Éducation — l'effondrement du système

Québec

L'école publique québécoise nivelle vers le bas

À peine 15% des élèves des écoles publiques ordinaires vont à l’université



Les élèves issus des écoles secondaires publiques ordinaires sont toujours peu nombreux à étudier dans les universités du Québec, est-il révélé dans une récente étude.

Québec

Bonne décision de la CAQ : L'éducation avant toute autre chose !

L’éducation comme priorité nationale



De toute évidence, il ne répond pas à tous les besoins, aucun budget aussi généreux soit-il ne le pourra, mais il aura mis les priorités essentielles de l’État à la bonne place, dont la santé et l’éducation.

Québec

L'effondrement du système scolaire

Éducation: la grande tricherie?



Dans une chronique récente, je soutenais que rien ne serait plus important dans le domaine éducatif que de valoriser le métier d’enseignant.

Québec

Il faudrait revenir aux collèges classiques qui formaient les élites canadienne-françaises

L’Éducation: un chantier titanesque



Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, arrive à la fonction, armé d’une expérience parlementaire dans l’opposition, d’une préparation terrain dans l’enseignement, d’un appui indéfectible du premier ministre Legault et d’une vision développée dans son livre Et si on réinventait l’école ?.

Québec

« L’école est ainsi pour l’enfant une occasion de rompre sur certains points avec son milieu familial ou social et de se constituer une ébauche de personnalité propre et de vie privée (...) »

D’autorité?



Ce que la loi sur la laïcité de la CAQ va proposer en éducation reste à voir, mais une chose est sûre : elle va susciter de vifs débats.

Québec

Maternelle 4 ans : une manière de franciser les enfants immigrés ?

Une maternelle pour la réussite des enfants



La maternelle 4 ans fait débat depuis que la CAQ a annoncé, en avril 2016, qu’elle l’implanterait partout au Québec.

Québec

Roberge a raison : les péquisto-libéraux s'opposent au gouvernement car c'est simplement leur rôle dans le parlementarisme britannique

Maternelles 4 ans: le ministre Roberge reproche à l'opposition de s'opposer, même quand c'est bon



Le ministre de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec Jean-François Roberge accuse ses adversaires à l'Assemblée nationale de s’opposer aux maternelles 4 ans... parce qu’ils sont dans l’opposition.   

Québec

Première chronique de Normand Baillargeon au Devoir : « Je pense que l’éducation est la formation de l’esprit par l’acquisition de savoirs fondamentaux (...) »

Credo pédagogique



Sous ce titre, John Dewey (1859-1952) a publié en 1897 un texte dans lequel il exprimait ses convictions et ses espérances en éducation et disait ce qu’il ambitionnait d’accomplir dans l’école expérimentale qu’il avait fondée.

Pour mieux comprendre l'inquiétude des parents quant au cours d'éducation sexuelle

L’éducation sexuelle au Québec - De la controverse à la solution



Le Gouvernement du Québec impose un programme d’Éducation sexuelle de la maternelle à la 5e année du secondaire. Les écoles n’arrivent pas à donner leurs cours face au refus des professeurs. Pourquoi tant de résistance?

Québec

Un système d'éducation qui ne souffre aucune critique

Pour qui la loyauté?



Le cas de cette enseignante, menacée de congédiement par sa commission scolaire pour avoir rendu publiques les conditions déplorables dans lesquelles elle exerçait sa profession, soulève le débat sur le devoir de loyauté.

Québec

Une enseignante renvoyée pour avoir eu le courage de nommer le réel

Un congédiement honteux



Le directeur général de la commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), Jean-François Lachance, la présidente Paule Fortier ainsi que le directeur adjoint aux ressources humaines François Grégoire devraient être réprimandés pour le geste odieux qu’ils viennent de poser en décidant de renvoyer l’enseignante Kathya Dufault. Cette dernière a dit la vérité au sujet des conditions scandaleuses dans lesquelles se pratique l’enseignement de l’école publique dans ses programmes réguliers.

Québec

De qui les jeunes Québécois sont-ils les héritiers ?

La Déséducation tranquille



Important : le texte qui suit n’est en aucun cas une vindicte contre le corps enseignant à qui, au vu des circonstances dans lesquelles il pratique, je ne lèverai jamais mon chapeau assez haut.

Québec

L'effondrement de toute autorité a des conséquences néfastes sur l'enseignement

Les batteurs de profs



Non seulement les enseignants sont déconsidérés, mais l’avenir s’assombrit de jour en jour pour eux. Les deux tiers des enseignants qui s’occupent des jeunes en difficulté sont victimes d’agressions verbales et physiques. Le phénomène n’est pas réservé au Québec, mais cela ne change rien à la situation.

Québec

Espérons qu'une vision plus classique de l'enseignement prévaudra

Voici quelles sont les priorités du nouveau ministre de l’Éducation



Avouant encore «faire le saut» lorsqu’on l’appelle ministre, le nouveau patron de l’Éducation, Jean-François Roberge, était déjà à pied d’œuvre, vendredi, pour rapidement «commencer le travail» dans son ministère.

Québec

L'effondrement des sciences sociales : la faillite de l'Université partout en Occident

"De la culture du viol chez les chiens" : l'incroyable canular qui a piégé la sociologie américaine



Des chercheurs ont réussi à faire publier dans plusieurs revues de référence aux Etats-Unis des essais aux thèses absolument délirantes, prônant par exemple le développement de l'usage anal de sex-toys chez les hommes pour lutter contre la transphobie et faire progresser le féminisme.

Québec

La catastrophe scolaire québécoise

Pénurie d’enseignants: ils n'ont toujours pas de prof après un mois d'école



Les suppléants se succèdent depuis un mois dans une classe de 5e et 6eannée à Montréal, où des centaines d’enfants du primaire étaient toujours sans prof la semaine dernière en raison de la pénurie.

International

Enseignement : toujours plus bas

Éloge de la médiocrité



L'ignorance est un état d'enfance perpétuelle, nous dit un proverbe turc. Tant il est vrai que depuis la nuit des temps, maintenir les masses populaires dans cet état s'est avéré un moyen bien commode pour couper court, et par avance, à toute velléité de la plèbe de prendre son destin en main.

Québec

« L’Université du Québec n’a même pas eu son mot à dire. La décision provient directement du conseil exécutif, le ministère du premier ministre. »

Privatisation à l’université : les autorités québécoises enquêtent sur une entente secrète



La Télé-université (TÉLUQ), membre de l'Université du Québec, a sous-traité sans appel d'offres à une entreprise privée de l'encadrement pédagogique et de la correction d'examens pour plusieurs millions de dollars. Radio-Canada lève le voile sur une entente secrète qui a créé bien des remous, jusqu'au bureau de Philippe Couillard.

Québec

Les mensonges économiques du régime libéral

La taxe scolaire



Rien n’est gratuit en ce monde, même pas l’éducation. La taxe scolaire constitue un moyen parmi d’autres pour les autorités de se procurer les revenus nécessaires à la réalisation de cette mission gouvernementale.

Québec

Bras de fer entre le ministre de l'Éducation et les établissements scolaires

La gratuité scolaire, ça coûte cher



« Théoriquement, il y a de l’argent là, mais personne ne sait à qui il sera réellement attribué, ajoute-t-il. En quoi consistent les 7 millions par année pour les sorties culturelles ? À qui ça va être attribué ? Quand ? Comment ? À ce jour, on ne sait pas ça. En pleine semaine de la fin des classes, il est déjà trop tard pour faire les choix de sorties de la rentrée. C’est le bordel, il y a un manque de clarté. »

Québec

Revenir à la base de l'instruction : lire, compter, apprendre

Les tricheurs de l’éducation



Le système d’éducation, au Québec, est soumis à l’empire des tricheurs du ministère. Qui se contente de regarder les statistiques de la réussite scolaire se fait bluffer. Elles sont mensongères. Elles maquillent la réalité davantage qu’elles ne la dévoilent.

Québec

La gauche universitaire postmoderne décrédibilise les sciences humaines

Des accommodements avec la liberté d’expression plutôt déraisonnables



Dans un texte consacré au canular qu’Anouk Barberousse et moi avions publié à l’encontre d’Alain Badiou, célèbre métaphysicien maoïste français, nous appelions « accommodement déraisonnable » le fait, pour des philosophes ou des scientifiques, de céder sur des principes rationnels en faveur de conséquences politiques jugées prioritaires.

Québec

Crise des universités : l'UQTR en lock-out

La démission du recteur réclamée



Une pétition circule parmi les professeur(e)s de l’Université du Québec à Trois-Rivières afin de demander la démission immédiate du recteur, Daniel McMahon. Quelque 164 signatures de professeurs ont été recueillies jusqu’à présent et les initiateurs de la pétition entendent continuer d’allonger cette liste.

Québec

Le goût pour l'éducation débute d'abord à la maison

École : comment puis-je aider mon enfant?



Une nouvelle étude, produite par l’Institut du Québec et HEC Montréal, met en chiffres ce que l’on savait déjà.

Québec

Une mentalité de « nés pour un petit pain » habite encore les Québécois

Les Québécois craignent-ils l’éducation ?



L’Institut du Québec a rendu publics des résultats encore une fois catas­trophiques du taux de diplomation des étudiants québécois en comparaison des autres étudiants canadiens. À la fin du secondaire, 85 % des jeunes en Ontario sont diplômés. Au Québec ? 64 % ! Et chez les garçons, le taux est de 51 % ! Voilà pour les faits.

Québec

Il faut sortir du pédagogisme et revenir à la culture classique

La débâcle scolaire



L’Institut du Québec confirme ce que l’on sait depuis au moins dix ans. Au Québec, le taux de diplomation au secondaire public après 5 ans d’études est affreusement bas. En Ontario, il est de 84 %. Ici, il plonge à 64 %. Chez les garçons francophones dans le réseau scolaire public, c’est encore pire.

Québec

Le rapport trouble des Québécois à l'éducation

La tête bien rentrée dans le sable



Il n’y a pas de quoi être fiers de notre réaction collective face au désastre de la faible diplomation au Québec. Les citoyens ont blâmé le gouvernement comme un corps étranger et les politiciens ont joué leurs cartes pour marquer des points faciles sans avoir le courage de nommer les choses.

Québec

Les imbécillités pédagogiques du système d'éducation actuel

Le Québec dernier de classe



Le fait que les garçons sont plus nombreux que les filles à décrocher est une réalité bien connue au Québec. Or, une nouvelle étude qui a analysé le taux de diplomation au Canada depuis 10 ans démontre que ce n’est qu’au Québec que l’écart entre les garçons et les filles est important. Une nouvelle donnée « troublante », selon les auteurs, qui invitent Québec à refaire ses devoirs.

Québec

L'école à charte, une fausse bonne idée

La dérive prévisible de l’école à charte du Technopôle Angus



Le président de la Société de développement Angus, Christian Yaccarini, a déposé récemment à la Commission scolaire de Montréal, un projet d’école primaire « novateur » issu d’une consultation, intitulée « Repenser l’école », réunissant des enseignants, des avocats, des architectes, des parents d’élèves, des représentants du ministère de l’Éducation et de la CSDM.

Québec

Le danger pour le PQ, ce n'est pas QS : c'est la convergence de l'électorat libéral et caquiste

Élections 2018: la bataille de Québec



Ils sont une vingtaine sur le parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste, dans le quartier pentu du même nom, en plein coeur de la ville de Québec. L’hiver s’accroche et le petit groupe — tous des jeunes de plus ou moins trente ans — se sépare en binômes pour distribuer des tracts bordés du logo de Québec solidaire (QS).