Lendemain de fête nationale.

Fête Nationale

Lendemain de fête nationale.
S’il est significatif, comme le montre l’histoire universelle, que la représentation des enjeux et des valeurs de la vie d’une nation se joue sur la scène du théâtre culturel, les manifestations, toutes en spectacles et en chansons, organisées pour célébrer la fête nationale des Québécois témoignaient d’une indéniable énergie vitale.
Pour se maintenir constante, cette énergie doit néanmoins être soutenue par une existence politique d’une égale vigueur, basée sur celle des mouvements et institutions démocratiques à l’œuvre dans notre société.
Plus encore, elle exige une forte connivence entre ces deux expressions convergentes d’un peuple en lutte.
Agissante les jours de fête nationale, cette connivence entre culture et politique donne au peuple le bonheur exaltant de se dire et redire son désir d’être pleinement lui-même. Qu’en est-il, le lendemain, de sa volonté de se donner les moyens d’arriver au but?
En ce 25 juin 2013, où se profile à l’horizon le retour des dinosaures sous les espèces Trudeau, Couillard et Coderre, je me raccroche à l’idée que la vie se maintient et se transforme dans l’intelligence des stratégies qu’elle développe contre ses prédateurs.
La nation québécoise saura-t-elle élaborer la sienne? Saura-t-elle enraciner ses luttes politiques dans sa culture traditionnelle et sa créativité contemporaine, saura-t-elle les conjuguer, pour s’en servir comme fer de lance?
Puisqu’aussi bien, aujourd’hui, dans un monde gravement menacé par les processus uniformisant et sans cesse accélérés de la mondialisation, affirmer et affermir sa culture, autrement dit, ses manières spécifiques d’être et d’exister, de penser et d’agir, est devenu l'exigence primordiale de chaque nation pour protéger son identité et conserver sa souveraineté, a fortiori pour un peuple en lutte pour son indépendance nationale.
Comme en 1837-1838, comme pendant les années 1960, notre combat, aujourd’hui, s’inscrit dans les luttes menées ailleurs dans le monde. Saurons-nous cette fois, à l’instar et à l’égal des autres peuples et nations, vaincre nos prédateurs ?
Andrée Ferretti.

Featured 4c829808fe105759e71d600533cfd2d9

Andrée Ferretti124 articles

  • 137 371

"Rien de plus farouche en moi que le désir du pays perdu, rien de plus déterminé que ma vocation à le reconquérir. "

Andrée Ferretti née Bertrand (Montréal, 1935 - ) est une femme politique et
une écrivaine québécoise. Née à Montréal dans une famille modeste, elle fut
l'une des premières femmes à adhérer au mouvement souverainiste québécois
en 1958.Vice-présidente du Rassemblement pour l'indépendance nationale, elle
représente la tendance la plus radicale du parti, privilégiant l'agitation sociale
au-dessus de la voie électorale. Démissionnaire du parti suite à une crise
interne, elle fonde le Front de libération populaire (FLP) en mars 1968.Pendant
les années 1970, elle publie plusieurs textes en faveur de l'indépendance dans
Le Devoir et Parti pris tout en poursuivant des études philosophiques. En 1979,
la Société Saint-Jean-Baptiste la désigne patriote de l'année.
Avec Gaston Miron, elle a notamment a écrit un recueil de textes sur
l'indépendance. Elle a aussi publié plusieurs romans chez VLB éditeur et la
maison d'édition Typo.





Laissez un commentaire



12 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    30 juin 2013

    À Alain Maronanni : Voici donc ma « prose » ...
    Je viens de lire votre jugement royal porté sur une phrase de mon commentaire ci-dessus. Cette seule phrase semble vous avoir ébranlé monsieur Maronani.
    Notez bien que je serais étonné que votre commentaire éduquera quiconque.
    Ceci dit, vous me semblez croire fermement à votre popularité et à la justesse de votre jugement, une fois rendu, puisque vous parlez au nom de tous et au nom de toutes, rien de moins!
    Je cite votre parole : « [...] ...Devons-nous nous en réjouir ? »
    Ironiquement, je me pose la même question sur vos propos. Je me demande aussi comment vous pouvez connaître les pensées intimes de toutes les québécoises quant à leurs intentions de fonder une famille, notamment avec une pitoyable aide gouvernementale. Mais vous avez sûrement une réponse.
    Bref, vous ne retenez qu'une phrase et basé sur celle-ci, que vous interprétez de façon biaisée, vous jugez que le message entier doit être rejeté et vous vous croyez porte-parole du peuple, en plus.
    À vous lire, on pourrait même penser que vous croyez vous plus fin citoyen du monde que tous vos ancêtres, qui ont permis que vous existiez aujourd'hui.
    Quoi qu'il en soit, ma généalogie personnelle n'inclus que des français et françaises. De plus il est démontré que la génétique québécoise est quasi purement française à 89,2% [1], ne vous en déplaise. ( Quoi que c'est peut-être ce qui vous a fait réagir. )
    Très très cordialement,
    [1] Source (à la 28e image) document publique de l'Hôpital Sainte-Justine : http://www.quebecgenpop.ca/Download/publis/SGCF.pdf

  • Archives de Vigile Répondre

    29 juin 2013

    Le lendemain de la Fête National j'étais à moitié mort. La musique, les chansons, les discours, la bière surtout, ouf!!
    Ce n'est pas une fête c'est presqu'un deuil. Pas dire ça, pas faire cela, faut faire attention... on dirait que j'avais 6 ans et que je me faisais garder chez ma grand-mère put. put.put. Ma grand-mère Dieu est son âme.
    Comment fêter sans faire ça toute croche comme les anglais. Le multiculturalisme et les religions du monde entier je leur pisse au cul.

  • Archives de Vigile Répondre

    28 juin 2013

    @ Robert Barberis-Gervais, 26 juin 2013
    wow c'est très bien dit.Merci

  • Henri Marineau Répondre

    27 juin 2013

    @ O
    Merci pour la précision...Je vais tenter de m'en souvenir!

  • Alain Maronani Répondre

    27 juin 2013

    @Rejean Pelletier
    "Ma famille, depuis l’arrivée de mon ancêtre en 1740, n’a jamais connu de métissage".
    Quelle belle et male assurance....pour tous les pères géniteurs de cette intéressante lignée...
    Tous les Québécois de souche, pour reprendre ses termes, qui sont homosexuels apprécieront aussi le discours de dinosaure de cet intervenant...dont les couinements frénétiques ne parviendront pas à convaincre, à son grand désespoir, les femmes de ce pays "a mettre bas" comme aux bon vieux temps des "portées" d'enfants, 8...10...12 sous l'égide de notre très sainte mère l'Eglise.
    Sa lignée parait etre également en péril...Devons-nous nous en réjouir ?
    Ah malgré tout pour reprendre ce qui a été affirmé ailleurs...
    Je ne suis pas tunisien, arabe, mon nom n'est pas Al Marouani, je suis baptisé, blanc, et me rejouis à l'avance de lire votre prose...

  • Archives de Vigile Répondre

    26 juin 2013

    @ Henri Marineau
    Vous êtes un partisan d'Option nationale et Vigile publie un article de vous par jour. Ce sont des gens comme vous pleins de bonnes intentions qui ont mené à un gouvernement minoritaire et qui amèneront le retour des Libéraux au pouvoir majoritaire.
    Votre affirmation que le gouvernement Marois "prône l'aplatventrisme devant le fédéral" est, pour moi, de la rhétorique vide.
    Vous venez de perdre votre chef et vous continuez comme si de rien n'était. Vous vous buterez le mur contre les dures réalités électorales. Juste assez pour nuire là où des luttes seront serrées.
    Entretemps, pour justifier votre option, vous devez à tout prix critiquer le gouvernement Marois, comme Québec solidaire, comme les caquistes, comme les Libéraux, comme La Presse, comme Radio-Canada et comme tous les adversaires de l'indépendance du Québec.
    Vous êtes tellement sûr d'avoir raison. Beaucoup de voile, pas de gouvernail. Voilà ce que je pense même si je respecte tous ces jeunes qui sont à Option nationale, à qui vous voulez donner la parole et qui ont fait le printemps érable. Je leur ai enseigné la littérature et le français pendant quarante ans au niveau collégial, comment pourrais-je ne pas avoir de l'affection et de l'estime pour eux! Mais si leur engagement les conduit à voter pour un parti qui ayant divisé le vote aura abouti à l'élection d'un Libéral, ne seront-ils pas les dindons de la farce puisqu'ils auront obtenu l'exact contraire de ce qu'ils voulaient.
    N'est-ce pas ce qu'Andrée Ferretti veut dire quand elle souhaite pour le mouvement indépendantiste un minimum d'intelligence stratégique.
    Robert Barberis-Gervais, 26 juin 2013

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    26 juin 2013

    @ H. M.,
    " ...libre de Vigile encourage le monolithisme vis-à-vis la gouvernance..."
    Encore une fois, le piège: VIS-À-VIS DE... et non vis-à-vis la...
    enseigner, c'est répéter, vous le savez...

  • Henri Marineau Répondre

    26 juin 2013

    @ Robert Barberis-Gervais
    "Il y a des moments où le pluralisme et la liberté d’expression sur la Tribune libre de Vigile me semblent l’équivalent du multiculturalisme canadien qui mine notre identité québécoise".
    Que souhaitez-vous au juste? Que la tribune libre de Vigile encourage le monolithisme vis-à-vis la gouvernance dite souverainiste du PQ Marois?
    Serait-ce vraiment cela, à vos yeux, une tribune "libre"? Que craignez-vous? Que la liberté d'expression ne divise le vote en faveur d'un parti qui prône l'aplaventrisme devant le fédéral?

  • Marcel Haché Répondre

    26 juin 2013

    Un grand vertige Nous parvient de la jeunesse ontarienne…Un grand espoir Nous parvient de celle du Québec.
    Nous revenons de si loin. Nous sommes des survivants. Nous serons capables de dominer nos dinosaures et de leur survivre très longtemps. La responsabilité de tous les chefs indépendantistes est immense, rien de moins.

  • Archives de Vigile Répondre

    26 juin 2013

    Andrée Ferretti
    Oui, les dinosaures sont à nos portes. A moins d'une stratégie intelligente qui jugulera la division de nos forces, les lubies et les obsessions de certains compromettront l'avenir de la nation. Ceux qui encouragent systématiquement et volontairement la division et répandent la méfiance envers le gouvernement Marois sont des alliés objectifs des ennemis de l'indépendance. Ils favorisent la division du vote qui mènera inéluctablement au pouvoir le dinosaure Couillard, l'ami de Porter.
    L'équipe éditoriale de Vigile proclame: Ça s'en vient! Je n'ai rien contre le volontarisme. Mais, quel va être la contribution de Vigile à cet avènement? Est-ce que l'équipe éditoriale de Vigile appuie le Parti québécois oui ou non? Stratégiquement ou non?
    Il y a des moments où le pluralisme et la liberté d'expression sur la Tribune libre de Vigile me semblent l'équivalent du multiculturalisme canadien qui mine notre identité québécoise.
    Car le péril est dans nos poutres,
    la confusion 
une brunante dans nos profondeurs et nos surfaces

    nos consciences sont éparpillées dans les débris 
de nos miroirs,
    nos gestes des simulacres de libertés
    (Gaston Miron)
    Robert Barberis-Gervais, 26 juin 2013

  • Archives de Vigile Répondre

    25 juin 2013

    Discours qui m'a écorché les oreilles !
    Je ne suis pas du tout du même avis que Monsieur Desbois, au contraire. Pour ma part, c'est le discours le plus anti nationaliste et anti patriotique que j'ai entendu de ma vie, j'ai 60 ans. Si vous en connaissez des pires, signalez-les moi.
    Ma famille, depuis l'arrivée de mon ancêtre en 1740, n'a jamais connu de métissage. Nous en sommes à la 9e ou 10e génération adulte et en âge d'être parents mais sans enfants.
    La politique multiculturaliste du Canada et du Québec découragent la natalité chez les Canadiens-français. Dans un contexte économique défavorable, sans avoir de politique d'aide familiale digne de ce nom, les gouvernements favorisent l'homosexualité et le trafic d'êtres humains, que le gouvernement du Québec nomme « immigration et communautés culturelles », au lieu d'encourager familles et natalité.
    Dans un contexte de brouillage des idées, l'argument du métissage des Québécois (lesquels ?) est l'argument préféré des multiculturalistes anti Québécois de souche et anti Canadiens-français, cela dit. Vous tombez dans ce piège monsieur Desbois.
    Métissage ! Quel métissage des Québécois ? Avez vous une étude démographique rigoureuse qui démontre une tendance généralisée de métissage chez les Québécois? C'est de la pure intrigue politique.
    Je n'ai pas de lien précis, mais voici ce que j'ai trouvé :
    « Dans le dernier numéro des Mémoires de la Société généalogique canadienne-française (cahier 268, été 2011), Hubert Charbonneau, professeur de démographie de l'Université de Montréal, publie un texte sur la composante amérindienne de la souche franco-québécoise. Il affirme qu'en 1760, la population du territoire actuel du Québec est d'origine française à 97,6% et amérindienne à moins de 0,4%.
    « Que cela plaise ou non, les faits sont là, implacables : en termes généalogiques, la souche franco-québécoise a vécu dans l'isolement pendant dix à douze générations; il s'ensuit que jusqu'au milieu du 20e siècle tout au moins, cette souche n'est indéniablement pas métisse mais quasi exzclusivement française d'origine. » », Hubert Charbonneau, professeur émérite du département de généalogie de l'Université de Montréal. [1]
    Cordialement
    [1] Source : http://vosoriginesyourroots.com/acommedansamitie/viewtopic.php?f=111&t=1255

  • Laurent Desbois Répondre

    25 juin 2013

    Discours qui fait changement et fait du bien à entendre.
    Ben oui le Québec est métissé, malgré ce que l'on en dit. Ben oui les premiers Européens à mettre le pied ici, ils n'ont pas établit la Loi des Indiens, aucune commune mesure avec les relations avec les Premières nations d'aujourd'hui. Ils ont même survécu grâce à elles. Ben oui le Québec est déjà un état, et il n'appartient ni aux souverainistes, ni aux fédéralistes. On peut tu juste fêter bonyeu? Se donner une tape dans le dos?
    Excellent vidéo. Vive le Québec et son savoir-faire!
    Aujourd'hui, cessons nos querelles et AIMONS NOUS! Vive le Québec!
    23 juin 2013
    La Fête nationale du Québec 2013. Un des plus beaux discours jamais écrit. Écrit par Anne-Marie Olivier.
    https://www.youtube.com/watch?v=dpejDe-d1PQ&feature=player_embedded