«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le nouveau PQ

Tribune libre de Vigile
lundi 10 octobre 2016
306 visites 2 messages

Le PQ s’est donné un nouveau chef, félicitations Jean-François Lisée. Ce n’était pas mon choix mais heureusement, ce n’est pas Alexandre Cloutier non plus.

Alors on continue avec le même régime. On peut interpréter le vote des militants de différentes manières. Je veux retenir qu’on a choisi le meilleur choix dans les rangs péquistes, celui qui présente le meilleur potentiel pour convaincre la population de lui faire confiance aux prochaines élections.

La moitié des militants ont imposé leur choix à l’establishment du PQ et pour moi, JFL a la légitimité requise pour faire le ménage dans le parti et réorienter la démarche.

Pour moi, pas question de nuire à l’aventure Lisée ; il eut été triste que, dans notre histoire nationale, cet homme qui a été des dernières grandes luttes n’ait pas sa chance de nous prouver ce dont il est capable.

J’ose espérer me tromper au sujet de JFL, en fait j’ose espérer que son entourage, sinon le prochain Congrès, saura le convaincre de l’urgence de procéder. Par exemple, si le PQ-Lisée se présentait aux élections sans promettre de ne pas utiliser de fonds publics pour la Cause, ce serait peut-être assez pour me convaincre de voter PQ. Mais on n’en est pas là, laissons aller JFL jusqu’aux élections, on verra bien.

Aujourd’hui je me sens comme il y a 8 ans, en 2008, quelques mois avant les premières élections sous la gouverne de Marois. Vigile publiait mon texte Le PQ au pouvoir n’aide pas l’avènement de l’indépendance (http://vigile.quebec/Le-PQ-au-pouvoir-n-aide-pas-l) et mon sentiment est le même aujourd’hui.

Je suis moins désespéré cependant, JFL a du jugement et un flair politique que Marois n’avait pas et même s’il est très frileux, ce qui est un gros handicap, il est capable de nous surprendre, il est capable d’audace.

Indépendamment du programme, plusieurs gens, jeunes et moins jeunes, votent pour des personnalités. Ils ont confiance ou pas. Justin Trudeau est un exemple, Pauline Marois, un contre-exemple. JFL ne devrait pas s’enfarger ni bégayer aussi souvent qu’elle.

Que JFL s’attache à se rendre sympatique sans devenir plus mielleux comme il peut l’être. Qu’il ne Nous perde pas de vue. J’ai appris hier soir que JFL est d’origine beauceronne et je me dis alors qu’un sentiment nationaliste ne peut pas lui être totalement étranger. Tant mieux si JFL nous montre un côté identitaire fort (j’ai beaucoup de doutes cependant une fois rendu au Pouvoir), ça va être une différence notable d’avec l’ancien PQ.

Espérons que nous puissions dire cela, l’ancien et le nouveau PQ. La défaite du candidat de l’establishment et les nombreux députés déculottés, est-ce le signe qu’une purge même en sourdine est inévitable ? Si JFL écarte Martine Ouellet d’une manière ou d’une autre au lieu de s’en rapprocher, la suite des choses sera plus qu’incertaine pour lui. On verra mieux la situation après le prochain Congrès.

JFL sera un jour Premier Ministre, félicitations M. Lisée. Je souhaite me tromper à votre sujet pour la suite et, pour l’instant, je suis plus enthousiaste qu’en 2008 à vous observer aller jusqu’aux élections. Il n’est pas encore dit que je ne voterais pas PQ.

Commentaires

  • Pierre Bouchard, 11 octobre 2016 19h11

    Bonjour Mme St-Pierre Otis,

    Je vous demande de mesurer vos paroles svp., vous m’insultez. Mme Andrée Ferretti nous a taxé de misogynie pendant des mois, nous qui osions critiquer Mme Marois mais à la fin, Mme Ferretti faisait le même constat que nous.

    Dans toute sa carrière Mme Marois n’a jamais eu la confiance de la population, d’une majorité. Elle a toujours été mal aimée mais c’est en bonne partie de sa faute. Relisez les textes pour voir ses nombreuses déclarations, positions et décisions malheureuses. Elle était la ministre responsable lorsqu’a commencé le bouleversement du système de l’Éducation, une génération entière a été sacrifiée, et nous en subissons encore les contrecoups.

    Quelle mauvaise idée le PQ avait eu de la couronner chef en 2007, elle qui avait été écartée à trois reprises auparavant. Ce faisant, le PQ imposait Mme Marois à la population. Elle avait le choix entre Charest et Marois. C’est à ça que je faisais référence en parlant des personnalités aimées ou non de la population.

    Vendredi dernier les militants ont dit qu’on ne répéterait pas le scénario avec Alexandre Cloutier.

    Accuser quelqu’un de misogynie parce qu’il critique une femme, c’est comme le juif qui accuse ses critiques d’antisémitisme, c’est odieux. Puisque je soutiens Martine Ouellet, me donnez-vous le droit de critiquer Mme Marois ?

  • micheline St-Pierre Otis, 10 octobre 2016 23h00

    M. Bouchard,

    Autant j’avais apprécié votre texte de l’autre jour, autant je suis déçue par votre façon

    de dénigrer Mme Marois. Vous auriez intérêt à surveiller votre côté misogyne.

    De plus, Mme Marois avait une grande compétence : ainsi, elle a cumulé

    plusieurs ministères et on lui doit, entre autres, les CPE. Certes, M. Lisée est

    un tribun de haut niveau. Mais qu’a t-il laissé en politique comparé à Mme 

    Marois ? Même chose pour F. Legault : beaucoup de gueule. Mais justement JFL

    l’a accusé d’avoir endetté le Québec en enrichissant les médecins. Et le chef de

    la CAQ a cumulé plusieurs ministères lui aussi. En seulement 1an1/2, elle a fait beaucoup.

    SI vous vous contentiez de dire que Mme Marois n’avait pas un énorme talent

    comme tribun et qu’elle a été surtout très mal conseillée comme Première

    ministre, cela aurait été plus juste.

    Comparer cette grande dame à Justin selfie est très maladroit. De lui, on peut

    dire qu’il a les heue.. heue...heue.. très fréquents lorsqu’il parle en français.

    Pas Mme Marois.

    Quant à JFL, j’aurais voté pour lui s’il n’avait pas mis la souveraineté en

    veilleuse. Je me rallie à lui en souhaitant que les membres du PQ ramènent

    la souveraineté au programme en 2017. On a une situation idéale (2 gouv. anti-

    Québec) pour faire le pays. Je ne crois pas que M. Lisée fasse des purges

    au sein des députés. Ce n’est pas Poutine et il a besoin de tout son cocus.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 920$  22%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 23/08 André Lepage: 5$
  • 23/08 Éric Haddad: 5$
  • 22/08 Pierre Cournoyer: 50$
  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités