Idées - Décoder le présent

Québec

La fuite vers l'Europe des pays sacrifiés

400 migrants seraient morts, les ONG exigent une opération de sauvetage en Méditerranée



Après l'annonce d'un des naufrages les plus meurtriers de ces dernières années en Méditerranée, Bernard Cazeneuve a indiqué vouloir mettre en place des processus d’asile accélérés « à partir des pays de provenance ». Une proposition qui vise à limiter les départs en amont.

Québec

«Existe-t-il un droit à l’injustice?»

Le préjugé favorable



En 1977, l’adoption de la loi anti-briseurs de grève se voulait le symbole concret de ce que René Lévesque appelait le « préjugé favorable envers les travailleurs » que revendiquait le Parti québécois. Une des questions que doivent se poser ses membres, à l’occasion de la course au leadership, est de savoir si ce préjugé existe toujours et, dans l’affirmative, comment il doit s’exprimer.

Québec

Comment réduire notre dépendance à l'endroit des consultants

Comment réduire notre dépendance aux consultants externes? En s'inspirant de nos voisins!



Depuis le 18 mars dernier, Martin Coiteux, président du Conseil du trésor, répète inlassablement qu'il entend réduire notre dépendance aux consultants externes dans les contrats en informatique. Il précise même qu'il a déjà réduit de 30 % le nombre de ressources externes en informatique au Centre de services partagés du Québec (CSPQ). S'agit-il d'une réduction nette ou d'un simple transfert vers d'autres ministères?

Québec

Requiem pour l'unité des étudiants

Le droit de grève divise les associations étudiantes



Tandis que la Fédération des cégeps et le recteur de l'UQAM Robert Proulx demandent à Québec d'encadrer le droit de grève des étudiants, le concept est loin de faire l'unanimité au sein de leurs associations.

Québec

Un rapport de 800 000$ pour rien

Le Québec pourrait revivre une crise sociale, croit Ménard



On n’a pas appris grand-chose du conflit étudiant de 2012 et le Québec pourrait revivre une crise aussi grave, croit Serge Ménard, qui a présidé la commission sur le printemps érable.

Québec

Lire intelligemment et faire les nuances qui s’imposent

Mordecai Richler et Lionel Groulx



Montréal vient d’honorer la mémoire de Mordecai Richler en donnant son nom à une bibliothèque.

Québec

Le temps de rompre le silence pour défendre nos acquis

Entretien avec Alain de Benoist

« L’apparition massive de l’islam en France a relancé le débat sur la laïcité »



On n’a jamais autant parlé de laïcité qu’aujourd’hui. Mais personne ne semble être d’accord sur la signification de ce vocable. Pourquoi?

Québec

Le coût de notre statut provincial‏

Le gouvernement des «vraies affaires» ou comment gérer le déclin du Québec



Par les temps qui courent, l'austérité libérale va bon train dans la Belle Province. La réforme Barrette avance tant bien que mal à l'aveuglette tel un rouleau compresseur. Le ministre de l'Éducation François Blais menace d'annuler les sessions des étudiants. Bref, malgré le bras de fer qui s'annonce, rien ne semble pouvoir ralentir le train des «vraies affaires» libérales.

Québec

Pendant que le roi du Maroc mène grand train

«Dos de femme, dos de mulet» : femmes invisibles du Maroc



Le journaliste marocain Hicham Houdaïfa révèle les conditions d’extrême précarité de Marocaines oubliées dans son livre « Dos de femme, dos de mulet ». Une plongée dans un autre temps. C’est pourtant le Maroc d’aujourd’hui qu'il décrit. Rencontre au salon du livre de Paris.

Québec

Il y a de l’eau dans le gaz

Désaffiliation de la FAECUM: la FEUQ perd plus du tiers de ses membres



Les 40 000 étudiants de l'Université de Montréal ont décidé samedi de se désaffilier de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), déplorant la baisse de sa représentativité et l’efficacité de son action politique.

Québec

Pour comprendre un peu de quoi il en retourne

Le PQ aurait-il tué la FEUQ ?



Les 40 000 étudiants de l’Université de Montréal viennent de quitter la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ). C'est un dur coup à encaisser pour celle qui était la plus «grosse» des associations étudiantes au Québec.

Québec

Est-ce le fin mot de l’affaire?

Vol 4U9525: le copilote voulait que «tout le monde» connaisse son nom



Le copilote soupçonné d'avoir provoqué délibérément l'écrasement de l'Airbus A320 de Germanwings, qui a fait 150 morts, était angoissé par ses «problèmes de santé», apparemment des troubles psychiatriques, et avait promis qu'il commettrait un jour un acte «qui changerait le système», selon son ex-petite amie dans le quotidien Bild.

Québec

Une réduction majeure du rôle de l’État québécois : le pire des scénarios

Le prétexte



Le premier ministre refuse de prononcer le mot «austérité». Le second budget de son gouvernement est pourtant dangereusement austère. Un chiffre marque le pas de l’austérité libérale plus que tous les autres: 1,2 %.

Québec

On baigne dans les hypothèses

Que sait-on d'Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 de Germanwings?



Abasourdi, Carsten Spohr, le président de la Lufthansa, maison mère de Germanwings, ne s'expliquait pas, jeudi 26 mars, le geste d'Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 qui a percuté le massif de l'Estrop, entre Digne-les-Bains et Barcelonnette mardi, causant la mort de 150 personnes. « Il paraît inimaginable qu'une telle tragédie puisse se produire dans notre entreprise. Nous sélectionnons avec le plus grand soin nos équipages », a expliqué le dirigeant.

Québec

Un motif politique?

Il y avait «volonté de détruire» l'avion, selon le procureur



Le copilote de l'Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings, seul aux commandes, a «volontairement permis la chute de l'avion» et avait vraisemblablement «la volonté de détruire» l'appareil, a affirmé jeudi le procureur français en charge de l'enquête judiciaire, en écartant à ce stade un attentat terroriste.

Québec

Le mythe des «gras durs» déboulonné

Les syndicats condamnent l’étude de l’Institut Fraser



Les syndicats sont en colère contre l’Institut Fraser qui publie une étude invitant le gouvernement à s’attaquer à la rémunération de ses employés de l’État, affirmant qu’elle induit dangereusement la population en erreur.

Québec

La mondialisation néolibérale, c'est le politique qui se dissout dans l'économique

La société liquide



Le monde postmoderne se désintègre, dans un contexte où la sphère financière impose ses dogmes. L’ubiquité des transactions, à l’intérieur d’une économie virtuelle qui dévore la sphère productive, pave la voie à des transferts massifs de masses monétaires qui ont pour fonction de remodeler nos sociétés moribondes. Il est presque impossible que de véritables relations citoyennes parviennent à se coaguler dans un tel contexte.

Québec

Du bon et du moins bon

RAPPORT GODBOUT

Un choix politique



Prise comme un tout, la réforme proposée par la Commission d’examen sur la fiscalité, dont le rapport a été rendu public jeudi, répond à plusieurs critiques du régime fiscal québécois, composé de centaines de changements apportés à la pièce au fil des ans. Malgré la cohérence qui a présidé à sa rédaction, son application reste soumise aux contraintes et aux caprices politiques du gouvernement.

Québec

Des États corrompus jusqu'à la moelle

Du rôle réel de l'État

Tentative d’explication du phénomène de la dissolution de l’État


L’État, pour ce qu’il en reste en 2015, constitue l’appareil de représentation des intérêts en jeu au sein de la cité. À l’époque de la Grèce antique, la Polis désignait une communauté de citoyens libres et autonomes. Par-delà les débats entourant la notion équivoque de liberté, c’est l’autonomie politique qui nous interpelle avant tout.

Québec

La guerre qui n'a pas eu lieu

Pourquoi l’Occident hait-il Poutine? La raison secrète



Nous savons tous que les gouvernements occidentaux, emmenés par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, se sont retournés contre la Russie. Les raisons données par les médias sont nombreuses: la Russie a essayé d’empêcher l’Ukraine de rejoindre l’Union européenne.

Les élucubrations libérales qui ont provoqué Poutine

C’est bien l’Ouest qui porte la responsabilité de la crise en Ukraine



Selon l’avis le plus répandu à l’Ouest, la crise en Ukraine est presque entièrement imputable à l’agression russe. Selon cette accusation, le Président russe Vladimir Poutine a annexé la Crimée dans son désir de longue date de ressusciter l’empire soviétique, et il pourrait finir par essayer de prendre le reste de l’Ukraine, de même que d’autres pays en Europe de l’Est.

Québec

«Science sans conscience n'est que ruine de l'âme» - François Rabelais

Quand la science inquiète



Le mouvement anti-vaccin dont on a parlé il y a quelques semaines a fait peur à plusieurs. Parmi ceux-là, au scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion.

Québec

L'utilisation géostratégique de la finance

Comment les États-Unis ont substitué Wall Street aux Nations unies



Jadis, le Conseil de sécurité des Nations unies pouvait prendre des sanctions à l’encontre de personnes, de groupes ou d’États qui menaçaient la paix mondiale. Mais aujourd’hui, Washington utilise le vocable de « sanctions » pour masquer ses agressions économiques contre ceux qui lui résistent. Bien sûr, les « sanctions » unilatérales des États-Unis sont illégales en droit international. Il ne s’agit en réalité que d’embargos, forme moderne des sièges militaires.

Québec

Il fut un temps où elles étaient très soucieuses de leur image

Satanées pétrolières!

Pourquoi les pétrolières semblent-elles aussi peu soucieuses de leur image?


Le prix de l’essence ordinaire a récemment augmenté à 126,9 $ dans la région de Montréal; cette augmentation s’inscrit dans la perspective de hausses répétées, démesurées et, surtout, injustifiées, comme l’a récemment démontré une étude de CAA Québec.

Québec

On le savait, mais c'est toujours bon de l'entendre dire, surtout par un expert

Michel Raimbaud, ancien ambassadeur français : «Les États-Unis n’ont qu’une logique : celle du chaos»



Ancien ambassadeur français en Mauritanie, au Soudan et au Zimbabwe, l’écrivain Michel Raimbaud* vient de publier « Tempête sur le Grand Moyen-Orient », un ouvrage qui s’annonce déjà comme un classique de la géopolitique moyen-orientale et eurasienne. Il revient sur ce projet élaboré par les néoconservateurs américains qui a non seulement déstabilisé le monde arabo-musulman, reconfiguré les relations internationales, mais fait désormais des vagues jusqu’en Europe, avec la violence qu’on connaît.

Québec

La supériorité d'Aristote

Populisme et conservatisme selon Chantal Delsol*



Le populisme est rarement, pour ne pas dire jamais, revendiqué. Il s’agit en fait d’une étiquette collée à un adversaire pour le stigmatiser et le discréditer. Associer un homme politique ou un parti au populisme, c’est chercher à le marquer au fer rouge.

Québec

Un risque désormais ouvertement évoqué par la presse système

Le risque de déconstruction européenne

Les ruptures sociales se multiplient en zone euro, qui menacent son intégrité


Où va la zone euro ? Quels objectifs communs poursuivent ses membres ? Que gagnent-ils, au fond, à partager la même monnaie ? La crise des dettes souveraines et le drame grec ont plus que jamais remis ces questions sur le devant de la scène. Si les réponses à apporter relèvent du politique, une chose est sûre : d’un point de vue économique et social, les trajectoires suivies par les pays membres s’écartent depuis 2010, et pas seulement à cause des séquelles de la crise.

Québec

Les souches des chênes qu'on abat

On ne naît pas « Français de souche », on le devient



L’élément fondateur de cette politique d’apprentissage de la citoyenneté française est l’école.

« Charlie Hebdo » : le casse-tête de la reconstruction



Recruter de nouvelles plumes, gérer les tensions internes, assumer la prospérité financière… L'heure est aux défis pour les membres de l'hebdomadaire qui publie, mercredi, son nouveau numéro.

Québec

L'idéologie n'est pas une patrie

La France est notre mère, pas la République



Les politiciens français ne sont pas des patriotes, mais des idéologues. Ce qui explique qu’ils n’aiment pas la France, mais la République.