«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le haut-le-coeur collectif

Politique toxique...

lundi 18 janvier 2016

Malaise. Un gros malaise. De jeunes hommes bouleversés et l’un d’eux qui s’écrie : « On m’a toujours dit que je ne valais rien »... Pitié ! La misère humaine, on la voit à la télé, mais on ne l’entend pas s’exprimer ainsi. Sauf parfois à la chaîne V...

Et dire qu’il aurait suffi de 10 $/jour par bénéficiaire pour empêcher la fermeture d’un centre de traitement de la toxicomanie. Ça coûte déjà plus cher politiquement...

Cœurs froids

Il y a peut-être des faux jetons qui abusent du système. Des gars qui ont fait le party toute leur vie et qui, à 30 ans, le foie et le cerveau en compote, ne savent pas faire grand-chose de leurs 10 doigts...

Mais que faire d’eux ? Les oublier, tout simplement ? Si le gouvernement expliquait son initiative, on pourrait peut-être y voir quelque trace de bon sens. Mais c’est janvier ; les esprits semblent aussi froids que les cœurs.

Les sommes en jeu sont pourtant ridicules en regard du haut-le-cœur collectif. Et, puisque tout est bon pour la télé continue, les clairons de la compassion n’ont pas fini de se faire entendre...

Drogués

Quant à Lucie Charlebois, la rigide ministre des Services sociaux, ne rien faire lui assure une rentrée parlementaire difficile. Le député Jean-François Lisée prépare des questions assassines et Françoise David pourra amorcer l’année sur une note aussi triste que solidaire.

C’est pourtant une toute petite affaire de fric que celle-là. Du fric pour des indésirables. Mais nous coûtent-ils si cher, ces pauvres bougres ? Des ingénieurs ont abusé de nous à meilleur prix ! Des hommes d’affaires et des fonctionnaires véreux s’en sont mis plein les poches, sans coup férir. Alors, trouvons quelque chose pour nos toxicos. Après tout, on donne déjà du fric à qui en veut, même aux Américains !

 


Suggérer cet article par courriel
Québec et Progrès social
Ne laisser personne à la traîne

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités