Géopolitique — l'Union européenne

International

La tragédie oubliée : 3 millions de Polonais morts durant la Seconde Guerre mondiale

En Pologne, un trou dans la mémoire collective



Les bambins qui jouent dans la cour de la rue Miodowa ressemblent aux enfants de leur âge. Les mêmes sourires, les mêmes cris de joie et les mêmes pleurs. Pourtant, à Cracovie, ils sont les premiers depuis 70 ans à être inscrits dans une garderie juive. L’an dernier, le Centre culturel juif, installé au coeur de l’ancien quartier des synagogues (Kazimierz), a répondu à la demande d’une trentaine de parents qui voulaient que leurs enfants jouissent d’une éducation juive. Une éducation à laquelle eux, nés à la fin de l’ère communiste, n’avaient jamais eu droit.

C'est autre chose que la Saint-Jean-Baptiste qui rassemble moins de monde que la Fierté gaie...

Marche du centennaire de l'indépendance de la Pologne



Marche de l'indépendance polonaise - Hymne national. Varsovie, Pologne 11/11/2018

Mazurka de Dąbrowski / "La Pologne n'est pas encore perdue "

Polski Marsz Niepodległości - Hymn Narodowy. Warszwa, Polska 11/11/2018

Mazurek Dąbrowskiego / "Jeszcze Polska nie zginęła"

Jour de l'Indépendance 2018 / Dzień Niepodległości ...

International

Le Rassemblement national de Marine Le Pen, seule réelle opposition à Macron

Européennes 2019: sondage inquiétant pour LREM, alarmant pour Les Républicains et désastreux pour le PS



 L'échéance approche et les signaux ne sont pas forcément positifs pour plusieurs formations politiques. La République en marche (LREM), avec 21,5% des intentions de vote, devancerait d'une courte tête le Rassemblement national (21%) lors des élections européennes de mai 2019, selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et franceinfo publié ce jeudi 13 septembre.

International

L'UE, une organisation inutile qui brime la souveraineté des États-membres

«Aucune raison» d’intégrer l'UE : le Premier ministre islandais n'y va pas par quatre chemins



Premier ministre et membre d'un parti écologique de gauche en Islande, Katrin Jakobsdottir semble satisfaite que son pays soit en dehors de l'Union européenne, étant donné les échecs de la zone euro. Elle n'épargne pas non plus l'OTAN.

Québec

Au revoir et bon débarras !

Angela Merkel quittera la vie politique à la fin de son mandat



Angela Merkel a posé lundi les jalons de son retrait du pouvoir en annonçant que son mandat de chancelière était le dernier et en renonçant à la présidence de son parti, conséquences d’un cinglant revers électoral régional en Allemagne.

International

Varsovie fait pression sur Berlin

La Pologne exige à nouveau des réparations de guerre de l'Allemagne



Le président polonais a réaffirmé dimanche la revendication de son pays de voir l'Allemagne payer des réparations pour la Seconde Guerre mondiale, à quelques jours de consultations gouvernementales entre Varsovie et Berlin.

Québec

Une mesure qui va dans le bon sens, même si l'amende aurait du être plus lourde

L'ITALIE A OSÉ : APPLE ET SAMSUNG CONDAMNÉS POUR OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE



L’autorité garante de la concurrence a estimé que ces sociétés étaient coupables de "pratiques commerciales malhonnêtes" à l’issue d'une enquête.

International

Démasquer la propagande mensongère de Radio-Canada : le nationalisme n'est pas du fascisme !

Incursion au cœur de l'extrême droite polonaise



Depuis quelques années, l'extrême droite est en progression un peu partout en Europe. Si dans plusieurs pays, comme en Allemagne, en Autriche ou encore en Hongrie, c'est la crise des migrants qui a favorisé l'émergence et la consolidation des groupes ultranationalistes, en Pologne il en est tout autrement.

Québec

Allemagne : tout ce qui touche à Merkel est désavoué

Revers historique pour les alliés bavarois d'Angela Merkel



L'Union chrétienne-sociale (CSU), alliée conservatrice clé d'Angela Merkel, a essuyé dimanche un camouflet historique lors des élections régionales en Bavière, fragilisant un peu plus le gouvernement de la chancelière allemande.

International

Espagne : 10 000 personnes pour le rassemblement de VOX, parti de la droite nationale

VOX : vers la fin de la « gauchisation » de l'Espagne ?



Palais de Vistalegre, à Madrid, 7 octobre 2018 : 10.000 personnes ! Le même lieu où, il y a quelques années désormais, Pablo Iglesias, le leader de la gauche populiste espagnole, avait fait son entrée dans le jeu politique espagnol. Cependant, changement d’ambiance. Le numéro deux du parti, le combatif Javier Ortega Smith, donne le ton : il tient à rappeler que ce même 7 octobre, en 1571, se déroulait la bataille de Lépante où la flotte de la Sainte-Ligue, parmi laquelle les Espagnols étaient légion, vainquit la flotte turque et mit par conséquent fin à l’expansion de l’empire ottoman.

International

L'alliance des patriotes européens contre Bruxelles

Au côté de Matteo Salvini, Marine Le Pen tire à boulets rouges sur le «mondialisme» et l'UE (VIDEO)



A Rome, à l'occasion d'un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations», Marine Le Pen a pris la parole au côté de l'homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini.

Québec

La politique migratoire de Merkel bouleverse le paysage politique allemand

Allemagne : en Saxe, la CDU n’exclut plus de s’allier avec l’AfD lors des prochaines élections régionales



Le nouveau président du groupe parlementaire CDU en Saxe n’exclut plus une coalition avec l’AfD après les élections régionales de septembre 2019.

International

" Derrière le soutien aux nationalismes européens de Bannon, il y a un calcul américain bien concret "

Comment (et pourquoi) Steve Bannon veut faire éclater l’Europe



« Comment Steve Bannon veut conquérir l’Europe », titre France inter. En fait Steve ne veut pas conquérir l’Europe, ce titre n’a aucun sens. Le vrai sens de son action ou de ses actions bilatérales est justement de faire éclater l’Europe – qui n’a pas besoin de lui pour ça – en profitant du renouveau nationaliste qui enfle dans tous les pays touchés par la crise migratoire, ou plutôt l’invasion migratoire programmée par l’oligarchie mondialiste. Sans oublier la crise économique et l’orage financier qui vient.

International

Est-ce vraiment son but ?

Comment Steve Bannon veut conquérir l'Europe



Le plan de Steve Bannon est de bloquer l'Europe dès 2019. Comment ? En faisant élire un maximum de candidats d'extrême droite euro-sceptiques. Il compte donc bien faire adhérer ses éventuels gouvernements ou partis alliés à son nouveau mouvement, sa fondation, baptisée Le Mouvement.

International

La naissance d'une alliance nationaliste transatlantique ?

«Le parti de Davos vous déteste» : à Rome, l'Américain Steve Bannon poursuit sa campagne d'Europe



Invité du parti «Fratelli d'Italia» à Rome, l'ex-conseiller de Donald Trump et ancien patron du site conservateur Breitbart poursuit sa tournée du Vieux Continent. Son ambition : contribuer à la victoire des populistes de droite aux européennes.

International

Union européenne contre la Viktor Orban

Les patriotes d'Orban VS l'Union européenne

Verhofstadt en croisade contre la Hongrie

Le Parlement européen appelle les Etats-Unis à se joindre à l'UE


Celui-ci vient de publier une tribune accordée à la chaîne américaine CNN, qui somme les dirigeants occidentaux, et Washington tout particulièrement, d’«intervenir» pour contrer Viktor Orban, le premier ministre hongrois. Le texte se conclut par cette invite pour le moins martiale : «Nous devons le stopper. Maintenant.»

Québec

Orban, l'homme debout devant Bruxelles

Viktor Orbán dénonce le chantage de l’UE – DISCOURS COMPLET



Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orbán était ce mardi 11 septembre 2018 au parlement européen de Strasbourg pour s’exprimer dans les discussions portant sur le rapport Sargentini – du nom de sa rédactrice principale Judith Sargentini, députée européenne de la Gauche verte – qui dénonce la situation de « l’État de droit » en Hongrie.

Québec

L'Occident en pleine recomposition politique

La varlope électorale



On entend souvent que les électeurs en ont assez du « pareil au même ». Les grands changements passent pourtant rarement par les bureaux de vote. Il demeure que d’une élection à l’autre, un peu partout, les partis politiques qui ont dominé depuis la Seconde Guerre mondiale reculent.

Québec

Salvini lutte contre les technocrates bruxellois

«Garder l'Italie pour les Italiens» : Salvini révolte un ministre du Luxembourg sur l'immigration



A Vienne, le ministre luxembourgeois Jean Asselborn et le ministre italien Matteo Salvini ont opposé leurs vues sur l'immigration : à une politique pro-migrants voulue par le premier s'est confronté le désir de relancer la natalité, côté italien.

International

Marine Le Pen est la seule réelle opposition à Macron

Elections européennes : un sondage donne RN et LREM au coude à coude



Dans un dernier sondage publié le 13 septembre, le parti présidentiel La République en marche et le Rassemblement national atteignent sont quasiment à égalité dans les intentions de vote, avec respectivement 21,5% et 21%.

International

La dictature européiste se raffermit

Motion anti-hongroise : Budapest dénonce une «petite vengeance des pro-immigration», Paris applaudit



Budapest a condamné ce 12 septembre le vote d'une motion punitive du Parlement européen contre la Hongrie, y voyant une «petite vengeance des politiciens pro-immigration». La France s'est félicitée du «signal très fort» envoyé par les eurodéputés.

Québec

L'Utopie Européenne (UE) vient de prendre une nouvelle volée de plombs dans l'aile

Élections en Suède : une nouvelle étape du chemin de croix de Bruxelles



Décortiquant les résultats des élections suédoises, le rédacteur en chef du mensuel Ruptures Pierre Lévy est formel : c'est là le cauchemar des dirigeants européens qui se poursuit.

Québec

Le système fait payer le gros prix à ses détracteurs

Italie: Condamnée à payer 49 millions d’euros, la Lega risque la mort



Plébiscité par les électeurs, la Lega de Salvini paie (cher) les malversations passées de son fondateur. Les juges de Gênes auront-ils sa peau avec l’amende record de 49 millions d’euros infligée au parti anti-immigration ? Comme le démontre le précédent Berlusconi, les pires ennuis juridiques ne sont pas forcément synonymes de mort politique. Tant s’en faut.

Québec

Les manifestations de Chemnitz démontrent le clivage toujours existant entre l'Ouest et l'Est de l'Allemagne

Chemnitz: cachez cette Allemagne que je ne saurais voir!



« J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y en ait deux », aurait déclaré un jour Mauriac. Presque trois décennies après la réunification, il y en a toujours plusieurs. Celle de l’Est et celle de l’Ouest, mais aussi celle des pro et celle des anti-migrants, celle du camp du Bien et celle du camp du Mal absolu. C’est en tout cas l’image manichéenne que renvoient les médias et les réseaux sociaux allemands.

L'Europe conservatrice se lève pour défendre la civilisation contre les invasions barbares

Crise migratoire : Salvini et Orban font de Macron leur adversaire numéro 1



Au terme de leur rencontre, mardi, à Milan, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini et le Premier ministre hongrois Viktor Orban ont qualifié le président français Emmanuel Macron de leader du "camp favorable à l'immigration" en Europe.

International

L'utopie de la défense européenne se heurte à l'américanophilie allemande

Emmanuel Macron invite les Européens à ne plus dépendre des Américains pour leur sécurité



Le président français a annoncé le 27 août qu'il présenterait prochainement un projet de renforcement de la sécurité en Europe, estimant qu'elle ne pouvait plus reposer uniquement sur les Etats-Unis et qu'il engagerait des réflexions avec la Russie.

International

Des liens politiques entre les USA et certains dignitaires nazis sont-ils à l'origine de l'Union européenne ?

Walter Hallstein, un nazi devenu président de la commission européenne

Un des pères fondateurs de cette Europe de la paix


« Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam. (à noter l’absence d’un représentant français légitime lors de ces événements. Et pour cause, De Gaulle en cohérence à l’appel du 18 juin a toujours souhaité l’indépendance de la France en refusant catégoriquement la nouvelle Europe d’Hitler et la construction européenne portée par les USA.

Québec

« L’Europe souveraine » restera un simple slogan puisqu’il n’y a pas un seul peuple européen, il y en a plusieurs. »

« L’Europe souveraine » n’est qu’un slogan



Comme De Gaulle l’avait compris, il n’y a pas un seul peuple européen mais plusieurs. Dans ces conditions, seule une Europe confédérale respectueuse des Etats-nations représente une solution d’avenir réaliste face aux géants américain et chinois.

International

Le Portugal va à l'encontre des recommandations économiques de l'Union Européenne

Comment le Portugal se dirige vers le plein emploi... en faisant l'inverse de ce qu'exige Bruxelles



Y aurait-il, face au fameux modèle allemand, un contre-modèle portugais ? A en juger par les chiffres excellents dont Lisbonne peut s'enorgueillir, il semblerait que le dogme de l'austérité, vanté par l'Union européenne (UE) comme l'unique option économique viable, se voie sérieusement remis en question.

International

Un supergroupe nationaliste s'organise en Europe

EUROPE

Pourquoi le sulfureux Américain Steve Bannon veut la peau de l’Europe



L’ex-stratège de Trump fait de l’œil aux partis d’extrême droite en Europe. ll ouvre une Fondation à Bruxelles pour faire émerger un « super-groupe ». Objectif affiché : paralyser les institutions européennes. Explications en 5 points.