Géopolitique — Syrie

Québec

Projets éoliens : le détournement de fonds doit cesser !

Une commission d’enquête sur l’éolien s’impose



Une multitude de questions s’imposent concernant cette nébuleuse politique de promotion des centrales éoliennes. Au départ, pourquoi a-t-on interdit à Hydro-Québec de réaliser elle-même ces projets éoliens comme elle le fait pour tous ses autres projets de postes, de lignes et de barrages, et ce, malgré l’appui massif des syndicats ? À qui étaient réservés ces projets ?

International

La Syrie a l'ambition de retrouver le Golan

La Russie va déployer sa police militaire sur les hauteurs du Golan



La Russie a annoncé ce 2 août qu’elle allait déployer sa police militaire sur le plateau du Golan situé à la frontière entre la Syrie et Israël. L’armée russe installera huit postes d’observation dans cette zone dans le but d'éviter les provocations.

International

Les Desmarais et l'État français sont dans l'eau chaude

Affaire Lafarge: «si le Quai d’Orsay savait, Fabius est une potiche ou un menteur»



Laurent Fabius a été entendu comme témoin dans l’affaire Lafarge. Le cimentier est soupçonné d’avoir financé des groupes terroristes pour maintenir son activité en Syrie. Le ministre des Affaires étrangères au moment des faits affirme n’avoir été au courant de rien. Chez ses adversaires et même au sein de son propre camp, on a du mal à le croire.

International

Globalisme et nationalisme se sont affrontés en Syrie et le nationalisme en sort vainqueur

Le crépuscule de la guerre



Si l’on considère la guerre en Syrie non pas comme un événement en soi, mais comme l’aboutissement d’un conflit mondial d’un quart de siècle, on doit s’interroger sur les conséquences de la cessation à venir des hostilités. Son achèvement marque la défaite d’une idéologie, celle de la globalisation et du capitalisme financier. Les peuples qui ne l’ont pas compris, notamment en Europe occidentale, se placent eux-mêmes à l’écart du reste du monde.

Québec

Les pions terroristes éliminés, reste à se débarrasser de leurs commanditaires du territoire syrien

Les USA s’apprêtent à quitter la Syrie et les Kurdes se réveillent : en voici les raisons.



L’armée syrienne achève sa bataille contre le 2 % de territoire que contrôle encore le groupe terroriste « État islamique » dans la province de Quneitra. Des dizaines de milliers de soldats de l’armée syrienne et membres de ses forces alliées seront ainsi libérés du fardeau d’avoir à combattre au sud du pays. C’est aussi un tournant majeur après sept ans de guerre imposée au Levant.

International

« La guerre en Syrie a transformé la topographie stratégique du monde »

Vents d'Est



Après avoir reconquis militairement ses territoire du sud-ouest, réduit l’antre de la bête ; placé ses troupes faces aux unités d’élite israéliennes au Golan et encerclé les bases étrangères au nord-est, Damas vise désormais la province rebelle septentrionale d’Idleb sous un protectorat turc qui ne dit pas son nom.

International

Idlib : vers un conflit majeur entre Ankara et Damas ?

Dernière bataille au sud de la Syrie : en finir avec Daech, puis en route vers Idlib



Le sud de la Syrie capitule devant les forces de l’armée syrienne : des accords sont conclus entre le gouvernement syrien et les militants, y compris les djihadistes du Front al-Nosra (alias Hayat Tahrir al-Cham). L’accord principal, qui est supervisé par les forces russes, permet à quiconque voulant joindre le plus grand rassemblement de djihadistes dans la ville d’Idlib, au nord, de monter dans la caravane d’autobus verts en gardant leurs armes légères.

International

Une étape importante pour restaurer la souveraineté territoriale de la Syrie

La coalition arabo-kurde est à Damas pour entamer des pourparlers avec le gouvernement syrien



Alors que Washington et la Turquie se sont entendus sur le dos des Kurdes, une délégation des Forces démocratiques syriennes, coalition arabo-kurde, est à Damas pour entamer des négociations sur l'avenir du nord et de l'est de la Syrie.

International

La Presse donne explicitement son soutien aux adversaires de la Syrie

Casques blancs: la victoire en coulisse du Canada



Pendant que Donald Trump retenait l'attention des médias lors du récent sommet de l'OTAN qui a eu lieu à Bruxelles à la mi-juillet après avoir menacé ses alliés de l'alliance transatlantique, la ministre canadienne des Affaires étrangères avait le coeur ailleurs.

Québec

Qu'adviendra-t-il du Golan ?

Israël dit avoir abattu un avion syrien, version différente à Damas



Israël a annoncé mardi avoir abattu un avion de chasse syrien qui avait pénétré dans son espace, une version aussitôt démentie par Damas qui a affirmé que l’appareil menait des opérations contre des jihadistes dans le sud syrien.

International

«Il est symbolique que les Casques Blancs ont préféré, grâce à un soutien étranger, fuir la Syrie en révélant ainsi leur vraie nature et montrant au monde entier leur hypocrisie [...], de quels financements ils dépendent et de qui ils remplissent les ordres»

Des centaines de Casques blancs restent bloqués dans le sud syrien



Au total, 98 bénévoles des Casques blancs ont pu partir pour la Jordanie avec 324 membres de leurs familles, a précisé le groupe.

International

Syrie : De la défaite à la déroute. Une fois de plus, le Canada s'illustre par sa connerie

Evacués par Israël, 800 Casques blancs vont rejoindre l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Canada



Exfiltrés de Syrie en Jordanie, des centaines de Casques blancs, organisation soupçonnée de liens avec des groupes terroristes, devraient être transférés vers des pays occidentaux. Supervisée par l'ONU, l'opération aurait été réclamée par Washington.

International

Israël ne lâchera pas le Golan si aisément

Le Golan bientôt rendu à Damas ? Un ex-général syrien évoque de possibles négociations avec Israël



Selon un général syrien à la retraire interrogé par Sputnik, le plateau du Golan, occupé illégalement depuis 1967 par Israël, pourrait être rendu aux autorités syriennes grâce à un rapport de force entre Syriens et Israéliens en faveur des premiers.

International

La véritable guerre commence en Syrie

Israël frappe des positions de l'armée syrienne près du Golan pour défendre «sa souveraineté»



Après avoir abattu un drone qui aurait pénétré dans l'espace aérien du Golan occupé, l'armée israélienne a frappé des positions militaires syriennes dans la province de Quneitra, causant des «dégâts matériels limités» selon l'agence de presse Sana.

International

Vers un affrontement direct entre l'Iran et Israël en sol syrien

Syrie : l'armée syrienne annonce avoir intercepté des missiles israéliens dans la région de Homs



Selon l'agence de presse syrienne Sana, l'armée syrienne a repoussé ce 8 juillet une attaque israélienne contre un aéroport situé dans la banlieue de Homs. Plusieurs missiles auraient été interceptés et un avion israélien aurait été touché.

International

C'est l'Iran qui bénéficierait d'un retrait américain

Syrie: si Trump annonce le retrait des troupes, «ce sera la reconnaissance de la réalité»



À en croire nombre de médias américains, à Helsinki, Donald Trump veut convenir avec Vladimir Poutine du retrait de Syrie des troupes américaines. Thomas Whalen, professeur de politologie à l’Université de Boston, a commenté pour Sputnik les chances du Président américain pour faire accepter ce projet par le Congrès.

International

Rien n'est terminé en Syrie

Israël renforce son artillerie dans le Golan pour «prévenir» toute présence iranienne en Syrie



Israël a envoyé de nouvelles troupes et des blindés sur le plateau de Golan, territoire syrien occupé par l'Etat hébreu depuis 1967 puis annexé en 1981. Benjamin Netanyahou a justifié cette décision par la «protection de la souveraineté israélienne».

International

Al-Assad a sans doute raison...

Syrie: selon Assad, Daesh et al-Nosra reviendront avec l'aide des Occidentaux pour former un califat



Le président syrien Bachar el-Assad a livré son analyse du conflit dans son pays, dénonçant les méthodes employées par les Occidentaux, qui utilisent et utiliseront à nouveau, selon lui, les groupes terroristes en changeant simplement leur nom.

International

Positionnement militaire des États-Unis en vue du prochain épisode de la guerre en Syrie

Les tensions s’intensifient : le groupe naval tactique américain arrive au large des côtes syriennes



Un groupe naval américain, dirigé par le porte-avions USS Harry S. Truman, est entré dans la mer Méditerranée dimanche. L’analyste militaire Konstantin Sivkov souligne l’objectif possible du porte-avions.

International

Damas confirme son alliance avec Téhéran contre Israël

Assad assure que le Hezbollah va rester en Syrie et dénonce le soutien d'Israël aux terroristes



Cible des raids israéliens sur le territoire syrien, le Hezbollah ne partira pas avant d'avoir mis fin à la menace terroriste. C'est ce qu'assure Bachar el-Assad, dénonçant le soutien direct que fournit l'Etat hébreu aux groupes terroristes.

Bashar Al-Assad, toujours en poste après 7 ans de guerre

Assad : «Nous combattons des terroristes soutenus par le gouvernement américain et ses marionnettes»



Interrogé par un média britannique, le président syrien a une nouvelle fois dénoncé le rôle de l'Occident dans le conflit syrien et condamné l'implication des gouvernements américain, britannique et français.

Dans une interview accordée au journal britannique 

International

Les grandes manœuvres russes en Syrie

Golan: comment Poutine a piégé Israël



Absorbés par leur haine et leur crainte de la Résistance, les Israéliens n’ont pas très bien compris le manège : au Golan, la Russie les a bien eus. 

International

L'alliance anti-américaine

Bachar al-Assad va rencontrer Kim Jong Un en Corée du Nord



 Le président syrien Bachar al-Assad a l’intention de se rendre en Corée du Nord pour y rencontrer le dirigeant de ce pays, Kim Jong Un, a annoncé dimanche l’agence officielle nord-coréenne KCNA, ce qui en ferait le premier chef d’Etat à être reçu par M. Kim dans son pays reclus.

International

La guerre en Syrie ne s'arrêtera pas de sitôt

Damas : une désescalade dans le Sud syrien n'est pas possible sans retrait des troupes américaines



Lors d'une conférence de presse portant sur la situation de son pays, le chef de la diplomatie syrienne a pointé du doigt la présence américaine dans le sud-est du pays, aux environs de la ville d'Al-Tanf, y voyant un frein à la fin de la guerre.

International

Assad est là pour rester

El-Assad à RT : «Les Etats-Unis et leurs marionnettes ont œuvré» à éloigner la fin de la guerre



Dans une interview exclusive accordée à RT, qui sera publiée dans son intégralité, le président syrien a une nouvelle fois condamné l'ingérence militaire en Syrie. D'après lui, «sans interférence étrangère», la situation serait normalisée en un an.

International

Pour la énième fois, le régime d'Assad affirme avoir mis Damas sous son contrôle : cela n'empêchera pas les attentats djihadistes

L’armée syrienne annonce contrôler «totalement» Damas



 Le régime de Bachar al-Assad a annoncé lundi contrôler «totalement» Damas et ses environs pour la première fois depuis 2012, après avoir chassé les jihadistes du groupe État islamique (EI) de leur dernier réduit dans la capitale syrienne.

International

Jeu d'alliance en Syrie : un tango entre Moscou, Jérusalem et Téhéran

Poutine et Assad veulent pousser l’Iran hors de Syrie



Tandis que les répercussions du retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien accaparent l’intention des opinions publiques, un autre dossier cher à Téhéran devient de plus en plus critique : la présence iranienne en Syrie.

International

Damas poursuit sa reconquête contre les djihadistes

Syrie: le régime chasse l'EI d'un quartier stratégique à Damas



Les forces du régime syrien ont repris mardi un quartier du sud de Damas au groupe État islamique (EI), amputant ainsi une partie de l'ultime réduit djihadiste dans la capitale, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

International

Douche froide pour Israël au Golan

Des dizaines de morts israéliens dans des sites militaires hautement sensibles au Golan



Aux premières heures du jeudi 10 mai, quand Israël a pris pour cible de ses missiles l'armée syrienne à "Al Baath" et à "Khan Arbaa", il ne croyait sans doute pas avoir à faire face à une riposte d'une telle envergure. Mais les Israéliens ont eu tort : la reprise de la Ghouta orientale, l'évacuation réussite de plus de 30.000 terroristes vers le nord et le retour de la sécurité dans la banlieue de Damas auraient dû les avertir : l'armée syrienne et ses alliés n'attendaient que l'heure zéro et c'est Israël lui-même qui l'a fait sonner. 

International

Le Golan visé par la Syrie

Analyse des événements du 10 mai 2018 et de leurs implications



Ce qui s’est passé dans le ciel syrien et celui du Golan occupé constitue une nouvelle étape à plus d’un titre. En premier lieu, il y a une décision syrienne irrévocable qui est appliquée et qui consiste à contrer toute agression, quelle que soit son envergure, et à riposter, non plus uniquement dans le ciel syrien, pour que l’action défensive devienne également offensive.