«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Être 100 fois, 1000 fois Québécois

Un état d’être de tous les instants

Essai de définition identitaire collective

Tribune libre de Vigile
vendredi 19 juin 2015
413 visites

On ne peut pas se sentir Québécois qu’à l’occasion, de manière intermittente, il faut l’être 100 fois, 1000 fois, de façon continue, jour après jour. Cela implique de s’immerger au quotidien dans les multiples facettes de notre identité culturelle collective qui nous caractérisent en tant que peuple. On ne peut l’être à temps partiel, c’est à temps plein qu’une identité se vit.

Ce qui fait qu’on est Québécois et rien d’autre, ce n’est pas une seule action qu’on accomplit une fois par année, c’est un geste, une action qui se répètent 100 fois, 1000 fois, tout simplement parce que c’est l’univers dans lequel on vit, au jour le jour, au fil de nos activités quotidiennes. C’est un état d’être de tous les instants.

Voici quelques illustrations de cette notion de référents culturels correspondant à ma génération. On pourrait en trouver autant pour les autres.

Être Québécois, encore et toujours, ça se mesure quantitativement. C’est

- avoir entendu 1000 fois "dans mon âme et dedans ma tête, il y avait autrefois un petit roi" ou "aujourd’hui je vois la vie avec les yeux du cœur" en se mettant à les fredonner par cœur

- avoir entendu 100 fois Gilles Latulippe raconter l’une de ses bonnes blagues

- avoir regardé 1000 fois Pierre Bruneau lire le bulletin de nouvelles puis écouté Colette à la météo

- être allé 10 fois, 50 fois à la Messe de Minuit en famille

- avoir lu 1000 fois, 10 000 fois Le Soleil, le Journal de Québec (pour les gens de Québec)

- être allé 10 fois, 100 fois jouer ou assister à un match de hockey

- avoir chanté 100 fois, 1000 fois les chansons de Shilvi avec les enfants en ballade en auto

- avoir mangé 100 fois, 1000 fois pâté chinois, ragoût de pattes, poutine, tourtière, biscuits Château Frontenac de Leclerc, Jos Louis de Vachon

- avoir vu 1000 fois nos quiz télé et connaître toutes les personnalités participantes

- être tombé 100 fois sur Christiane Charette, Paul Arcand, Jacques Languirand, ou Benoit Dutrizac à la radio et être resté sur le poste

- être allé manger du poulet rôti 100 fois chez Benny, au Coq rôti ou chez Saint-Hubert en famille parce qu’on s’y sent comme chez soi, même en Floride

- avoir acheté 10 fois, 50 fois de la tire d’érable au printemps

- avoir vu Guylaine Tremblay, Claude Legault, jouer 10 fois, 50 fois dans nos téléromans avec un plaisir renouvelé

- avoir rêvé 100 fois, 1000 fois adolescent de rencontrer Renée Martel, Nicole Martin ou Chantal Pary

- avoir chanté 10 fois, 100 fois les anniversaires sur l’air de "Gens du pays"

- s’être senti 100 fois, 1000 fois, 10 000 fois Québécois tout au fond de soi et rien d’autre

On n’est pas Québécois qu’à l’occasion, une fois par-ci par-là, on l’est 100 fois, 1000 fois, tout le temps. On le démontre par mille choix, mille réflexes, mille petits gestes, mille actions concrètes, qui font que l’on puise à même cet environnement culturel qui est le nôtre pour se situer sur la planète, pour trouver un sens au monde qui nous entoure.

Le compteur m’indique que plus d’un quart de million de lecteurs ont maintenant lu mes articles et qu’ils augmentent parfois au rythme de 10 000 chaque mois, plusieurs y ajoutant leurs commentaires toujours appréciés lorsque constructifs. Je profite de l’occasion pour les remercier par cet article vantant le grand privilège et la chance inouïe d’être Québécois et rien d’autre.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités