«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

PQ : Après la ″bombe à retardement″ (Péladeau)…la ″bombe à implosion″ (Lisée) ?

L’autre compte à rebours

Tribune libre de Vigile
dimanche 16 octobre 2016
430 visites

La récente campagne à la chefferie du PQ aura inéluctablement laissée ses traces, que dis-je…de sérieuses cicatrices. Pour avoir vécu l’expérience d’une blessure sévère, après l’hémorragie et malgré tous les soins qu’on lui prodigue, même s’il y a cicatrisation, les stigmates que cela laisse, demeurent bien souvent douloureuses. Parfois toute une vie.

Malgré, l’apparente guérison des plaies que suggère les larges sourires et les poignées de mains sincères après de si virulentes attaques des uns envers les autres, la réconciliation n’est pas pour autant consommé. Ne soyons pas naïfs, de l’avis de bien des analystes expérimentés et même, des participants de l’intérieur qui ont assistés aux escarmouches de leurs candidats, ce fut sans précédent au PQ. C’est une question de temps (d’ici l’élection de 2018 ou peu après) pour que les cicatrices de cette course, rappellent aux partisans péquistes les douloureuses blessures laissées par ces différends. Pour l’heure, Lisée a réussi à juguler la locomotive des reproches que plusieurs retiennent contre sa manière on ne peut plus, démagogue (Ouellet*¹) voire… ″républicaine″ d’agir envers ses colistiers. S’il voulait tant mousser sa campagne, avait-il besoin d’exploiter telle stratégie ? A-t-il été trop loin en exploitant même, d’intimidantes esclandres (ré : Hey !) ? En amalgamant Cloutier et Cherkaoui, se serait-il ″Trumpé″ (elle était facile…) de cible ? Louise Harel a même qualifié de : « Procédé nauséabond  » *², le ton employé par M Lisée. On sait à quoi elle réfère...

À défaut de s’inspirer du proverbe : « Ne réveillez pas le chat qui dort », il faudra bien un militant pour appeler à la refondation de ce Parti. Quand la sauce tourne... il ne reste qu’à en faire une autre, disait ma grand-mère. Et ma grand-mère, je l’aime moi !

Pour l’heure, si Lisée a vu en PKP une ″bombe à retardement″, serait-il devenu lui-même sa propre ″bombe à implosion″ au sein de son parti ?

On jase...

https://twitter.com/martineouellet?lang=fr
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2016/09/17/002-course-parti-quebecois-lisee-cloutier-excuses-charkaoui.shtml.it

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 815$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$
  • 16/08 François-Luc Valiquette: 5$
  • 16/08 Gilles Harvey: 5$
  • 15/08 André Thibault: 5$
  • 15/08 Robert Lecompte: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités