«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Rapatrier le CH au Québec

Pour un CHQ-Club de hockey québécois de Montréal

Signez la pétition dans jesignequebec.com

Tribune libre de Vigile
jeudi 16 avril 2009
2 121 visites 8 messages

Groupe Facebouc - Rapatrier le CH au Québec

JPEG - 150 ko

Les Québécois(es)sont majoritairement en faveur du

Rapatriement au Québec du CH de Montréal.

« Devant la vente imminente du Canadien de Montréal, les Québécois souhaitent voir un acheteur québécois remporter la palme, et de préférence le groupe de Serge Savard, selon un sondage de la maison Angus Reid que La Presse a obtenu. »

La Presse - 2009 04 16 - Les Québécois veulent Serge Savard comme propriétaire du CH

Pour un CHQ-Club de hockey québécois de Montréal

Joignez le groupe Facebouc « Rapatrier le CH au Québec »

ET signez la pétition dans jesignequebec.com

DOCUMENTATION et LIENS

- La Presse - 2009 04 16 - Achat du CH : une association Céline-Bronfman-Péladeau ?

- La Presse - 2009 04 16 - Les Québécois veulent Serge Savard comme propriétaire du CH

- Blogue de Sophie Cousineau, LaPresseAffaires -2009 04 12- Faut-il que la Sainte-Flanelle soit pure laine ? ( Non pas pure laine, mais québéboise ( toutes origines confondues ), OUI ! Luc A. )

- « L’arrivée des Nordiques dans la Ligue nationale de hockey a permis l’embauche d’un instructeur-chef francophone alors que ce type de poste était réservé aux Canadiens-anglais ou aux Américains. Maintenant, nous avons plusieurs francophones qui sont instructeur-chef ou directeur général dans la Ligue nationale de hockey. Ils travaillent à Vancouver, au Minnesota, etc. Si les Nordiques n’avaient pas eu des propriétaires et une direction verticale francophones, l’arrivée des francophones dans des postes de direction aurait été retardée de plusieurs années ou tout simplement impossible. » ( Cf. Blogue de Sophie Cousineau, LaPresseAffaires -2009 04 12- Faut-il que la Sainte-Flanelle soit pure laine ? - archambaultjean1- 13 Avril 2009 - 10h57 )

Commentaires

  • Luc Archambault, 18 avril 2009 17h32

    J’ai compris, vous désirez un CH inchangé... malgré le changement de propriétaire éventuel.

    Je sais bien que toute comparaison cloche... Je ne comparais pas les équipes, ni leur histoire, encore qu’elle en a une tout aussi importante pour les gens de Québec... pour le Québec aussi du reste... nous avons tous perdu quand on a choisi de laisser partir les Nordiques... Je démontais que rien n’est immuable... et qu’une entreprise privée peut faire ce qu’elle veut. Soit rester, soit partir, soit changer ou pas son logo... POINT.

    Si nous avons un pouvoir trébuchant et sonnant qui permet de faire en sorte que le CH demeure à Montréal, nous avons aussi un pouvoir sur comment se comporte cette entreprise. Nous l’avons démontré déjà par des émeutes pour prendre fait et cause pour Maurice Richard contre la direction anglo de l’Équipe et de la LNH. Et comme le dit si bien Jacques Brassard dans Le Quotidien du 15 avril courant : Il n’y a Pas assez de Québécois chez les Canadiens !

    « Tant que l’on n’aura pas renforcé la fibre identitaire québécoise de cette équipe, elle ne pourra emprunter le sentier de la gloire. »

    Jacques Brassard Le Quotidien - 15 avril 2009

    Les logos des compagnies privées et publiques changent constamment, dont aussi le logo du CH qui n’est pas celui qu’il a déjà été. Voir Historique Il est ce qu’il est depuis seulement 1946. Il peut très bien évoluer puisqu’il a déjà évolué, cela... pour correspondre par exemple mieux à la réalité de la « fibre identitaire québécoise », cela à la fois dans la composition de l’équipe comme le suggère M. Brassard et à la fois dans ce qui représenterait ce changement. Une proposition comme la mienne pourrait y participer.

    Des « peccadilles » le logo... !? Vraiment !?

    Pourquoi en faire une affaire d’état, une affaire de honte, ou de scandale... si c’est une peccadille... quel est le problème... ?

    Si ce ne l’est pas... on peut très bien s’occuper de ça et d’autre chose... De ça, du sentiment identitaire québécois et d’autres choses, comme faire l’indépendance... Il n’y a pas de problème...

    J’en vois un à votre anonymat... Qui êtes-vous ? J’aime bien savoir à qui je parle quand je parle à visage découvert.

    Au plaisir, et si tout ça est peccadille pourquoi prendre du temps pour en débattre de manière aussi active ?

  • 18 avril 2009 15h30

    On ne change pas le logo d’une entreprise privée. L’état n’a pas à intervenir sur un nom ou un autre, encore moins sur un logo. Le CH est une entreprise privée. Ni le logo, ni le nom de l’équipe ne contrevienne à la loi 101 (même dans sa forme originale, avant même qu’elle ne soit charcutée par la cour suprême canadian).

    Un achat par un propriétaire Québécois, bien sûr, mais de là a changer son nom, y’a une méchante marge.

    Votre comparaison avec les nordiques, est lamentable. Elle a changé de ville et de pays, l’équipe des nordiques. De plus son nom était français, ce qui causait un problème aux états-unis. Ils ont optés pour avalanche, mais reste que Denver n’est pas une ville "Nordique" comme Québec l’était. Le NOM devait changer, tandis que le Canadiens, est à Montréal, et le restera (le marché est trop fort, pour qu’un quelconque investisseur puisse considérer de déménager l’équipe).

    Et la grande différence entre les nordiques et les Canadiens ? Rien de moins que 24 championnats. 24 championnats, remportés alors que l’équipe comptait au minimum 10 Québécois. 1 championnat a chaque 4 chance d’y arriver. C’est du jamais vu. Toutes proportions gardées, c’est l’équipe sportive professionnelle, la plus titrée de notre PLANÈTE.

    Le CH est une institution gagnante, qui a été gagnante grâce à l’apport de multiples Québécois qui y ont mis leurs trippes. Le CH, c’est le Québec, le CH c’est nous. Les canadiens, en vérité, c’est nous ! On s’est seulement fait voler notre nom (et vous l’avez démontré dans votre message précédant). Et je vous ferais remarquer que le terme Canadiens s’écrit en français, avec le e, et ce même dans le ROC, même aux états-unis. Le nom de l’équipe est en français invariablement.

    Arrêter de niaiser sur des choses inutiles comme le changement de nom du canadiens, ou une modification de son logo (oui rajouter un Q, c’est une modification du logo).

    On a un pays à construire, arrêtons collectivement de s’attarder sur des pécadilles sur lesquelles nous n’avons strictement AUCUN pouvoir, et concentrons-nous pour aller chercher ce pays qui n’attend que nous.

    Vive l’indépendance ! Et un CH tel quel, avec une fleur de lys à l’épaule, advenant un Québec indépendant.

  • Luc Archambault, 18 avril 2009 01h23

    @ Anonyme

    On a bien changé le nom de Nordiques... en fait, les Nordiques ont été vendus, l’équipe a changé de ville et de nom. Comme il pourrait survenir pour le CH... ET... notez que ma proposition conserve le logo CH...

    Parlons-en des Yankees... La référence aux colons de la Nouvelle-Angleterre révoltés de la guerre d’indépendance des États-Unis est très parlante. Elle évoque quelque chose qui colle toujours à une réalité toujours présente. : la fierté de l’affranchissement d’un peuple, la fierté de son indépendance.

    Le Canadien c’est le symbole de notre dépendance. Un État qui s’impose d’autorité et de force sans jamais s’être nommément soumis aux voix du peuple souverain du Québec.

    Le Québec évolue. Jadis nous étions canadiens, puis canadiens-français, maintenant nous sommes Québécois. Je ne vois pas la honte d’accoler au CH le Q du Québec que nous sommes devenus. C’est très parlant. Si nous sommes une nation, distincte du peuple canadian, qu’on la nomme par son nom. Que nous vivions ou pas dans un Canada bi-national ( Premières nations en sus ).

    Mais vous avez raison, ce sera aux nouveaux propriétaires d’en disposer. Ils pourront même déménager l’équipe ailleurs et pas seulement changer son nom comme il en a déjà été question, c’est une entreprise privée libre d’aller et venir. Politiquement nous n’y pouvons rien. À moins que,... justement, politiquement la chose soit impensable... Ainsi, politiquement, si on peut empêcher le déménagement de l’équipe, on peut aussi vouloir faire en sorte que le CH veuille bien dire Club de hockey... du Québec... des Québécois(es). Il semble que vous, politiquement vous ne vouliez pas que ça change... On verra bien... si rien ne bouge ou si au contraire, quelque chose va changer.

    M’est d’avis que quelque chose a changé... La roue tourne... C’est la vie... Mais vous pouvez ne pas être d’accord... Pas la peine pour autant de crier à la honte et à l’impensable... en invoquant une histoire immuable. L’histoire est ce que l’on en fait, celle que l’on construit à chaque jour, celle qui fait qu’un jour un peuple se soulève pour se fonder un État bien à lui en toute indépendance et c’est ce qu’on célèbre dans le stade des Yankees... encore aujourd’hui.

    Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement ici. Ce qui n’oblitère pas le passé de nos « glorieux » qui ont incarné longtemps le désir de victoires d’un peuple locataire dans son propre pays, même sous les ordres des anglos. Il s’agit ici de continuité historique qui rend hommage à l’ardeur, la vaillance et l’audace de nos devanciers. Tout le contraire de leur faire honte, il est question d’être à la hauteur de leur héritage de vaillance.

  • 17 avril 2009 22h38

    Comme si politiquement on avait le pouvoir de changer le nom d’une équipe de hockey privée.

    Vous vivez sur un nuage messieurs. Le nom Canadiens de Montréal, doit rester, il est historique, il signifie énormément pour beaucoup de gens. Le modifier est un sacrilège, même une honte.

    Je ne serai jamais opposé à l’ajout d’une fleur de lys à l’épaule, ou quelque chose du genre, mais tout changement de nom ou de sigle est impensable.

    Les Canadiens sont une INSTITUTION légendaire, la plus titrée de la planète, tout juste derrière les Yankees de New York au baseball.

    On ne change pas une institution comme le CH, car c’est faire un pied de nez, à tout les grand joueurs de hockey d’ici, qui ont joué avec cette glorieuse équipe.

  • Luc Archambault, 17 avril 2009 19h07

    M. Bousquet,

    Et moi, j’ai omis un s à Gilles...

    Votre conseil part aussi de bonnes intentions, mais il ne s’agit pas ici de faire sorte que le nom change... cela pourra ou pas advenir dans un avenir proche...

    Ce qui doit d’abord changer c’est notre perception de ce qui peut ou pas être changé. Et, le changement commence le jour où l’on est mis en présence d’une nouvelle réalité. Et, non le contraire... On pense qu’on décide de changer mais c’est la vie qui nous change, de toutes façons... Rares sont les changements que l’on décide rationnellement et intellectuellement.

    Je présente un changement, une nouvelle réalité, je l’incarne dans une image autre. Les artistes, c’est ça leur job...

    J’incarne dans un logo un CH qui veut dire Club de hockey... et non Canadien... H. Comme Préparation H, une affaire de cul... sans le nommer... Je propose de nommer le Q... tabou !

    Si ce club est racheté par des propriétaires québécois comme le souhaite la majorité des Québécois(es), nous aurons un club de hockey québécois : c’est-à-dire, un CHQ... Voilà ce que matérialise le logo que je présente. Cela non pas tant pour qu’il soit adopté par les nouveaux propriétaires, mais pour incarner ce que souhaitent les québécois, contre la propagande canadianisatrice.

    On ne se rend pas compte que ce que l’on désire transforme la réalité. Je matérialise cette transformation annoncée. Je dis que tôt ou tard, que nous soyons ou pas partie d’un Canada bi-national, ou partie ou pas d’un État souverain du peuple souverain du Québec, la québécité impose la québécisation de ce qui nous entoure par ce que nous sommes et ce que nous voulons. La nation québécoise partie du Canada doit avoir des équipes de hockey québécoises qui portent le nom de québécois. Il y a les Maple Leafs de Toronto, et normalement il devrait y avoir les Fleurs de lys du Québec, ou le...

    JPEG - 149.6 ko

    Le CHQ, ou les Québécois, ou... que sais-je... quelque chose qui nous soit propre, et non pas commun à tous les Canadians, et cela, que ce soit dans un beau grand Canada bi-national ( Premières nations en sus ), ou dans un beau grand Québec souverain.

    Il est question d’illustrer ce que veut dire ce que souhaitent les Québécois(es), et ils souhaitent un Club de hockey québécois, rapatrié au Québec et donc, propriété de Québécois, donc en majorité par des Québécois francophones.

    C’est la revanche aboutie de Maurice Richard et la rupture d’avec un passé colonial qui nous faisaient être locataire dans notre propre pays propriété des anglais qui pouvaient faire de nous ce qu’ils voulaient. Ce n’est plus le cas... Nous voulons un CH rapatrié au Québec, nous voulons un CHQ... J’illustre ce que cela veut dire en termes d’image et de nom. POINT.

    Ce qui compte dans ma démarche pétitionnaire, c’est l’encouragement à ce rapatriement. C’est incarner dans un texte dûment signé par des Québécois(es), ce qu’ils pensent par ailleurs dans la dispersion. Je propose le rassemblement... Difficile... On est habitué à la dispersion, ça nous fait tout drôle la réunion. On a quitté les églises pour ça... La réunion étaient factice. Et, elle nous parait toujours factice, même quand elle ne l’est pas... Il nous faut nous apprivoiser au rassemblement. Voilà ce que je tente de favoriser... s’exposer au rassemblement. Tenter la chose... l’expérimenter.


    Pour un CHQ-Club de hockey québécois de Montréal

    Joignez le groupe Facebouc « Rapatrier le CH au Québec »

    ET signez la pétition dans jesignequebec.com

    P.S.

    Vous remarquerez que j’en ai profité pour remettre sur le métier mon ouvrage... Le logo initial timidement plaçait le Q du Québec derrière le CH. Maintenant, le Q commence à s’imposer. Le CH n’est pas qu’un cache Q. Le Québec commence à prendre sa place...

  • Gilles Bousquet, 17 avril 2009 16h14

    J’ai écrit plus haut : nouveau aréna à la place de nouvel aréna, s’cusez !

    M. Archambault, votre idée origine d’une très bonne intention mais, pour ce qui est de nos efforts pour faire changer le nom du club, faudrait, au moins, attendre le changement de propriétaire s’il y a vente parce que l’administration anglophone actuelle ne se préoccupe même pas de favoriser les joueurs québécois et se juge bien plus canadienne et même russe que québécoise. En plus, toutes leurs loges sont vendues et ce Centre Bell est plein à chaque joute.

  • Luc Archambault, 17 avril 2009 13h39

    @ M. Gille Bousquet

    L’un n’empêche pas l’autre...

    Pour l’heure, c’est de la vente du CH qu’il est question et de son rachat par une entreprise ou un consortium québécois. Ce qui ferait le rapatriement au Québec du CH. Ce qui fait un CH-Québécois, un CHQ... Quant à refaire le logo, ce sera aux nouveaux propriétaires à le faire... ou pas. Quant à nous, il sera question d’un CHQ. Question d’un CH québécois.

    Quant aux Nordiques PRISE 2, on n’a le temps de voir venir...

    Il est donc pour l’heure question d’encourager le rapatriement du CH au Québec, d’encourager les entrepreneurs de Québec inc. à faire du CH-Montréal une équipe de sport entièrement québécoise à l’occasion de son 100e anniversaire.

    Pour un CHQ-Club de hockey québécois de Montréal

    Joignez le groupe Facebouc « Rapatrier le CH au Québec »

    ET signez la pétition dans jesignequebec.com

  • Gilles Bousquet, 17 avril 2009 07h30

    Comme l’espère M. Aubut, la Ville de Québec devrait, d’ici peu d’années, hériter d’un club de la LNH qui est en train de crever aux États-Unis. Ça prendrait seulement un nouveau aréna qui serait payé avec l’argent des infrastructures et plusieurs loges de vendues et...Bingo ! Voici les Québécois de la Ville de Québec, les QQ, qui verraient ainsi le jour, prêt à "planter" les Canadiens de Montréal, le CH.

    Fait que, il serait plus efficace de forcer vers un nouveau club de hockey pour la Ville de Québec que de tenter de changer le nom et le logo du CH qui est comme un dogme catholique, inchangeable...selon moi, sauf en cas de guerre nucléaire.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités