique Chemini Atseret, pendant laquelle les juifs orthodoxes n’ont pas le droit de travailler.  La candidate de la région de Toronto s'est plainte qu'il lui sera ainsi impossible d'inviter les électeurs à aller voter le jour des élections.

Québec

« Ce cours relève moins de l’éducation que de la propagande. »

Abolir ECR: c’est votre responsabilité, M. Roberge



Avec la loi 21, le gouvernement Legault a permis au Québec de faire un pas important. Il a inscrit le principe de laïcité au cœur de notre existence collective et rappelé le droit de la société d’accueil à faire respecter son identité par ceux qui la rejoignent. Il ne saurait toutefois s’arrêter là. Car ce pas en appelle bien d’autres, et dans les officines caquistes comme dans la population, on se demande quel sera le prochain grand geste nationaliste du gouvernement. Quelle mesure pourrait incarner la suite de cette affirmation québécoise ?

Canada

Limites du multiculturalisme : les communautés ethniques plus fidèles à leur pays d'origine qu'à leurs pays d'adoption

Le Canada, tête de Turc de l'espionnage étranger



Un rapport secret préparé à l'intention des sous-ministres prévient que la Chine et l'Inde auraient recours à leurs communautés ethniques au Canada pour mettre en oeuvre leurs propres objectifs, révèle le Toronto Star. Le rapport en question a été distribué l'an dernier à des hauts fonctionnaires du pays qui participaient à une journée de réflexion sur la sécurité nationale. Le document mentionne entre autres que la frontière entre « le lobbying et les pressions pour faire avancer les intérêts économiques et politiques d'acteurs étrangers devient de plus en plus floue ».

Québec

Le multiculturalisme mène au vote tribal : « nous avons toujours voté italien »

L’idylle historique des libéraux avec la communauté italienne mise à mal par Trudeau



Troppo poco, troppo tardi : trop peu, trop tard. Voilà ce qu'on peut entendre au sujet de Justin Trudeau à Saint-Léonard ces jours-ci. Comme quoi, l’idylle historique entre les libéraux et la communauté italienne de Montréal vacille dangereusement et pourrait faire perdre au Parti libéral du Canada (PLC) une circonscription historiquement rouge.

International

Chronique de Jérôme Blanchet-Gravel

L'antiracisme raciste

Ces militants décoloniaux qui veulent «démétisser» l’Amérique latine

Le hara-kiri des antiracistes du Nouveau Monde


Par « antiracisme » indigéniste, les militants décoloniaux nord-américains remettent en cause l’existence même du Nouveau Monde… qu’ils rêvent d’épurer.