«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Pour un Mouvement anti-multiculturaliste officiel

Donnons-nous des représentants pour défendre l’identité québécoise

Tribune libre de Vigile
lundi 3 avril
214 visites 2 messages

De quoi le Québec a-t-il le plus besoin actuellement pour préserver son identité collective multicentenaire menacée ?

La réponse est la formation d’un Mouvement anti-multiculturaliste multipartite et citoyen officiel.

Tous les Québécois fiers de ce qu’ils sont et ne sont pas ont besoin d’une association officielle et rassembleuse qui défendra le point de vue nationaliste de la majorité des Québécois. Elle sera appelée à se faire entendre dans les médias chaque fois qu’une situation problématique ou controversée surgira.

Les Québécois tiennent à leur identité collective unique et en sont fiers, la chose est avérée. Tous les sondages concordent sur ce point. À tel point que la grande majorité des Québécois se considèrent d’abord et avant tout comme québécois avant d’être canadiens.

Cette organisme aura pour mission de se prononcer dans les médias en réagissant sans délai lorsque ces derniers montreront des reportages biaisés faisant de la vile propagande multiculturaliste comme si c’était là une orientation désirable pour le Québec.

Comme coupable à répétition, on songe bien sûr entre autres à Radio-Canada, dont le mandat écrit les force à promouvoir la diversité canadienne sous toutes ses coutures, et ce, au détriment de l’identité québécoise établie qu’elle combat avec un acharnement teinté de sournoiserie. Et certains journaux à la ligne éditoriale anti-nationaliste stricte ne sont pas loin derrière non plus...

Ainsi, chaque déclaration médiatique de propagande bassement multiculturaliste venant d’un premier ministre, d’un membre de son caucus ou de quelqu’autre élu pourra être contredite et démontée avec une foule d’arguments solides par des porte-paroles du regroupement qui maîtriseront bien leur dossier.

C’est par une riposte instantanée axée sur un contre-discours bien documenté et doté d’une panoplie d’arguments imparables que les idées nationalistes pourront se faire entendre et apprécier sur la place publique, dans les pages d’opinion, les blogues, dans les émissions de débats sur l’actualité. C’est ainsi qu’on en fera reconnaître la pleine légitimité et l’absolue nécessité.

Un bon nombre de voix anti-multiculturalistes se font déjà entendre de façon éparse sur les diverses tribunes médiatiques, à titre personnel. Imaginez la force d’impact décuplée de leurs interventions une fois regroupées sous la même bannière. Ce sera un véhicule de concertation parfait visant la promotion des idées nationalistes.

La coalition anti-multiculturaliste pourra exiger sa part d’antenne chaque fois qu’elle le jugera opportun, au nom de l’équité des voix, de l’impartialité, de l’objectivité, de la libre expression des opinions, de la présentation égale du pour et du contre. Les 2 revers de la médaille doivent toujours avoir droit au chapitre pour que les gens se fassent une opinion éclairée, ce qui est loin d’être le cas à l’heure actuelle.

Cette organisation patriotique pourra également produire sur une base régulière des textes d’opinion pour fins de publications dans les journaux, les blogues, les sites politiques, afin d’afficher et maintenir ses idées dans la mire publique.

Tous les membres intéressés à apporter leur contribution à la défense de ces idées pourront se servir de la liste d’arguments anti-multiculturalistes clairs pour participer aux échanges internet entre citoyens sur les sites d’opinions des journaux. Ainsi, chacun de nous pourra faire sa part, si humble soit-elle, pour la bonne cause.

Cet organisme pourra organiser des rencontres de discussion dans les Cégep et universités pour faire circuler les idées et susciter la réflexion. Ce sera une excellente façon de contester les idées reçues, notamment les idées multiculturalistes de propagande inculquées aux jeunes dès la maternelle. C’est en débattant et en démontrant que l’on convainc.

Une autre de ses fonctions consistera à faire enchâsser dans une éventuelle constitution québécoise une clause expresse condamnant le multiculturalisme au Québec comme étant nuisible à la cohésion sociale et à la préservation de notre image identitaire collective historique. Une motion de loi à effet immédiat pourrait être également présentée et adoptée en chambre.

Ce comité pourra également voir à ce que ce grand principe protecteur fasse partie d’une Charte des valeurs québécoises, ou de tout autre document officiel représentant les intérêts supérieurs de la nation québécoise.

L’association verra à ce qu’on mette en application cette vision patriotique positive et valorisante de la nation québécoise dans le système scolaire.

Il importe que ce regroupement ratisse large pour inciter les gens à s’y joindre. Dans ce but, il se verra formé de politiciens en fonction ou retirés, de chroniqueurs, de leaders d’opinions, de journalistes, de membres actifs de divers partis politiques, de représentants d’organisations (corps enseignant, syndicats, associations étudiantes, etc.), de milliers de citoyens ordinaires qui s’inscriront sur le site du mouvement, d’artistes prêts à s’engager, d’intellectuels (mais pas trop -je blague).

Bref, les anti-multiculturalistes convaincus du bien-fondé et de la légitimité de leur option nationaliste proviendront de toutes les sphères d’activité de la société et s’allieront pour la faire rayonner, peu importe qu’ils divergent d’opinion dans les autres domaines.

Encore mieux sera le fait que monsieur-tout-le-monde pourra se faire entendre dans la certitude qu’une majorité de Québécois comme lui pensent pareil.

Il importe que cette cause légitime regroupe des intervenants tous azimuts, car tout comme l’idée de l’indépendance, elle ne doit pas être associée à un seul parti politique, mais doit bénéficier de l’effet de frappe d’adhérents de toutes orientations, milieux et convictions.

Le Québec est une société évoluée formée d’un peuple tellement distinct qu’il possède la puissance, la vision, l’énergie vitale d’une nation. À ce titre, il mérite de se faire respecter pour ce qu’il est.

Nous méritons que nos acquis perdurent et s’enracinent de plus en plus profondément sur ce territoire qui est le nôtre. Nous sommes une longue continuité qui a traversé les siècles pour en arriver jusqu’à aujourd’hui. Faisons en sorte que cela puisse se poursuivre encore longtemps.

Commentaires

  • yves corbeil, 4 avril 08h38

    http://fr.canoe.ca/sante/nouvelles/archives/2017/04/20170403-131051.html

    C’est ce genre de nouvelle qui me font ’’freaker’’ quand je vois les cadeaux aller n’importe où de mon commentaires précédent.

    « De quoi le Québec a-t-il le plus besoin actuellement pour préserver son identité collective multicentenaire menacée ? »

    Le Québec a besoin de crisser ce gouvernement dehors. Le gros Barrette qu’est-ce qu’il a réglé que son prédécesseur PM a ’’fucker’’ en santé avec se deux mégas hôpitaux placé en plein centre névralgique de travaux de construction routiers pour les dix prochaines années dans une ville qui tombent en ruine qui vont démontrer leur inefficacité dans les années à venir. Ce n’est certainement pas en centralisant que tu règle un problème à grandeur du Québec.

    Comme les trois colombes qui vont trouvé les solutions en éducation. Esti on entends parler de faire bouger les enfants hier. Y pense-tu qui vient d’inventer les boutons à quatre trous avec ça Lavoie, ça fait des années que tous le monde dit que couper les heures d’éducations physique et de récréations actives pas assis sur un banc de neige parce que la madame qui surveille à veut pas qu’ils se fassent mal.

    Des building qui tombe en ruine. on a pas besoin de Pierre Thibault pour constater que c’est déprimant de rentrer dans des endroits de la sorte et ça prends-tu Ricardo pour nous dire qu’on bouffe de la bouffe de clown parce qu’on est dirigé par des clowns.

    « De quoi le Québec a-t-il le plus besoin actuellement ? »

    D’un autre émission de la voix ou deux autres d’occupation trip à trois payé avec les taxes culturelles.

  • yves corbeil, 3 avril 17h58

    Le Québec a besoin d’un pays. Un pays ou ses dirigeants vont dirigé avec une atitude de gros bon sens.

    Nous avons beaucoup de défi à relever et ça devrait commencer en établissant des priorités au lieu de l’éparpillement présent en réponse à ceux qui crient le plus forts ou les décisions électorales.

    En prenant du recul sur les coupures que nous avons subi au cours des dernières années. Est-ce qu’un investissement comme celui-ci est plus prioritaires que d’autres pour l’aide aux familles avec des enfants en difficultés, les personnes âgés qui mangent pour $2.17 par repas et prennent un bain par semaine, les gens qui sont à bout de souffle comme aidant naturels et combien d’autres cas qui démontrent aucune empathie de la part des gens au pouvoir.

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/04/03/investissements-quebec-lutte-homophobie_n_15785994.html

    Je ne suis certainement pas homophobe mais cela me semble aussi nulle que l’augmentation des hauts dirigeants de Bombardier dans le contexte actuel de notre société.

    Et on peut en énumérer des cas comme ça à la pelle.

    Un pays avec des dirigeants allumés que ça prends au Québec.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités