Idées — le destin québécois

Québec

Vers un premier gouvernement caquiste ? Pas si sûr...

Une élection triplement historique?



Si la tendance se maintient – et j’insiste sur le « si » –, le scrutin du 1eroctobre pourrait s’annoncer historique sur trois axes majeurs. Primo, l’élection probable d’un premier gouvernement caquiste. Deuxio, une campagne dont la souveraineté est exclue comme enjeu. Tertio, la marginalisation possible du Parti québécois après 50 ans seulement d’existence.

Québec

L'enracinement d'une certaine gauche québécoise

Le pays chez nous



Touché. Vraiment. Il n’aura fallu que quelques pages de Gens de mon payspour remuer, même à 55 ans, le petit gars de la campagne que je suis. Écrit dans une langue toute simple, chargée à la fois de tendresse, de franchise et de lucidité, ce nouvel opus de Roméo Bouchard présente des événements et des personnages qui m’ont semblé familiers, sortis tout droit de mon coin de pays, Portneuf.

Québec

Il est temps que les fédéralistes québécois fassent leur deuil d'un Canada bi-national imaginaire

Lise Ravary: Confessions of a federalist Quebec nationalist



During Meech Lake, I was living in Calgary. I don’t know if watching the debacle from afar was more painful than living through it in Quebec, but never did I come closer to giving up on Canada. Something astonishing.

Québec

Sans transcendance nationale, la politique québécoise est condamnée à l'insignifiance

La « canadianisation » des élections québécoises



La Coalition avenir Québec (CAQ) en a presque fait son slogan : pour la première fois en 50 ans, les élections cet automne ne porteront pas sur la question nationale. Est-ce dire que personne ne parlera de souveraineté d'ici le 1er octobre? Sûrement pas. Le premier ministre Philippe Couillard mettait en doute encore cette semaine l'attachement de François Legault au fédéralisme.

Québec

Les Québécois sont-ils éternellement nés pour un petit pain ?

Le condo du Québec



Il y a quelques jours, comme à peu près tout le monde, je suis allé voir 1991, le dernier film de l’excellent Ricardo Trogi. Et comme tout le monde, j’ai passé ma soirée à rire de bon cœur. Mais ce n’est pas pour faire le critique de cinéma que je vous en parle.

Québec

Un candidat caquiste et ancien ministre péquiste veut renouveler le rapport de force contre Ottawa

Le maringouin de Legault



Le candidat que la CAQ va présenter demain dans Montmorency pourrait bien venir embêter François Legault. Non pas parce qu’il aura oublié quelque image dégradante sur un compte Facebook. Ou parce qu’il fait dans le prêt usuraire. Non, ici, c’est plus fondamental, c’est lié à la manière même de concevoir le Québec, son statut politique.

Québec

Le statu quo constitutionnel conduit à notre assimilation

Mettre la charrue devant les boeufs de l'Histoire...



Vrai que la question nationale risque d’être léguée à l’arrière-plan lors de la prochaine élection québécoise; doit-on s’en réjouir? Non.

Québec

Les Québécois se sont droitisés sur la question identitaire

Blocage politique



Le vice-président exécutif du sondeur Léger révélait récemment que le « ciment n’est [peut-être] pas encore durci dans l’électorat […], mais on sent que l’échiquier politique qui se dessine depuis quelques mois semble se stabiliser ».

Québec

Pour être un nationaliste cohérent, il faut également être souverainiste

La contradiction des nationalistes non-souverainistes



On le sait, dans les années à venir, le nationalisme québécois se découplera de plus en plus de l’idée d’indépendance. C’est normal: l’échec de l’indépendance a des conséquences politiques et les Québécois cherchent, d’une manière ou d’une autre, à continuer à s’affirmer au moins minimalement sans s’engager à nouveau sur un chemin qu’ils imaginent bloqué.

Québec

« Une nation est en train de s’éteindre. » Mais, le réveil est encore possible...

Le poète des temps gris



La fin de semaine que j’ai passé au festival le Festif! de Baie-Saint-Paul m’a regaillardi la conviction que la chanson du Québec se porte bien. Que la créativité de nos artistes touche toutes les générations, et qu’il y a encore beaucoup de place pour que nous affichions fierté en notre production artistique.

Québec

« Viendra un jour où les Québécois francophones ne seront plus assez nombreux pour décider de leur destin. »

Le rêve d’une nation, l’échec d’une génération



On le sait, lors des prochaines élections, la question nationale se distinguera par son absence. Les Québécois se feront accroire qu’ils sont une société normale, disposant de tous les pouvoirs nécessaires à la définition de son avenir collectif. Heureuse fiction !

Québec

Et dire qu'il y en a encore pour croire à la pédagogie souverainiste envers les immigrants...

Y aura-t-il un autre référendum?



Se peut-il que le recul de l'enthousiasme pour la souveraineté et le référendum soit la faute du Parti québécois lui-même?

Québec

Le Québec est-il éternellement lié à sa mère patrie ?

Vive la France!



Notre peuple a des racines françaises. Longtemps, nous l’avons su, même si maintenant, nous l’oublions. Le moment inaugural dans notre histoire s’appelle la Nouvelle-France.

Québec

Élections d'octobre 2018 : « Jean-François Lisée devra faire des miracles. »

Remplacer les libéraux



À deux mois et demi des prochaines élections, peut-être les plus importantes des 20 dernières années, les enjeux semblent plus clairs que jamais.

Vidéo d'ACD

L'Affaire SLAV

La question raciale au Québec

La question ethnique ne pourra être évitée par les nationalistes québécois


L’annulation du spectacle SLAV par des militants « antiracistes » (sic) force les nationalistes québécois a affronter la question qui ébranle le XXIe siècle naissant : la question ethnique.

Québec

Repenser le nationalisme québécois

Reprendre le Québec



Mathieu Bock-Côté publiait hier, sur son blogue, un billet très important intitulé Éléments pour un programme nationaliste décomplexé. Pour paraphraser l’auteur, le 1er octobre prochain consacrera, selon toute vraisemblance, la déroute des indépendantistes québécois entamée depuis maintenant plus d’une décennie et marquera la fin du cycle d’émancipation politique de la Révolution tranquille. Il est donc maintenant temps de réfléchir à « l’après ».

Québec

La question identitaire devra inévitablement être au centre du renouveau souverainiste

Réflexions sur la refondation à venir de l'indépendantisme



Je tiens pour acquis que les indépendantistes, quel que soit leur résultat lors des prochaines élections, seront dans un très mauvais état. Il y aura encore un mouvement, naturellement, mais dans quel état sera le parti qui a porté cette cause depuis 50 ans (on commémorera sa création le 11 octobre)? On est en droit de croire à son possible effondrement. Convenons à tout le moins d'une chose : on ne sait pas, pour l'instant, quel sera le véhicule politique privilégié de la cause nationale.

Québec

Titre scandaleux du Devoir : le Québec est notre État national, pas une simple « province » !

L’attachement des Québécois pour leur province



L'attachement des francophones au Québec demeure « considérablement plus élevé » que celui des non-francophones. Au total, neuf francos sur dix se déclarent « très attachés » (55 %) ou « plutôt attachés » (36 %) à leur province, tandis que le seuil retombe à deux sur trois pour les anglos et les allophones.

Québec

« Plus les activités de la fête nationale se confondent à celles de la fête du Canada, plus nos commémorations s’éloignent d’une certaine idée du Québec. »

De la Saint-Jean-Baptiste à la fête nationale



Est-ce nostalgique de croire que le temps où on aimait le Québec dans sa chair, où nos poètes les plus lyriques nous transportaient dans des élans quasi mystiques a disparu pour de bon ?

Québec

L'américanisation du monde entraîne son rétrécissement

S’ouvrir au monde, ce n’est pas s’américaniser



La puissance de l’empire, à toutes les époques, c’est de prétendre incarner la seule idée possible de l’universel. L’empire s’impose à nous comme la forme achevée de l’humanité, et ceux qui y résistent sont accusés de s’enfermer dans une différence provinciale folklorique et anachronique, en retard sur la marche du monde.

Québec

L'identité québécoise se réduit-elle à un simple progressisme sociétal issu de la Révolution tranquille ?

Anglophone et fière d’être Québécoise



Je suis anglophone. Professeure de Shakespeare qui a enseigné dans des universités au Canada anglais, aux États-Unis, en France et en Angleterre avant de devenir juriste. Lesbienne. Du même âge que la Loi 101. Québécoise d’adoption. Mais, surtout, je suis une fière québécoise.

Québec

« La souveraineté ne doit plus être présentée comme une simple série d’ajustements technocratiques ou comme l’occasion de construire enfin un Québec «progressiste» mais comme la condition nécessaire pour assurer la survie et l’épanouissement du peuple québécois. »

Éléments pour un programme nationaliste décomplexé



octobre prochain. Certains voudront alors en finir avec le combat national et rentrer dans leurs terres. On peut les comprendre. Il y a des limites à vouer sa vie que l’on cherche au mieux, en ce moment, à maintenir en vie. Mais d’autres ne voudront pas abandonner: l’idée d’indépendance est trop profondément enracinée dans la conscience historique québécoise pour être abandonnée. À quoi pourrait ressembler les fondements d’un programme nationaliste post-1er octobre?

Québec

Il faut faire un procès éclairé des échecs de la Révolution tranquille

L’avenir du Québec, c’est au moins un peu son passé



Il ne faut pas vivre dans le passé, disent les modernes, convaincus que demain sera toujours mieux qu’hier. C’est un préjugé progressiste hautement discutable. À certains égards, le passé, sans même l’idéaliser, peut nous enchanter par certains de ses aspects, et certains épisodes peuvent nous inspirer. Inversement, l’avenir peut sembler sombre. L’histoire ne s’écrit pas en ligne droite: d’une époque à l’autre, des civilisations naissent, se déploient, grandissent, et se décomposent jusqu’à la décadence. Il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps.

Québec

« En fait, le Québec est redevenu une province qui ne se voit plus dans un rapport de force avec Ottawa. »

La province de Québec



J’entendais récemment à la radio un analyste politique faire référence à la « province de Québec », comme dans le vieux temps de Maurice Duplessis. Cela en dit long sur la régression du Québec. Justin Trudeau peut ainsi sans obstacle traiter le Québec comme une province comme les autres.

Québec

L'alternance entre le PLQ et le PQ semble bien terminée

La fin d’une époque



Ces jours-ci, plusieurs ministres ou députés qui prennent la parole à l’Assemblée nationale soulignent avec un pincement au coeur qu’ils le font pour la dernière fois. Chaque fin de législature donne lieu à des effusions de ce genre, mais le climat est un peu différent cette fois-ci.

Québec

Les Québécois, des résistants à l'uniformisation du monde

Très brève réflexion sur l’esprit de résistance des Québécois



Les Québécois ne le savent pas mais ils sont porteurs d’un point de vue sur le monde particulièrement riche, surtout à notre époque qui est hantée par la tentation de l’homogénéisation du monde.

Québec

« Des Elvis Gratton y en a mur à mur au Québec. Aussitôt qui en a un qui meurt, y en a mille qui sont prêts à prendre sa place! » - Pierre Falardeau

Merci, Jonathan Trudeau de me rappeler de rester debout en tant qu’indépendantiste



La relation entre le Canada et le Québec est fort simple puisqu'elle me fait penser à une relation entre un couple où l'honnêteté est à géométrie variable, et ce, dans l'unique intérêt de l'un.​​​​​​​

Québec

Chronique de Peter Benoît

Le Canada est aux USA ce que le Québec est au Canada

Vers l'implosion du Canada

Trudeau manque de jugement


Le monde change et plus rapidement encore.  Le modèle atlantiste, né de la deuxième guerre mondiale et poursuivi pendant la guerre froide, a fait son temps; ce fut la période de la construction de la Voie maritime, du Pacte de l'auto et de la très riche Ontario... 

Québec

Le courage et la lucidité : deux qualités que les souverainistes devront entretenir dans les années à venir

Indépendance: la refondation à venir



La défaite de Martine Ouellet lors du référendum interne du Bloc québécois est moins celle d’une ligne politique que d’une personnalité qui n’était manifestement pas faite pour diriger un parti.

Québec

Carbonneau a-t-elle saisi la portée du jugement qui valide la loi 99 ?

Constitution du Québec: des dangers de faire abstraction du pouvoir fédéral



J'ai lu avec beaucoup d’intérêt la lettre d’André Larocque, qui était mon professeur de sciences politiques au tournant des années 1970. Dans ce texte intitulé « Le théâtre pour rédiger une constitution du Québec » et paru dans les pages du Devoir le 1er juin dernier, je reconnais tout l’idéal démocratique qui nous animait à l’époque. Dans cette vision généreuse que portait notre génération, la volonté du peuple pouvait, sans autre considération, librement déplacer des montagnes !