«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Voilà ! C’est clair ! Et c’était évident depuis le début

« Pas de preuve de collusion » entre l’équipe de Trump et la Russie

dimanche 19 mars

Il n’y a aucune « preuve de collusion » entre l’entourage de Donald Trump et la Russie pour tenter d’influencer l’élection américaine en faveur de l’homme d’affaires, a affirmé dimanche Devin Nunes, le président de la commission du renseignement de la Chambre des représentants américaine.

M. Nunes a fait cette déclaration sur Fox News à la veille d’une importante audition, devant sa commission, du chef du FBI et du patron de l’agence de collecte de renseignement électronique pour tenter de faire la lumière sur les interférences russes dans l’élection présidentielle. Les services américains avaient affirmé en janvier que ces interférences avaient pour but de favoriser l’élection de M. Trump.

M. Nunes, un républicain, a également accusé certains membres de la communauté du renseignement et de la police fédérale de laisser fuiter des informations pour « nuire à l’administration Trump ».

« Cela me semble très clair. C’est très clair que c’est ça qui se passe », a dit M. Nunes.

> Lire la suite de l’article sur La Presse


Suggérer cet article par courriel
Géopolitique - Les États-Unis d’Amérique
L’agonie d’une grande puissance

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités