Corruption à Laval

Québec

Un peuple endormi et accoutumé à la corruption

Les Lavallois floués de 116 M$



Les contribuables lavallois ont été floués d’au moins 116 millions $ qu’ils ont payés en trop dans le stratagème de contrats truqués que l’ex-maire Gilles Vaillancourt a orchestré durant 14 ans de règne. 

Québec

La mafia rouge débusquée à Laval

L’ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt: attrapé en tentant de faire le ménage



L’ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt a été piégé en voulant démanteler le système de corruption qui lui a permis de voler des millions de dollars à ses concitoyens pendant au moins 15 ans.

Québec

Accurso fait tout pour ne pas aller en prison

Remise en liberté: Accurso transféré au pénitencier en attendant la décision



L’ex-entrepreneur Tony Accurso devrait être transféré au pénitencier ce mardi en attendant que la juge qui a entendu sa demande de remise en liberté tranche sur son cas.

Québec

Accurso donnait au minimum 75 000 $ au PLQ par année

La chute



Ils ont tous plaidé coupables autour de lui, le roi est nu, Accurso a pris le chemin des cellules. Du moins, pour quelques heures. Mais tout est loin d’être terminé. L’entrepreneur Tony Accurso ira jusqu’au bout de ses ressources pour contester le verdict de culpabilité qu’il vient de recevoir; appels, remise en liberté provisoire. Mais le tapis lui glisse sous les pieds. Reste à voir si l’ancien baron de la construction et du système de collusion à Laval acceptera de tomber seul. On a largement élaboré au cours des dernières heures sur le fait que Tony Accurso continuait de nier les faits et que cela constituait un facteur aggravant dans son cas. Tous les autres accusés autour de lui ont plaidé coupables. Tous. Mais Accurso s’entête. Au cours des récents témoignages qu’il a faits devant la justice, il a nié « être au courant qu’un système de collusion existait » ou même « avoir fait de la collusion ».

Québec

Fera-t-il seulement 1 an ?

Tony Accurso écope de 4 ans d’emprisonnement ferme



L’entrepreneur déchu Tony Accurso a été condamné jeudi à une lourde sentence de quatre ans de pénitencier pour avoir participé au trucage des contrats publics à Laval.

Québec

C'est peu !

Stratagème de corruption à Laval: la Couronne demande 5 ans de pénitencier pour Tony Accurso



L’entrepreneur Tony Accurso devrait être condamné à une lourde peine de cinq ans d’emprisonnement pour avoir pris part au stratagème de collusion et de corruption dirigé par l’ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt, selon la Couronne.

Québec

Avec la justice laxiste québécoise, Accurso s'en tirera à bon compte

La riposte juridique de Tony Accurso



L’ex-entrepreneur en construction Tony Accurso riposte à une poursuite civile de 29 millions de la Ville de Laval en demandant de faire invalider la loi provinciale promulguée afin de récupérer l’argent de la collusion, a appris Le Devoir.

Québec

Accurso nous prend vraiment pour des imbéciles

Collusion à Laval: Accurso termine son témoignage



Les témoignages au second procès de Tony Accurso à Laval se sont terminés mardi par le contre-interrogatoire serré de l’ex-entrepreneur en construction. Confronté au fait que, de son propre aveu, il avait été mis au courant du système de partage de contrats, M. Accurso a juré qu’il n’aurait pas risqué de voir son empire de la construction s’effondrer s’il avait su que ses firmes étaient impliquées dans un stratagème collusoire.

Québec

L'impunité dont jouissent les magouilleurs libéraux est révoltante !

Sale temps



Après des années d’allégations inquiétantes sur le milieu de la construction et le financement des partis politiques. Après une commission d’enquête au rapport plombé par un de ses commissaires et aux recommandations toujours inappliquées.

Québec

Un scandale ! Sous le PLQ, le système de Justice est devenu un cirque

Le juge ordonne l’avortement du procès de Tony Accurso

Une jurée a reçu des informations sur le système de collusion à Laval


Le procès de l’ex-entrepreneur en construction Tony Accurso a été avorté vendredi après qu’une jurée a obtenu de son oncle des informations sur le système de collusion à Laval, qu’elle a ensuite partagée avec d’autres membres du jury.

Québec

La poursuite met toutes ses cartes sur la table

PROCÈS

La Couronne entend démontrer qu'Accurso a participé à un système «bien rodé»



Dans sa déclaration d’ouverture au jury, le procureur Richard Rougeau a expliqué qu’il entendait démontrer que l’accusé a participé à un système « bien rodé » de corruption et de collusion dans l’octroi de contrats « qui était tellement simple » qu’il était étonnant qu’il n’ait pas été débusqué plus rapidement.

Québec

Devant une preuve accablante...

Corruption à Laval: 13 accusés plaident coupable



Treize acteurs du stratagème de collusion et de corruption du «règne Vaillancourt» à Laval ont plaidé coupable, mardi.

Québec

Devant une preuve accablante...

Laval: trois co-accusés de Gilles Vaillancourt plaident coupable



Près de quatre ans après leur arrestation, trois co-accusés de l'ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt ont plaidé coupable ce matin à une série d'accusations criminelles liés au système de corruption et collusion qui régissait l'octroi des contrats publics dans l'île Jésus entre 1996 et 2010. Claude De Guise, ancien directeur de l'ingénierie de la Ville de Laval, Jocelyn Dufresne, ancien ent...

Québec

Le bouquet !

Accusé de crimes sexuels, il sermonne une juge

L’ex-organisateur politique Gilles Cloutier a fait l’objet d’un mandat d’arrestation


Un témoin vedette de la commission Charbonneau, maintenant accusé d’attouchements sexuels sur deux mineures, a sermonné une juge hier, parce qu’elle avait lancé un mandat d’arrestation contre lui alors qu’il était à l’hôpital.

Québec

Cette décision est aussi inacceptable que les augmentations de salaire des dirigeants de Bombardier

Arrêt des procédures pour quatre coaccusés de l’ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt



Un ancien bras droit de Gilles Vaillancourt ainsi que trois autres accusés ont été libérés des accusations portées contre eux pour une affaire de fraude et de corruption à la Ville de Laval.

Québec

Au regard de la gravité des accusations portées contre lui et de la durée de ses activités criminelles, c'est une peine très légère

JUSTICE

Six ans de prison pour Gilles Vaillancourt



Pour avoir « abusé de la confiance de sa position privilégiée durant 14 ans », l’ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, devra purger six ans de prison, a tranché le juge James L. Brunton jeudi.

Québec

L'évidence même !

Vaillancourt: une dérive alimentée par la complicité de fonctionnaires



À l'hôtel de ville de Laval, tout le monde doit quelque chose à quelqu'un. Obtenir un privilège, c'est d'ailleurs mettre le doigt dans « un piège à dette ». Quant à la loyauté, elle est érigée en dogme. C'est ce qui permet de tout accepter sans se questionner. Et les conditions de travail très avantageuses obtenues par les syndicats placent « les employés dans une posture de confort dans l'indifférence face à la transgression ».

Québec

Les ressorts de la fiscalité au service des ripoux

Un proche de Vaillancourt impliqué dans de nébuleuses transactions offshore

Il a permis à une obscure compagnie des Panama Papers de faire l’acquisition de terrains


Un coaccusé allégué de l’ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt a fait transiter des centaines de milliers de dollars vers la Suisse en transigeant avec une mystérieuse compagnie des Panama Papers.

Québec

Sua maxima culpa

Le mea-culpa du maire



Gilles Vaillancourt, l’ex-maire omnipotent de Laval, aujourd’hui emprisonné dans l’attente­­ de sa sentence, est arrivé jeudi au palais de justice de Laval, qu’il avait inauguré avec pompe et fierté en 1992, en serrant des mains. Celles des badauds, mais aussi celles des enquêteurs de l’UPAC, qui l’ont arrêté en 2013, et des procureurs de la Couronne, ses accusateurs.

Québec

Guerilla médiatique sur fond politique

Entrevues télévisées: le maire de Laval Marc Demers se place dans l’embarras



Le maire de Laval Marc Demers s’est placé dans l’embarras en faisant deux fois volte-face quant à sa participation à des émissions d’information télévisées, au lendemain de l’emprisonnement de l’ex-maire Gilles Vaillancourt.

Québec

Un plaidoyer de culpabilité à des accusation réduites dans un contexte de précipitation et de confusion extrêmement louche

L'ex-maire de Laval passerait deux ans derrière les barreaux



Gilles Vaillancourt, qui s'apprête à plaider coupable et à prendre le chemin de la prison, a été averti par les autorités qu'il pourrait faire face à une série de nouvelles accusations s'il tentait d'éviter un procès, a appris La Presse.

Québec

La justice suivra son cours

Faubourg Contrecoeur: pas d'arrêt des procédures



Frank Zampino et ses coaccusés dans le scandale du Faubourg Contrecoeur ont échoué à obtenir un arrêt des procédures, après des mois de requêtes pendant lesquels aucun témoin n’a été entendu.

Québec

La vermine a la vie dure

Laval encore aux prises avec la corruption

En 2015, dix signalements ont été remis dans les mains de l’UPAC


Laval n’en a pas fini avec la corruption : en 2015, la ville a saisi l’Unité permanente anticorruption (UPAC) de dix dossiers concernant des gestes allégués de corruption et de malversations en son sein, a appris Le Devoir.

Québec

On est encore dans le menu fretin

Fraude: 18 mois de prison pour l’ex-maire de Boisbriand



L’ex-maire de Boisbriand, Robert Poirier, est devenu le premier des neuf maires arrêtés par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à écoper d’une peine d’emprisonnement ferme, vendredi, au palais de justice de Saint-Jérôme.

Québec

Au trou, et vite à part ça !

Coupable, il croit qu’il ne mérite pas d’aller en prison



Le seul des accusés ayant plaidé coupable dans le vaste scandale du Faubourg Contrecœur estime qu’il ne mérite pas d’aller en prison.

Québec

Assez minable de voir tous ces corrompus implorer la clémence

L’ex-maire de Boisbriand admet ses torts

Il est coupable de fraude et d’abus de confiance


Coupable de fraude, complot et abus de confiance, l’ancien maire de Boisbriand Robert Poirier a reconnu pour la première fois qu’il était responsable de la situation en tant que maire.

Québec

La peur du gendarme est le commencement de la sagesse

Corruption et collusion à Laval: une majorité d'entreprises seraient prêtes à rembourser



Le maire de Laval, Marc Demers, a annoncé dimanche matin que de nombreuses entreprises visées par des recours judiciaires s'étaient engagées à rembourser d'importantes sommes d'argent qui auraient été volées aux contribuables.

Québec

Preuve trop accablante

Gilles Vaillancourt ne conteste plus l'accusation de gangstérisme



L'ancien maire de Laval, Gilles Vaillancourt et ses coaccusés Gilles Deguise et Claude Asselin ne contestent plus le chef d'accusation de gangstérisme auquel ils faisaient face.

Québec

Le Journal n’est pas tombé dans le panneau

Gilles Vaillancourt s’est «magasiné» une entrevue



L'ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt, photographié ce matin à la une de La Presse, avait aussi manifesté son intérêt pour ce genre d'entrevue complaisante avec Le Journal au cours des derniers mois, ce que nous avons refusé de faire.

Québec

Un beau gros chèque serait plus approprié M. Vaillancourt…

Le maire Demers se moque du bénévolat de Vaillancourt



Le maire de Laval Marc Demers ne digère pas de voir l’ex-maire Vaillancourt faire une «opération de charme» en annonçant dans La Presse qu’il fait du bénévolat pour les plus démunis. Il voudrait plutôt que ce dernier rembourse les contribuables.