«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Mauvaise Langue et Histoire adultérée

Un « Journal de Québec » à vau-l’eau ?

Lettre ouverte à Québecor

Tribune libre de Vigile
jeudi 16 mars
375 visites 1 message

- 

Journal de Québec
jdm.transmission@quebecormedia.com / opinions@quebecormedia.com

— > Et tout spécialement à l’attention de l’éditeur/rédacteur en chef, M. Sébastien Ménard (ainsi qu’au responsable du Cahier auquel il sera également fait allusion ici, M. Jean Laroche)

- 

  • À la mémoire d’Hubert Aquin
  • (24 octobre 1929 - 15 mars 1977)

- 

En cet espace numérique du quotidien de Québec, je vois et lis ceci : « contenu sponsorisé » (!)

De quoi chiâler d’entrée de jeu, aux sens hexagonien et québécois confondus du vocable.

Question conséquente suivant ce premier exercice : Que cherche donc Québecor à la fin ? Outre le ridicule, à angliciser le Québec plus encore que notre Philippe Pétain national, s’il en est possible, en mimant un pays (bientôt appelé United Departments of France ?) qui n’a plus de français que le nom ???

Hormis, bien sûr, que l’entreprise ne soit plus en capacité d’embaucher du personnel à hauteur d’une qualité de langue supérieure au pidgin du diplômé universitaire-type de notre temps ??? Doctorisé/es compris.

Quant à moi, pour le coup, simple citoyen avant toute autre considération, je rétorquerai : Parfaitement indéfendable ! Dans les deux cas de figure indistinctement.

Et puisque j’y suis, que fait donc cette photographie de Justin Trudeau et Sophie Grégoire en page frontispice du Cahier spécial 1967-1976 (section supérieure droite) - in édition de samedi dernier dudit média (11 Mars 2017) ? Laquelle illustration se voit même reconduite en page 15 d’un document, par ailleurs, aux failles franchement impressionnantes. « Cliché », au surplus, accompagné de compléments informatifs ponctuels tout à fait inappropriés dans les circonstances (irrelevant news, off the subject, pourrait-on préciser dans la langue du très savant bachot fils de feu papa).

Pendant ce temps, entre autres « failles » éditoriales de taille, messieurs Sébastien Ménard et Jean Laroche auront oublié - bien qu’il s’agisse en l’occurrence d’un événement d’une signifiance socio-politique sans pareille de ces annales - de signaler la naissance du Parti Québécois en 1968. Ces messieurs - investis d’un sens historique que nous qualifierons de perfectible - lui auront préféré, eh oui, la soi-disant « trudeaumanie » sévissant à la faveur du même millésime…

Et le reste est à l’avenant. L’année magique québécoise… 1967, par exemple (ô mémorables souvenirs), se voit rabougrie à… la monarchie britannique (!), alors que l’an 1970, tenez-vous bien monsieur Lanctôt, se voit coiffé, et rien moins, du titre suivant : « Le FLQ sème la terreur ». Hallucinant.

Plus encore : d’une crasse ignorance. Ou d’une malhonnêteté intellectuelle... sans failles.

La Crise d’Octobre, est-il vraiment nécessaire de le rappeler (le soussigné lui-même peut le confirmer sans détour pour en avoir été témoin de tous ses yeux et de toute sa modeste intelligence historique), si elle a généré la terreur c’est bien - and only - celle émanant et de la so Provincial Police de Jérôme Choquette (ministre de la Justice sous Robert Bourassa) et de la Canadian Army de Pierre-Elliott Trudeau, occupant le sol chéri de la Matrie de Félix Leclerc.

« …Entre la chair et l’os, la colère… » (depuis l’Isle de Bacchus, automne 1970)

Propagande à la Luc Lavoie (le forcené sectaire pro-Canada, de service chez TVA), rarement subtile comme on sait, voire, lestée d’une solide dose de flagornerie idéologique singulièrement intéressée (et qui en l’occasion n’aura rien à envier à celle, continue, quotidienne, omniprésente, des journaux de Gesca et de Martin Cauchon, chez Radio-Canada aussi) ? Ou bien résultat du "professionnalisme" d’un dyslexique de l’Histoire attitré pour l’occasion au pupitre de la rédaction… ?

Coda. Mais que devient, nom de nom, égarant de la sorte toute crédibilité intellectuelle, cette maison de presse ? Propriété, en outre, d’un homme qui encore récemment s’engageait de tout son être en faveur de l’avénement d’un Pays libre et français au Nord des Amériques… ?

Jean-Luc Gouin
Ce 15 Mars, quarante ans plus tard

Commentaires

  • A.Cosentino, 19 mars 17h22

    Salutations M. Gouin

    Suite à la chute de 45cm de neige mal gérer par Laurence D’Arabie et sa gang de Sheikh du Westislandistan toute la petite grande presse s’est déchainée.

    Critique relativiste et conciliante de la part de Gesca, pas de surprises.

    Dans le JdM de samedi (version papier) il y avait une curieuse décision éditoriale...

    Pas moins de trois papiers d’opinions sur la mal-gestion du gouvernement, un de Facal, un de Bock-Côté, et l’autre d’un auteur qui m’échappe, ah oui, la comtesse de Bombardier. Les trois argumentaient dans le même sens, le Québec est terre nordique, la météo avait annoncée une grosse tempête, ce gouvernement n’avait aucunes excuses...

    Après avoir lu religieusement chaque page, tout les articles, m’être tapé toutes les analyses, les graphiques, bien scruter les photos...

    Je m’étouffe sur mon café !

    En page 24. Une grosse pleine page sur le gouvernement canadien qui prévois renouveler son équipement météo, car il serait désuet...Une grosse page avec pleins de beaux dessins couleurs et une belle carte du canada montrant les emplacements des futurs radars...

    CÂLISSE d’OSTIE DE CAVES !!!!

    Nul besoin de préciser à quel point cet article venait contredire et discréditer totalement la critique de la gestion de crise et suggérer que le gouvernement de BS que nous avons auraient été victime de mauvaise prévisions météo...

    Nous savons pertinemment que ce n’est pas vrai. Les appareils météo canadien sont précis et il y a échange d’informations entre environnement Canada et les US. Le Canada a de facto accès aux prédictions émanant des supers ordinateurs derniers cris.

    Ceci n’est même pas une question, depuis ma tendre enfance en ce pays, jamais au grand jamais, il ne c’est produit de mauvaise prédiction météo au point d’exagérer une tempête de cette envergure. Elle était prévue. Point final.

    De plus, il est totalement ahurissant que nous ne soyons pas capable au Québec de gérer une vulgaire tempête de 45 cm. Ça en dit long sur la capacité de gestion de cette bande de guignols qui nous sert de gouvernement.

    Il est clair que cette pleine page était une commande payé par le fédéral.

    Pour ce qui est de Luc Lavoie...C’est un soldat de la Royal Canadian Army, un agent infiltré qui fait de la propagande fédéraliste. Prend pas la tête à Papineau.

    Québecor et Gesca sont au Québec ce que Fox et CNN sont aux states.

    Des médias corporatistes qui défendent l’état profond et le statu quo. La haute direction de Québécor n’en à rien à foutre de l’indépendance. Elle a une clientèle nationaliste quelle tente de pervertir et soudoyer...Elle réussi très bien d’ailleurs avec l’aide de sa p’tite sœur Cogeco.

    Mais il a quelques bon éléments pour garder une façade crédible au yeux des patriotes...Par exemple Simon-Pierre Savard-Tremblay.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
3 110$  5%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 24/03 Ludovic Marin: 10$
  • 24/03 Michel Tremblay: 5$
  • 24/03 André Lepage: 5$
  • 24/03 Joshua Ménard-Suarez: 10$
  • 24/03 Éric Haddad: 5$
  • 24/03 Maxime Poulin: 10$
  • 24/03 Gilbert Paquette: 10$
  • 24/03 Carole Smith: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités