«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Mouvement international de désobéissance civile

Suggestion pour mettre fin au règne du chef d’état étranger.

Vers le républicanisme pour 15 États et dépendances.

Tribune libre de Vigile
lundi 4 septembre
746 visites 9 messages

Voici une suggestion pour en finir avec ce vestige colonial d’un autre âge :

Au décès ou à l’abdication de la reine Élisabeth 2, que soit lancé un mouvement de grève générale illimitée dans les 15 pays et territoires qui ont encore un monarque britannique pour chef d’état jusqu’à ce que ces pays et lieux se dotent de leur propre chef d’état.

Les syndicats de ces pays auront un grand rôle à jouer.

Les parlements concernés pourront nommer provisoirement leur propre chef d’état en attendant que le peuple se prononce.

Toute l’opération devra se faire de façon pacifique.

Il s’agit ici d’un mouvement de désobéissance civile.

Faites circuler, Je communique le projet auprès de mouvements républicains dans différents pays concernés.

Et si jamais on nous dit que la constitution monarchique ne permet pas un tel geste de rupture, il faudra leur rappeler, qu’ici au Québec, à tout le moins, cette constitution n’a jamais été signé, ni par le peuple ni par l’Assemblée nationale et que la classe politique, ainsi que ceux qu’elle représente, la rejette.

Alain Raby
Pour une avancée majeure de notre histoire.
En avant- Up-Front- Adelante. Merci !

Commentaires

  • Chrystian Lauzon, 11 septembre 21h50

    M. Raby,

    Je vous cite à nouveau : “Les syndicats de ces pays auront un grand rôle à jouer. ». Ah, oui ? Le sens effectif de ce rôle au niveau des cadres et chefs syndicaux pourrait vous surprendre, sinon vous décevoir grandement.

    Au niveau de la base des travailleurs c’est peut-être autre chose, mais si les cadres syndicaux sont aussi corrompus qu’ici à manipuler leurs "clientélisés" et le peuple au service de l’oligarchie, des États profonds et du Nouvel Ordre Mondial, oubliez ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=z5TWG8EL0Ho : LE PRÉSIDENT DE LA FTQ DANIEL BOYER MENT À LA POPULATION. Timinou Noir ; Ajoutée le 6 sept. 2017.

    Résumé : « Le président de la FTQ, Daniel Boyer, ment à la population dans une lettre à ses membres qui est de la pure désinformation. Daniel Boyer est CONTRE les intérêts des travailleurs. Jamais je n’ai vu un leader syndical sucer aussi profondément l’agenda patronal. Une pure honte pour les travailleurs québécois ! »

    Les chefs syndicaux sont déjà en mode multiculturo-propagandiste pré-commission couaillardo-saoudienne libérale-fédérale de racisisation xénophobilisation islamophobisation systémiques des Québécois-FRANÇAIS ; parce que le renivellement salariale vers le bas via l’immigration massive, ça remplit les poches des cadres syndicaux mafieux, toujours les mêmes en poste même après la Commission Charbonneau (cf. Ken Pereira, sur Radio-InfoCité entre autres) : une manne illimitée en subventions gouvernementales et augmentation exponentielle des cotisations syndicales.

    Ce n’est donc pas à la désobéissance civile que les instances syndicales et institutionnelles invitent, loin de là, mais plutôt à l’asservissement total et totalitaire de leurs syndiqués comme des peuples de la terre en complicité mercantile et lucrative avec les prédateurs financiers internationaux et leurs multinationales à traités occultes prison "libre" trafic échange d’humains marchandise.

  • Mat P, 11 septembre 00h07

    La fonction du "Chef-d’État" Lieutenant-Gouverneur aux Provinciales et celui de Gouverneur-Générale au Fédéral qui s’ ont les réprésantant de la Règne est un Poste Fantoche. Les (" ") a Chef-d’État fait référence a la clarification de fantoche car le véritable Chef-d’État est entre les mains de la fonction de Premier Ministre. Ce qui ont fait que ce Poste est véritablement inutiles. Notre Monarchie constitutionnelle est une Monarchie fantoche une "République" sous couverture de la Monarchie.

  • Alain Raby, 9 septembre 02h37

    Le refus du serment à la reine par les députés nouvellement élus demeure un puissant geste de rupture qui conduirait à une crise constitutionnelle qui pourrait permettre une remise en question de la pertinence de cette vieille institution coloniale et éventuellement lui sonner le glas. Une majorité de québécois sont favorables à son abolition. Cette pétition servira en temps et lieu. Mieux vaudrait un serment de fidélité au pays. Voyez cette pétition signez par plus de 1 260 personnes à ce jour. Signez-la et diffusez-la, svp.
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_deputes_Quebecois_Labolition_du_serment_dallegeance_a_la_reine/

  • Alain Raby, 8 septembre 11h33

    Voyez comment un autre différent geste de rupture pourrait enclencher la fin de la monarchie sur le territoire du Québec. Il faudrait toutefois que l’Assemblée nationale soit composée de députés audacieux. Si vous voulez contribuer à cette idée, ce projet, veuillez signer cette pétition en faveur de l’arrêt du financement du lieutenant- gouverneur, et la diffuser.
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/A_lAssemblee_Nationale_du_Quebec_Larret_du_financement_du_lieutenantgouverneur/

  • Alain Raby, 7 septembre 23h38

    Près de 5 000 citoyens-nes ont signé la pétition demandant à nos élus de procéder à l’adoption d’une constitution républicaine québécoise quitte à ce qu’elle soit provisoire en attendant la sanction du peuple ou une constituante correctrice. https://secure.avaaz.org/fr/petition/Les_citoyens_du_Quebec_Pour_une_1ere_Constitution_republicaine_du_Quebec/?tdraugb.
    Alors que le Québec est orphelin de constitution depuis 1982, il apparaît que le moment semble idéal pour celui-ci de se doter, enfin, d’une constitution. Espérons que cette 1ere constitution québécoise sera républicaine
    Aidez nous à la diffuser en la partageant et surtout envoyez-la à votre député. https://secure.avaaz.org/fr/petition/Les_citoyens_du_Quebec_Pour_une_1ere_Constitution_republicaine_du_Quebec/?tdraugb

  • Alain Raby, 7 septembre 03h00

    À ce jour, plus de 2725 personnes ont signé la pétition demandant l’abolition de la monarchie par référendum. Voici un geste de rupture par excellence.
    On vous dira que la constitution ne le permet pas et nous répondrons que le Québec n’a jamais signé la constitution de 1982. Elle est donc nulle et non avenue pour le Québec et elle doit être considérée comme telle par nos élus :https://secure.avaaz.org/fr/petition/A_lAssemblee_nationale_du_Quebec_Un_referendum_pour_labolition_de_la_monarchie_au_Quebec/?pv=1

  • Chrystian Lauzon, 4 septembre 15h46

    Bonjour M. Raby,

    Je vous cite : “Vivement une constitution républicaine québécoise votée par nos élus de l’Assemblée nationale, quitte à ce qu’elle soit provisoire, en attendant la sanction du peuple. ». Vous n’êtes pas sérieux ici, cessez de nourrir le piège ludique de la fausse crédibilité de la classe politique québécoise. Ce sont tous des faux-jetons dépendantistes, fédéralistes globalistes-mondialistes soumis aux Desmarais et establishments anglo-américano-canadian, sioniste et arabo-saoudien.

    Étant donné qu’il n’y a pas de l’Indépendance une représentation réelle, activiste et effective (comme dans effectivité) à l’Assemblée nationale comme au sein d’aucun parti politique y ergotant ; et que les exigences propres de la Cause ne sont aucunement respectées, dont l’unification des forces souverainistes en priorité et une doctrine constitutionnelle d’État provisoire comme vous dites (les Daniel Turp constitutionnalistes théoriques dorment au gaz et tournent en rond de cuir universitaire bien confortable !) ; il est évident que des stratégies anti-génocides des peuples et État-nations deviennent essentielles dans un cadre de pensée internationale anti-globalisme-mondialiste. Afin de contrer des États profonds militaro-industriels à multinationales invasives et défrontiarisantes par tous les moyens, y compris l’humain marchandise à migration massive passée de légale à illégale (et sanctuarisée à la Coderre le duce de la délinquance municipale).

    L’idée que vous amenez ne devrait-elle pas être mise en action par l’IRAI ? Vous savez cet institut créé par un "grand patriote" appelé PKP afin de rallier, précisément, les forces indépendantistes inter-nationales ? Si cet institut supposé établir des liens internationaux sur l’indépendance et promouvoir les valeurs pratiques et concrètes de l’indépendance nationale remplissait sa fonction « ontologico-anti-génocidaire » envers le peuple québécois, il mettrait de l’avant votre proposition avec un appui logistique dévoué et entier et inviterait aussi des représentants de la Russie, Poutine lui-même en premier lieu, à venir défendre concrètement les idées nationalistes au Québec.
    Vladimir Poutine est un général De Gaulle, un des derniers défenseurs des peuples, identités et territoires nationaux, anti-impérialisme américano-otantiste et anti-monde unipolaire, indéniablement au sens géopolitique présentement. L’Islande qui n’a pas d’armée, a même fait appel à lui, parmi d’autres pays, tel la Syrie, victime d’ingérence nationale, pour remplacer la force armée américaine par celle de la Russie afin d’assurer défensivement son intégrité nationale et territoriale – je crois même que l’accord est passé.

    Mais l’IRAI fait-il autre chose qu’errer, infiltré par un QS à divergences exponentielles notoires ?

    Enfin, je suis encore surpris que le PQ et l’IRAI ne soient pas membres invités-observateurs du Mouvement des pays non-alignés*. Pas vous ? C’est la première association internationale de défense des droits des peuples, anti-impérialisme, dont tout parti et mouvements indépendantistes du Québec à prétention républicaine pour vrai devraient faire partie. Là, on y traite activistement de constituante et droits citoyens. Votre proposition y serait tout à fait la bienvenue, diffusée et mise en application au plan international.

    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_non-align%C3%A9s : Mouvement des non-alignés. « Le but de l’organisation défini dans la « Déclaration de la Havane » de 1979 est d’assurer « l’indépendance nationale, la souveraineté, l’intégrité territoriale et la sécurité des pays non alignés dans leur lutte contre l’impérialisme, le colonialisme, le néocolonialisme, la ségrégation, le racisme, et toute forme d’agression étrangère, d’occupation, de domination, d’interférence ou d’hégémonie de la part de grandes puissances ou de blocs politiques » et de promouvoir la solidarité entre les peuples du tiers monde. »

  • Alain Raby, 4 septembre 11h48

    Voyez le coût réel de la monarchie.

    Le réel coût de la monarchie : La famille royale ? À quel prix ?
    26/09/2016 04:27 EDT | Actualisé 26/09/2016 04:30 EDT

    Stephen Punwasi
    Spécialiste des politiques publiques et directeur de Better Dwelling

    Par Tiffany Greene, avec la collaboration de Stephen Punwasi

    Le coût de la monarchie

    Vous ne saviez pas que la monarchie nous coûtait quelque chose ? En fait, c’est sans doute l’une des choses les plus dispendieuses au pays ! Selon les états financiers du gouverneur général, nous avons dépensé près de 21 millions de dollars l’an dernier.

    Il n’y pas qu’au Canada que les sujets mettent la main dans leurs poches. Tout le royaume du Commonwealth contribue

    Il y a cependant une ligne dans le rapport annuel du gouverneur général qui n’est pas souligné dans les états financiers : l’« appui » par « six ministères et organismes fédéraux » aux activités du gouverneur général, ce qui représente un autre 22 millions de dollars. À 43 millions de dollars, vous ne trouvez pas que ça commence à faire beaucoup ?

    Frais cachés

    Puis, il y a les frais cachés. Les dépenses des lieutenants-gouverneurs provinciaux, par exemple sont couvertes. Les derniers chiffres sur lesquels nous avons pu mettre la main sont ceux de 2012 : un total de 7,6 millions de dollars. La majeure partie de cette somme est réservée à l’entretien de propriétés, comme la Maison du gouvernement, comptant 29 pièces, à l’Île-du-Prince-Édouard. Tout ça n’inclut pas les visites royales, comme celle qu’effectuent Will et Kate en ce moment.

    Impossible de savoir combien coûtera cette visite aux Canadiens. Mais en se penchant sur des visites précédentes, nous pouvons estimer la dépense à 137 500 $ par jour. Ce qui devrait totaliser environ 1,5 millions de dollars en bout de ligne. Vous trouvez que c’est beaucoup ? Ce l’est ! L’argent « investi » pour recevoir Will et Kate est trois fois supérieur à ce qui est réservé à l’étude des investissements étrangers par le gouvernement fédéral. C’est 75 % des revenus projetés de la taxe sur les maisons vacantes, à Vancouver. C’est cher payer pour offrir des vacances au couple royal.

    À travers le royaume...

    Il n’y pas qu’au Canada que les sujets mettent la main dans leurs poches. Tout le royaume du Commonwealth contribue. Nous allons nous attarder aux quatre plus grands pays du royaume - nous voulions étudier cinq cas, mais la Papouasie-Nouvelle-Guinée n’est pas très généreuse quand vient le temps d’ouvrir ses livres... Attardons-nous donc au Canada, à la Nouvelle-Zélande, à l’Australie et au Royaume-Uni.

    Canada

    Nous estimons à 50,5 millions de dollars par année - excluant les visites royales - l’argent dépensé pour la monarchie. Il s’agit d’une dépense de 1,44 $ par habitant. C’est moins que le 1,85 $ estimé en 2012 par la Ligne monarchiste du Canada, qui avait sans doute ajouté à ses calculs les frais reliés à des événements précis, comme le 7,5 millions de dollars dépensés pour le jubilé de la reine. Oui, vous avez bien lu 7,5 millions. Le café gratuit que vous recevez au Starbucks n’est soudainement plus très généreux...

    Nouvelle-Zélande

    En Nouvelle-Zélande, la monarchie estimait elle-même, en 2010, les dépenses à 4,3 millions de dollars néo-zélandais, soit environ 1 $ par personne. Selon nos calculs, nous arrivons plutôt à 18,6 millions de dollars néo-zélandais, soit 3,32 $ par personne...

    Royaume-Uni

    Les Royaume-Uni a la chance de divertir la monarchie toute l’année durant ! Ce n’est donc pas surprenant que le pays ait à y mettre beaucoup d’argent. Pour rénover le palais de Buckingham, la résidence officielle de la reine, 150 millions de livres pourraient être nécessaires... Si on ne regarde que les dépenses officielles, le budget prévoit 42,8 millions de livres pour la monarchie. Ce qui équivaut à 0,80 £ par personne.

    Australie

    L’Australie semble penser qu’elle n’a rien à débourser pour la monarchie en dehors des dépenses reliées aux visites de la famille royale. Nous allons faire le calcul pour vous, chers amis Australiens. Selon le rapport du gouverneur général, les dépenses s’élèvent à 17, 7 millions de dollars. Il faudrait ajouter à cela une facture de 12,8 millions de dollars, tel que souligné dans les états financiers de 2013, mais on y précise que ces frais ont été épongés par des « revenus ». Ce revenu est expliqué ainsi : « le revenu est généré par la vente de médailles reçues par les lauréats des Australian Honors and Awards. » Je ne parle pas l’australien, mais on dirait bien que le pays a reçu la facture malgré tout.

    Nous exclurons quand même cette dernière dépense, ce qui porte le compte à 0,79 $ australien par habitant. Cependant, si vous êtes Australiens, veuillez noter que vous payez probablement davantage !

    2016-09-23-1474648782-3104631-CostofMaintainingAMonarchyPerCapita.png

    Coût annuel de la monarchie par habitant : afin de comparer tous les pays, nous avons utilisé le dollar américain. Canada : 1,10 $ Nouvelle-Zélande : 2,44 $ Royaume-Uni : 1,04 $ Australie : 0,76 $

    Au cours de la prochaine semaine, nous allons partager des données et le fruit de nos études avec vous. La plupart des pays du Commonwealth sont aux prises avec les mêmes problèmes, comme le prix élevé des maisons et le gel des salaires. L’idée de demeurer au sein de la monarchie semble avoir de moins en moins de sens.

    Les monarchistes vont toujours dire que, pour le prix d’une tasse de thé, vous pouvez profiter de la stabilité qu’offre la Couronne. Les milléniaux vivant dans un monde post-mondialisation doivent se demander ce que cette stabilité signifie ! Nous allons nous pencher sur cette question au cours de la prochaine semaine. Faites partie de la discussion !

    Ce texte initialement publié sur Better Dwelling et Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

  • Alain Raby, 4 septembre 11h34

    Il a été établi que la monarchie britannique coûte 50.5 millions par année, au Canadiens. Multipliez par les 60 années de règne de la reine Élisabeth. Le montant devient énorme. Il n’y a pas de quoi JUBILER ! Puis additionnez les 258 années ( le 13 septembre prochain, date de la conquête) depuis que le Québec est soumis à cette monarchie, Le coût se chiffre alors en milliards de dollars en argent actuel. C’est inacceptable, particulièrement pour nous, Québécois.
    Que font nos élus ?
    Vivement une constitution républicaine québécoise votée par nos élus de l’Assemblée nationale, quitte à ce qu’elle soit provisoire, en attendant la sanction du peuple.

    Je crois qu’actuellement une constituante par tirage au sort donnerait une constitution fédéraliste puisqu’il y a une bonne majorité de citoyens-nes qui le sont encore.

    Personnellement je souhaite une constitution indépendantiste. Il arrive que le peuple ait besoin d’une avant-garde politique comme il arrive que le peuple devienne cette avant-garde. Reste à voir...

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités