«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Selon la propagande fédérale

Trudeau est le « canadian hero »

Tribune libre de Vigile
mardi 24 juin 2014
426 visites 1 message

Le 15 juin dernier, la Presse Canadienne nous apprenait que selon des consultations en ligne de Patrimoine canadien en vue de la célébration du 150ième anniversaire de la Confédération canadienne en 2017, Pierre Elliott Trudeau était le plus grand héros canadien depuis 1867, devant Lester B. Pearson (4ième position) et John A. Macdonald (8ième).

Sa cote parmi les 20 premiers ministres du Canada depuis 1867 a donc augmenté ainsi que celle de Pearson, alors que celle de Macdonald a baissé. En effet, un groupe de 25 historiens canadiens, dont 3 Québécois, accordaient en 1997 le premier rang à L. Mackenzie King, suivi de John A. Macdonald (2ième), Wilfrid Laurier (3ième), Louis Saint-Laurent (4ième) et Pierre Elliott Trudeau (5ième rang). Selon ces historiens, Trudeau « était admiré par beaucoup de gens parce qu’il était intelligent et parce qu’il avait battu René Lévesque lors du premier référendum, en 1980. Toutefois, de nombreux universitaires ont cru que Trudeau avait aggravé les difficultés avec le Québec par l’imposition de la Loi sur les mesures de guerre en 1970 et en menant le combat diviseur qui avait débouché sur le rapatriement de la Constitution en 1982. » (Maclean’s, 21 avril 1997, p. 37)

Les consultations de Patrimoine canadien nous apprenaient aussi que la Charte des droits et libertés, incluse dans la modification de la Constitution en 1982, était « considérée comme la troisième réalisation nationale suscitant le plus la fierté de la population » canadienne. Ce n’était pas l’opinion de la très grande majorité des Québécois au moment de son adoption. Rappelons qu’à l’occasion du vingtième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Loi constitutionnelle de 1982, quatorze grandes associations syndicales (CSQ, CSN, FTQ, FIIQ, SFPQ, SPGQ), culturelles (AQPF, UNEQ), artistiques (UDA) et nationalistes du Québec ont signé une déclaration commune intitulée Cette constitution n’est pas la nôtre :

« Son texte avait été adopté par dix gouvernements, celui d’Ottawa et ceux des neuf provinces, tous majoritairement anglophones. Il avait été refusé par le seul gouvernement représentant un peuple à majorité francophone, celui du Québec, en particulier parce qu’il réduisait les pouvoirs du Québec en matière de langue et d’éducation. […] Cette constitution illégitime de 1982, imposée au Québec par les représentants du Canada anglais, n’a jamais été entérinée par aucun référendum. Ni le peuple du Canada anglais, ni celui du Québec n’ont eu l’occasion de se prononcer sur cette loi fondamentale. » (Le Devoir, 18 avril 2002)

Ces consultations en ligne de Patrimoine canadien reflètent-elles l’opinion des Québécois ? Poser la question, c’est y répondre !

Commentaires

  • Gilles Jean, 25 juin 2014 11h46

    Et c’est ce même Trudeau qui fut l’initiateur du mouvement devant mener le Canada anglais à renier parole et signature suite à l’entente du lac Meech. Il ne faut pas l’oublier : le Québec réintégrait la canadian constitution !

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 540$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/09 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités