Économie québécoise

Québec

Ce n'est pas à Ottawa d'intervenir, mais à Québec de sauver nos fleurons nationaux

Lowe’s-RONA : Fitzgibbon renvoie la balle au fédéral



Le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon estime qu’il revient au fédéral de s’assurer que le transfert d'une partie du siège social de Lowe&rsq...

Québec

Encore des subventions pour sauver des entreprises qui donneront des millions en bonus aux actionnaires

Des prêts risqués au secours d’un autre canard boiteux



Un mois après avoir prêté 5 M$ à l’entreprise britanno-colombienne Fortress pour « assurer le maintien à court terme des activités » de son usine de cellulose de Thurso, en Outaouais, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a fait hier un autre ch&e...

Québec

La CAQ proche du secteur minier

Fitzgibbon refuse d’abdiquer sur le lithium



Même après avoir bénéficié de dizaines de millions de dollars d’argent public, la filière du lithium n’a pas tenu ses promesses, reconnaît le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, qui refuse de baisser les bras.

L’entreprise Nemaska Lithium — dans laquelle Québec a inject&...

Québec

Que cache le remaniement d'Investissement Québec par Fitzgibbon ?

Investissement Québec moins transparente sous Pierre Fitzgibbon



Alors que le nombre d’employés d’Investissement Québec (IQ) devrait doubler, le gouvernement lui a accordé de nouveaux privilèges pour gérer ses effectifs, indique un décret récemment adopté.

À la mi-août, le conseil des ministres a adopté un décret qui soustrait la société d’État à la majorit...

Québec

L'ami des gens d'affaires

Fitzgibbon, le banquier en chef



Avis à tous les propriétaires et actionnaires de contrôle des entreprises québécoises. Si vous avez besoin d’une aide financière de la part du gouvernement Legault, un nom à retenir : Pierre Fitzgibbon.

Canada

Des autoroutes payées par les citoyens

À qui profite la privatisation des autoroutes?



Pour les affairistes, il faudrait privatiser tous les services publics, sauf ceux qui ne sont pas rentables et que l’État devrait selon eux conserver (par exemple pour continuer de s'occuper, en santé, des maladies trop coûteuses et des malades pauvres ou, en éducation, des enfants à problèmes et pas riches, ou encore des routes, des ponts et du transport ferroviaire ou aérien dans les régions peu denses), et privatiser également tous nos instruments collectifs (Hydro-Québec, SAQ, Loto-Québec, etc.) non déficitaires.

Québec

Le Québec frappé de plein fouet par la crise diplomatique lancée par Trudeau avec l'affaire Huawei

Tensions commerciales: les éleveurs de porcs du Québec en crise



La fermeture du marché chinois à la viande en provenance du Canada, depuis deux mois, a privé les producteurs de porcs du Québec de 50 M$ en revenus, a appris TVA Nouvelles. Les éleveurs lancent maintenant un S.O.S. au gouvernement fédéral.

Québec

La fin d'Air Transat au profit d'une compagnie canadienne

Les actionnaires de Transat disent oui à Air Canada



Appuyée par la quasi-totalité des actionnaires de Transat, l’offre d’achat de 720 millions mise de l’avant par Air Canada prend maintenant le chemin d’Ottawa, où il sera soumis à l’examen du Transports Canada et du Bureau de la concurrence qui devront à leur tour se prononcer sur la transaction.

Québec

PKP veut racheter Air Transat

Pierre Karl Péladeau évoque une offre d’achat potentielle pour Transat



Pierre Karl Péladeau invite les actionnaires de Transat A.T. à refuser la proposition d’Air Canada, qu’il estime contraire à l’intérêt public. Dans le cas d’un rejet, l’homme d’affaires et ses partenaires seraient prêts à déposer une offre définitive à « prix équitable ».

Québec

Malgré l'action de Trump, les États-Unis se dirigent vers une récession

Les économistes prédisent une récession aux États-Unis en 2020 ou 2021



Une majorité d’économistes prédisent une récession aux États-Unis dans les deux ans, même s’ils estiment qu’elle sera retardée grâce aux actions de la Réserve fédérale américaine (Fed), selon un sondage publié lundi. Sur les 226 économistes interrogés par la National Association for Business Economists (NABE), 38% pronostiquent une entrée de la première économie mondiale en récession en 2020, 34% en 2021 et 14% plus tard. En revanche, ils ne sont que 2% à prédire le début de la récession en 2019, contre 10% lors du précédent sondage réalisé en février.

Québec

Plaidoyer pour un investissement étatique

Non à la vente de Transat à Air Canada



Je m’oppose à la mainmise d’Air Canada sur Transat. Air Canada a beau avoir son siège social au Québec, cela n’en fait pas pour autant l’acquéreur idéal pour Transat. Et ce n’est surtout pas une « solution québécoise » souhaitable, tant pour les consommateurs que pour les fournisseurs québécois. Voilà pourquoi je souhaite qu’un nouveau groupe, sous contrôle québécois, fasse une contre-offre d’achat en vue de bloquer la vente de Transat à Air Canada.

Canada

Une vente d'actions plus que louche

L’AMF va-t-elle enquêter sur le PDG d’Air Canada?



Je n’en reviens pas. Quel manque de prudence de la part du PDG d’Air Canada, Calin Rovinescu, qui a liquidé le 1er août un important bloc d’actions, et ce, peu de temps avant d’annoncer une importante hausse du prix qu’il offre pour Transat. J’ai une question pour Me Louis Morisset, le président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers (AMF) : Calin Rovinescu ne bénéficiait-il pas d’informations privilégiées avant de vendre ses actions d’Air Canada qui lui ont rapporté un profit de 52 millions de dollars ?

Québec

Une conséquence réelle de la guerre commerciale contre la Chine

L’aide d’Ottawa jugée insuffisante par les producteurs québécois



Les producteurs agricoles québécois mêlés, malgré eux, aux tensions commerciales et diplomatiques entre le Canada et la Chine sont loin de trouver suffisante l’aide apportée jusqu’à présent par Ottawa. Il y a deux semaines, Martin Lavoie était à Guelph, en Ontario, aux côtés de la ministre canadienne de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, alors qu’elle annonçait l’octroi d’une aide financière maximale de 6 millions à Canada Porc International, l’agence de promotion des exportations du porc canadien qu’il dirige, en vue de renforcer et de diversifier les exportations de porc canadien sur les marchés étrangers.

Québec

Une réaction populaire à la propagande immigrationniste

Transat s’attaque à Mach, qui veut bloquer son rachat par Air Canada



Transat déposera une plainte auprès d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières contre le Groupe Mach, qui tente de bloquer la vente du voyagiste québécois à Air Canada, des allégations rejetées en bloc par Mach. Le Groupe Mach veut acquérir 19,5 % des actions de Transat représentant 6,9 millions d’actions à droit de vote de catégorie B.

Québec

Sabia dans l'eau chaude

Une sous-performance de la Caisse de dépôt



Pour une rare fois sous le règne de Michael Sabia, la Caisse de dépôt et placement du Québec vient de rapporter un rendement semestriel nettement inférieur à l’ensemble des marchés financiers. Pour les six mois terminés le 30 juin dernier, la Caisse affiche un rendement de 6,1 %. Ce n’est pas mauvais en soi. Mais c’est faible à comparer au rendement de 10,3 % qu’a rapporté lors des six mêmes mois un portefeuille type d’actifs répartis entre trois marchés seulement :

Québec

Sabia doit jubiler

La Caisse de dépôt génère un rendement de 6,1 %



La Caisse de dépôt et placement du Québec a enregistré un rendement de 6,1 % au premier semestre de 2019, un résultat propulsé par la bonne tenue des Bourses et du marché des obligations. Le portefeuille d’actions de l’institution a généré un rendement de 8,6 % au premier semestre, contre 7 % pour celui des titres à revenu fixe et -1,4 % pour celui de l’immobilier et des infrastructures. La performance de la Caisse est toutefois inférieure à celle de son indice de référence, qui a produit un rendement global de 7,5 % pendant la même période.

Québec

Rien ne va plus pour Bombardier

La C Series s’envole, Bombardier chute



La valorisation de Bombardier en Bourse a fondu de 8 milliards de dollars en un an, soit depuis qu’elle a cédé à Airbus le contrôle du partenariat C Series. Lorsque Bombardier a officiellement (et gracieusement) donné le contrôle du partenariat C Series à Airbus, le 1er juillet 2018, le titre de Bombardier se négociait à 5,20 $ pièce. La valorisation de Bombardier en Bourse atteignait les 12,4 milliards $, comparativement à seulement 4,4 milliards $ aujourd’hui.

Québec

La guerre commerciale contre les entreprises québécoises : Ottawa refuse de protéger nos entreprises de la concurrence internationale

Bombardier et SNC-Lavalin sont punis en Bourse



Deux des plus grandes multinationales québécoises, Bombardier et SNC-Lavalin, ont connu une autre journée difficile à la Bourse de Toronto, jeudi, après avoir déçu les investisseurs. L’action de Bombardier a plongé de 16 % pour clôturer à 1,91 $ alors que le titre de SNC-Lavalin a perdu 9,4 % pour terminer la séance à 18,92 $. Pour SNC, il s’agit d’un creux qu’on n’avait pas vu depuis janvier 2005. Pour la 2e fois en à peine trois mois, Bombardier a causé la surprise jeudi en révisant à la baisse ses prévisions financières pour 2019.

Québec

Il faut encourager cette industrie locale

Québec ouvert à un nouvel allègement réglementaire pour les microdistilleries



De passage à Québec pour l’inauguration de la Distillerie Stadaconé, dans le quartier Limoilou, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, s’est dit ouvert à un nouvel allègement réglementaire visant à rendre la SAQ moins gourmande. Dans l’ancien garage où logeaient autrefois les Écolobus mal-aimés du RTC, il est désormais possible de déguster et acheter les trois gins (Bleu, Rouge et Noir) fabriqués sur place par la Distillerie Stadaconé. 

Québec

Vers la liquidation de SNC-Lavalin, avec la complicité d'Ottawa qui n'a pas voulu de règlement à l'amiable

Standard & Poor’s semonce SNC



La puissante agence de notation Standard & Poor’s a placé SNC-Lavalin sur sa liste de surveillance avec des perspectives négatives, menaçant de reléguer la cote de crédit de la firme d’ingénierie au rang d’obligations de pacotille. Standard & Poor’s (S&P) a dit s’attendre à ce que l’entreprise montréalaise publie des résultats financiers « bien en deçà » de ses attentes en 2019 « et potentiellement » en 2020.

Québec

Une OPA sur le fleuron québécois est plus que probable

À quand une offre sur SNC-Lavalin?



Lavalin est devenu une proie facile pour les multinationales de l’ingénierie qui désirent effectuer des acquisitions d’envergure, en raison de la déconfiture du titre en Bourse. Facile à comprendre ! Quand c’est rendu que SNC-Lavalin ne vaut en Bourse que le prix payé pour l’une de ses 75 filiales, il est évident qu’elle risque de faire l’objet d’une offre publique d’achat (OPA). En cours de séance, hier, le titre de SNC-Lavalin a touché un creux de 14 ans et demi, en baissant à 20,05 $, pour une capitalisation boursière de seulement 3,5 milliards de dollars.

Québec

La chute de SNC affecte négativement l'économie québécoise

SNC-Lavalin plombe la Caisse d’un milliard$



L’heure est grave ! SNC-Lavalin continue de se fragiliser. Quand la Caisse de dépôt et placement du Québec se permet de faire une sortie publique contre un de ses illustres partenaires, comme c’est présentement le cas avec SNC-Lavalin, cela signifie que ça va vraiment mal pour son placement.

Québec

L'anglicisation décomplexée de la nation

L’entente entre Transat et Air Canada disponible «in English only»



L’accord conclu par Air Canada pour acquérir Transat a été rédigé en anglais, et jusqu’à hier soir les deux entreprises québécoises n’avaient pas l’intention de traduire en français le document de 114 pages.

Québec

Vers le démantèlement progressif de Bombardier

Bombardier vend le CRJ à Mitsubishi



L'aventure de Bombardier dans l'aviation commerciale est officiellement terminée avec l'annonce,  mardi matin, de la vente du programme d'avions régionaux CRJ à Mitsubishi Heavy Industries, pour une somme de 550 millions de dollars américains.

Québec

Le Québec est un État riche malgré le dénigrement permanent qu'il subit de la part des idéologues libéraux

La présumée pauvreté du Québec



À l’occasion d’une récente table ronde organisée récemment par les Intellectuels pour la souveraineté (IPSO) à l’occasion de leur assemblée générale annuelle et à laquelle participaient Nicolas Marceau, ex-ministre des Finances et Pierre Karl Péladeau, PDG de Québecor, l’économiste Pierre Fortin s’est employé à déboulonner ce mythe largement entretenu selon lequel le Québec serait parmi les plus pauvres des États nord-américains.

Québec

La dette du Québec plus basse que la moyenne des pays du G7

Le Québec, au coeur de l’OCDE



La dette du Québec est en baisse depuis 2012. Et quand on se compare aux pays de l’OCDE, on constate que le Québec s’en tire relativement bien. Loin d’être le meilleur, loin d’être le pire aussi, le Québec a une dette qui dépasse la moyenne de l’OCDE, mais qui est plus faible que la plupart des pays du G7.

Québec

Le soutien à la politique pétrolière albertaine du PCC favorise la réélection de Trudeau

Le problème des acheteurs étrangers



Plusieurs sont inquiets quant au nombre d’étrangers qui s’intéressent à notre marché immobilier. On les soupçonne d’acheter des propriétés à des fins spéculatives. De faire augmenter les prix. De réduire l’accès à la propriété et au logement.

Québec

C'est le patronat qui impose l'immigration massive au gouvernement

Le Québec, nouvelle puissance économique?



C’est la question que pose la Banque Royale (RBC) dans son dernier bulletin de projections économiques concernant les différentes provinces canadiennes, publié vendredi. Peut-on considérer que le Québec est devenu une puissance économique au regard de sa croissance économique récente, de son bilan budgétaire et des propos optimistes des agences de crédit?

Québec

Le Québec paie pour la soumission canadienne à Washington

Legault s’inquiète des tensions commerciales avec la Chine



Alors que le premier ministre québécois, François Legault, s’inquiète des répercussions du différend entre le Canada et la Chine, la ministre Nadine Girault soutient que les producteurs de porc québécois ne seront pas pris en otage.

Québec

Le Québec inc. en pleine débandade

Le buffet québécois



Chaque fois que le Québec se fait déposséder, c’est une partie de son âme qu’on arrache : Cirque du Soleil, Rona, Provigo, bientôt Air Transat... et à quand Jean Coutu ? Les rôtisseries St-Hubert ? Ça fait encore mal ! J’en parle aux gens et ils me disent : « Je ne peux pas croire ! » Voilà aussi autant de gifles à la figure de feu Jacques Parizeau qui s’est dévoué pour notre reconquête économique.