Idées — le destin québécois

Québec

Il faut faire un procès éclairé des échecs de la Révolution tranquille

L’avenir du Québec, c’est au moins un peu son passé



Il ne faut pas vivre dans le passé, disent les modernes, convaincus que demain sera toujours mieux qu’hier. C’est un préjugé progressiste hautement discutable. À certains égards, le passé, sans même l’idéaliser, peut nous enchanter par certains de ses aspects, et certains épisodes peuvent nous inspirer. Inversement, l’avenir peut sembler sombre. L’histoire ne s’écrit pas en ligne droite: d’une époque à l’autre, des civilisations naissent, se déploient, grandissent, et se décomposent jusqu’à la décadence. Il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps.

Québec

« En fait, le Québec est redevenu une province qui ne se voit plus dans un rapport de force avec Ottawa. »

La province de Québec



J’entendais récemment à la radio un analyste politique faire référence à la « province de Québec », comme dans le vieux temps de Maurice Duplessis. Cela en dit long sur la régression du Québec. Justin Trudeau peut ainsi sans obstacle traiter le Québec comme une province comme les autres.

Québec

L'alternance entre le PLQ et le PQ semble bien terminée

La fin d’une époque



Ces jours-ci, plusieurs ministres ou députés qui prennent la parole à l’Assemblée nationale soulignent avec un pincement au coeur qu’ils le font pour la dernière fois. Chaque fin de législature donne lieu à des effusions de ce genre, mais le climat est un peu différent cette fois-ci.

Québec

Les Québécois, des résistants à l'uniformisation du monde

Très brève réflexion sur l’esprit de résistance des Québécois



Les Québécois ne le savent pas mais ils sont porteurs d’un point de vue sur le monde particulièrement riche, surtout à notre époque qui est hantée par la tentation de l’homogénéisation du monde.

Québec

« Des Elvis Gratton y en a mur à mur au Québec. Aussitôt qui en a un qui meurt, y en a mille qui sont prêts à prendre sa place! » - Pierre Falardeau

Merci, Jonathan Trudeau de me rappeler de rester debout en tant qu’indépendantiste



La relation entre le Canada et le Québec est fort simple puisqu'elle me fait penser à une relation entre un couple où l'honnêteté est à géométrie variable, et ce, dans l'unique intérêt de l'un.​​​​​​​

Québec

Chronique de Peter Benoît

Le Canada est aux USA ce que le Québec est au Canada

Vers l'implosion du Canada

Trudeau manque de jugement


Le monde change et plus rapidement encore.  Le modèle atlantiste, né de la deuxième guerre mondiale et poursuivi pendant la guerre froide, a fait son temps; ce fut la période de la construction de la Voie maritime, du Pacte de l'auto et de la très riche Ontario... 

Québec

Le courage et la lucidité : deux qualités que les souverainistes devront entretenir dans les années à venir

Indépendance: la refondation à venir



La défaite de Martine Ouellet lors du référendum interne du Bloc québécois est moins celle d’une ligne politique que d’une personnalité qui n’était manifestement pas faite pour diriger un parti.

Québec

Carbonneau a-t-elle saisi la portée du jugement qui valide la loi 99 ?

Constitution du Québec: des dangers de faire abstraction du pouvoir fédéral



J'ai lu avec beaucoup d’intérêt la lettre d’André Larocque, qui était mon professeur de sciences politiques au tournant des années 1970. Dans ce texte intitulé « Le théâtre pour rédiger une constitution du Québec » et paru dans les pages du Devoir le 1er juin dernier, je reconnais tout l’idéal démocratique qui nous animait à l’époque. Dans cette vision généreuse que portait notre génération, la volonté du peuple pouvait, sans autre considération, librement déplacer des montagnes !

Québec

« Quelles que soient nos allégeances, nous sommes tous responsables d’avoir gaspillé l’histoire. »

Les souverainistes, ces perdants à répétition



Les années passent, l’actualité peine à reprendre son souffle, d’une manchette à l’autre, la saga des interminables rebondissements du camp souverainiste fait la une, encore et encore. On présente, en le voulant ou non, la bande de lurons qui veut faire de la Province of Quebec un État souverain comme des chicaniers accros à la controverse. Faisons le bilan avant qu’un autre trublion nous sorte un nouveau lapin de son chapeau.

Québec

Léger et fils évacuent la question qui fâche : la jeunesse vote libérale car elle est issue de l'immigration

La jeunesse libérale



Pour la première fois, les jeunes sont plus fédéralistes que leurs aînés. Le PQ n’a pas su renouveler son discours. Contrôle de l’État, discours de gauche, protection de la langue et exploitation par le Canada anglais, les quatre piliers du vote souverainiste des années 70 ne mobilisent plus aujourd’hui.

Québec

Souveraineté : « jamais sa légitimité juridique ne s'est-elle mieux portée sur le plan juridique. »

La Cour Supérieure rejette la vision de Stéphane Dion



En 1997-98, la Cour suprême a chargé un amicus curiae («ami de la Cour») d’exprimer le point de vue indépendantiste dans le Renvoi sur la sécession du Québec en l’absence du Procureur général du Québec. M. Binette faisait partie de l’équipe d’avocats réunie par l’amicus curiae, Me Joli-Cœur, pour cette affaire.

Québec

« Nous n’avons pas construit ce pays depuis des siècles pour y renoncer sous les sentencieux sous-entendus accusateurs et culpabilisants »

Éditorial de l'Action nationale

L'exil intérieur

Les frontières, nouveau combat contre Ottawa


Quel affligeant spectacle ! Plus rien ne tient de l’intelligence ni de la décence devant ce qu’on nous donne à voir et à entendre dès lors qu’il est question de la passoire Roxham. Violence sourde de l’État canadian qui ne peut résister à la tentation du mépris à l’égard du Québec qui regimbe à peine, pourtant.

Québec

Un appel au redressement national

Le fatalisme des Québécois



Au fil des ans, la détérioration des institutions québécoises, jadis notre fierté, s’accentue inexorablement. Aujourd’hui, nous nous découvrons dans une société où règnent la gabegie, l’incompétence, une moralité publique douteuse et des politiciens dépassés par les événements.

Québec

Et pourtant, il faudra bien en finir avec le culte référendaire

Indépendance: avec qui faudra-t-il recommencer?



Il faudra donc attendre jusqu’au début de juin pour voir clair dans ce qui se joue en creux dans le récit médiatique de la crise qui secoue le Bloc québécois. D’ici là, les commentaires vont se distribuer dans un espace politicien radicalement dépolitisé par une mise en récit de la résignation. Comment diable peut-on tenir des mois à palabrer sur une fausse opposition, sur une pseudo-polémique qui oppose la promotion de l’indépendance à la défense des intérêts du Québec ? Comment ?

Québec

Les souverainistes sont-ils condamnés à seulement garder le fort en attendant de jours meilleurs ?

Indépendance: ceux qui tiennent bon



Je l’ai écrit sur ce blogue, je ne suis pas de ceux qui accusent de trahison les souverainistes qui désespèrent de l’indépendance. Ceux qui ont souhaité l’indépendance mais en viennent à croire qu’elle ne se fera pas et qui veulent néanmoins continuer à se battre pour le peuple québécois sont en droit, naturellement, de chercher à sauver les meubles. Ils seront probablement de plus en plus nombreux, dans les temps à venir, à suivre un tel chemin.

Québec

Il faut profiter de la faiblesse des conservateurs pour imposer nos revendications nationalistes

Les conservateurs et le Québec



Le Parti conservateur (PC) vient de réussir son congrès québécois. Cela faisait un bon moment que ce n’était pas arrivé. Pendant les années Harper, le PC a surtout cherché, au Québec, à se faire une petite base de droite et à l’entretenir. Cela le cantonnait globalement dans la région de Québec.

Québec

Face à l'effondrement souverainiste, faut-il envisager une alliance avec les conservateurs ?

Michel Gauthier n’est pas un traître



On l’a appris ce matin, Michel Gauthier, l’ancien chef du Bloc Québécois, rejoint le Parti conservateur. Il n’en sera pas candidat mais fera campagne pour lui lors des prochaines élections fédérales pour chasser Justin Trudeau du pouvoir. On peut lire ici et là sur les médias sociaux des commentaires extrêmement sévères à son endroit. On fait son procès avec les mots les plus durs.

Canada

Taillefer dans le réseau Bronfman : évasion fiscale et accointances israéliennes

Le tandem Taillefer-Bronfman dans les hautes instances du PLQ et du PLC



En textant, pour annoncer sa nomination au poste de président de la campagne électorale du Parti Libéral,  « les positions progressistes de Monsieur Couillard me rejoignent », Alexandre Taillefer a pris soin d’ajouter : « Merci de commenter respectueusement », pour se prémunir d’une volée de bois vert.

Québec

L'identité nationale : l'ennemi à abattre pour la gauche sociétale

Une maladie vénérienne



Ce dimanche-là, les yeux fixés sur le majestueux Piékouagami, à Saint-Félicien, Philippe Couillard avait poussé un soupir de soulagement. Il s’était tout à coup senti moins seul à condamner ces extrémistes qui soufflent sur les braises de l’intolérance, risquant ainsi de mettre le Québec à feu et à sang. D’autres l’avaient rejoint dans ce club très sélect, qui réunit celles et ceux chez qui le seul mot « identitaire » provoque en moins de deux une crise d’urticaire.

Québec

De la Révolution tranquille à la dépossession tranquille

Nous sommes encore des colonisés



Une des mesures les plus symboliques prises par le PLQ est celle qui remplace des zones d’exploitation contrôlée (zecs) créées en 1978 par des clubs privés de chasse et pêche. Jusque-là, les Québécois n’avaient pas accès à ces paradis de chasse et de pêche à moins d’appartenir à l’élite financière.

Québec

« Nous appartenons à ce petit groupe de peuples sur la terre - Combien sont-ils ? Quatre ou cinq ? - au destin d'une espèce particulière : l'espèce tragique. » - Lionel Groulx

Y a-t-il encore un peuple québécois?



En politique, des faits sans rapport évident sont souvent liés par une logique d’ensemble qui ne se voit pas d’emblée. Prenez la crise au Bloc québécois. Il est facile d’ironiser.

Québec

L'effondrement national, conséquence du référendisme

Une nation en désarroi



1968 – l’année de tous les possibles. Ici, et partout en Occident. Au Québec, un nationalisme nouveau prend un air festif et espérant. Les artistes sont à l’avant-garde d’une société en devenir qui se modernise rapidement. Les intellectuels foisonnent d’idées audacieuses. On découvre le monde et le monde nous découvre.

Québec

Un regard français sur notre faune politique

Québec : ouverture de la chasse à l'extrême-droite ?



Mine de rien, c’est qu’il s’en passe de belles, dans la province du même nom. Au pouvoir depuis 2003, le Parti libéral du Québec, de centre gauche, commencerait-il à douter ? Certes, il a dû brièvement céder la conduite des affaires durant quelques mois, en 2012-2013, à son traditionnel rival, le Parti québécois, de centre droit ; mais là, il semble y avoir péril en la cabane en rondins.

Québec

Faut-il revenir à une identité canadienne originelle et métissée ?

Vol identitaire et vision trahie



Les péquistes parlent du « mystère de Québec », se souvenant qu’ils ont perdu le référendum de 1995, non pas tant à cause des prévisibles « votes ethniques » montréalais honnis par Jacques Parizeau, mais en raison du succès trop faible du Oui dans la Vieille Capitale. Pourtant, ce que Jean Morisset voit comme une abdication, le passage par les souverainistes de l’identité de Canadiens à celle de Québécois, aurait dû flatter l’orgueil de Québec.

Québec

« Quand on refuse de dire clairement que l’indépendance concerne la survie de la nation et les conditions élémentaires de son épanouissement, on en paie le prix aussi. »

À ceux qui veulent se libérer de l’indépendance...ou pourquoi la vie provinciale est une vie diminuée



Youri Chassin, le nouveau candidat vedette de la CAQ, a répété en entrevue il y a quelques jours ce que la plupart des observateurs remarquent depuis un temps: la prochaine élection sera la première depuis une cinquantaine d’années à ne pas porter sur la question nationale.

Québec

Le Barreau est-il devenu fou ? Il veut invalider les lois québécoises au nom du bilinguisme !

La trahison des juristes



J’ai dû relire la nouvelle avant d’y croire. Hier, La Presse nous apprenait que le Barreau du Québec et celui de Montréal ont décidé de chercher à faire invalider devant les tribunaux les lois québécoises parce qu’elles seraient apparemment inconstitutionnelles.

Québec

Le destin tragique des peuples sans États souverains

Le point de vue des petites nations



Il y a un point de vue des petites nations sur le monde. Quand je pense à la Russie, je me mets dans la peau des Baltes. Et quand je pense à l'Espagne, ces temps-ci, je me mets dans la peau des Catalans. C’est-à-dire que je me mets presque spontanément dans la situation des peuples qui sont toujours obligés de justifier leur existence et dont les revendications semblent toujours abusives aux yeux des nations déjà confortablement installées dans une indépendance qu’ils n’auraient jamais l’idée de sacrifier.

Québec

« Ces jeunes qui ignorent que l'État-nation a été l'assise de nos sociétés actuelles. »

Les jeunes? Libéraux!



Les électeurs de 18 à 35 ans appuient le Parti libéral à 35 % selon le dernier sondage Léger. Le PQ ne reçoit que 20 % de leur appui, la CAQ 19 % et QS 14 %.

Québec

Après avoir perdu la foi, nous sommes en train de perdre la langue et bientôt, le pays...

La fin des églises



Fin mars, on apprenait dans La Presse que le diocèse de Saint-Jérôme pense fermer plus de la moitié de ses églises. Il en a actuellement 54. Il pourrait se départir de 33 d’entre elles. Il s’en justifie de la manière la plus simple du monde : la pratique religieuse s’est effondrée en un demi-siècle.

Québec

Chronique de Gilles Verrier

L'État ne le fera pas à notre place, car il n'est pas patriotique

La lutte pour l'égalité constitutionnelle est une obligation patriotique



En cinquante ans, le néo-nationalisme a fini de briser les liens ancestraux. Au lieu de tasser le West Island il a tassé les Canadiens français. Il a contribué à la réalisation du plan canadian de la segmentation provinciale des « descendants des vaincus ». Le régime fédéral, édifié sur la volonté de suprématie anglo-saxonne, est devenu aujourd'hui moins contesté que jamais auparavant.