«« Affaires internationales



Un mutisme honteux

Pierre-Luc Bégin
V.-P. MLNQ
TRIBUNE LIBRE 2.4.2002



Le peuple palestinien est assassiné, le peuple basque est torturé, le peuple irlandais est humilié et cent autres peuples partout sur la planète sont opprimés. Face à tout cela, nul ne sait quelle est la position du gouvernement du Parti Québécois, le futur gouvernement de notre pays du Québec. Silence total. Même pas le début d'un semblant de commencement de prise de position sur la scène internationale. Ils préfèrent se déguiser en quêteux pour vanter l'hégémonie de l'anglais devant les dirigeants d'Alliance-Quebec et du Equality Party. Pas de doute qu'ils trouveront là des alliés pour le mouvement indépendantiste québécois. Pathétique.

En effet, qu'est-ce que le gouvernement du Parti Québécois attend pour établir ne serait-ce qu'un début de politique internationale, et ce en commençant par prendre position sur les conflits de l'heure au lieu de perdre son temps à s'agenouiller devant la communauté anglaise du Québec? Si nous voulons attirer de la sympathie pour la cause québécoise, allons la chercher sur la scène internationale chez ceux qui luttent eux aussi pour leur liberté nationale plutôt que de perdre temps et énergie avec les anglos du Québec. Mais, pour un gouvernement qui a peur de parler de la lutte de libération nationale de son propre peuple, c'est peut-être trop demander que d'avoir une opinion sur les conflits internationaux…

Pourtant, nos gouvernants au Parti Québécois devraient savoir que c'est bien beau d'ouvrir des délégations, des bureaux et des antennes un peu partout au monde pour y distribuer des dépliants touristiques et tisser quelques liens diplomatiques, mais ce n'est pas comme cela que le mouvement indépendantiste québécois développera des sympathies à sa cause au plan mondial. Ils devraient savoir que c'est d'abord en prenant position en faveur des autres luttes de libération nationale que le Québec verra en retour sa cause appuyée par ces peuples en luttes.

De plus, cela n'est pas seulement une question de recherches d'appuis, mais un devoir de solidarité envers les peuples qui vivent des situations d'oppression nationale graves, situations que nous pouvons comprendre mieux que d'autres étant donné notre propre situation d'inféodation à l'État canadian. De cette manière, le mutisme du PQ est non seulement coûteux en terme d'appuis et de solidarité, mais carrément honteux. Pour quelque gouvernement que ce soit, se taire alors que l'on assiste au génocide du peuple palestinien et au martyr du peuple basque, pour ne mentionner que ces situations-là, est criminel. Qui plus est, se taire pour le gouvernement du Québec revient à prendre fait et cause pour la position du gouvernement canadian en matière de politique internationale, laquelle est elle-même plus que jamais à la remorque de la politique impérialiste étatsunienne. C'est inadmissible.

Par contre, il est vrai que si c'est pour développer une politique internationale semblable à celle du gouvernement canadian et cautionnant l'impérialisme délirant des U.S.A. et de George W. Bush, mieux vaut que le gouvernement du PQ continue à se taire. Mais qu'ils ne se surprennent pas si au lendemain d'un futur vote majoritaire pour le OUI, alors que les chars de l'armée canadian occuperont peut-être le Québec comme en 1970 pour asseoir leur explosive volonté de partition du territoire ou autres projets répressifs, les peuples basque ou irlandais, par exemple, se taisent. Et ce n'est pas les U.S.A. qui lèveront le petit doigt pour le peuple québécois. Les lendemains de l'indépendance, ça commence maintenant. Et l'indépendance, c'est en outre prendre la parole sans se soumettre à celle de quiconque. Le mutisme du PQ doit cesser!

-30-

Pierre-Luc Bégin
V.-P. MLNQ
www.mlnq.net