«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Opération Charles De Gaulle

Tribune libre de Vigile
mardi 27 septembre 2016
492 visites 2 messages

Communiqué :

Conférence de Jean-François Vallée le 29 septembre 2016.

Au moment du quatre centième anniversaire de Québec, Jean-François Vallée, professeur de français au CEGEP de la Pocatière, avait écrit un livre passionnant, Québec 2008 célébrations 400 fois détournées de leur sens, afin de démontrer toutes les choses du passé français mises sous silence ou minorées.

Pour l’année 2017 et l’anniversaire des 150 ans de la constitution canadienne, il craint que les mêmes effets n’aient lieu, aussi, a-t-il imaginé une célébration émouvante du voyage de Charles De Gaulle, en organisant des commémorations tout le long du chemin du Roy en y “réalisant des activités et des rassemblements”.

M. Vallée présentera son projet lors de cette conférence à Québec, jeudi 29 septembre, au centre Lucien Borne coin Cartier et chemin Sainte Foy à 19 h 30.

Photo : Charles de Gaulle à Sainte Anne de la Peyrade

Commentaires

  • Gilles Verrier, 2 octobre 2016 23h07

    Dans son discours de Pnom Penh en 1966, prononcé devant plus de cent mille personnes, Charles de Gaulle s’exprimait comme suit :

    « Au lendemain des accords de Genève de 1954, le Cambodge choisissait, avec courage et lucidité, la politique de la neutralité, qui découlait de ces accords et qui, dès lors que ne s’exerçait plus la responsabilité de la France, aurait seule pu épargner à l’Indochine de devenir un terrain d’affrontement pour les dominations et idéologies rivales et une sollicitation pour l’intervention américaine.
    C’est pourquoi, tandis que votre pays parvenait à sauvegarder son corps et son âme parce qu’il restait maître chez lui, on vit l’autorité politique et militaire des États-Unis s’installer à son tour au Viêt-nam du Sud et, du même coup, la guerre s’y ranimer sous la forme d’une résistance nationale. Après quoi, des illusions relatives à l’emploi de la force conduisirent au renforcement continuel du Corps expéditionnaire et à une escalade de plus en plus étendue en Asie, de plus en plus proche de la Chine, de plus en plus provocante à l’égard de l’Union Soviétique, de plus en plus réprouvée par nombre de peuples d’Europe, d’Afrique, d’Amérique latine, et, en fin de compte, de plus en plus menaçante pour la paix du monde. »

    Charle de Gaulle est aujourd’hui le nom du seul porte avions français. Il baigne au large de la Syrie. Sa mission, prêter main forte à ce que de Gaulle appelait déjà « l’intervention américaine », contre laquelle il appelait à la « résistance nationale ». Cinquante ans ont vu le renversement complet des positions de la France. Aujourd’hui vassalisé, elle figure pour appuyer les ambitions qu’on peut désormais oser appeler américano-sionisto-terroristes. Jeu politique complexe et menteur dans lequel jouent naturellement d’autres « démocraties » comme le Qatar et l’Arabie saoudite, indéfectibles alliés du Canada. Vivement le retour d’un de Gaulle, qui restera une grande figure de l’histoire pour avoir oser agir en temps utile et appeler un chat un chat. Ce qu’il a tenté de construire en France achève aujourd’hui d’être systématiquement déconstruit.

    Le discours de de Gaulle ou de son successeur aurait pu être prononcé à Beyrouth en 2016, en pensant à Damas qui souffre aujourd’hui de l’agression des mêmes acteurs.

  • Christian Néron, 30 septembre 2016 16h22

    Le voyage du général de Gaulle a été un événement heureux de notre histoire.

    Je souscris entièrement à l’idée de le célébrer.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités