«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le fruit ne tombe jamais bien loin de l’arbre

Un vulgaire petit « bully » de cour d’école

Pee-Wee Trudeau : A Royal Canadian Embarrassment !

Des réflexes à fleur de peau peu rassurants chez un chef d’État

Editorial de Vigile
jeudi 19 mai 2016
2 461 visites 9 messages

Spectacle surréaliste à Ottawa avant-hier : le premier ministre traverse le plancher de la Chambre des communes avant la tenue d’un vote sur une motion qui limite le temps des débats sur le projet de loi C-14, sur l’aide médicale à mourir.

Impatient de procéder au vote, Justin (Pee-Wee) Trudeau se dirige vers le whip du Parti conservateur Gord Brown qu’il saisit brutalement par le bras dans un excès de frustration. Au passage, il heurte du coude à la poitrine la députée NPD de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, qui grimace de douleur sous le coup. Dans la mêlée et le brouhaha qui s’ensuivent, elle quitte la Chambre pour reprendre son souffle et ses esprits et rate le vote.

De temps en temps nous parviennent des nouvelles d’incidents semblables de pays étrangers. Les derniers qui me viennent à l’esprit se sont produits en Ukraine et en Asie. Et à chaque fois, ils nous sont présentés par Radio-Canada accompagnés d’un commentaire au ton réprobateur, comme pour nous faire comprendre que nous sommes donc chanceux de vivre dans un pays aussi pacifique et civilisé que le Canada.

Et voilà qu’avec ce vulgaire petit « bully » de cour d’école mal élevé de Justin Trudeau, l’image ci-devant immaculée du temple de la civilité démocratique qu’était censée constituer la Chambre des communes du parlement canadien se retrouve toute souillée ! Le Canada serait donc un pays comme les « pires » ? Ce ne serait donc pas le « plusse meilleur » pays du monde tant vanté par Jean Chrétien ?

Au Canada, cet incident aura des suites. Un homme qui brutalise les femmes même par inadvertance, ce n’est pas très « winner » pour reprendre un malheureux anglicisme employé à toutes les sauces par nos jeunes. Ce qu’il révèle également sur l’absence de contrôle de Justin Trudeau sur ses émotions en situation tendue n’est pas très rassurant. Ce serait un gamin qu’on lui dirait « Calme toi les nerfs, le jeune ! ». Mais il a 44 ans, et il est le premier ministre d’un pays du G7. On s’attend à autre chose d’un chef d’État !

Depuis son élection, les quelques rares fois où Vigile a été appelé à commenter ses interventions l’ont toujours été pour souligner son immaturité. Nous lui avons systématiquement attribué le surnom de Pee-Wee. Il vient de démontrer d’une façon spectaculaire qui a fait le tour du monde que nous avions raison.

Le plus grave, c’est le tort qu’il vient d’infliger à l’image du Canada. On peut être indépendantistes comme nous le sommes à Vigile et déplorer la détérioration de l’image du Canada à l’étranger. Pour l’instant, nous sommes toujours des Canadiens et nous nous déplaçons à l’international avec un passeport canadien. Si notre premier ministre fait le pitre, le respect et la considération dont nous jouissons à l’étranger en souffre.

Si vous êtes en train de vous dire que Vigile charrie, jetez donc un coup d’œil sur cet article et les deux vidéos mis en ligne sur la version française du site d’information Russia Today aujourd’hui. En regardant la deuxième vidéo, vous serez saisi d’un frisson en reconnaissant Pierre Elliott Trudeau, le père de Justin, sous son jour le plus méprisant et méprisable, et vous comprendrez que le fruit ne tombe jamais bien loin de l’arbre.

Nous voilà bien mal partis !

Commentaires

  • 6 juin 2016 21h37

    Pauvre Canada, a dit la Vierge Marie lors de ses apparitions à Fatima en 1917.
    Je commence à comprendre.
    Pour nous, il y a du travail à faire afin d’organiser notre État et créer des conditions qui vont dissuader d’avance le recours aux armes contre nous.
    Énormément d’étude et de travail.
    JRM Sauvé

  • Jonathan Larouche, 1er juin 2016 21h10

    Pour en ajouter sur le tas de fumier : Civilité démocratique ?? A la défense des droits humains ??? Eh ÇA VA FAIRE, les MENTEURS qui ont pas d’argent pour le peuple, seulement pour financer la brutalité, la mort : 15 MILLIARDS, oui, 15 MILLIARDS

    HYPOCRITES, MENTEURS, VOLEURS, FOURBES, MARCHANDS DE MORT

    The Saudi arms deal : What we’ve learned so far, and what could happen next

    In 2014, the Harper government struck a $15-billion deal to sell military vehicles to Saudi Arabia. Critics are worried the Saudis would use them to crush dissent at home – which could put Canada in violation of its arms-trading rules. The Trudeau government has begun approving export permits for the vehicles anyway. Here’s what we know about the deal so far

    [...]

    Where does the Trudeau government stand on the arms deal ?

    The government is still going ahead with the deal, but has distanced itself from it over time.

    Initially, Foreign Affairs Minister Stéphane Dion characterized it as a deal the Conservatives crafted and that the Liberals were obliged to accept when they came to power. Mr. Dion even made a rare appearance in the Senate to make this case.
    Since the election, Mr. Trudeau has also been under fire because he described the Saudi arms deal on a French-language talk show as merely a transaction of “jeeps,” but later revelations about the vehicles’ weapons capabilities contradicted this.

    Étrangement, aucun journal n’en a parlé à ma connaissance. Ce n’est pas important je suppose. Ils n’ont pas d’argent pour la santé et l’éducation, les pauvres. HYPOCRITES

    http://www.theglobeandmail.com/news/politics/the-saudi-arms-deal-what-weve-learned-so-far/article28180299/

    May 24, 2016
    _

  • Pierre Bourassa, 23 mai 2016 19h17

    En attendant,quelle belle après-midi au parc Lafontaine en ce 23-05-2016 pour commémorer le passage en terre québécoise de ce grand patriote que fut Dollard-Des Ormeaux.

    JPEG - 6 Mo
  • Marius Morin, 21 mai 2016 18h06

    Nous pouvons dire tout ce que l’on veut sur ce geste déplacé et déplorable de Justin Trudeau. Mais notre démocratie est malade… et à un moment donné, c’est assez les niaiseries et les fous-rires d’un Thomas Mulcair et Cie !

  • Mario Goyette, 21 mai 2016 13h50

    Si je regarde dans ma boule de cristal pour les prochaines années, je vois un Canada économiquement à plat plus divisé que jamais avec encore à sa tête ce grand nigot de Justin s’enfargeant dans ses contradictions verdoyantes sur fond de pétrole sale bitumineux appuyant Israël et L’Arabie saoudite aveuglément avec la marionnette Stéphane Dion.
    Le Canada est comme un dragon qui se réveille à chacune de ses crises sur le dos du Québec. Je doute qu’avec la complicité du renégat Philippe Couillard, l’affaire sera dans le sac comme à l’époque de Robert Bourassa lorsque même les plus pleutres d’entre nous n’auront d’autre choix que de sortir de cette épave héritée de la monarchie britannique à l’image qu’est devenu aujourd’hui son sénat sénile absolument indécrottable.

  • Louis Emond, 21 mai 2016 12h34

    Le geste de Pee-Wee Trudeau contre la députée NPD à la chambre des communes n’est pas sans rappeler l’agression sauvage de Jean Chrétien sur le manifestant Bill Clennet lors de la cérémonie du Drapeau tenue à Gatineau en février 1996.Pour ces libéraux tout est pardonné et permis. Il ne faut pas se retrouver sur leur passage.
    La meilleure est la déclaration de Pee-Wee qui a dit "Je m’attends à mieux de moi-même" .
    Se déçoit-il ?

  • Pierre Bourassa, 21 mai 2016 10h01

    Cela peut avoir l’effet inverse.Comparons avec l’effet contagieux de Donald Trump aux E.U. . La population a soif d’un discours(ou comportement)sortant de la rectitude politique,de la Bien-pensance.
    Les stratèges le savent fort bien.Nous sortons de l’attaque sous faux drapeau du 11 septembre 2001,de l’invasion de l’Irak sous de faux prétextes,du remodelage du Proche et Moyen-Orient suite aux pressions sionistes,de l’absolution totale par le Canada des crimes de guerre d’Israël envers les Palestiniens.
    Avec internet,les gens sont de plus en plus informés sur les enjeux véritables de l’arrière-scène,mais se sentent impuissants face aux mensonges de nos politiciens qui eux,obéissent au gouvernement de l’ombre.L’élastique est prêt à rebondir à tout moment et c’est justement là qu’il faut demeurer vigilant, car il y en a qui eux,le sont.
    Ce sont les stratèges de la récupération politique.
    Cela peut se résumer par:Justin est jeune,est beau,il est impulsif et c’est normal qu’il le soit à cet âge.Çà nous prend du ’’changement’’ et Justin incarne ce changement...
    J’aimerais qu’il en soit autrement,mais le résultat des dernières élections nous prouve qu’aujourd’hui,l’image dépasse largement le contenu.

  • Marc Lapierre, 20 mai 2016 12h48

    Avec Pee Wee (ti-pet) Trudeau, on a affaire à l’enfant roi qui est devenu parent-roi. Ce petit marquis sans envergure ne s’est jamais fait dire non puisqu’il n’a jamais occupé un réel emploi. Dans les multiples écoles qu’il a fréquentées, question de procrastiner en bilingue, personne n’a sûrement jamais osé lui tenir tête étant donné l’aura de héros canadian de son père.Voilà qui explique l’impulsivité et le peu de tolérance envers la contradiction du jeune moineau. Ce sont des traits de caractère assez commun dans la bourgeoisie.

    Quand on y pense, il n’y a aucune différence avec l’ancien régime français. Un pur ignorant se retrouve sur le trône dû à ses lettres de noblesse et sa filiation royale.

    Vivement la république du Québec.

  • Louis Emond, 20 mai 2016 12h32

    Vous souvenez-vous du numéro des Cyniques interprété par Serge Grenier : "A-tu fait Caca Justin Trudeau" ? Peut-être était-il pressé d’aller faire caca, Justin Trudeau.

    Concernant la video de Jacques Brassard alias Raymond Beaudoin recevant un coup de pied de "PET", elle m’est revenue immédiatement à l’esprit lorsque j’ai pris connaissance des agissement de Pee Wee Trudeau. Les chats ne font pas des chiens.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Le PLC à suivre de près

Les tribulations du fils à papa

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités