Idées — le destin québécois

Québec

Une excellente initiative de la CAQ

Échec à la prostitution juvénile



Le 6 février dernier, deux députés de l’Assemblée nationale, Ian Lafrenière, adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique, et Lise Lavallée, whip adjointe du gouvernement, avaient invité leurs collègues de l’Assemblée nationale à mettre sur pied une commission spéciale sur la prostitution juvénile.

Québec

« Nous n’avons pas à assumer l’examen de conscience du Canada ni à payer pour ses crimes. »

Le calme dans la tempête



Ce matin, j’ai lu le magnifique billet de mon collègue Michel Hébert intitulé Le syndrome du colon silencieux, qui met, non seulement très bien, mais aussi très joliment en perspective la fraude historique que les «élus-vedettes et les vedettes-élues» tentent de nous rentrer dans le cerveau.  

Québec

Chronique de Robert Laplante

Éditorial de l'Action nationale

Hauteur de vue requise

Question nationale


La lune de miel est terminée. Les premières salves sont lancées : Trudeau qui rejette la proposition de la déclaration d’impôt unique, Leblanc qui finasse sur la question des seuils d’immigration. Trudeau, encore, qui persiffle sur la laïcité, Rodriguez qui laisse tomber son masque et les civilités pour nous servir le mépris du Québec français.

Québec

Au fond, la gauche reproche aux Québécois d'être des Occidentaux

Le syndrome du colon silencieux



Dans les banlieues où il disparaît corps et biens sous la neige, le colonisé de souche se lève tous les matins, taraudé par la même question : que lui reprochera-t-on aujourd’hui?   

Québec

Chronique de Thomas Franche

Réflexion sur la condition québécoise

L’américanophile, le Canadien français et la maison mère

Une critique du livre d'Alexandre Soublière


J'ai lu La maison mère d'Alexandre Soublière, un ouvrage mi-roman mi-essai dans lequel il se souvient des événements de sa vie. L’auteur y ajoute ses propres observations sociopolitiques dans un contexte fictif d’effondrement général de la société. Le livre m’a plu !

Québec

Chronique de Gilles Verrier

Un patriote exemplaire, un opposant au libéralisme

François-Albert Angers avait-il tout compris dès 1980 ?

Avec 40 ans d'avance, Angers avait prévu le déclin du souverainisme


« Dès que nous nous sommes dits Québécois s'est amorcée la prétention de beaucoup d'autres d'être Québécois autant que nous. Nous venions de leur offrir la chance de nous voler non seulement notre nom, mais notre pays même du Québec. Et notre gouvernement issu de la pensée indépendantiste a donné une sorte de sanction légale à ces prétentions en établissant le droit de vote au référendum de l'auto-détermination sur la citoyenneté canadienne et la résidence au Québec, et non pas sur l'appartenance nationale qui fonde ce droit. Le prétexte? Il lui fallait se comporter ainsi pour agir en bon démocrate et en esprit dépourvu de tout préjugé raciste. Le sort d'une nation, de notre nation, a été ainsi remis aux mains d'une proportion importante de Québécois qui n'en font pas partie. »

Québec

« Pas de pays mais un programme «humain» de fin de vie, le legs de Véronique Hivon, version moderne de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. »

Au bout de la nuit minoritaire



Avertissement : ceux qui aiment croire que tout va bien, que le modèle québécois est , que la Révolution tranquille est un interminable succès et qu’on est en droit de se péter les bretelles, eh bien, ceux-là ne devraient pas lire Christian Saint-Germain.

Québec

Legault devra poser des gestes d'État sans l'assentiment du fédéral

Les retombées des référendums



Les Québécois ont dit non deux fois plutôt qu’une à la souveraineté du Québec. Après le non de 1980, ceux qui ont de la mémoire se souviennent que la vie a repris son cours et que quelques mois plus tard tout le monde faisait comme si.

Québec

Plaidoyer pour un référendum sur le mode de scrutin

La démocratie selon Jean-Pierre Charbonneau



Dans un texte publié dans Le Devoir du 5 février (« Réforme du mode de scrutin : attention au spin doctors »), Jean-Pierre Charbonneau apporte un éclairage à la fois nouveau et troublant sur ce dossier.

Québec

Maurice Séguin : le pessimisme de l'historien mène au découragement

Le Québec de M. Séguin



L’historien Maurice Séguin (1918-1984) est méconnu. Il suscite pourtant l’admiration de ceux qui l’ont fréquenté. Denis Vaugeois, qui fut son éditeur, évoquait, en 2006, son « éloquence dévastatrice » et comparait l’homme à Socrate.

Québec

« Ce débat nous fera prendre la mesure de notre volonté d’affirmer l’identité à la québécoise (...) »

Laïcité: un débat inquiétant



Ceux qui ont vécu les débats référendaires en 1980 et 1995 s’en souviennent pour la vie. Les Québécois se sont alors déchirés jusqu’au sein des familles. Des fratries se sont affrontées et des amis ont eu du mal à se fréquenter durant les campagnes référendaires. Il en est resté des cicatrices pour les uns et les autres. Les fédéralistes se faisaient traiter de vendus, et les séparatistes de traîtres.

Québec

Un dur rappel de la réalité : nous sommes tous les sujets de Sa Majesté la reine du Canada

Le décès de la reine rendra-t-il le Québec orphelin de gouvernement?



La disparition de la reine du Canada, Élisabeth II, pourrait avoir de graves répercussions sur la vie politique québécoise. Parmi elles, la dissolution de l’Assemblée nationale et la tenue d’élections générales anticipées, avance le professeur Patrick Taillon. Pas si vite, rétorquent ses confrères Maxime St-Hilaire et Julien Fournier. Débat.

Québec

Il n'y a pas de grand courant populiste au Québec : même QS reprend les codes culturels de la petite bourgeoisie

Au Québec, un populisme distinct



Entendu à gauche : « Populaire, c’est un retour à l’essentiel. C’est pour ça que Québec solidaire a été créé, pour donner une voix au peuple », a dit Manon Massé, porte-parole de la formation politique en campagne électorale.

Québec

Joseph Yvon Thériault : « Non pas « Québécois notre façon d’être Canadiens », mais plutôt « Québécois francophones notre façon d’être Canadiens français ». »

Le Canada français : un fait politique plus qu’une méprise



La réaction fut vive à l’annonce récente du retour du Canada Français. Gare à la « méprise » (laquelle?) affirmait ainsi Yvan Lamonde dans les pages du Devoir du 3 décembre.

Québec

David Leroux : « L’État sans Pays, je le hais. Le Pays sans État, je le pleure. »

Réflexions sur la communauté



« L’accent est le témoignage d’une langue qui a été perdue, mais dont la musique, elle, est demeurée », disait récemment le philosophe et écrivain français Rémi Soulié.

Québec

Chronique de Gilles Verrier

L'égalité des nations pour mettre une fin aux injustices nationales

L'identité québécoise a-t-elle encore un avenir ?

L'État du Québec doit être amené à reconnaître explicitement la nation canadienne-française


Aveuglé, l'État québécois intervient comme si la minorité anglo-saxonne avait besoin de sa protection ! Une sorte de recolonisation du Québec par son État a pu progresser sous le sophisme du droit de la « minorité » à la protection contre une « majorité » prétendument menaçante. Ce qui avait commencé dans les années 1960 par une lutte pour l'affirmation d'une majorité provinciale – vraie minorité nationale du Canada - se termina par la consolidation du pouvoir de la minorité dominante – vraie majorité canadienne - par l'État de la nation civique du Québec.

Québec

Chronique de Robert Laplante

Éditorial de L'Action nationale

Sortir du désamour

La haine de soi des Québécois est une arme d'Ottawa


Dans un article prémonitoire paru il y a dix ans (novembre-décembre 2008) Pierre-Paul Sénéchal identifiait en nos pages un des objectifs stratégiques les plus délétères de la campagne permanente de propagande menée par l’État canadian.

Québec

Les régions du Québec sont meurtries après 15 années de règne libéral !

L’angle mort de la démocratie québécoise



Depuis le référendum de 1995, surtout pendant le long règne des libéraux, le pouvoir politique a littéralement tassé la gouvernance régionale dans l’angle mort de la démocratie québécoise.

Québec

La CAQ, parti du nouveau compromis québécois

2019, année de mouvement?



Ma collègue Josée Legault signait vendredi une chronique où elle soulignait que dans un monde qui change, le Québec a l’air de faire du surplace depuis 1995. Voilà que l’élection de la CAQ de François Legault semble avoir réintroduit un certain mouvement.

Québec

Les défenseurs de la réforme du mode de scrutin ne veulent pas en appeler au peuple : ils ont peur que leur option soit rejetée par la population

Un référendum sur le mode de scrutin...



Pourquoi n’y aurait-il pas de référendum sur le mode de scrutin proportionnel promis par le gouvernement Legault?

Malheureusement, Bock-Côté relaie la caricature de l'Église catholique faite par les libéraux : sans revanche des berceaux, le Québec français n'existerait pas !

Parole de Vérité : Mais qui est donc Mathieu Bock-Côté ?



Pendant une heure, le sociologue, essayiste, chroniqueur et éditorialiste Mathieu Bock-Côté, a levé le voile sur sa personne et sa personnalité !

Québec

Une haine passée sous silence : celle des immigrés pour le Québec français

Les québécophobes



Le silence dicté par la rectitude ambiante et les agitations d’une gauche multiculturelle qui envahissent les réseaux sociaux alimentent le dérapage de trop d’ennemis du Québec. Du Québec francophone, précisons-le.

Canada

Beaucoup d'obstacles à l'instauration d'un mode de scrutin proportionnel

La déroute de la proportionnelle en Colombie-Britannique



Peu soulignée dans les médias du Québec, la victoire des adversaires de la proportionnelle lors du référendum tenu en Colombie-Britannique (en novembre) risque de peser sur le débat en cours chez nous sur le sujet depuis l’élection de François Legault.

Québec

L'ennemi des Québécois est intérieur: il faut tuer le colonisé en chacun de nous

La vraie bataille de 2019



Avec des élections à Ottawa et des partis fédéraux qui feront les yeux doux aux Québec, François Legault risque d’avoir le beau jeu en 2019.

Québec

Chronique de Rodrigue Tremblay

Exclusivité

Un interview hypothétique du professeur Rodrigue Tremblay

Auteur du livre « La régression tranquille du Québec, 1980-2018 », (Fides)


Je suis modérément optimiste pour l’avenir. Je crois que cette période de je-m’en-foutisme, de censure, de défaitisme, de recul et de fuite dans le superficiel, que nous traversons présentement, sera suivie d’un réveil collectif et d’une nouvelle prise de conscience de notre destin collectif, en tant que seule collectivité majoritairement francophone en Amérique du Nord. Tout sera affaire de volonté personnelle et collective, et de leadership. Sinon, nous serons engloutis dans le grand tout nord-américain impérial.

Québec

Une déclaration d'amour

Aux Québécois



Aux Québécois

Québec

Face à Trudeau, Lise Ravary se transforme en souverainiste

Demain la souveraineté



À Mathieu Bock-Côté. Cher Mathieu, je me suis surprise à partager d’instinct plusieurs de tes opinions sur l’avenir du souverainisme québécois dans ton blogue de vendredi, « Retour au nationalisme : que peuvent faire les indépendantistes ? »

Québec

Qui osera relever le défi de prendre la direction du Parti québécois ?

2019 en 8 questions



Qu’un chroniqueur dise ce qu’il va surveiller pendant la prochaine année est aussi traditionnel qu’un régime amaigrissant après les Fêtes.

Québec

« Si les indépendantistes veulent revivre politiquement, ils devront renouer avec un nationalisme décomplexé. »

Retour au nationalisme



On a raison de dire qu’en 2018, le souverainisme québécois s’est effondré, même s’il est probablement entré au même moment dans une dynamique de recomposition qui commence à peine à se laisser deviner.

Québec

Les Québécois nostalgiques d'un esprit familial mis à mal par le libéralisme

En finir avec les clichés



L’année 2018 se terminera avec le Bye Bye, cette liturgie médiatique, miroir plus ou moins déformé de ce que nous devenons collectivement.