Langue française — la « dynamique du déclin »

Québec

Le bilan s'améliore parce que les critères sont à la baisse !!!

La conformité à la loi 101 augmente, des règles laxistes montrées du doigt



Les entreprises montréalaises seraient de plus en plus nombreuses à se conformer à la Loi 101, selon une étude de l'Office québécois de la langue française (OQLF). Mais cette augmentation serait principalement due à un affaiblissement de la loi, estime l'organisme Impératif français.

Canada

Quel sale coup nous réserve Mélanie Joly ?

Les attentes des francophones sont élevées face au Plan d'action sur les langues officielles



Les organismes francophones au pays ont les yeux rivés mercredi sur le gouvernement fédéral, qui doit dévoiler son Plan d'action sur les langues officielles.

Québec

Le français, langue étrangère au Canada

Prospectus en anglais seulement: au gouvernement d'agir, dit le patron de l'AMF



Le grand patron de l'Autorité des marchés financiers (AMF) est bien conscient de la frustration grandissante des investisseurs qui n'ont pas accès à des opérations de financement d'entreprises canadiennes parce que celles-ci décident de ne pas traduire leur prospectus. Mais il soutient du même souffle que la solution appartient au gouvernement.

Québec

Tribune libre

"Parler l'anglais renforce la francophonie", dixit Macron

Emmanuel Macron se doit de placer la langue officielle de la république française au tableau d’honneur de ses allocutions publiques en France et sur la scène internationale


C’est en ces termes plutôt discordants, voire antithétiques, que le président de la France s’est exprimé lors de la visite du premier ministre du Québec Philippe Couillard à Paris, tout en ajoutant d...

Québec

Les mondialistes sont dénoncés pour leur anglomanie

Impératif français blâme Valérie Plante et Emmanuel Macron



Le mouvement Impératif français a égratigné des politiciens et a salué une artiste au cours d'un déjeuner tenu dimanche à Gatineau, en Outaouais.

Québec

L'anglicisation rampante du Québec se poursuit dans l'indifférence généralisée

La direction torontoise met à pied ses employés québécois en anglais



Un des rares magazines francophones à traiter de cinéma au Québec ferme ses portes et sa direction torontoise n’a pas daigné s’adresser en français à ses employés.

Québec

La fierté de parler français se perd : demain le Québec sera-t-il l'Acadie ?

La «cheese week» ou la bêtise de l’anglomanie



Ainsi, la Cheese Week s’amène à Québec. Les gourmands se réjouissent : qu’une vie sans fromage serait triste ! Vaudrait-elle même la peine d’être vécue ?

Canada

Le français demeure une langue de deuxième ordre dans le Canada du XXIe siècle

Un fonctionnaire fédéral défend son droit de travailler en français



La Cour fédérale a entamé mardi l’audience finale d’une cause aux accents linguistiques qui sera déterminante pour l’ensemble des employés fédéraux au Canada. L’issue de la bataille judiciaire menée par un fonctionnaire fédéral basé à Montréal devrait permettre de savoir pour la première fois comment le gouvernement fédéral doit garantir à ses travailleurs le droit de travailler dans la langue officielle de leur choix.

Québec

Jean-Michel Delacomptée.

Plaidoyer pour un français fier de lui-même



On entendait à la radio un chanteur marmonner des paroles incompréhensibles. Impossible de distinguer le moindre mot. « Mais pourquoi a-t-on si peur de se faire comprendre ? demande Jean-Michel Delacomptée. Comme si l’on avait honte de chanter en français. » À la terrasse du café Le Pierrot, à deux pas du métro aérien de La Motte-Picquet, ce spécialiste de Racine et de Saint-Simon parle de ce qu’il décrit comme un « aplatissement de la langue ».

Canada

Le français, langue étrangère au Canada

Le français malmené sur les sites web fédéraux



Des soumissionnaires ont remporté ces derniers mois des appels d'offres gouvernementaux pour des « Computers and Peripherals for the Department d'Affaires autochtones », des « générator - entretien », ainsi que des « XXXXXXXFRENCH HEREXXXXXXXX »

Québec

Le MQF à la défense de la langue nationale

L'Odyssée du Lys - Spectacle qui donne envie de parler français



La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, le Mouvement Québec françaiset les Partenaires pour un Québec français sont fiers de présenter « le spectacle qui donne envie de parler français ». 

Québec

Défendre le fait français, coûte que coûte

Français d’occasion



Jeudi dernier, j’ai assisté à la première de La détresse et l’enchantementau Théâtre du Nouveau Monde. Marie-Thérèse Fortin y interprète des extraits des mémoires de Gabrielle Roy, l’auteure de Bonheur d’occasion. Et ça m’a frappée : en me rappelant à quel point cette Franco-Manitobaine vouait un amour inconditionnel à la langue française, je me suis demandé ce que Gabrielle Roy aurait pensé du Québec d’aujourd’hui. Selon moi, elle aurait été atterrée par ce qu’il s’y passe.

International

Macron : un mondialiste complètement soumis à l'Anglosphère

Parler l'anglais renforce la francophonie, selon Emmanuel Macron



Parler l'anglais renforce la francophonie, a laissé entendre le président Emmanuel Macron, flanqué du premier ministre Philippe Couillard lundi au palais de l'Élysée, à Paris.

Québec

France-Québec : même combat contre l'américanisation du monde

Les Québécois parlent aux Français



En mars aura lieu, comme chaque année, la Semaine de la Francophonie. Le cru 2018 s’annonce prometteur. Après des décennies de silence relatif sur la question de la place et du rôle de la langue française dans le monde, l’État français semble accorder un intérêt inédit à la francophonie.

Canada

Le français, langue étrangère au Canada

Le français à Pyeongchang: le gouvernement du Québec insulté par l'attitude de Hockey Canada



Le gouvernement du Québec trouve insultante et surréaliste l’attitude de Hockey Canada, qui a demandé à l’annonceur de l’aréna de Gangneung d’angliciser le nom des francophones de l’équipe canadienne durant les Jeux de Pyeongchang.

Québec

Le français, langue minoritaire face à l'Empire anglo-américain

C’est le français qui est en danger!



Depuis quelques mois, on assiste à l’émergence d’un étrange discours dans notre espace public : l’anglais serait menacé au Québec. Plus encore, la communauté anglophone serait en danger et il faudrait se porter à son secours. C’est notamment ce que pense Jean-Marc Fournier, qui parle au nom du gouvernement.

Québec

« Un vieux mépris du français perdure. Même chez des jeunes très scolarisés. »

Le Québec anglophobe !?



Allons-nous un jour cesser de nous faire flageller et de nous autoflageller ? Quelle expérience à la fois déprimante et accablante que de lire dans Le Journal la perception des anglophones du Québec !

Québec

Houda-Pépin se trompe : il n'y a aucune « paix linguistique » à Montréal

Ne touchez pas à la loi 101



Ce jour-là, je rencontrais un groupe de citoyens de la communauté noire anglophone, à Brossard. Nous sommes en septembre 1994 et j’en suis à ma première campagne électorale, à titre de candidate libérale dans le comté de La Pinière.

Québec

Sous le régime libéral, l'effondrement du fait français

Les pissous



S’il semble de plus en plus difficile d’imposer le français comme « la langue normale et habituelle du travail » dans le secteur privé, on était au moins en droit d’espérer qu’elle soit indiscutablement celle de l’État québécois.

Québec

Il faut arrêter le bilinguisme institutionnel de l'État québécois

Les fonctionnaires québécois qui ne maîtrisent pas l’anglais sont pénalisés, selon le SFPQ



Les employés de l’État québécois qui baragouinent l’anglais sont pénalisés, fait valoir le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Québec

« Notre propre gouvernement national se trouve à nuire à l’avenir de la langue française, notamment dans l’administration publique. »

Québec appelé à respecter sa propre loi sur le français



Une coalition de partis politiques, de syndicats et de groupes de défense de la langue française exige l'application par le gouvernement Couillard de l'article 1 de la loi 104 qui stipule que Québec doit communiquer seulement en français avec les corporations et les personnes morales.

Québec

L'anglicisation de Montréal promue par l'administration Plante

Valérie Plante va « accommoder » davantage les aînés anglophones



La Ville de Montréal travaille à l'élaboration de son « Plan d'action municipal pour les personnes aînées 2018-2020 ». Pour ce faire, elle a signifié son intention de consulter le public, le but étant de faire de Montréal une ville plus accueillante pour les aînés.

Québec

Valérie Plante, une agente canadienne qui anglicise Montréal

À propos du bilinguisme automatique dans vos interventions publiques



Je vous écris tout simplement en tant que citoyen qui réfléchit à votre utilisation du bilinguisme automatique dans vos interventions publiques.

Canada

Même les fédéralistes mous donnent raison à Impératif français

Broyer le français



L’étrange message « Prenez une profonde respiration, broyez-vous. Va le tuer » a pris Twitter d’assaut mardi, suscitant hilarité générale et colère envers Telus, qui avait ainsi traduit sa publicité « Take a deep breath, ground yourself. Go kill it ».

Québec

Une conséquence du régime libéral : le délitement du respect envers le fait français s'accélère

Molson forcée de s’excuser pour une traduction bâclée



Après Telus, c’est Molson qui a dû s’excuser hier pour une traduction de mauvais goût dans laquelle le tirage d’un camion en anglais, « Black Label pickup truck sweeps », devenait en français un concours de... « Balayeuses de camionnettes Black Label ».

Québec

L'effondrement culturel

Trudeau défend la loi 101?



Justin Trudeau discutait avec le grand public à Québec il y a deux semaines et il a dit ceci, qui n’a pas fait couler d’encre : « Je crois que c’est important de valoriser davantage le français. J’aime ça, quand je suis dans ma province, parler en français. » Puis : « Si on veut que le Canada reste un pays bilingue, il faut reconnaître que le Québec doit rester toujours d’abord et avant tout francophone. »

Québec

Immigration massive = anglicisation généralisée

Laval, ville anglaise



On parle souvent de l’anglicisation de Montréal. Mais lundi dernier, Radio­­-Canada nous rappelait que Laval s’anglicise aussi, et à grande vitesse. Quiconque entre au carrefour Laval en fait l’expérience hautement désagréable.

Québec

La SSJB a raison : l'anglomanie du régime libéral est indigne du Québec

Langue: Le gouvernement poursuivi pour son utilisation de l’anglais



La Société Saint-Jean-Baptiste compte intenter vendredi une poursuite contre le gouvernement Couillard pour le forcer à mettre en œuvre une loi vieille de 16 ans sur l’usage du français par Québec.

Québec

Chronique de Thérèse-Isabelle Saulnier

Chronique de la croqueuse de mots

Vous avez dit «Fierté»?

Chronique de Thérèse-Isabelle Saulnier


La fin de l’année 2017 aura été déprimante et même exaspérante, du moins pour moi. Car il s’est passé quelque chose qui n’a été relevé par personne, du moins à ma connaissance. Voici de quoi il s’agit.

La veille de Noël (le 23 ou 24 décembre), j’ai eu le goût d’entendre des chan...

Québec

Bilinguisme intégral avec la nouvelle mairesse

Deux groupes trouvent que l'administration Plante-Dorais utilise l'anglais au détriment du français.



L'emploi du bilinguisme intégral lors du dévoilement du premier budget de la nouvelle administration municipale de Montréal n'a pas plu à la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) et au Mouvement Montréal français (MMF). Le président de la SSJB, Me Maxime Laporte, et la porte-parole du MMF, Sophie Stanké, ont tenu à rappeler à l'administration Plante-Dorais que Montréal est une ville francophone.