Actualité Canada-Québec - le Québec entravé

Canada

Le Québec ne doit pas payer pour les folies de Pee Wee Trudeau

Le fédéral et les provinces tentent de se répartir les revenus du cannabis



Les ministres des Finances du pays tentent de s’entendre ce lundi à Ottawa pour se partager les revenus de la taxe d’accise qui sera imposée à la vente de cannabis récréatif.

Canada

Le fédéralisme centralisateur de Pee Wee Trudeau ne fait pas que des heureux

Cannabis: les provinces font front commun pour obtenir la part du lion



Estimant avoir accompli le gros du travail pour permettre au gouvernement Trudeau de légaliser la marijuana à compter du 1er juillet 2018, et avoir à couvrir la majorité des coûts de sécurité et de santé à venir découlant de ce changement social majeur, les provinces réclament la part du lion des revenus provenant des taxes qui seront imposées sur la vente de cette drogue.

Québec

L'immigration doit être pleinement contrôlée par le Québec

La bataille des juridictions



Le Québec voulait garder Léony Pavithra, cette Québécoise d’adoption bien intentionnée qui voulait faire sa vie chez nous et poursuivre de brillantes études en français. Mais c’est Ottawa, le maître. Cette fois, le pasteur Trudeau n’a pas pleuré. Dehors, la petite ! Ouste !

Québec

Les bonnes poires



Il est dans l’ordre des choses que les diverses composantes d’une fédération tentent d’arracher la plus grosse part du gâteau. Il y en aura toujours pour se plaindre, à tort ou à raison, d’avoir été défavorisés, mais le gouvernement central doit voir à ce que le partage soit le plus équitable possible.

Québec

Encore une fois, la Cour suprême s'ingère dans une législation québécoise

Les monopoles du cannabis remis en question devant la Cour suprême



La loi québécoise sur le cannabis qui crée un monopole de vente des joints pourrait être inconstitutionnelle si la Cour suprême tranche en faveur du libre-échange de l’alcool entre les provinces, espèrent des activistes entendus par les juges jeudi.

Canada

Le NPD contre le fait français dans les institutions canadiennes

Bilinguisme à la Cour suprême: le chef du NPD appuie Romeo Saganash



Jagmeet Singh crée un malaise en rompant avec la tradition de son parti.

Canada

Les Libéraux vont-ils nommer un Québécois à la tête de la Cour Suprême comme le veut la tradition ?

Sheila Martin nommée au plus haut tribunal du pays



Justin Trudeau a reçu des félicitations en nommant à la Cour suprême du Canada Sheila Martin, une magistrate albertaine bilingue.

Canada

La Cour suprême est comme la tour de Pise, elle penche toujours du même bord (Duplessis)

Des libéraux réclament un juge en chef québécois à la Cour suprême



Le premier ministre est rappelé à l’ordre par ses propres élus québécois, qui réclament que Justin Trudeau respecte la tradition au plus haut tribunal du pays en y nommant un juge en chef québécois. À moins d’un mois du départ de la juge en chef actuelle, deux députés du Québec ont fait valoir au Devoir que Justin Trudeau se devait de confier le siège à un magistrat de la province.

Québec

L'impasse fédéraliste

CHRONIQUE

Le train caché



Le soulagement évident du premier ministre Couillard à l’annonce de l’abandon du projet d’oléoduc Énergie Est ne doit pas faire oublier son enthousiasme initial et surtout les raisons de son appui.

Grande fin de semaine du Jubilé

« Après 60 ans sur le trône, tirons la chasse! » disent des indépendantistes



MONTRÉAL, le 2 juin 2012 - Dans le cadre de sa campagne « On ne jubile pas : on s'en fout royalement », la Société Saint-Baptiste (SSJB) de Montréal, appuyée par le réseau Cap sur l'indépendance (RCI), a tenu un point de presse aujourd'hui, le 2 juin en matinée à...

Bashing Western Canada, once again



One of the points I was trying to make in last week’s column, in general support of Pierre Trudeau’s efforts to make both official languages present in all parts of the country, was that in any federal state, some concessions to particular regional concerns are necessary or the country will fall apart, or even atomize. In a little over a century, this fate has split Norway from Sweden, Singapore from Malaysia, Bang...

The NDP's Sneaky Attempt to Win Over Separatists



In January the NDP leadership candidates held a debate in Montreal in which every one of them refused to support the federal government's Clarity Act. Furthermore, they made known their support for th...

NPD - L'occasion de renouveler le fédéralisme au Québec?



Aux dernières élections, Jack Layton avait promis de reprendre les négociations pour réintégrer le Québec dans la Constit...

"Tout le monde en parle"

Le retour du crastillon

Se faire dire par des partenaires de la Fédération canadienne que nous vivons à leur crochet, je pense que nos ancêtres ne l’auraient pas accepté.


En voulant mêler sans la rigueur nécessaire l’humour et les choses sérieuses, l’émission de Guy A. Lepage nous sert souvent une bouillie aussi répugnante que le fameux crastillon du chef Groleau. Comment les animateurs ont-ils pu écouter sans bron...

La réplique › Marc Bellemare

Politicien rouge ou bleu?

L’avocat Marc Bellemare a récemment reproché au Barreau du Québec de se comporter comme un parti politque.


L’avocat Marc Bellemare a récemment reproché au Barreau du Québec de se comporter comme un parti politque. ...

Omnibus C-10

Marc Bellemare, en rupture avec la civilisation



«Moi, je pense que le gouvernement du Québec est en rupture avec la population du Québec sur la question de la sévérité [des peines]. Je suis convaincu que, sondage à l'appui, les Québécois veulent une justice plus sévère.» - Marc Bellemare, ancien ministre de la Justice du Québec, le 22 février dernier, devant le comité du Sénat étudiant le projet de loi C-10, adopté depuis. La «sagesse p...

Harper, un stratège remarquable? Non, un simple plombier de la dilapidation des recettes de l'État... en vue de la privatisation des services publics.

Ébranler les fondations



Le gouvernement Harper dit devoir sabrer parce qu'il n'arrive plus. Mais il n'arrive plus parce qu'il a miné, en toute connaissance de cause, certaines des fondations jetées par ses prédécesseurs. Cela sert toutefois sa vision des choses. Quand l'État a moins de moyens, il est plus facile de faire accepter d'en réduire la taille.

Omnibus C-10

Le Barreau du Québec, un nouveau parti politique?



Le 22 mars 2011, au début de la dernière campagne électorale fédérale, le bâtonnier Gilles Ouimet, avocat criminaliste de profession, signe un étonnant communiqué qui pourfend le bilan législatif du gouvernement fédéral en matière de justice criminelle. Il rappelle que le Barreau du Québec est intervenu à vingt-neuf reprises depuis trois ans pour s'opposer aux projets du gouvernement conservateur, sauf pour ceux r...

Stivident!...

The Bloc’s popularity doesn’t mean much



BY MICHAEL TAUBE - Oh, no! The big, bad, scary, evil, terrifying beast known as the Bloc Québécois is rising in the polls! Lock your doors, hide your children, and live in constant fear that Canada is going to … well, may (yes, may!) separate at any given moment! OK, that was a bit over the top. But I honestly think that’s the way some people kind of initially react when they start seeing ...

Omnibus C-10 - Coûteux mirage



En cinq minutes lundi soir, l'omnibus C-10, rassemblant en une seule neuf tentatives de resserrer les boulons de notre système de lutte contre la criminalité, fut adopté à la Chambre des communes, envers et contre les cris d'alarme lancés par le Québec. L'objectif poursuivi par l'équipe de Stephen Harper, admirable de ténacité dans ce dossier, visait bien sûr la protection du public contre d'«omniprésents» cri...

Bonne question

qui va payer pour la nouvelle loi fédérale C-10 sur la justice criminelle si Ottawa refuse de le faire?


Après le refrain habituel sur la violation des «valeurs québécoises» et la faiblesse des libéraux face au bulldozer fédéral, Bernard Drainville s'est mis à patiner quand on lui a demandé ce qu'un gouvernement péquiste aurait fait de différent pour forcer la main d'Ottawa.

Charest aurait cité McDonald à Harper

Charest se moque des Français...

Il faut se rappeler surtour des paroles de Laurier à l'époque: "cette entente sera le tombeau des Canadiens français"


Charest est en train d'essayer de remplir les Français. Nous les Québécois, on connaît sa technique: utiliser un fait, le modifier et l'interpréter selon son intérêt. Premièrement McDonald a menti. Les Québécois n'ont jamais adhéré à sa constitution. On venait de sortir des événements de 1837. Il n'y jamais eu de référendum. Elle nous a été imposée de force suite à l'acte d'Union qui est une des recommandations...

Visite en France

Charest le fédéraliste

Jean Charest a dit avoir convaincu le premier ministre Stephen Harper de reconnaître le Québec comme une nation en lui citant les paroles de John A. MacDonnald.


Il n'a pas mentionné que le Québec n'avait pas signé l'accord constitutionnel de 1982, cette entente ayant été conclue par le gouvernement fédéral et les neuf provinces anglophones canadiennes.

Fournier se résigne à construire des prisons

Le ministre québécois tente toutefois de protéger la justice pour adolescents des assauts de C-10


«C'est une défaite pour le Québec, c'est une défaite pour nos valeurs, c'est une défaite pour notre modèle de justice», estime Bernard Drainville.

Le cadre fédéral

La Nation est à l'étroit



L'économie canadienne est fédérale, donc, et le Québec se retrouve plus ou moins dans le rôle de spectateur. On se demande en fait s'il regarde bien ce qui se passe autour de lui.

Le Plan C



Le Plan B s'est soldé par un échec retentissant, illustré par le scandale des commandites et la déroute du Parti libéral du Canada. Le Plan B est mort. Place au Plan C. Il a pour objectif de faire rentrer le Québec dans le rang. C'est une tentative d'affaiblissement du Québec en cinq volets: politique, financier, économique, juridique et identitaire. (...) À ceux qui voient l'indépendance du Québec comme un pari trop risqué, je répondrai que ce qui est surtout risqué pour une nation, c'est d'en laisser une autre choisir à sa place. En restant au sein du Canada, le Québec va s'affaiblir peu à peu dans tous les domaines jusqu'à la disparition tranquille.

Harper veut éviter le piège du PQ lors des prochaines élections

Le gouvernement de Stephen Harper n'entend pas devenir un enjeu de la prochaine campagne électorale au Québec.


...

Nunavik et Baie James

La partition du Québec est déjà en marche!

Il nous faut absolument porter notre attention et nos efforts au Nord


L'histoire et ses processus politiques ne sont pas statiques. D'évidence, les autorités fédérales ont fait, continuent de faire et feront éventuellement tout ce qu'il leur est possible pour éviter la sécession du Québec en misant non seulement sur la peur de la partition mas encore en préparant activement celle-ci de manière à rendre géopolitiquement irréalisable l’indépendance du Québec. Dans son article du 29 fév...

Français au travail

Trois mois plus tard, toujours pas de comité



Guillaume Bourgault-Côté - Trois mois plus tard, toujours rien: le comité consultatif sur ...