Débat sur la langue française


FRENCH EUROPA - I, De l'aliénation comme vertu
Site Impératif français et revue L'Action nationale , nov. puis déc. 2001

Débat publié dans les pages du quotidien Le Devoir à l'été de 1998

Le Délanguissement
Perdre ses mots, avoir tout faux 24.6.98

  • Les boucs émissaires de la mauvaise langue
    M. Lebrun et C. Préfontaine 25.7.98

  • Les «logues» de la paresse
    P. A. Mather 25.7.98

  • Quand les jeunes jouent les « assistés sociaux de la langue »
    T. Belzile 5.8.98

    Le Pittbull de Pittsburg et les dames de Montréal
    - Réponse à mes détracteurs
    3.8.98


  • Le Franc Pays. Québécois ou Québec coi ?
    Critique étayée du français québécois

    Hurrah Belgium ! - ou de la BELle illoGIQUE

    Du Sens au Son
    Phonème ou Morphème ?

    Vive le parler onomatopien ?
    NON à Pierre Monette



    La zimmermannie

    Je ne sais pas s'il y a une "culture ontarienne", et je ne sais plus très bien s'il y a encore une "culture québécoise"...

    «Il est tout bonnement et rigoureusement inacceptable que l'on encourage ainsi des francophones étrangers à venir systématiquement angliciser le pays. Le Québec constitue une formidable terre d'accueil, et on peut à juste titre en être fier. Mais il y a tout de même des limites à se faire gruger et corroder de l'intérieur en avalisant passivement de la sorte, sinon béatement, pareil irrespect à l'égard des Québécois et de leur langue déjà constitutivement - voire constitutionnellement - hypothéquée.»

    JLG

    Les lecteurs intéressés à connaître le dénouement appréhendé de l'affaire peuvent consulter
    «Anglaisement - Complicité du silence»

    «Affaire Zimmermann: Lettre ouverte à Steven Ambler»

    «le dernier numéro de LISULF» - («Daté de décembre 1999, ce numéro [68] paraît en mars 2001»)