Géopolitique — l'Union européenne

"Pour en finir avec la Françamérique", par Jean-Philippe Immarigeon

La déconstruction du mythe américain



Mais alors quelles voies Jean-Philippe Immarigeon proposerait-il pour permettre aux Français, voire aux Européens, de se déprendre de la Franceamérique? L'exhortation risque de ne pas suffire.

Une élection européenne



«Or, au coeur du traité fiscal se trouve l'idée qu'un gouvernement devrait fonctionner comme un ménage, jeter de l'argent par la fenêtre quand tout va bien et resserrer les boulons quand les temps sont durs. [...] Il est imposé de ne pas même envisager une économie à la Keynes. Les politiques fiscales contre-cycliques sont devenues taboues!»

Dossier: La crise financière en Grèce

La restructuration de la dette grecque et ses conséquences

"Promenades d'un économiste solitaire" par Jacques Sapir*


"Promenades d'un économiste solitaire" par Jacques Sapir* La réussite de l’opération d’échange des titres de dette de la Grèce est incontestablement un succès pour ce pays et pour la zone euro. Les journaux pouvaient ainsi parler d’un apaisement sur le front de la crise de la dette, voire parler d’une « euphorie ». C’es...

Le Traité sur la stabilité : vers le chaos social et le KO de l’Europe



De manière terriblement ironique, ce traité censé promouvoir la “stabilité” va engendrer le chaos. Les déficits seront peut-être réduits - même si cela est loin d’être sûr - mais le chômage, la pauvreté, le nationalisme, la haine des étrangers et le rejet de l’Union européenne, vont eux, s’accroître.

Le triste délitement de l'idée européenne



Les Français veulent moins d'Europe. Une majorité d'entre eux se dit indifférente à l'idée européenne. Quand elle n'y est pas hostile. Moins d'un Français sur deux estime important que l'Europe permette à son pays de peser davantage sur les décisions politiques et économiques prises au niveau mondial. Le même pourcent...

Peter Mertens : en Grèce, deux mondes entrent en collision

Au plus fort de la crise, la Grèce reste un paradis fiscal pour les armateurs, pour six mille grandes entreprises et pour l’Église orthodoxe grecque.


Dans le livre « Comment osent-ils ? La crise, l'euro et le grand hold-up », Peter Mertens (en collaboration avec David Pestieau) aborde, entre autres, la face cachée de la crise grecque. Mertens et les éditions Aden nous offrent à lire le chapitre complet du livre consacré au drame grec. Le livre est sorti le 1er mars et est en vente dans les bonnes librairies à partir du 10 mars 2012.

Financial Fascism? 'Greeks should revolt against debt slavery!'



La RÉVOLUTION inattendue!

La RÉVOLUTION vient de commencer - champ de bataille virtuel, des révolutionnaires invisibles, leurs ADM, c'est l'effacement des écritures..., pas de sang dans les rues, les pouvoirs tombent comme des ...

Pro fédéralisme européen

De l'Europe des Etats à l'Europe des citoyens



La crise économique et sociale en Europe est bien davantage qu'un avatar de la crise financière. Elle a mis en lumière les carences d'une organisation politique qui n'a pas su évoluer au même rythme que l'interdépendance croissante des économies européennes. Au lieu de faciliter la résorption des divergences économiques entre Etats ...

Les banksters s'engraissent à nos dépens et sans vergogne aucune. Jusqu'à quand?...

L'Europe finance les banques qui se gavent sur la dette pendant que les banquiers vivent du «bien-être fiscal»



Mais il s’agit encore une fois d’un cadeau aux banques privées : un enfant de trois ans comprend que lorsqu’on peut emprunter à 1% et prêter à 3,9%, on réalise des bénéfices considérables.

Europe et démocratie, ou Nations et démocraties : l'heure est au choix

on nous prive de démocratie, on nous vole la démocratie


Ils font du mieux qu'ils peuvent, tous autant qu'ils sont. Mais quelle accumulation de postures, de contradictions, de « mots valises » – souveraineté, protection, bouclier, croissance… – qui cachent en fait une réalité dont le peuple est de plus en plus conscient : on nous prive de démocratie, on nous vole la démocratie, on nous occupe avec u...

Allemagne: les USA de l'Europe...

Crise de l'Europe

Génération sacrifiée



L'Agence pour l'emploi allemande a dépêché des recruteurs dans deux villes grecques et seulement deux: Athènes et Salonique. Résultat de leur démarche: 200 (!) jeunes médecins ont posé leurs candidatures. Autrement dit, cette fuite de cerveaux s'accompagne d'un effet pervers sur le plan de la santé.

Irlande: le référendum sur le pacte de stabilité déstabilise l'Europe



Bon nombre de dirigeants européens qui ont fait de l’appel au peuple l’alpha et l’oméga de leur légitimité sur le plan de la politique intérieure sont beaucoup plus prudents dès qu’il s’agit des questions européennes. Pourtant, les dirigeants européens ont largement profité de la crise pour s'arroger de nouveaux pouvoirs exécutifs et de contrôle qui auraient largement mérité une consultation populaire.

UN APPEL DE MIKIS THEODORAKIS À L’OPINION PUBLIQUE INTERNATIONALE

La vérité sur la Grèce

Un complot international est en cours, visant à mener à terme la destruction de mon pays.


Les assaillants ont commencé en 1975, avec comme cible la culture grecque moderne, puis ils ont poursuivi par la dissolution de notre histoire récente et de notre identité nationale, et aujourd’hui ils essaient de nous exterminer physiquement par le chômage, la famine et la misère. Si le peuple grec ne se soulève pas pour les arrêter, le risque de disparition de la Grèce est bien réel. Je la vois arriver dans les dix prochaines années. Le seul élément qui va survivre de notre pays sera la mémoire de notre civilisation et de nos luttes pour la liberté.

De la rigueur à la récession

Les Grecs sous le scalpel



par Noëlle Burgi - « Tu ne sais pas ce qui t’attend demain au réveil. » Pas une personne rencontrée à Athènes, à Salonique ou ailleurs qui n’ait, à un moment ou à un autre, prononcé cette phrase. En Grèce, la hantise du lendemain est ressentie comme une prison enfermant chacun dans l’incertitude d&rsqu...

Grèce

La médecine européenne menace de tuer le malade



GRÈCE : LA MÉDECINE EUROPÉENNE MENACE DE TUER LE MALADE Echec le matin, succès à midi. Ce simple raccourci donne la mesure de l’enjeu qui entoure les négociations du plan de sauvetage de la Grèce. Pour dissiper toutes les doutes, c’est le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui a annoncé l’accord final des p...

Pour sortir les Grecs de la crise

Il faut sauver les gens plutôt que les banques, conseille celui qui a permis à l'Argentine de se redresser après la crise de 2002. Comment? En se passant des services du FMI.


Les ministres des Finances des pays de la zone euro se réunissent aujourd'hui à Bruxelles pour aider la Grèce à éviter...

L'Europe en récession

La peste austérité



Le rendez-vous annoncé vient de s'avérer: l'Europe est en récession. D'accord, c'est officieux et non pas officiel. Reste que les chiffres communiqués ces jours-ci par Eurostat laissent entrevoir une autre contraction du PIB ce trimestre, après celle observée au terme du précédent. Signe particulier? Cette récession est une contradiction ...

CRISE DE LA ZONE EURO

Comment Bruxelles détruit la Grèce



17 février 2012 THE DAILY TELEGRAPH LONDRES Plongée dans une dépression catastrophique, la Grèce est saignée &ag...

Obsession austère



L'austérité sans croissance sonne faux. Et lorsqu'un pays comme la Grèce, condamné par ses pairs à une impossible restructuration, ne dispose pas de sa banque centrale et de sa monnaie, il ne reste plus qu'à réécrire la théorie économique.

True Crime Finance Stories

Who’s to blame for the implosion of Greece—and the global economy?



BY GREG PALAST

The Friedmans (Thomas, and before him, Milton) are very useful to bankers. They take the spotlight off the perpetrators of the crimes and blame fi...

S’immoler par le feu



Je m’appelle Hélène… _ Je suis grecque… _ la Grèce… quelle étrange tendresse ? _ Ma ville natale ne s’écrit plus en lettres capitales _ ATHÈNES mère, marraine ! _ J’ai d&eacu...

Grèce : OPA en vue sur tous les biens publics

Grèce : 2012, les prédateurs vont s'emparer des biens publics du pays



La grande braderie va pouvoir commencer en Grèce. Alors que le plan de restructuration de la dette grecque, officiellement arrêté fin octobre, est toujours en discussion, le gouvernement de Lucas Papademos est sur le point de faire de nouvelles propositions. Pour convaincre les financiers d'accepter d'échanger leurs titres contre des obligations de plus longue durée ou avec ...

Grèce

« Nous retournons aux années 1950 »



Panagiotis Grigoriou - Blogueur associé - La Grèce entre neige et feu. Aussi bien le climat atmosphérique que politique. Pendant que la Troïka cherche un avenir au pays, les Grecs ont déjà les yeux rivés vers le futur car le temps presse. Misère, pr&eacute...

The First Dominoes: Greece, Reality, and Cascading Default



I asked frequent contributor Zeus Yiamouyiannis to comment on the coming Greek default. Here is his insightful response. Greece is the epicenter of a drama that threatens to unwind with all the intrigue and subterfuge of ancient Greek myths and tragedies. As with the legend of Icarus, big, and now bigger, transnational banks provoked the gods with their wax-and-feather financial fabrications to create the appearance...

Crise de la zone euro

Le plan grec voté sur fond d'émeutes

Le premier ministre Papadémos lance un appel au calme


Hier soir, la police pourchassait les émeutiers dans les rue...

Désintégration en Grèce

Athènes brûle tandis que le pays inventeur de la démocratie la voit aujourd’hui se dissoudre dans la dépression économique et l’humiliation nationale.


Athènes brûle tandis que le pays inventeur de la démocratie la voit aujourd'hui se dissoudre dans la dépression économique et l'humiliation nationale. La semaine dernière, les démissions en cascade se sont succédé au sein du gouvernement grec, alors que les chiffres des nouveaux sacrifices exigés de la population s'accumulaient d'un...

La Grèce en état de nécessité

Mediapart publie le discours de Sonia Mitralia, membre du comité grec contre la dette, prononcé le 24 janvier dernier devant le Conseil de l'Europe à Strasbourg.


Mediapart publie le discours de Sonia Mitralia, membre du comité grec contre la dette, prononcé le 24 janvier dernier devant le Conseil de l'Europe à Strasbourg. Elle y rappelle que le «droit international oblige (...) les Etats à donner la priorité à la satisfaction des besoins élémentaires de leurs citoyens et non pas au rembourseme...

Greek police union wants to arrest EU/IMF officials



In a letter obtained by Reuters on Friday, the Federation of Greek Police accused the officials of "...blackmail, covertly abolishing or eroding democracy and national sovereignty" and said one target of its warrants would be the IMF's top official for Greece, Poul Thomsen.