«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Un soulèvement prévisible

Scènes de guerre au Brésil suite à la destitution de Dilma Rousseff

vendredi 2 septembre 2016

Jets de pierres, gaz lacrymogènes, pluie de canons à eau....Les violentes altercations entre supporters de Dilma Rousseff et policiers se sont soldées par l’hospitalisation d’un officier de police.

Des heures durant, des groupes de manifestants ont coupé la circulation et incendié des pneus pour installer de véritables barrages sur une demi-douzaine d’axes routiers de Sao Paulo, la plus grande ville brésilienne.

Dans plus d’une dizaine d’états, les manifestations se sont multipliées et ont dégénérées. Selon le média brésilien Globo, les manifestants se seraient également adonnés à des actes de vandalisme, pillant des boutiques, détruisant des vitrines, et incendiant des véhicules de police.

« Fora Temer » (Temer, dehors), crient les militants devant les barricades, exigeant la démission du nouveau président qu’ils considèrent comme un usurpateur.

La destitution de la première femme présidente du Brésil ne passe pas. Validée mercredi 31 août par le Sénat, elle a provoqué la colère des Brésiliens.

Dilma Rousseff ahttps://francais.rt.com/international/25725-dilma-rousseff-bresil-destituee dans le plus grand pays d’Amérique du sud. Elle est accusée d’avoir maquillé des comptes publics afin de dissimuler l’état désastreux de l’économie du pays. Une majorité de plus des deux tiers requis des sénateurs a voté pour la destitution de la dirigeante, élue en 2010, et remplacée par son ancien vice-président et rival Michel Temer (PMDB, centre droit), qui avait pris le pouvoir par intérim. Sur les 81 parlementaires, 61 ont voté pour sa destitution. Seuls 20 ont voté contre.


Suggérer cet article par courriel
Géopolitique - Amérique latine
Dans les pas de Bolivar

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités