Immigration - enjeux et défis

Québec

Joli euphémisme !

Hausser l’immigration: «un défi accru», constate Québec



Malgré la volonté exprimée par Philippe Couillard, hausser de façon importante le seuil d’immigration à court terme au Québec se traduirait par un fiasco.

Québec

Un tronc commun : langue française, culture québécoise et laïcité

Lisée propose la «concordance culturelle» pour intégrer les immigrants



Au rancart, le multiculturalisme et l'interculturalisme. Jean-François Lisée propose, s'il est élu chef du Parti québécois, de leur substituer la « concordance culturelle » pour favoriser l'intégration des immigrants.

Québec

L'importance du niveau d'activité économique pour faciliter l'intégration

Immigration et mobilité sociale à Montréal



Cela fait des années que démographes et économistes nous mettent en garde contre la grave pénurie de main-d'oeuvre qui va bientôt frapper le Québec en raison du vieillissement de sa population, un phénomène inéluctable que seule une immigration bien planifiée permettra de combler les dizaines de milliers d'emplois qui vont se libérer.

Québec

Le nombre annuel d'immigrants au Québec doit être dicté par le coût et la capacité d'accueil et d'encadrement

Marché du travail: le Québec accueille trop d’immigrants, selon Lisée



Le Québec reçoit trop d’immigrants et devrait réduire son objectif d’accueillir 50 000 nouveaux arrivants chaque année, selon le candidat à la chefferie du Parti québécois Jean-François Lisée.

Québec

Le feu est pris !

La situation démographique avive les enjeux de l'immigration au Québec



Alors que le taux de fécondité poursuit son déclin et que le vieillissement de la population s'accentue au Québec, l'enjeu de l'accueil des immigrants est placé à l'avant-plan, suscitant des débats sur l'économie, l'identité, la culture et la langue dans la province.

Québec

Instrumentés pour détruire les cultures nationales

Comment l’Union européenne manipule les réfugiés syriens



La crise des réfugiés qui a marqué l’Union européenne durant le second semestre 2015 a été artificiellement fabriquée. Cependant, plusieurs groupes ont tenté de l’instrumenter, que ce soit pour détruire les cultures nationales, pour recruter des travailleurs à bas prix ou encore pour justifier le financement de la guerre contre la Syrie.

Québec

Les marionnettistes du Nouvel ordre mondial en pleine action

Comment des cercles d’influence liés à l’OTAN contrôlent la politique de l’UE relative aux migrants.



Un flot incontrôlé de réfugiés de guerre venant de Syrie, Libye, Tunisie et d’autre pays musulmans déstabilisés par les Révolutions colorées de Washington de type « Printemps Arabes », a créé la plus grande dislocation sociale à travers l’UE depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, de l’Allemagne à la Suède en passant par la Croatie.

Québec

Pour beaucoup d'immigrants, le Québec n'a jamais été rien d'autre qu'un premier point de chute en Amérique du Nord anglophone

Excuse my French!



Peut-on encore débattre sereinement de ce qui cloche dans l’intégration des nouveaux arrivants lorsque le premier ministre lui-même soupçonne tout questionnement de «souffler sur les braises de l’intolérance»? Voyons voir...

Québec

Nous n'allons pas les pleurer

MIGRATION ÉCONOMIQUE

Le Québec peine à retenir ses immigrants anglophones



Près de la moitié des immigrants choisis par le Québec pour répondre aux besoins du marché du travail partent pour d’autres cieux si, à leur arrivée, ils parlent l’anglais mais pas le français.

Québec

Créativité norvégienne

Proposition incroyable en Norvège : 1 000 euros de prime pour que les réfugiés quittent le pays



La direction générale de l'immigration norvègienne a pris la décision de payer aux migrants un bonus de 1 000 euros pour qu'ils quittent le pays volontairement. 500 migrants seraient concernés dans un premier temps.

Québec

Un maximum de 30 000 immigrants, des cours intensifs de français et une politique nataliste agressive !

50 000, c’est trop



Philippe Couillard a d’abord envisagé une hausse des seuils d’immigration à 60 000 par année. Et il a prévenu que ceux qui s’y opposaient soufflaient sur les braises de l’intolérance.

Québec

Sondages obligent ! En politique, la crainte de l'opinion publique est le commencement de la sagesse

Les seuils d’immigration gelés temporairement

Québec se retient de hausser les cibles pour l’instant, mais reviendra à la charge


Même si son gouvernement renonce pour l’heure à hausser de 50 000 à 60 000 le nombre d’immigrants admis annuellement au Québec, le premier ministre Philippe Couillard caresse toujours l’objectif de relever les seuils d’immigration.

Québec

L’exigence généralisée du bilinguisme dans la grande région de Montréal pose problème

MARCHÉ DU TRAVAIL

L’anglais mieux que le français pour les immigrants



Les nouveaux arrivants qui ne parlent que le français éprouvent plus de difficulté à se dénicher un emploi au Québec que ceux qui ne connaissent que l’anglais. Le taux de chômage de ces immigrants francophones est de 40 % supérieur à celui de ces nouveaux arrivants anglophones.

Québec

Regardez cette fédéraliste à tous crins positionner la CAQ pour la relève du PLQ !

IDÉES

Dans les coulisses de la francisation



À en croire une femme qui en fait son pain et son beurre depuis sept ans, le diagnostic n’est pas du tout exagéré. « Tout a changé », dit-elle, se référant à la fois au nouveau programme du ministère (MIDI) et aux immigrants à qui elle enseigne.

Québec

Pourquoi pas une politique nataliste ?

L'odieuse tyrannie de la bien-pensance - quelques renseignements additionnels

« Un peuple qui n’est pas maître de son destin... »

« ...doit limiter le recrutement d’immigrants à sa capacité d’intégration »


« Le meilleur moyen de résoudre l’opposition des deux groupes français et anglais, c’est de noyer la population française sous le flot continu d’une immigration organisée méthodiquement, contrôlée au départ, accueillie à l’arrivée, assurée d’une situation privilégiée dans la colonie. » Lord Durham, Rapport,1839

Québec

Philippe Couillard n’a ni l’intégrité ni l’envergure morale pour être premier ministre. Ses jours à ce poste sont comptés

Intolérants, xénophobes, racistes, les Québécois ?

L’odieuse tyrannie de la bien-pensance

La société québécoise a toujours été un modèle d’accueil


Le débat sur l’immigration a pris un bien vilain tournant. Parce que certains, et non des moindres, mettaient en doute l’opportunité de porter la cible d’immigration de 50 000 à 60 000 personnes par année, le gouvernement Couillard a immédiatement évoqué le spectre de l’intolérance, de la xénophobie et du racisme qui séviraient à l’état endémique au Québec, donnant de ce fait du crédit à l’un des pires préjugés entretenus par les anglo-canadiens à l’endroit du Québec et des Québécois.

Québec

Et d'un ! La Pologne ne sera pas seule

ATTENTATS DE BRUXELLES

La Pologne refuse désormais d’accueillir des migrants



La Pologne refuse désormais d’accueillir des migrants sur son sol dans le cadre du programme de répartition de l’UE, a annoncé mercredi la première ministre Beata Szydlo, en réaction aux attentats de Bruxelles.

Québec

Même un fédéraliste multiculturaliste comme Alain Dubuc s'inquiète des nouvelles cibles d'immigration

Marcher sur des oeufs



Il y a des dossiers où le débat éclairé est à peu près impossible. C'est le cas de l'immigration. Parce qu'on marche sur des oeufs et qu'on a peur de basculer dans l'intolérance, on a tendance à se cantonner dans les voeux pieux et les déclarations généreuses.

Québec

Tartuffe est Libéral

Cet insupportable moralisme



Drapé dans sa fausse vertu pluraliste, le premier ministre Couillard accuse périodiquement François Legault de propager les germes de l’intolérance, voire du racisme que lui aurait transmis la défunte ADQ.

Québec

Même ses alliés trouvent qu'il exagère

DÉBAT SUR L’IMMIGRATION

Un peu de retenue et de clairvoyance, M. Couillard!

S’inquiéter de l’avenir de la francophonie ne relève pas de l’intolérance


Le premier ministre Couillard propose de relever à 60 000 et plus le nombre annuel d’immigrants au Québec et, selon lui, ce serait faire preuve d’intolérance que de s’interroger sur les conséquences qui pourraient s’ensuivre pour l’avenir culturel du Québec.

Québec

Le syndrome de Stockholm

Les traumatisés de la Charte



On parle beaucoup, depuis une semaine, de la volonté de Philippe Couillard d’augmenter à 60 000 le nombre d’immigrants reçus chaque année par le Québec. On a aussi évoqué son intolérance idéologique qui le pousse à diaboliser ses contradicteurs.

Québec

«Rien ne prouve que l’économie a besoin de beaucoup d’immigrants pour se développer»

POLITIQUE D’IMMIGRATION

Couillard et ces nationalistes intolérants



Quand il est question de décider du nombre d’immigrants que le Québec entend accueillir, la méthode employée par le gouvernement Couillard, c’est d’y aller au pif. Le gouvernement Charest ne procédait pas autrement. Mais contrairement à Philippe Couillard, Jean Charest ne qualifiait pas d’intolérants ceux qui jugeaient que les seuils d’immigration étaient trop élevés.

Québec

En France comme au Québec, le grand projet mondialiste s'impose et indispose

Cazeneuve ouvre en grand les portes de la France à l’immigration



Cazeneuve ouvre en grand les portes de la France à l’immigration HIER La crise migratoire actuelle n’est que la face émergée du grand chantier de l’immigration passée, présente et à venir.

Québec

La francisation inadéquate des immigrants pousse Montréal et le Québec vers l’anglicisation

Ce que cache l'indiférence complice

La francisation ratée des immigrants

À qui profite l'omerta?


Le Québec rate sa cible, étude publiée fin janvier par l’Institut de recherche en économie contemporaine, confirme que la francisation inadéquate des immigrants pousse Montréal et le Québec vers l’anglicisation.

Soixante mille (60 000), c'est 30 000 de trop pour faire les choses correctement !

POLITIQUE D’IMMIGRATION

Un ensemble fragile



La nouvelle politique d’immigration du Québec vise juste, pour l’essentiel. Il faudra plus que des voeux pieux pour intégrer pleinement les nouveaux arrivants au marché du travail et à leur société d’accueil.

Québec

Europe: De plus en plus de frontières face aux migrants

Migrants: Vienne et les Balkans intensifient la pression sur l'UE



L'Autriche et les pays des Balkans ont persisté mercredi dans leur offensive pour freiner le flux migratoire, une «question de survie» pour l'Union européenne, augurant d'une réunion difficile des 28 jeudi à Bruxelles.

Québec

Tout espoir n'est pas perdu

Autoportrait de l’immigrant en Québécois



Akos Verboczy est un phénomène. Québécois d’origine hongroise arrivé à Montréal en 1986, à l’âge de 11 ans, il est aujourd’hui souverainiste, partisan de la loi 101 et opposé au multiculturalisme.

Québec

De deux choses l’une : ou bien nous sommes complètement anesthésiés, ou bien nous sommes tombés sur la tête !

Les immigrants et le français

Quatre milliards par année pour le privilège masochiste de se faire mépriser en pleine face

De contestations judiciaires en veules démissions, retour à la case départ d’il y a 40 ans


Le 26 août 1977 - il y aura donc 40 ans l’an prochain - un peu moins d’un an après avoir été porté au pouvoir pour son premier mandat, le Parti Québécois faisait adopter la Loi 101 par l'Assemblée nationale. Aussi appelée Charte de la langue française, elle déclarait le français langue officielle de la législation, de la Justice, de l'administration, des organismes parapublics, du travail, du commerce et des affaires, et de l'enseignement.

Québec

Au tour des manufacturiers et exportateurs de réclamer plus d'anglais !

Les usines veulent embaucher des immigrants qui ne connaissent pas le français



Pour contrer les pénuries de main-d’oeuvre, les entreprises manufacturières demandent qu’on leur permette d’embaucher des travailleurs immigrants qui ne parlent pas le français avant même qu’ils n’aient suivi un seul cours de français.

Québec

Rien pour en faciliter l'acceptation

L’UE avoue : 60% des immigrants ne sont pas des réfugiés



L’UE admet que la représentation publique voulant que la plupart des migrants qui arrivent en Europe soient des réfugiés était fausse : un rapport de Frontex montre que 60% des immigrants n’ont pas droit à l’asile. Mais une fois qu’ils sont dans l’Union européenne, un refoulement est à peine possible. Angela Merkel continue à refuser une fermeture des frontières et des contrôles appropriés des passeports.