«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Les vraies affaires de Philippe Couillard commencent à Saint-Apollinaire.

Un doublé à Saint-Apollinaire, QC : l’immigration et l’islam.

L’identité d’un peuple ne peut pas indéfiniment être niée, surtout pas par son gouvernement.

Tribune libre de Vigile
lundi 17 juillet
792 visites 9 messages

Le dossier des valeurs identitaires revient sur le tapis.

Le référendum de Saint-Apollinaire du 16 juillet 2017 portant sur l’intégration d’une section réservée aux musulmans dans un cimetière local est une belle occasion pour relancer le dossier de l’affirmation identitaire unique des Québécois.

Il y a des limites à la marche forcée identitaire canadienne imposée aux Québécois par le gouvernement de Philippe Couillard. Le référendum victorieux pour les tenants du “non” tenu à Saint-Apollinaire vient de mettre à jour la liste des “vraies affaires” de Philippe Couillard, premier ministre du Québec.

Une personne normalement constituée ne peut pas avoir deux têtes et deux coeurs, l’une québécoise, l’autre canadienne. Il y a trop de différences culturelles et historiques entre les deux, tellement que leur superposition est anormale. Cet amalgame Québec-Canada est contre-nature et l’a toujours été. Ceux qui ne comprennent pas cette évidence font du déni historique, social et politique.

Le récent document du gouvernement du Québec de “ Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes “ produit en juin 2017 tente de définir “de force” l’identité des Québécois comme double. Le titre l’indique, je cite : “ Québécois notre façon d’être canadiens “.

Cette association Québécois-Canadiens est contre-nature pour la simple raison que les institutions du Canada et les fonctionnaires qui les animent ont toujours affirmé un esprit de supériorité envers les institutions du Québec, esprit contraire à une relation égalitaire. Le sens du mot “province”, “ pays vaincu “ est très bien compris par les fonctionnaires d’Ottawa.

Le ministre Jean-Marc Fournier doit refaire ses devoirs

Le ministre du Québec, Jean-Marc Fournier, doit gommer cet esprit de supériorité des fonctionnaires fédéraux pour nous présenter son document de juin 2017 intitulé, je cite : “ Québécois notre façon d’être canadiens “. Il manque un mot au titre du Ministre Fournier, à savoir : “ Québécois notre façon d’être canadiens soumis “. La soumission est ce qu’exigent les canadiens-anglais des Québécois et les Arrêts de la Cour suprême sont là pour en témoigner.

Pour amener de l’eau au moulin de la Cour suprême et pour ceux que cela intéressent, rappelons qu’une Cour suprême du Québec pourrait être instituée tout simplement par le nombre de juges y siégeant. Ce pourrait être une Cour de sept juges, soit deux juges de plus que les cinq juges de la Cour d’appel.

J’ai personnellement expérimenté des négociations entre Hydro-Québec et le CN à un contre cinq. J’ai aussi des témoignages vécus au sein des forces armées et d’autres témoignages vécus par des amis fonctionnaires ayant oeuvrés à Ottawa.

La vie courante illustre chaque jour cette domination et cette centralisation des pouvoirs entre les mains des fonctionnaires fédéraux. Ces personnes sont non élues et abusent couramment de leurs pouvoirs.

Depuis trop longtemps, les symboles du pouvoir anglais et canadiens pavoisent sur la ville de Québec.

Récemment et depuis toujours, il y a le cas des autorités du port de Québec qui se comportent en oligarchie absolue envers les autorités du Québec et de la ville de Québec, autorisant de plus belle la pollution de l’air par de fines particules résultant de la manutention de produits en vrac, nocifs pour la santé des dizaines de fois.

Parlant de la domination fédérale sur les institutions du Québec, je mentionne ici l’excellent article de l’historien et auteur prolifique, Michel Lessard, intitulé “ Le Codex Populi, un cadeau de Grec “. ( Le Devoir, 12 juillet 2017, page A 7 )

Voici un extrait de son article intitulé “ L’esprit de 1867 “ : « Aujourd’hui, la Ville de Québec n’a pas un mot à dire sur ses littoraux et sur ses eaux, tout comme Lévis en face. Le fleuve et les activités portuaires sont sous le seul pouvoir de la reine du Dominion. Tous les grands monuments du Régime français qui affirmaient de façon ostentatoire la mère patrie sont partis en fumée, toujours à l’avantage des Anglais, ou ont été consciemment démolis, sauf les institutions religieuses qui servaient bien le social et l’éducation des enfants.

Le Vieux-Québec avec sa citadelle, les portes des remparts, le manège militaire et la cathédrale anglicane, qui a remplacé des 1804 le collège des Récollets, appartiennent à l’architecture britannique et à la vision éclectique théâtrale bien victorienne de lord Dufferin.
Le style Château fin victorien a été retenu pour des hôtels, des gares et l’hôtel de ville.
 »

Baigner dans un tel environnement patine les esprits à l’anglaise et explique la pente douce de soumission (Une pensée ici pour le livre de Michel Houellebecq, Flammarion, 2015 à lire cet été...) sur laquelle se positionne le Ministre Fournier et devient une invitation à l’oubli de nos origines françaises adaptées au pays nordique du Québec depuis 1608. Les immigrants, confrontés devant ce vide, optent pour le plus fort.

Mise à jour de la liste des “vraies affaires” de Philippe Couillard

Revenant à la liste des “vraies affaires” de Philippe Couillard concernant le référendum victorieux pour les tenants du non tenu à Saint-Apollinaire, il est souhaitable que les élus locaux et ceux de l’Assemblée nationale décodent le résultat de ce référendum dans ses dimensions nationales pour tous les Québécois.

Ce référendum gagné par les tenants du “non” rappelle que le vrai débat démocratique refusé par le gouvernement Couillard porte sur les quotas d’immigration annuel que les Québécois sont capables d’intégrer, débat qui n’a pas eu lieu à la grandeur du Québec.

Le cas d’un cimetière réservé aux musulmans est accessoire au dossier de l’immigration mais un accessoire important. Au surplus, il ne faudrait pas que le promoteur musulman de ce projet d’îlot musulman dans un cimetière du Québec, Mohamed Kesri, se comporte de manière agressive envers les Québécois qui ont des institutions d’inspiration démocratiques appelé ici référendum municipal pour un changement de zonage. Effectivement, la démocratie n’est pas le mot clé du Coran.

Le site internet de Radio-Canada rapporte quelques paroles de Mohamed Kesri, dont celle-ci : «  Je ne lâcherai pas tant que le comité, le conseil d’administration et la communauté musulmane me disent de continuer », a renchéri Mohamed Kesri. Monsieur Kesri devrait éviter de bousculer les Québécois en se rappelant simplement que le Québec n’est pas un pays musulman. Le Coran a prévu des exceptions pour les croyants musulmans qui vivent en pays “non musulman”.

La charte de Trudeau-père de 1982 : un corps étranger en voie de rejet.

Comme dans le cas des accommodements raisonnables sur lesquels les Québécois n’ont aucun contrôle, dixit la Cour suprême, les citoyens.nes comme ceux de Saint-Apollinaire s’opposent à rester passifs. Les québécois.es comme ceux de Saint-Apollinaire s’opposent à la stratégie du cas par cas qui est très chère à l’islam depuis sa fondation.

Au Québec, l’existence de chaque mosquée est une illustration patente du cas par cas parce que chaque mosquée devient “la terre de l’islam” insérée au sein de la terre de la guerre que sont les pays non musulmans.

Cette stratégie du cas par cas, celle de la priorité aux droits individuels sur les droits collectifs est aussi enchâssée dans la Charte de Trudeau-père de 1982. Cette charte a été imposée aux Québécois par l’oligarchie du Canada-anglais et elle n’a jamais été soumise au consentement des Québécois.ses. Espérons que cette réalité n’échappera pas à l’entendement de Mohamed Kasri et de ses mandants.

Le Québec n’échappe pas au prosélytisme de l’islam qui a fait mouche partout dans le monde depuis la mort de Mahomet en 632 de notre ère.

Le Québec doit se réjouir du résultat car c’est un appel à la vérité, une victoire contre l’hypocrisie. Le Gouvernement Couillard est directement interpelé par le message lancé par des citoyens lucides de la municipalité de Saint-Apollinaire qui ont permis la victoire du bon sens. Ils ont parlé au nom de tous les Québécois et de toutes les Québécoises qui sentent les limites de l’immigration.

À cause de la charte de Trudeau-père, à cause du multiculturalisme, à cause du communautarisme, à cause de la fuite en avant de Philippe Couillard, trop d’immigrants négligent de s’intégrer à la culture historique et traditionnelle du Québec ce qui s’appelle la “convergence culturelle”.

Le multiculturalisme et son frère siamois, l’interculturalisme, ne sont pas des “valeurs” qui conviennent au Québec en 2017. Il faut relancer des consultations nationales au Québec pour circonscrire une claire définition des valeurs fondamentales du peuple du Québec qui se rapprochent étonnamment de la devise " liberté — égalité — fraternité ". Cela facilitera certainement le contenu du contrat social tacite ou signé auquel chaque immigrant devra souscrire pour vivre en harmonie avec la majorité de Québécois et de Québécoises.

Commentaires

  • Pierre Bourassa, 24 juillet 12h52

    Merci, M. Lachapelle, pour votre commentaire.Mais en fait,je ne suis qu’une courroie de transmission qui fait le lien entre votre article et d’autres personnes qui ont travaillé très fort pour nous éclairer sur l’agenda politique canadien et québécois qui se sont fusionnés idéologiquement pour accélérer l’application du mondialisme au pays.Placer un lien ici est très facile comparativement à la construction de studios comme dans les cas Stu Pitt, Nomos TV,Radio Infocité,ou Vigile.Québec,et j’en passe.Puis,tout le travail de recherche,les avis juridiques,le personnel,le financement par le grand public, etc.

    D’ailleurs,la nature ayant horreur du vide,je tiens à remercier particulièrement Nomos TV et Stu Pitt ces temps-ci,pour leurs séries de vidéos très percutants,ainsi que pour avoir combler le silence assourdissant d’un PQ qui semble prendre plaisir à faire une descente de luge dans les sondages,et çà en pleine période des vacances estivales.Faut croire que les stratèges du PLQ,du PLC et de leurs choeurs médiatiques assosciés,ont vite flairé,eux,que cette période est excellente pour attaquer,puisqu’il n’y a pas d’ ’’opposition officielle’’,à moins que celle-ci ne soit d’accord avec les interventions des deux partis au pouvoir mentionnés plus haut.

  • François A. Lachapelle, 22 juillet 18h56

    Bravo Pierre Bourassa pour votre témoignage à visage découvert sur youtube intitulé, je cite : " Le maire Labeaume crache sur la démocratie ".

    Les Québécois sont tellement déprogrammés des valeurs démocratiques qu’ils ont oublié comment se servir de leurs paroles pour exprimer leur liberté d’expression.

    Trop de Québécois sont tout simplement soumis "au pouvoir fédéral" et à son rejeton "provincial" bien incarné par notre premier ministre actuel, Philippe Couillard. On ne peut pas reprocher à Couillard d’être fédéraliste. On peut lui reprocher son usurpation de pouvoir. Il s’est trompé de siège. Sa vraie place est à la Chambre des communes à moins qu’il assume un travail de mercenaire bien rémunéré en gloire personnelle.

    Nos leaders sont trop nombreux à être asservis à la bien pensance édictée par le régime fédéral imprégné de l’oligarchie à la sauce britannique. Cette oligarchie assimile son pouvoir à de la dictature. Selon votre analyse, le Maire Labeaume illustre très bien la déviance de l’oligarchie politique à la britannique.

    Si le Maire Labeaume n’était pas un mercenaire du Canada, il s’objecterait à la reconstruction de Manège militaire. Il nettoierait la Terrasse Dufferin du trop plein de l’unifolié du pays conquérant que fut le Dominion of Canada pour remettre à l’honneur tout l’héritage de la France en Nouvelle-France. ( voir l’article de Michel LESSARD, Le Devoir, 12 juillet 2017, page A 7, titre : " Le Codex Populi, un cadeau de Grec ", sur-titre : Monument commémorant la conférence de Québec de 1864.)
    Au contraire, le Maire Labeaume fait la joie de ses maîtres d’Ottawa.

    Pour dire la vérité, le Canada a besoin du Québec pour vivre son masochisme étatique, héritage de l’Empire britannique. Pour s’en convaincre, on n’a qu’à lire le rapport Durham daté de janvier 1839. La loi constitutionnelle de 1867 est une autre preuve de l’oligarchie active de nos leaders politiques qui n’ont pas le courage de consulter leur population en qui ils ne font pas confiance.

    Le geste d’autorité de PET Trudeau par le rapatriement de 1982 est un geste politique de fuite en avant et de vol de droits fait à l’endroit du Québec.

    Le vol du référendum du 30 octobre 1995 est un autre fait de la turpitude des fédéralistes qui construisent le Canada sur du sable mouvant. Ça bouge encore en 2017, 50 ans après le VLQL, le Vive le Québec libre ! du 24 juillet 1967.

    Il faudrait qu’il existe des milliers de Pierre Bourassa au Québec pour vitaliser nos restes de démocratie.

  • Pierre Bourassa, 20 juillet 17h02

    En complément :
    Le maire Labeaume crache sur la démocratie
    https://www.youtube.com/watch?v=hWOgeHG2o3c

    JPEG - 388 ko
  • François A. Lachapelle, 19 juillet 16h05

    CORRECTION à apporter à mon 1er paragraphe avec mes excuses auprès des lecteurs.

    Ce 1er paragraphe devrait se lire : « Le référendum de Saint-Apollinaire du 16 juillet 2017 portant sur la création d’un nouveau cimetière musulman est une belle occasion pour relancer le dossier de l’affirmation identitaire unique des Québécois. »

    Il existe une différence importante entre un "cimetière islamique" et "un carré musulman" intégré au sein d’un cimetière plus grand qui accueille les sépultures d’une confession religieuse comme dans le cas d’un cimetière catholique. Il peut s’agir aussi d’un cimetière inter-confessionnel où plusieurs croyances co-habitent.

    De plus en 2017 au Québec, le référendum de Saint-Apollinaire est tout désigné pour aborder nationalement la question du lieu de sépulture non seulement pour les musulmans mais aussi pour les non-croyants, pour tous ceux dont la croyance se situe en marge des croyances traditionnelles.

    Si les Québécois sont appelés à accueillir les sépultures de musulmans, ils doivent par la même occasion accueillir aussi les sépultures des Québécois non-croyants et de ceux qui adhèrent à d’autres sagesses.

    Lorsque Philippe Couillard dit qu’il trouvera une solution au cas des musulmans, sera-t-il bien avisé d’inclure dans sa démarche d’autres groupes que les musulmans ? Cela pourra éviter d’accorder un traitement spécial aux musulmans avec l’annotation de “ accommodements raisonnables “ pour leur permettre des cas d’exception quand aux conditions d’inhumation déjà prévues par les lois de droit commun existantes.

  • H. Naud, 19 juillet 12h18

    Monsieur,

    Il m’apparaît evident que derrière ces conflits CRÉÉs pour monter un clan contre au autre sont les habituels banquiers et leurs corporations.

    Ces monstres souhaitent créent et alimentent des conflits entre clans pour nous éliminer et s’approprier les terres et leurs ressources.

    Rien qu’à entendre quelques radios et journaux poubelles d’ici, leur superficialité, et leur silence total sur les milliers de morts qu’ont fait l’OTAN dans 7 pays ces dernières années, me prouvent que ces ’’radios’’ ne sont que des pubs de chars et d’assurances et d’immobilier.

    Voici un rappel de leur modus oderandi, utilisé ici actuellement comme partout dans le monde :

    _
    14
    Novaya Gazeta
    No. 75
    October 2001
    THE THIRD FORCE OF WORLD WAR III
    Is China behind all that has been happening ?
    Author : Viktor Minin
    [from WPS Monitoring Agency, www.wps.ru/e_index.html]

    THE AMERICANS DON’T REALIZE IT YET, BUT CHINA HAS WRITTEN ITS OWN SCRIPT FOR SQUEEZING THE UNITED STATES OFF THE WORLD STAGE. CHINA SUPPORTS ACTIONS OF THE WEST AIMED AT MUTUALLY ASSURED DESTRUCTION OF RUSSIA AND THE MUSLIM WORLD. THE WEST, RUSSIA, ISRAEL, AND THE MUSLIM WORLD MUST WORK TOGETHER.

    THE WESTERN SCRIPT

    Using techniques of manipulating public opinion, the West is trying to establish the illusion of a global forces with the fascist- like ideology of Wahhabi fundamentalism. As far as the West is concerned, Wahhabi and Islam are the same thing. It is because of this that the essential terrorism of Wahhabi ideas is being formulated so simply for public consumption : all Muslims are terrorists by nature.

    The preliminary objective of brainwashing (Islam is the basis of terrorism) is thus achieved. Therefore, the terrorist world of Islam should be maneuvered into fighting Russia. Russia and the Muslim world will destroy each other, and the West will gain access to the natural resources on their territories. The dollar pyramid will straighten once again, and the economic crisis will be over. Life goes on.

    Apart from the need to shock the international community with atrocities of Islamic terrorists, this script requires the presence of some country fundamental for this particular global force. It should answer the following requirements : a large Muslim population, government based on military dictatorship (which allows prompt replacement of the leader) ; borders with Russia, China, and India ; nuclear arsenals ; and a well-trained army with combat experience. Pakistan is an ideal fit, and Afghanistan is just a capsule.

    Continuation of the script after the terrorist attacks in the United States : retaliatory strikes at Afghanistan, Iran, Iraq, and so on, depending on the situation. A dramatic rise in anti-American sentiments throughout the Muslim world as a result. A coup in Pakistan, leading to the rise of a radical Wahhabi leader there. Unification of Afghanistan and Pakistan.

    A Taliban invasion of Uzbekistan, Tajikistan, and Kyrgyzstan will follow. Conflicts with Iran and Iraq will follow. The second phase of preferable armed conflicts is as follows : Iran and Turkey, Armenia and Azerbaijan, Turkey and Greece, Georgia and Abkhazia, China and Taiwan, North Korea and South Korea, Israel and Palestine, and escalation of the situation in Chechnya. Russia will inevitably find itself dragged into some war or other, and declare general mobilization. Tatarstan, Bashkortostan, and some other ethnic republics will refuse to go to war under those circumstances. The rest of the population of Russia will also object. All this may result in a drastic destabilization in Russia, and a loss of control. Things may even reach extremes, ending in a military coup or disintegration of the Russian Federation.

    However, some details indicate that this particular script has bogged down. The world is different now. In the past, it was sufficient to torch the Reichstag or assassinate a prince ; but now, even the horrors of September 11 no longer suffice.

    That is why some sort of "fuel" is needed to give the script momentum - terrorist attacks on the scale of September 11, but not in America alone. Over there, in Europe, and in Russia as well. Anthrax is just a prelude. Controllable terrorism, however, has its own limits. Russia knows, for example, that "Chechen terrorists" will no longer suffice. After all, linking them to Islam is fairly difficult.

    But even that is not the key point. Certain indirect aspects indicate that the script considered here is not the only one. Most probably, it is not even the whole script, just part of an even larger one. In accordance with the latter, Russia and the Muslim world fighting each other are not the only objectives. The West and Israel are too. It follows that some unknown Contractor and Player must be present somewhere. This script becomes possible when we assume that some Western elites and secret services made a kind of covert pact with this still-unknown Player.

    All this is only made easier by the fact that the United States is internally not prepared to carry out the task ; its elites are split, and the gap first shown in the Bush-Gore election is only widening. The dollar may fail to withstand the new war, and could actually begin falling soon. This would rekindle and legitimize long- standing racial tensions. The ideology of liberalism and democracy as the most effective system is dead. It is time this fact was recognized.

    And what might this new, unknown third force be like ? It should be invisible and still in politics, like an old crocodile hunting, pretending to be a log in the water. The Americans don’t realize it yet - but it isn’t all that hard to understand that the third force is China.

    THE CHINESE SCRIPT

    A few words about China as a super-power. Population in excess of 1.2 billion, economy larger than that of the United States, a professional army numbering almost 4 million men, gold and hard currency reserves enough to repel any American attack and virtually turn all of Southeast Asia into its own currency zone. An ample volume of dollars is a defense and a financial weapon to be used against the dollar itself. Throw a great deal of dollars into the market all at once, and the dollar will crash. A conflict with Taiwan may follow. It will be a conflict waged with American money, with American weapons, investment, and high technology. Add the nuclear factor here. Suffice it to recall the recent scandal when Chinese intelligence obtained all major nuclear secrets of the United States. Birth rates in China are no longer being kept down ; defense spending has been increased. China is buying up armaments and military hardware.

    China has thoroughly studied the Western technique of getting out of crises via controllable armed conflicts and wars. It has written its own script for squeezing the United States off the world stage. The Western script becomes an episode in a larger game.

    Contents of the script :

    - while remaining inactive and all but invisible, China retains and replenishes its resources ;

    - China supports actions of the West aimed at mutually assured destruction of Russia and the Muslim world ;

    - China supports bilateral conflicts in line with the Western script ;

    - China becomes ideologically active and active in the military sense when the moment is ripe ;

    - when the conflicts are over, China moves into the new territories...

    The global conclusion is simple. This is the first time strategic interests of the West, Russia, Israel, and the Muslim world coincide. We can only survive together.

    Under the unfolding script, all of us are victims. China has already won, strategically and tactically.

    The test is plain - we will sink or swim together. The new global Chinese order will follow the rules the Americans drew up for themselves. What counts is that the "golden billion" of the world’s population alone will prosper ; the remaining 4 billion are expendable. Unlike the United States, to say nothing of the Russians or Jews, China has this billion already. All of us are expendable in this wicked colonial system of distribution of resources.

    Proposals :

    1. All efforts, including from the elite of international finance, should be made to stop the war.

    2. Russia should become the real leader of the new process. (It has already become it but not yet aware of the fact.) The West and Israel need a strategic alliance with the Muslim world more than anything else, and this alliance is possible only through Russia. Only Russia in an alliance with the Muslim world can keep China in check without conflicts, helping it find its new place in the world as another super-power.

    3. Leaders of Russia, America, Israel, Europe, Iran, India, and international financial capitals must initiate a dialogue over leaving this crisis behind and preventing events like those which swept America on September 11.

    A time of change is upon us, and it’s futile to wish we were living in some other era. We have to change ourselves and change the world...

    (Translated by A. Ignatkin)
    Back to the Top Next Article

    http://www.russialist.org/archives/5497-14.php
    _
    _

  • Marcel Haché, 19 juillet 06h57

    Les musulmans n’avaient pas compris, et n’ont pas encore tous compris que, lorsque le maire Labeaume avait avancé ce qui leur paraissait être une promesse solennelle, selon laquelle les musulmans « auraient leur cimetière », plusieurs n’avaient pas compris que le maire de Québec se plaçait dans le clientélisme politique.

    Le maire Labeaume était-il sincère ? Cette question est sans grande importance. Le maire de Québec n’est pas payé pour être sincère, mais pour être efficace. Et c’est une efficacité plus que détestable, méprisable serait le mot approprié, lorsque celle-ci a pour résultat de diviser inutilement les québécois.

    Dans toute cette histoire, c’est le maire de Québec qui Nous a démontré une très-très petite pointure… non pas ceux qui ont voté oui ou non à un référendum qu’ils n’ont jamais souhaité.

    Avis à une autre très petite pointure parmi Nous : le chef de la gang de vous savez qui, premier ministre de vous savez quoi, toujours prêt qu’il est lorsqu’il s’agit de dénoncer la frilosité là où elle n’est pas, toujours partant pour un bashing anti-Québec et anti-Nous bien québécois. D’une certaine manière, on aura compris qu’il s’agit ici encore d’une autre façon, parmi une diversité de façons… d’afficher cette fierté canadienne qui a perdu tout honneur.

  • Pierre Bourassa, 18 juillet 17h09

    François A. Lachapelle : Lisée-Couillard-Legault mettront-ils leur culotte sans "S" pour profiter du résultat positif en terme de message et de mise-à-jour en provenance du référendum de Saint-Apollinaire pour lancer des consultations nationales sur l’immigration au Québec ?

    En tout cas Couillard vient de débarquer avec ses gros sabots :

    Cimetière musulman : « L’histoire n’est pas terminée » - Philippe Couillard
    ’’« Ce que je vois cependant, maintenant, c’est clairement la nécessité pour notre gouvernement de nous impliquer pour trouver une solution. Les gens ont le droit franchement, et c’est fondamental, d’enterrer leurs morts.  » ’’
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1045980/cimetiere-musulman-lhistoire-nest-pas-terminee-philippe-couillard?isAutoPlay=1

    Comme si quelqu’un voulait les empêcher d’enterrer leurs morts.
    Çà sent les élections anticipées.

  • François A. Lachapelle, 18 juillet 13h28

    Merci Pierre Bourassa pour votre commentaire assorti de précieuses références.

    En vous lisant, je ressentais une souffrance sourde et profonde. Trop souvent, tous les jours, les valeurs des Québécois sont bafouées et les Québécois plient les genoux.

    Il faut que les musulmans de Québec et du Québec ne prennent pas les paroles de Maire Labeaume comme une référence. Sauf que, les musulmans de nature prosélytes et déterminés demandent des solutions à leurs problèmes.

    Les élus dorment devant le dossier d’ensemble de l’immigration au Québec. Le référendum sur le carré musulman dans un cimetière ne peut pas être réglé à la pièce comme dans le dossier des accommodements raisonnables.

    Ça prend une vision d’ensemble sur le dossier de l’immigration. On peut difficilement se fier aux députés et aux partis politiques du Québec qui sont une piètre imitation des Chambres de commerce.

    Lisée-Couillard-Legault mettront-ils leur culotte sans "S" pour profiter du résultat positif en terme de message et de mise-à-jour en provenance du référendum de Saint-Apollinaire pour lancer des consultations nationales sur l’immigration au Québec ?

    Et toutes nos félicitations aux citoyens.nes de Saint-Apollinaire QC pour leur courage et le service rendu à tout le Québec. Chers apollinairiens.nes, arrêtez de parler de vos familles divisées. Vaut mieux une famille divisée qu’une famille exterminée.

  • Pierre Bourassa, 18 juillet 10h09

    Bravo M. Lachapelle pour cette mise au point.

    J’écoutais hier RadioInfocité(le journal du soir)et j’entendais François St-Louis déprimer uniquement sur les demandes musulmanes,sans féliciter les gens de St-Apollinaire pour leur choix.
    Puis il a reçu un message en trois volets d’Alexandre Cormier Denis dont le 3e volet félicitait justement la lucidité politique des habitants de St-Apollinaire.

    Car c’est bien de çà dont il s’agit.Alexandre mettait les barres sur les t et les points sur les i.

    Lorsque,malgré toute la pression médiatique fédéralisée-1982INC,un petit groupe de Gaulois dit non,c’est tellement important de le souligner à grands traits et ainsi indiquer au reste de la société québécoise que nous sommes chez-nous,mais à condition de se tenir debout.

    On a qu’à se souvenir de l’acceuil médiatique réservé au regretté conseiller municipal d’Hérouxville,André Drouin et surtout lors de son passage à Radio-Canada lorsqu’il avait été ridiculisé à TLMEP.

    D’autant plus qu’avec toutes ces festivités organisées cette année servant principalement à valoriser la fédération canadienne,ceci s’apparente à un financement déguisé de campagne électorale en faveur du PLQ si jamais les rumeurs d’élections anticipées cet automne se concrétisaient.

    Couillard veut en profiter pour signer la constitution de 1982 que nous avions rejeté en bloc,tous partis confondus.Quelle belle publicité gratuite.Le DGEQ va-t-il intervenir ?Bien sûr que non.

    Mais pour en revenir au choix des Apollinairois,voici ce qu’Éric Vallée écrivait suite à l’article du Devoir hier,17-07-2017 :
    Eric Vallée – Abonné du Devoir
    17 juillet 2017 00 h 06
    Bravo et merci à ces gens de Saint-Apollinaire
    Ils ont vu que derrière les demandes qui paraissent inoffensives,
    il y a une stratégie d’occupation.
    Un cimetière réservé, une piscine publique ou un gymnase à part.
    Un menu sans porc dans une école ou un hôpital et ainsi l’islam fait son nid.

    http://www.ledevoir.com/politique/villes-et-regions/503548/referendum-dimanche-pour-un-cimetiere-musulman-dans-la-region-de-quebec

    Le combat est farouche.On a vu dernièrement Dutrizac se faire éjecter de cette station ultra fédéraliste qu’est le 98,5 FM.

    Parlant de moment de fierté,bien qu’on ne parle pas souvent de musique ici,je vais quand même rajouter la présentation audio du groupe jazz de génie,UZEB,par André Ménard le 29-06-2017 à la Place des Arts,après 25 ans d’absence sur scène et surtout l’accueil que le public québécois leur a réservé.Non,nous ne les avions pas oubliés.
    Je Me Souviens.
    Une autre belle histoire d’amour bien de chez nous,importante selon moi à souligner.
    https://www.youtube.com/watch?v=YABUjxT4IaM

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 715$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 15/08 André Thibault: 5$
  • 15/08 Robert Lecompte: 5$
  • 15/08 Jean-Pierre Lavoie: 100$
  • 9/08 André Lafrenaie: 20$
  • 9/08 Anonyme: 50$
  • 9/08 Gilles Grondin: 200$
  • 9/08 Anonyme: 50$
  • 9/08 Normand McCluskey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités