«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le gouvernement Couillard coupe dans la prévention

Quelle étrange conception de l’économie anime le ministère de la Santé

Moins de dentistes pour les visites chez les écoliers

Tribune libre de Vigile
mardi 8 décembre 2015
489 visites 4 messages

Prévenir vaut mieux que guérir ! Ce n’est pas en coupant les postes du tiers des dentistes en santé publique que le Ministère de la Santé fera des économies. Ces dentistes font un travail essentiel en prévention de la carie dentaire, surtout dans les écoles des milieux défavorisés et autres populations cibles. En fait, leur nombre devrait plutôt, et de toute urgence, être augmenté comme celui des hygiénistes dentaires d’ailleurs. Comme l’affirment les experts du MSSS, la carie dentaire non traitée est à l’origine de plusieurs maux allant de la malnutrition jusqu’à la crise cardiaque, conditions qui drainent une fortune au système de santé. Les dentistes ont une expertise, une compétence et un champ de pratique que les hygiénistes dentaires ne peuvent substituer.

La « Coalition trifluvienne pour une eau très saine » (CTETS) propose au MSSS une économie encore plus simple et plus grande, celle d’abolir le programme de fluoration de l’eau potable au Québec.
Premièrement, plusieurs revues rigoureuses de la littérature scientifique ont démontré que l’efficacité de la fluoration, s’il y a, est ridiculement faible comme la toute récente revue Cochrane l’a encore illustré et, qui, de plus, en a souligné ses effets nuisibles sur la santé en engendrant entre autres la fluorose dentaire.
http://www.cochrane.org/CD010856/ORAL_water-fluoridation-prevent-tooth-decay.

Deuxièmement, la fluoration n’a pas l’acceptabilité sociale à Trois-Rivières, une condition sine qua non pour son implantation comme le recommandait la Commission parlementaire d’avril 2013. Quand plus de 16 500 citoyens de Trois-Rivières sont suffisamment outrés pour signer en si grand nombre une pétition, la moindre des choses est de les respecter.

Les citoyens ont des motifs sérieux de refuser la fluoration :
1. ils n’acceptent pas de boire une eau dans laquelle les autorités ajoutent des produits qui ne sont ni homologués et ni réglementés par Santé Canada pour la fonction thérapeutique de prévenir la carie dentaire ;
2. ils refusent de consommer des produits dont les conditions de fabrication, d’empaquetage, de transport et d’entreposage ne sont soumis à aucune règle sanitaire requise, les rendant impropres à la consommation humaine et encore plus à l’usage visé ;
3. ils rejettent l’idée de prendre des produits dont l’innocuité n’a pas été démontrée par des tests de toxicologie qui sont pourtant exigés pour la conformité à la norme « Standard 60 » de la National Sanitation Foundation ;
4. ils se sentent méprisés par le refus et le manque de transparence des autorités de la santé à leur fournir les réponses sur la nature réelle et légale des produits de fluoration ;
5. ils s’opposent à être des cobayes sans avoir donné le moindre consentement à cette médication collective coercitive ;
6. ils refusent le gaspillage de fonds public en injectant du fluorure dans l’eau potable, dont 99% est rejeté aux égouts.

Le MSSS récupérerait ce million qu’il cherche à sauver par la coupure des postes de dentistes œuvrant en santé publique en abandonnant le projet de fluoration à Trois-Rivières. Ce million sera beaucoup plus efficace parmi ces effectifs en appliquant des soins directement dans la bouche des enfants plutôt que dans la bouche des égouts.

Pouvons-nous exiger du MSSS qu’il fasse au minimum ses coupures d’une façon sensée ?

Commentaires

  • Christiane Bernier, 10 décembre 2015 18h40

    En mettant du fluor dans l’eau potable de Trois-Rivières, le Ministère de la Santé et des Services sociaux croit contribuer à réduire la carie dentaire chez les enfants de familles les plus démunies. Comme vous, contrairement à ce que l’on peut penser, la plupart des familles ne boivent pas d’eau du robinet. Ces familles boivent de l’eau en bouteille, des jus ou des boissons gazeuses. Pourquoi ? Parce qu’ils ne font pas confiance en l’eau potable de Trois-Rivières ou parce qu’ils trouvent que l’eau du robinet a mauvais goût.
    Non seulement le fluorure ajouté est de l’argent jeté à « l’eau », mais c’est nocif pour la santé humaine, nocif pour l’environnement et illégal de mettre une médication dans l’eau potable de toute une population (Cour Suprême du Canada- Canada Law Reports, 1957).

  • Gaëtan Ruest ing., 10 décembre 2015 15h47

    Je suis, c’est bien connu, du moins ici à Amqui et dans l’Est du Québec que je suis nettement CONTRE la fluoration de l’eau potable distribuée par l’aqueduc public. Et je le suis depuis le tout début des années 60 alors que j’étais étudiant en Génie Civil à l’Université de Moncton. Un jour notre prof de chimie nous dit : " Je vais vous apprendre aujourd’hui que même pris à petite dose, le fluor dans l’eau potable, c’est aussi nocif que de l’arsenic pris à petites doses !" Car une fois introduit dans nos organismes, aucun de nos organes ne peut rejeter ce produit qui demeure à jamais dans notre corps ! Avec quels impacts, Dieu seul le sait ??!!!!

    Un couple de dentistes installé à Amqui depuis plus d’une trentaine d’années, m’ont rapporté qu’à leur arrivée, dans les premières années de leur pratique, ils voyaient de nombreux cas de carie dentaire chez leurs jeunes clients ! Aujourd’hui, en 2015, c’est très rare, voir même exceptionnel ! Est-ce que la Ville d’Amqui fluorise son eau potable depuis quelques années ??? La réponse c’est : NON ! Qu’est-ce donc qui fait que l’on constate moins de cas de carie dentaire chez les jeunes ? Réponse : Meilleure hygiène dentaire, sans l’ombre d’un doute !

    Il semblerait que lors des congrès de dentistes, ce sont des conférenciers dans l’enseignement des facultés dentaires....qui se feraient les ardents promoteurs de la fluoration généralisée de l’eau potable !!!?? Pourquoi ???

    Selon une étude européenne, le sang des humains seraient à leur insu, contaminé par plus d’une vingtaine de contaminants chimiques !!!! Avec quels impacts sur leur santé ??? Du FLUOR dans l’eau potable des Amquiens qui est actuellement l’une des meilleures et des plus PURE du Québec : NON Jamais, tant et aussi longtemps que je serai le Maire désigné de la Ville d’Amqui !

  • Philippe Giroul, 10 décembre 2015 09h01

    3 questions :

    Pourquoi les députés ne questionne-t-elle pas le MSSS sur l’organisme sans but lucratif « Sigma Santé » pour vérifier s’il n’y aurait pas apparence de collusion entre les producteurs des produits fluorés (américains et chinois), l’importateur/vendeur canadien des produits, Sigma Santé, le MSSS, les DSP, l’Ordre des dentistes, le personnel des villes fluorées ou en projet de fluoration, les firmes d’ingénieurs qui participent à la construction des équipements de fluoration ?

    Pourquoi les députés ne relancent-ils pas le dossier puisque les recommandations de la Commission d’avril 2013 ne sont aucunement respectées ?

    Comment obtenir des informations sur le budget affecté à la fluoration ?

    Malgré des demandes d’accès à l’information, nous n’avons toujours pas reçu ces informations. Il semble que là c’est le bar ouvert… puisque dans le cas de Trois-Rivières, selon nos informations, les factures sont envoyées directement au MSSS au fur et à mesure de l’avancement des travaux et sont payées aux fournisseurs.

  • Joan Hamel, 8 décembre 2015 17h31

    On y comprend rien ! Quelle incohérence ! D’un coté de la bouche, le gouvernement dit que la carie dentaire est un problème important de santé publique et de l’autre coté, il coupe dans la prévention de la carie et la promotion de saines habitudes alimentaires comme de réduire la consommation d’aliments sucrés, la principale cause de la carie chez les enfants.

    Coupons donc dans la fluoration de l’eau potable qui coûte plus de 1million$ et ce, seulement à Trois-Rivières. Coupons cette subvention provenant des poches de tous les contribuables, que le gouvernement verse généreusement aux municipalités. Investissons en prévention ! Investissons dans la promotion d’un bon brossage de dents, dans les saines habitudes alimentaires et dans les alternatives beaucoup plus acceptables socialement que d’imposer une eau potable fluorée à l’ensemble d’une population sans leur consentement. Ce sera plus payant !

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités