«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La vérité finit toujours par surgir

Un employé du NIST, un scientifique du gouvernement US, parle et détruit la version officielle du 11 septembre fournie par son propre employeur

mercredi 14 juin

Dans cette vidéo, l’ancien employé du NIST, l’organisme qui a établi la version officielle du 11 Septembre 2001, confirme ce que toute personne sensée sait aujourd’hui sur cet évènement qui a changé le cours de l’Histoire. Il reste encore une majorité de personnes qui s’accrochent désespérément à la version officielle, et ce sont ceux-là qui jugent, cataloguent, estampillent et condamnent tous ceux qui pensent autrement, sans même examiner les faits qui engendrent leur comportement. En réalité, ceux-là ne pensent pas, ne réfléchissent pas, ce qu’ils appellent « penser » consistant à ressortir ce qu’ils ont appris, entendu ou lu ici ou là. Pour eux, ce qui n’a pas été pensé ou dit par quelqu’un d’autre, autorisé si possible, n’existe pas. En fait, ils ont légué leur cerveau aux auteurs qu’ils lisent. C’est la facilité, une facilité exploitée à fond par les médias, les gouvernements, ainsi que les innombrables escrocs que comporte l’humanité. RI  

***

Le 11 septembre 2001 les trois bâtiments du World Trade Center – World Trade Center 1-2-7 – se sont écroulés à New York. Ensuite, c’est au NIST, l’Institut national des normes et technologies, qu’a été confiée l’étude de la cause physique de l’effondrement. La mission de faire des investigations a été donnée par la commission du 11 septembre, qui était composée de membres du congrès américain de différents partis. Le NIST est une autorité américaine qui a pour devoir entre autres l’étude et la vérification des mesures physiques et techniques.

En septembre 2005 et en novembre 2008, le NIST a publié un rapport final sur l’effondrement des tours du World Trade Center. D’après le rapport les tours se sont effondrées à cause « d’un incendie incontrôlable » dans le bâtiment, incendie causé par la collision de l’avion et le kérosène. Ces affirmations constituent la base des versions officielles du 11 septembre sur lesquelles s’appuient aussi bien les politiciens que les grands médias.

Ces dernières années de plus en plus de voix d’experts se sont élevées, qui ont fait basculer massivement « le bâtiment de mensonge de la version officielle du 11 septembre ». Aux yeux de beaucoup d’ingénieurs et de beaucoup d’architectes et d’autres scientifiques, il n’est pas physiquement possible que des avions en aluminium puissent percer des constructions en structure d’acier comme les jours jumelles du World Trade Center. De même la température dans les tours n’était pas assez élevée pour faire fondre la structure d’acier et la faire s’écrouler.

En août 2016 Peter Michael Ketcham, ancien employé du NIST, a commencé à travailler sur le rapport de l’effondrement du World Trade Center qui avait été publié des années auparavant par le NIST. Peter Michael Ketcham a travaillé au NIST de 1997 à 2011, d’abord dans le département des systèmes et services haute performance et plus tard dans le département des sciences mathématiques et informatiques. Lui-même n’a jamais été impliqué dans les investigations du 11 septembre. Très tôt déjà il a compris que les enquêtes du NIST n’étaient pas de vraies études sérieuses. Ce qu’il a découvert l’a complètement bouleversé.

[…]

de sak.


Suggérer cet article par courriel
L’âme des peuples se trouve dans leur histoire
Le devoir de mémoire

Ceux qui ne connaissent pas l’histoire sont condamnés à la revivre

Citation tantôt attribuée à l’homme politique anglais Edmond Burke ou au philosophe espagnol George Santayana

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités