«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Quand le hasard fait si bien les choses, il devient légitime de se demander si elles sont bien le fruit du hasard

L’attentat « terroriste » de Québec

On ne défendra pas l’indéfendable, MAIS il y a quand même des questions à se poser...

À qui profite le crime ?

Editorial de Vigile
lundi 30 janvier
11 327 visites 64 messages

Texte modifié à 13h30 lundi 30 janvier pour tenir compte des plus récents développements

Commençons par mettre les choses bien au clair. L’attentat survenu hier soir est odieux, comme tous les attentats qui exploitent la terreur pour manipuler les populations. Des vies humaines ont été sacrifiées sans que l’on sache encore trop quel poison percolait dans la tête et le coeur des assaillants. Peu importe leurs motifs et leurs circonstances atténuantes s’ils en ont, ils ont commis une série d’actes criminels gravissimes qui doivent être sanctionnés avec la plus grande rigueur. Il faut extirper de la tête de toute personne tentée par ce genre d’action qu’elle puisse avoir la moindre justification et utilité.

Ajoutons aussi que les familles des victimes ont droit à toute notre solidarité et toutes nos sympathies dans le cauchemar qu’elles vivent présentement.

Cela dit, ce n’est pas parce que cet attentat est condamnable que l’analyse doit s’arrêter là. Il soulève beaucoup trop de questions, toutes plus pertinentes les unes que les autres.

Deux poids, deux mesures

Commençons par noter la différence immédiate de traitement par les pouvoirs politiques fédéral, provincial, et municipal dans cette affaire, avec le traitement réservé à l’attentat, en partie avorté par une victime au sacrifice de sa vie, commis en 2013 le soir même de son élection contre Pauline Marois, première femme première ministre du Québec, dans une salle de spectacles de Montréal utilisée ce soir-là pour fêter sa victoire. L’auteur de cet attentat, un anglophone enragé, armé jusqu’aux dents au moment des faits, avouera par la suite aux autorités policières qu’il avait l’intention d’assassiner la nouvelle élue et de faire un maximum de victimes. Il a été traité avec des gants blancs par le système judiciaire depuis son arrestation jusqu’à son jugement de culpabilité et au prononcé de sa peine.

En 2013, l’affaire est traitée comme une affaire québécoise. Aucune intervention du premier ministre fédéral, le geste est présenté par tous les niveaux de pouvoir comme celui d’un déséquilibré, et personne ne parle de terrorisme. Au nom de la paix sociale, personne ne veut faire de vagues. Il faut comprendre à ce sujet que, selon le Code criminel canadien, le privilège de qualifier un acte de terroriste échoit aux autorités fédérales en vertu du partage des compétences législatives établi par la Constitution canadienne.

En 2017, le soir même de l’attentat, sans même que toutes les circonstances soient connues, le premier ministre fédéral Justin Trudeau qualifie de terrorisme islamophobe l’attentat commis par des suspects prétendument francophones contre la mosquée de Québec. Conséquence immédiate, l’enquête sur le volet terroriste de l’affaire est confiée à la police fédérale, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), qui intervient immédiatement en relève des autorités policières locales.

Au moment des faits, les policiers municipaux ont déclaré que deux ou trois personnes cagoulées et munies d’armes d’assaut ont fait irruption dimanche soir à l’heure de la prière au premier étage d’une mosquée de l’arrondissement Ste-Foy à Québec, et, aux cris de Allah Uh Aqbar (Allah est grand), ont arrosé de projectiles en rafales les fidèles qui priaient, faisant aux moins six morts et huit blessés dont certains sont dans un état grave. La police déclare alors détenir deux suspects qui se sont rendus. L’un d’entre eux est d’origine marocaine.

En fin de matinée lundi, la police ne parle plus de suspect d’origine marocaine, mais plutôt d’un témoin d’origine marocaine. L’enquête suivra son cours, mais il faut d’ores et déjà comprendre que l’affaire n’a déjà plus les proportions qu’on lui donnait au départ, et relever les incongruités de cette affaire. L’interrogatoire du suspect devrait répondre à plusieurs questions sur ses affiliations et ses motivations.

La GRC est cependant réputée pour garder le silence complet sur ses enquêtes le plus longtemps possible, et lorsque la loi la contraint à divulguer des informations, de ne s’en tenir strictement qu’à ce qui est nécessaire pour satisfaire aux exigences de celle-ci, et pas un iota de plus. L’information sortira donc au compte-gouttes jusqu’au procès, et, lors de celui-ci, seule nous sera communiquée celle qui est absolument nécessaire à obtenir la condamnation des accusés hors de tout doute raisonnable. La GRC gardera donc pour elle toute autre information que son enquête pourrait lui apprendre sur l’arrière-scène de ces événements, susceptible d’éclairer leur contexte.

Ainsi, l’enquête policière ne nous révélera pas que cet attentat survient dans le contexte d’une campagne de culpabilisation de certains médias pour convaincre les Québécois qu’ils sont des racistes systémiques. Elle ne nous révélera pas non plus que cet attentat sert à point nommé les gouvernements à Ottawa et Québec qui ont immédiatement sauté sur l’événement, trop heureux d’y trouver une occasion de convaincre les Canadiens et les Québécois d’ouvrir toutes grandes les portes de l’immigration aux réfugiés du Moyen-Orient, bien qu’ils y soient très majoritairement opposés. Elle ne nous révélera pas non plus que cet attentat va permettre aux islamistes de poser en martyrs et de revendiquer encore plus d’accommodements raisonnables.

Quand le hasard fait si bien les choses, il devient légitime de se demander si elles sont bien le fruit du hasard.

Commentaires

  • Robert J. Lachance, 20 février 13h41

    Retour au calendrier régulier avec une surprise après trois semaines d’inhabituel. Le crime paie à qui sait en profiter.

    Fort rapprochement d’internautes à François Legault du 15 au 17 février qui le propulse en tête pour le gain hebdomadaire devant Jean-François Lisée. Philippe Couillard glisse de ses récentes premières positions à ses plus habituelles troisièmes et quatrièmes. Le graphique rapprochement expose la hauteur des « flammes ». Pour revoir les photos des semaines précédentes, ce lien :

    https://laqueste.wordpress.com/2017/02/05/page-facebook-des-chefs-gains-de-clics-jaime/

    Françoise David n’est plus de la partie. Il n’y a pas d’intérim à ma connaissance, que des portes-paroles mais trois.

    En bas à gauche de la photo, j’ai remplacé le titre du graphique enthousiasme par ferveur. À cette variable, Jean-François redomine en dépit de la poussée inhabituelle « d’engagement » pour François Legault.

    Philippe Couillard revient à son rythme d’avant, à hauteur de celui de Françoise David, exe cheffe de Québec solidaire.

    JPEG - 460.8 ko
  • Robert J. Lachance, 13 février 08h50

    Au tableau supérieur, Couillard demeure en tête pour une troisième semaine consécutive au gain hebdomadaire en raison du 183 le lundi 6 février. Par la suite, c’est un retour à comme avant.

    Du 10 au 12, Lisée revient en force. Le rapport de PSPP sans doute.

    En bas au graphique à gauche, il faut comprendre que chaque colonne est une somme hebdomadaire. Par exemple, la colonne du 6 additionne les marques d’enthousiasme cumulées du 6 au 12 février inclus. Sans évènement particulièrement frappant, le haut des colonnes est à niveau comme pour François Legault et Françoise David. Ainsi, une journée à fort enthousiasme met 7 jours à sortir de compilation. C’est ce qui explique la hauteur des colonnes de Couillard et leurs plongées samedi et dimanche.

    Dans le graphique de droite, chaque colonne illustre une journée du tableau au dessus. Vous observez pour JFL le retour en force et pour Couillard un retour à l’ordinaire.

    JPEG - 451.6 ko
  • Pierre Marchand, 10 février 07h36

    Québec, un vrai Muslimgate – ils vont tuer le vivre ensemble au Canada

    Publié par Dreuz Info le 9 février 2017

    Je vous annonce que je viens d’être déviergé, à Québec ; et ça fait très mal. C’est un vrai Muslimgate.

    La population du Québec doit maintenant poursuivre ses politiciens pour machination, abus de pouvoir et haute trahison.

    Je vis a Montréal QC dans un quartier à 70% prisé par l’immigration « LaSalle », et j’aime bien, oui c’est enrichissant.

    Beaucoup de Haïtien, Sikh, Indiens (pas amérindiens), Philippins, Thaïlandais, Chinois, Hongrois, Croates, Serbe, etc. Et il y a les musulmans.

    La promiscuité, le dialogue et le partage des valeurs canadiennes fonctionne très bien. Aucune communauté ne tire abusivement les lois et droits pour les changer vers son clan… sauf les musulmans. Je déclare qu’ils vont tuer le vivre ensemble au Canada.

    Ils sont experts à faire sentir TOUT le monde coupable. A les entendre, le fait de défendre nos valeurs ancestrales chez nous les pénalise. Ensuite, ils traînent en justice tous ceux qui leur reprochent d’aller trop loin, afin de leur clouer le bec. Référence, Djemila Benhabib et bien d’autres qui servent de bouc émissaire.

    Moi, je soupçonne que ces vagues d’immigration sont judicieusement orchestrées en accueillant des « modérés » orchestrant la sympathie, et nous par pitié (par ignorance catholique on présente l’autre joue) on leur donne tout et on paye : poste ministériel, lois, mosquées partout, halal partout, écoles clandestines, droit au voile, vote à visage couvert, burqa et tchador dans les rues, etc. Ce qui de facto un jour permettra l’introduction naturelle des salafistes et Frères musulmans, car un jour, même légalement, les institutions ne pourront même plus contrer cela.

    Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

    Aucune autre communauté– immigrante– je dis, dans l’histoire, n’ont autant demandé ! Je crois que le Canada va se laisser modeler à leur main ; futur Canadistan.

    Quand on immigre dans un pays et qu’on veut changer les lois pour nos fins, on appelle cela de la colonisation et ici, c’est bien trop flagrant.

    Le gouvernement Justin Trudeau (un musulman ?) fera pire que son père, Premier ministre en 1974, qui notamment a donné nos banques à l’étranger ce qui fait que nous serons endettés à jamais.

    Justin lui, va effacer à jamais l’histoire et la face de l’identité canadienne bâtie par nos aïeux. Au Québec, au Provincial, Mr Couillard, lui aussi un libéral, ancien chirurgien en Arabie Saoudite, est dans le même axe. Il a même menacé la population le 5 février 2017 à Télé Radio Canada de poursuites et de livrer un dossier criminel pour la vie, si quelqu’un parle trop haut sur les médias sociaux. « Vous êtes surveillé par la police » a-t-il dit ! Du jamais vu en démocratie.

    La tuerie à Québec sert à nous bâillonner. Des preuves accablantes (pas des ouï-dire) montrent qu’à l’instant où Trudeau a pris le dossier en main avec la GRC, les versions des faits ont changé totalement. Un accusé disparaît et plus rien ne concorde.

    La cerise sur le sunday : les journalistes ne présentent plus seulement que la face islamique de tout ce contexte de victimisation. Plus rien d’objectif. J’en ai encore trop long à raconter…

    Salut

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Jack* pour Dreuz.info.

    * nom modifié pour éviter les foudres de Couillard.

    http://www.dreuz.info/2017/02/09/quebec-un-vrai-muslimgate-ils-vont-tuer-le-vivre-ensemble-au-canada/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • Alain Rioux, 8 février 11h17

    En tous cas, une chose est sûre : ce n’est pas parce que la petite gouape à Trudeau est le fruit d’un foyer dysfonctionnel, qu’il doit transformer le Canada à son image, avec prisonniers d’opinion, police politique et versions d’attentat fabriquées...

  • Pierre Marchand, 7 février 11h41

    Les médias ainsi que des acteurs de manipulation contrôle
    l’opinion publique

    Tentative de créer une guerre civile !

    Acteur recherché !

    https://www.youtube.com/watch?v=L5N4Z9aq8EI

  • Alain Rioux, 7 février 04h53

    https://www.youtube.com/watch?v=F6XwvxqRsxE

    Variations des versions de l’attentat de Québec, du 29 janvier 2017, sur bandes audio...

  • Pierre Marchand, 6 février 21h46

    Autre vidéo à ajouter au précédent commentaire...

    https://www.youtube.com/watch?v=ntEbOjkKFAk

    DERNIÈRE HEURE, L’attentat de la mosquée de Québec, un coup monté, voici les faits.

    Publiée le 30 janv. 2017

    Pas de dernière heure aujourd’hui, mais intéressante quand même...à visionner...

  • Robert J. Lachance, 6 février 08h08

    Tsunami d’affection et d’appui pour Philippe Couillard je dirais.

    Synonymes de rapprochement proposés par CRISCO : accommodement, accord, alliance, amalgame, approche, approchement, assemblage, assimilation, association, comparaison, conciliation, contact, emboîtement, évocation, jonction, mélange, parallèle, parangon, parité, proximité, raccommodement, rapport, réconciliation, recoupement, relation, replâtrage, réunion, similitude, suggestion, union.

    Synonymes d’enthousiasme : action, admiration, allégresse, amour, apollon, ardeur, bouillonnement, célébration, chaleur, coeur, délire, démon, dithyrambe, ébahissement, élan, emballement, émerveillement, émotion, empressement, émulation, enfièvrement, engouement, enivrement, entrain, entraînement, euphorie, exaltation, excitation, extase, fanatisme, ferveur, feu, flamme, fougue, frénésie, fureur, gaieté, génie, inspiration, ivresse, jeunesse, joie, lyrisme, mouvement, muse, passion, pep, phébus, ravissement, souffle, soulèvement, succès, transe, transport, triomphe, véhémence, zèle

    JPEG - 450.8 ko
  • Alain Rioux, 6 février 01h26

    Il est curieux que, dès qu’on applique une grille de lecture historico-critique aux medias, on est taxé de complotisme, au procès de Nuremberg, de négationnisme, au coran, d’islamophobie, alors qu’on est réputé scientifique, si on s’acharne contre la Bible...

  • Yves Legault, 5 février 10h42

    Première règle d’une enquête :
    Quand on ne sait pas par ou commencer, on cherche qui peut le plus profiter de la situation... On suit la trace du motif, généralement l’argent.
    Par son inaction, Justin Trudeau a démontré publiquement l’intérêt au moins politique de laisser le Québec se démerder avec un acte qui tombe pourtant dans le cadre des compétences directe du fédéral.

    Mais voila ! Le non respect de la constitution n’entraîne pas de conséquences pour le contrevenant... Surtout quand c’est un politicien !

    Le supposé rapatriement de 1982 est un acte de terrorisme posé par le fédéral lui-même ! Des 10 traîtres à la Couronne qui se sont affichés comme tels en ce 17 avril, aucun n’a jamais été inquiété par une poursuite légale ou une peine de prison ! Ils ont pourtant clairement agis à l,encontre de la volonté de la Couronne, citée dans le "Statute of Westminster, December 11, 1931".

    Le fédéral investi dans la santé, l’éducation, les municipalités, les ressources naturelles et il collecte en plus un impôt direct dans toutes les provinces ! Ce sont tous des pouvoirs exclusifs des provinces ! Pourquoi donc aucune d’elles ne le crie haut et fort ?

    Jamais, la constitution du Canada, une loi du Parlement Impérial, n’a été respectée... Jamais ! Dès mars 1867, quand Macdonald a pris connaissance du texte final, il se serait écrié qu’il se foutait de ce torchon... "Le Canada va être géré par un gouvernement central tout puissant, comme les États-Unis" !

    Ça fait donc maintenant 150 ans que nous vivons dans une parodie de pays !

    Il y a même encore des gens qui croient que le Canada est une confédération !
    Demandez à Paul Martin Jr, pour voir ce qu’il en pense depuis 20 ans... Après m’avoir honteusement traité de menteur devant plus de 200 invités, je lui ai prouvé, ainsi qu’à tous les gens présents, que nous vivions dans une fédération de cons ! Le ministre des finances a alors été escorté hors de la salle... Pendant que j’étais salué par les applaudissements de tous. Un certain Jean Lapierre se tenait la tête à deux mains alors que André Hens était tout sourire. Jamais, par la suite, Jr n’a voulu se retrouver en ma présence.

    On ne sait même pas encore, plus de 53 ans après, ce qui s’est passé lors de l’assassina de JFK ! Qui peut croire un instant que nous saurons la vérité sur le déroulement exact des événements qui se sont produis à Québec ?

    Les FakesNews, ce n’est pas un concept récent !
    Combien d’argent est investi chaque année par nos gouvernements afin de nous maintenir dans l’ignorance ?

  • Pierre Bourassa, 4 février 15h29

    Daniel lizotte :’’Immédiatement après le drame, un témoin qui était dans la mosquée raconta à Radio Canada qu’il avait vue deux personnes cagoulés, avec un accent québécois tirer sur les gens en criant allah akbar’’

    Cela ressemble à la version officielle du Bataclan où l’on nous disait que 3 tireurs avaient exécutés 130 spectateurs et blessé 413 autres.
    Pourtant,13 témoins affirment en avoir vu 4.
    Bataclan : la vidéo censurée
    https://www.youtube.com/watch?v=HQSBItQjWMM

  • Alain Rioux, 4 février 13h41

    QUÉBEC, 4 février 2017,

    Résumé des variations des versions de l’attentat de Québec, 29 janvier 2017…

    En premier lieu, pendant plus de douze heures après l’attentat, on a prétendu qu’il y avait deux assaillants, dont un marocain. Ensuite, on a fait volte-face et on s’est rabattu sur le seul québécois "de souche". Pourtant, l’entrée de la mosquée était munie de caméras. Pourquoi a-t-on pris tant de temps pour "rectifier" le rapport officiel ?...

    Ensuite, les versions des témoins oculaires, qui ont échappé au massacre, sont incohérentes et contradictoires : deux tueurs, un tueur, cagoulé (s), puis tête nue etc…. De plus, quel lien peut exister entre les victimes et le (ou les) tueur(s) ? Car, Alexandre Bissonnette ne semble pas, à première vue, avoir agi sous l’empire d’une quelconque motivation, politique ou idéologique, puisque, paraît-il, il s’est rendu à la police de son plein gré, prêt à collaborer, alors que, depuis sa reddition, on n’a pas, depuis trois jours, notifié le mobile de son acte...

    Déjà, nous savons qu’une des victimes était professeur en chimie à l’université et le marocain, Mohammed Belkhadir, élargi, était étudiant en génie, dans la même université...

    En outre, il est curieux que le cabinet de Justin Trudeau, premier ministre du Canada, ait fait pression sur le réseau américain "Fox news", afin qu’il amende sa version des faits, en occultant le marocain, seulement quatre heures après son arrestation et neuf heures avant son élargissement : commande politique ?...

    De plus, lorsqu’on sait que, lors du premier massacre perpétré au Canada, par un musulman, Gamil Gharbi, le 6 décembre 1989, à l’École polytechnique de Montréal, assassinant 14 jeunes femmes, on a complétement tu son identité musulmane pour se rabattre sur son nom québécois, Marc Lépine, puisque ce type était fils d’une religieuse défroquée, une dénommée "Lépine", et d’un musulman, afin de transformer cet acte en forfait misogyne, de crime islamique qu’il était, on reste dubitatif devant les récentes hésitations policières...

    Espérons que les conclusions de la balistique seront plus éloquentes…

  • Robert J. Lachance, 4 février 06h52

    À qui profite l’événement horrible rare du 29 janvier dernier ?

    Sans avoir de chiffres, j’affirmerais aux propriétaires de médias, à leur personnel, leurs commanditaires et leurs consommateurs. Donc, aussi à Vigile Québec où j’ai des chiffres. Y’a qu’à demander.

    Ceux que présente la photo jointe indique qu’un nombre inhabituel d’internautes ont trouvé l’énergie d’un clic j’aime à la page Facebook de leur premier ministre en cette semaine d’évènement horrible rare. Le 705 mentions j’aime d’hier à Philippe Couillard est un record pour un chef de parti depuis que je note, 1 novembre dernier. Le graphique en bas à droite en expose la grandeur par rapport aux autres jours de la semaine et aux autres chefs. Ça m’impressionne.

    Pour comparaison, au lendemain de sa victoire le 8 octobre dernier, Jean-François Lisée en avait obtenu 615. Au graphique de gauche, c’est à dire celui des internautes qui appuient d’un commentaire, d’un partage, d’une appréciation, plus qu’un simple rapprochement, que je désigne du terme englobant enthousiasme plutôt qu’engagement, le chef de la première opposition officielle domine très largement le premier ministre.

    JPEG - 421.6 ko
  • Daniel lizotte, 4 février 02h36

    Immédiatement après le drame, un témoin qui était dans la mosquée raconta à Radio Canada qu’il avait vue deux personnes cagoulés, avec un accent québécois tirer sur les gens en criant allah akbar

    http://ici.radio-canada.ca/audio-video/media-7670357/un-temoin-raconte-ce-quil-a-vu-de-la-fusillade-dans-une-mosquee-de-quebec

  • yves corbeil, 2 février 19h28

    Pourquoi il l’aime tant Régis à Québec,

    Tous les vêtements religieux ciblés

    Le maire s’en prend par ailleurs à tous les vêtements religieux féminins, de la burqa au tchador, en passant par le burkini. Pour lui, leur port dans n’importe quelle ville du monde, à la piscine ou au centre commercial, est « ridicule ». Il a raconté que lors d’un voyage à Copenhague, par une journée très chaude, il avait croisé avec sa femme un couple. La dame portait un vêtement qui la couvrait des pieds à la tête et l’homme était en bermudas, en t-shirt et en sandales. « Ma femme m’a retenu pour ne pas que j’aille lui arracher la tête en lui disant : « Heille, ducon ! As-tu vu comment t’es habillé et as-tu vu comment ta femme est habillée ? » »

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201402/11/01-4737799-regis-labeaume-revolte-par-le-port-du-burkini.php

    Aucune idée si des excuses on suivi, aujourd’hui on arrête les gens pour des propos mesquins ou tordu.

  • Pierre Bourassa, 2 février 19h03

    J.-F. Premont,- Quand va cesser tout cette récupération misérable des médias pour démoniser les Québécois ?

    La solution à votre problème ? Décodex,ou comment vérifier la fiabilité d’un site en 3 clics.
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/video/2017/02/02/comment-verifier-la-fiabilite-d-un-site-en-3-clics_5073256_4355770.html

    Pu de cassage de tête ni d’utilisation de votre jugement personnel,Décodex est ce qu’il vous faut.À bas les ’’Fake News’’.

    NB : j’ai hâte de connaître l’identité de ceux qui sont derrière cette nouvelle technologie.

    JPEG - 174.7 ko
  • J.-F. Premont, 2 février 16h41

    - Quand va cesser tout cette récupération misérable des médias pour démoniser les Québécois ?

    Pourquoi ces medias (CBC, PC, AFP ...) REFUSENT de parler des milliers de morts faits par l’OTAN en Libye ???? PAS UN MOT sur les conséquences des 300 bombes guidés par laser larguées sur la Libye par Bagot ? PAS UN MOT.

    ’’What had been an underground trickle of human trafficking under Gadhafi’s rule has become a flood of humanity being disgorged from Libyan ports, intent on seeking a better life in Western Europe.

    There are horrific tales of the abuse suffered by those desperate migrants at the hands of Libyan militias.

    [] It was only through NATO’s intervention that Gadhafi was toppled, and only through NATO’s failure to ensure the rebel forces were disarmed that Libya was plunged into complete chaos.

    Canada assumed command of the first intervention, and we should therefore be the first to admit that we screwed up — massively — and to volunteer to take a leading role in the necessary operation to fix what NATO broke.

    http://espritdecorps.ca/nato-has-failed-in-libea/?rq=libya

    _

  • Robert J. Lachance, 2 février 14h10

    Pour tenter de répondre à la question en sous-titre : À qui profite le crime ? Je préciserais politiquement.

    Mise à jour d’une image précédente ci-bas.

    Le 29 janvier à 7:30 environ, lendemain de l’événement imprévu par nos polices, Philippe Couillard cumulait 35028 j’aime à sa page Facebook ; Jean-François Lisée 39472, Françoise David 55700 et François Legault 24846.

    Ce jour-là, à ces nombres, Philippe s’en est vu ajouté 155 sur la veille, Jean-François 72, Françoise 21 et François 11.

    Le lendemain, Philippe s’en est vu ajouté 283, Jean-François 50, Françoise 19 et François 34. Voyez pour la suite les deux colonnes suivantes.

    Voyez à la figure en bas à droite pour visualiser l’ordre de grandeur des différences. Un j’aime à une page Facebook m’apparaît une salutation, un geste de rapprochement. À ce jeu à droite, Philippe Couillard a gagné, des internautes s’en sont rapprochés en beaucoup plus grand nombre.

    En bas à gauche, c’est différent ; à enthousiasme, que je préfère à engagement comme terme pour signifier un renforcement de la page par un partage, un commentaire, un simple j’aime, Jean-François l’emporte sur Philippe.

    François et Françoise ne sont pas à soupçonner.

    JPEG - 387.1 ko
  • Mario Goyette, 2 février 11h29

    Commentaire désactivé après un certain temps.

    Contenu désactivé

    Signaler
    Mario Goyette

    Justement, pourquoi des musulmans qui vivent au Québec depuis des dizaine d’années ont des funérailles dans leur pays d’origine ?
    La réponse pourrait décevoir mais le rituel des funérailles musulmanes pourrait indisposer.

    EX :
    Le prophète ne recommande pas aux femmes d’être présentes au cimetière le jour de l’enterrement pour des raisons protectrices du fait qu’elles soient plus émotives.

    La crémation, la thanatopraxie et le don d’organes ne sont pas autorisés dans les rites funéraires musulmans.

    Cependant, selon la tradition, les femmes restent en retrait de quelques mètres le temps de la mise en terre puis viennent se recueillir une fois le cercueil recouvert.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014478/funerailles-montreal-trois-victimes-tuerie-attentat-mosquee-quebec-coderre

  • Mario Goyette, 2 février 08h21

    Des funérailles à Montréal pour trois des victimes de la tuerie de Québec

    Contenu désactivé

    Signaler
    Mario Goyette

    Radio-Canada ne s’élève pas bien plus que les radio-Poubelle de Québec qu’on accuse d’islamophobie car à l’inverse, faire l’étalage des rituels des funérailles des musulmans, c’est la goutte qui fait déborder la vase.

  • Pierre Bourassa, 1er février 23h52

    Malgré ce drame terrible,pourquoi ai-je l’impression que depuis le début il y a récupération politique de l’évènement ?
    Funérailles musulmanes à l’aréna Maurice-Richard de Montréal
    http://www.tvanouvelles.ca/2017/02/01/funerailles-musulmanes-a-larena-maurice-richard-de-montreal

  • marc tremblay, 1er février 23h08

    Je suis attristé de voir ces familles, victimes d’illuminés, se voir décimées de cette manière. Mes condoléances pour les proches et aussi pour les survivants qui seront soignés et pris en charge.
    De là, j’aimerais avoir une discussion honnête, ouverte et franche sur certains propos qui me font réagir venant de la communauté musulmane. J’ai travaillé avec certains d’entre eux et ce sont des gens sympathiques et très bien articulé.
    Bref, comment se fait-il qu’un ou une musulmane de naissance n’ait pas le droit de sortir de l’islam pour se convertir sois au judaïsme ou au christianisme sans être harcelé, menacé et même agressé dans certains cas ? Dans les pays musulmans, ces personnes seront assassinées de sang froid. Mais ici, puisque la population ne serait jamais derrière une telle façon de faire, les personnes voulant se christianiser disons, seront pris à parti.
    POURQUOI ?

  • yves corbeil, 1er février 15h14

    Le tissu sociale du Québec est altéré et pour une grande proportion de québécois, spécialement ceux qui ne vivent pas dans les grands centres ou près, ou se côtoie une multitude de nationalités, c’est pas évident.

    Les dirigeants de notre province sont directement responsable de cet état des choses car qui d’autres, sinon eux a le pouvoir de mettre en marche l’intégration nécessaire pour la réussite de celle-ci.

    Le tissu sociale auquel on a été habitué dans notre enfance est en constante mouvance avec l’arrivé de toutes sortes de gens qui viennent de pays aux us et coutumes totalement différents des nôtres et ce n’est pas en disant aux gens soyez ouverts et accueillants, montrez leurs que nous au Québec on est du bon monde qui aime tous le monde sans distinction de race et couleur que tu mets en marche un bonne intégration. Ce n’est surement pas la bonne façon d’arrimer les nouveaux venus à notre tissu sociale et ça convainc pas beaucoup de souche que ça va bien aller tout ça.

    Ce qu’on peut voir et constater depuis que ces changements ont pris de l’ampleur, c’est une ghettoïsation ou pour rester dans le tissu, des centres de tables, des petites broderies installer à différents endroits sur le territoire, comme des livres de sujets différents qu’on placeraient n’importe comment dans la grande bibliothèque national du Québec ou il y a seulement 5 étages quand on compare au territoire du Québec.

    Où pour être encore plus précis des aimants à qui ont a pas expliquer qu’il y a un sens pour quelle s’arriment ensemble.

    Le responsable, le gouvernement et lui seul à le pouvoir de partir ça du bon pied, après ça la population fera ce quelle doit faire pour se métissé dans les meilleurs intérêts pour le bien commun de tous.

    Ça prend de la bonne volonté des deux côtés par contre, je ne pourrais m’intégrer de façon convenable... en Syrie pour exemple tout en continuant à me comporter comme le moron québécois que je suis des fois et bien c’est la même chose pour ceux qui viennent ici, tu ne peux pas vivre comme un Africain quand tu déménage au Québec...tu va mourir geler et je ne parle pas de fentanyl là.

    Comprenez-vous que si on avait un nouveau pays tous ensemble, on pourraient tous ensemble se tricoter une nouvelle couvarte sociale tisser serrer et colorer à souhait pour que tous ensemble on se sentent chez nous.

    Me semble que ça ferait plus sérieux que les slogans chez nous c’est chez vous pis qu’après qu’on t’as reçu on te laisse à toi même avec les gens qui te regarde avec curiosité et crainte, parce que ni un ni l’autre vous vous comprenez et que c’est pas donné à tous le monde la facilité de faire les premiers pas ou casser la glace quand tu viens d’un pays où ça existe pas de la glace.

    Sérieusement, ça va le prendre ce débat et drette là car un massacre c’est un de trop et qu’on ne peut plus revenir en arrière.

    On peut et on doit contrôlé la suite si on ne veut pas crever comme les espèces mésadaptés qui ont disparu de la planète.

  • Jean Brilland, 1er février 14h35

    Monsieur Lachance, j’ai pensé à vous quand j’ai lu cet article : http://lesakerfrancophone.fr/comment-predire-le-comportement-des-globalistes puis celui:ci : http://lesakerfrancophone.fr/comment-les-globalistes-predisent-votre-comportement

    Les globalistes ont besoin d’une crise à grande échelle pour changer radicalement les perceptions du public sur la société et la gouvernance. C’est-à-dire qu’ils doivent créer une crise si terrifiante, que les gens seront prêts à accepter un système économique globalement centralisé et une gouvernance mondiale comme solution.


    Brandon Smith

    Très bon article pour tous ceux qui veulent mieux comprendre les tenants et aboutissants des "globalistes"...

    Et pour ceux qui sont découragés de la situation locale et internationale, je vous invite à vous taper l’autobiographie (ci-jointe) de Mandela. Son exemple nourrit le courage qui nous habite.

    Il ne fut pas distrait par la haine.

    Il reconnu que le courage n’est pas l’absence de peur mais bien la capacité de la vaincre.

  • Robert J. Lachance, 1er février 12h27

    Des internautes ont été rapides à réagir.

    JPEG - 445 ko
  • P.BouchFournier, 1er février 05h07

    Cet attentat à Québec est un crime sanglant et total.

    Cet individu qui a commis l’acte comme certains terroristes islamistes en Occident connaît des problèmes personnels graves. Ce qui n’est pas une excuse, lorsqu’en plus en tuant en série, on fait un geste suicidaire en se faisant tuer par la police ou par 23 ans d’emprisonnement minimum.

    Pour le reste, la politique de récupération libérale après le recueillement premier ne doit pas neutraliser la liberté d’expression, liberté de parole qu’on pense commencer à compromettre sur internet suite à l’élection de Trump.

    L’attentat de Québec suit le cours absurde et globalement absurde de ce que le monde et le Québec connaissent depuis 10 ans en accéléré : le résultat d’une conception où les nations deviennent des lieux pour grands hôtels qui reçoivent les décideurs du monde et leur plan libre échangiste qui ont achetés l’écrasante majorité des partis et des politiciens occidentaux.

  • Pierre Marchand, 31 janvier 22h22

    Donald Trump révoque la ministre par intérim de la Justice opposée au décret anti-immigration

    La très étrange fusillade de la mosquée de Québec semble bien relever elle aussi, par un biais ou un autre, de cette tentative mondialiste de déstabilisation des souverainismes

    par Émilie Defresne — 31 janvier 2017

    Donald Trump a limogé sans états d’âme, lundi, la ministre Sally Yates, qui refusait l’application du décret présidentiel limitant l’immigration aux États-Unis. Celle-ci exerçait le ministère par intérim dans l’attente de la confirmation de la nomination de Jeff Sessions.

    « La ministre intérimaire, Sally Yates, a trahi le département de la Justice en refusant d’appliquer un décret destiné à protéger les citoyens des États-Unis », lisait-on lundi dans un communiqué de la Maison blanche. « Le président Trump a relevé Mme Yates de ses fonctions et a nommé Dana Boente ministre intérimaire dans l’attente de la confirmation par le Sénat de la nomination du sénateur Jeff Sessions ».

    Sally Yates est « faible sur les frontières et très faible sur l’immigration illégale ».

    Sally Yates était numéro deux du ministère de la Justice dans l’administration Obama, elle a mis en doute dans une note interne la légalité du décret anti-immigration et ordonné aux procureurs de ne pas le défendre.

    « Pendant toute la période durant laquelle je suis ministre par intérim de la Justice, le ministère de la Justice ne présentera pas d’arguments pour défendre le décret présidentiel, sauf si je finis par être convaincue qu’il est approprié de le faire », avait déclaré la démocrate Sally Yates.

    Ce texte du Président Trump interdit temporairement l’entrée aux USA de ressortissants de 7 pays de zone musulmane en conflit et de tous les réfugiés en raison des risques d’attentats islamiques qui ont endeuillé la plupart des pays occidentaux en dépit des efforts du Système pour en masquer l’ampleur.

    Plusieurs diplomates américains en dissidence ont protesté contre le décret. Mais sans se laisser intimider la Sean Spicer, porte-parole de Donald Trump a averti : « Soit ils acceptent le programme, soit ils s’en vont ».

    Vers un « Printemps démocrate » ?

    Donald Trump étonnamment déterminé ne se laisse pas manipuler par le printemps démocrate à la Soros qui tente de se développer aux USA et dans le reste du monde où le Système médiatico-politique désinforme à tout va pour soulever des émeutes et interdire que d’autres schémas du style Brexit ou élection à la Trump ne gagnent d’autres pays, notamment la France.

    Ainsi hier à Londres, sur fond de printemps anti-brexit, pétition et manifestation tentaient d’interdire à Térésa May de recevoir le Président américain dont la date de la visite officielle n’est pas encore fixée. Néanmoins le Premier ministre britannique a affirmé hier maintenir l’invitation.

    Des démonstrations d’hostilité qui sont très largement surestimées par les caisses de résonance médiatiques et qui ne trouvent de consensus qu’au niveau des autorités occidentales mises en place par le système mondialiste de destruction des peuples de civilisation chrétienne.

    La très étrange fusillade de la mosquée de Québec semble bien relever elle aussi, par un biais ou un autre, de cette tentative mondialiste de déstabilisation des souverainismes, tant elle tombe à pic pour conforter les autorités de ce pays qui appellent les personnes de pays à risques, stoppées aux frontières US, à rejoindre le Canada.

    Présentée comme un attentat d’extrême droite suscité par des slogans de Marine Le Pen et de Donald Trump, dixit France Info ce matin, cet attentat serait une démonstration que les attentats ne relèvent pas tous de l’islamisme.

    En stigmatisant à point nommé les peuples occidentaux soucieux de défendre leur identité, il aurait été manipuler par quelque service secret, que cela aurait été mené à merveille. D’autant plus que sur les deux auteurs de cette fusillade le nom d’un seul, nommé Alexandre Bissonnette, est jetée en pâture à l’opinion publique. Qu’en est-il du second ?

    Étrangement encore, l’Iran jusque-là tellement décrié par le Système se découvre des alliés parmi les mondialistes dont les médias ne cessent de citer les déclarations outragées du président iranien, le décret anti-immigration frappant l’Iran.

    Barack Obama qui avait favorisé l’immigration des « réfugiés » musulmans au détriment des chrétiens s’est déclaré encouragé par « le niveau de mobilisation » de ce printemps démocrate.

    Son porte-parole, Kevin Lewis a dit de l’ancien président qu’il « est en désaccord fondamental avec la notion de discriminer des individus en raison de leur croyance ou de leur religion ».

    Angela Merkel y est allée elle aussi de son couplet pour la défense des Droits de l’Homme, de même que François Hollande, le président le plus honni de toute l’Histoire de France.

    Ne manque plus qu’Hillary Clinton pour compléter cette tentative de coup d’État en grand qui rappelle celui, plus petit, qui avait frappé l’Ukraine en 2014 et ouvert la guerre civile dont le pays est en train de se déchirer.

    Le procès fait par les mondialistes au Président américain est l’accusation de racisme qui relève des nouvelles tablettes de la Loi que sont les droits de l’homme.

    Un procès qui ne repose sur rien : « Il ne s’agit pas d’une interdiction visant les musulmans, comme les médias le rapportent faussement », a précisé Donald Trump dimanche. « Cela n’a rien à voir avec la religion, il s’agit de terrorisme et de la sécurité de notre pays ».

    Le président américain rappelle qu’il y a des dizaines de pays musulmans dans le monde mais que son décret ne concerne que sept pays. Donald Trump peu impressionné par le raffut des mondialistes estime que « Tout se passe bien avec très peu de problèmes ».

    Après Vladimir Poutine, Donald Trump champion des peuples ?

    Le renouvellement des cadres de l’administration Obama se poursuit, Donald Trump a également remplacé le chef intérimaire du service de l’immigration et des douanes (ICE), Daniel Ragsdale, lundi. C’est Thomas Homan qui a été nommé à sa place à la direction de l’ICE. Il « œuvrera à l’application de nos lois sur l’immigration sur le territoire des États-Unis, en conformité avec notre intérêt national ».

    Sans se laisser manipuler, sans peur et sans reproche, passant au-dessus de l’Establishment cosmopolite qui tient les gros médias occidentaux, le président américain continue d’informer en direct ses concitoyens par tweets.

    Ce que se garde bien de dire le Système médiatique, c’est l’engouement inégalé que l’attitude puissante de ce président américain hors du commun suscite aux USA mais également partout dans le monde. Il a soulevé des espoirs anti-Système parmi les nations de civilisation chrétienne, que jusque-là seul Vladimir Poutine, le président de la fédération de Russie, portaient.

    http://www.medias-presse.info/donald-trump-limoge-la-ministre-par-interim-de-la-justice-opposee-au-decret-anti-immigration-analyse-de-la-situation/68534/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

  • yves corbeil, 31 janvier 21h13

    Maintenant on ne parle plus d’un AK47 mais d’un pistolet 9mm. À quel sorte de médias avons-nous vraiment affaire, imaginez vous seulement tout ce que peut faire cette mauvaise information qui circule à la vitesse de l’internet sur tous les réseaux.

    Nous avons vraiment un méchant gros examen de conscience à faire sur nos façons de faire l’info spectacle depuis que les réseaux en continue ont été crée.

    Avec le courant que toute cette affaire prend, serons-nous accusé de raciste et tous les autres noms que l’on entends un peu partout sur les réseaux quand recommencera à parler de séparation au Québec, parce que moi je veux avoir mon pays pour m’assurer que les valeurs québécoises seront prôné et respecté.

    Je me pose de sérieuse question sur le jugement de plusieurs qui lancent des accusations à tout vent en se servant de l’actualité qui nous est rapporté de façon très discutable.

    Continuons à nous comporter comme les gens civilisés que nous sommes tous au Québec et cessons de faire des amalgames avec tout ce qui peut ce dire sur plusieurs sujets qui sont mal géré par nos dirigeants frileux qui ne veulent pas déplaire à leur électorat.

    Il vient un temps ou ils doivent gouverné pour le bien commun de tous, ça ne plaira pas nécessairement à tous le monde, mais c’est exactement pour ça qu’ils se présentent pour nous représenter TOUS et sont payé.

    Je réitère mes sincères sympathies aux familles et aux proches éprouvés dont celle du jeune homme qui est impliqué dans cette atrocité.

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 31 janvier 19h56

    Des contre-informations à suivre :

    Ottawa dénonce une fausse nouvelle véhiculée par Fox News
    http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/attentat-a-quebec/201701/31/01-5064944-ottawa-denonce-une-fausse-nouvelle-vehiculee-par-fox-news.php

    ***

    JLPM

  • Jean Soucy, 31 janvier 19h55

    Évident que tout est ORGANISÉ pour créer un POLICE-MILITARY state comme aux États-Unis.

    RÉVEILLEZ-VOUS !!!

    Une société de surveillance, de délation, de gens qui passent maintenant le plus clair de leur temps à s’observer, à se denoncer comme des singes idiots, comme le font les crétins de medias et leur monstrueuse invasion dans notre vie privée pour nous dire quoi penser.

    .. NON au futur Police_Military State mafieux qu continuera à passer son stock (ARMES) pour aller défoncer l’Iran et acheter une autre année de vie à la narcopétropiasse.

    RÉVEILLEZ-VOUS !

    NON au Police-Military State et à son business de $multimilliards !

    NON aux profiteers et aux manipulateurs de medias qui veulent juste attiser la haine et faire de l’argent avec le voyeurism et le sensationalisme, non à ces pas de vie insignifiants voleurs de taxes avec leur télé d’état communiste qui veut tout standardiser y compris vos cervelles.

  • Pierre Bourassa, 31 janvier 19h07

    À confirmer cependant :

    Dan Dick,du site Press For Truth,dit avoir été contacté par des vétérans lui disant avoir été mis au courant qu’un individu faisait du recrutement au Canada pour l’État Islamique.
    Quebec Terror Attack - What They’re Not Telling You !
    https://www.youtube.com/watch?v=6Ip_InWKgWk

  • Pierre Marchand, 31 janvier 15h31

    Dormez en paix : de deux tireurs criant Allah Akbar, on passe à un tueur admirateur de Donald Trump et Marine Le Pen

    La fusillade dans une mosquée du Québec reste une étrange histoire dont les médias français et belges auront donné la version officielle… avant les médias canadiens.

    Dès que la fusillade est annoncée en France, politiciens, journalistes et autres « experts » convoqués sur les plateaux de télévision pointent du doigt « l’extrême droite » qui viendrait de commettre un attentat « islamophobe ». Pourtant, au même moment, comme nous l’indiquions hier, les médias canadiens livraient des témoignages évoquant deux tireurs ayant fait feu au cri de Allah Akbar. Les médias canadiens annonçaient ensuite l’arrestation de deux individus dont l’un d’origine marocaine.

    On pourrait penser que vu que la fusillade s’est déroulée au Canada, les médias canadiens seraient mieux informés que les médias français. Logique, non ?

    Sauf que vous êtes maintenant priés de croire que les médias canadiens sont aux mains d’incapables, que leurs témoins sont des menteurs, et que les médias français sont d’une incroyable perspicacité qui force l’admiration.

    Car désormais, il n’y a plus qu’une version officielle. Les cris « Allah Akbar » ? Disparus du dossier. Les témoins de ces cris ? Disparus également. Et de deux tireurs, on passe à un seul qui offre tous les avantages : il est blanc, s’appelle Alexandre Bissonnette, et affichait sur les réseaux sociaux ses sympathies pour Donald Trump et Marine Le Pen. CQFD.

    Le collectif Bienvenue aux réfugiés – Ville de Québec peut écrire sur Facebook : « C’est avec douleur et colère que nous apprenons l’identité du terroriste Alexandre Bissonnette, malheureusement connu de plusieurs militants à Québec pour ses prises de positions identitaires, pro-Le Pen et anti-féministes à l’université Laval et sur les réseaux sociaux ».

    Et tant pis si les voisins et amis d’Alexandre Bissonnette décrivent pourtant un gars tranquille, pas du tout violent, qui aimait parler de politique, mais n’a jamais eu de propos déplacés ni n’a jamais manifesté d’admiration pour des politiciens extrémistes.

    Quant à l’autre prévenu, d’origine marocaine, interpellé aux abords de la mosquée, il a été relâché.

    « Rien ne laisse croire qu’il y aurait d’autres suspects », clame Christine Coulombe, porte-parole de la Sûreté du Québec.

    Dormez en paix, braves gens, ce n’était qu’un attentat de « l’extrême droite » qui tombe fort opportunément.

    De quoi rappeler d’autres attentats bizarres, officiellement islamistes, ceux-là.

    Seuls les mauvais esprits y verront les mêmes artifices, conduisant à la même logique incendiaire.

    http://www.medias-presse.info/dormez-en-paix-de-deux-tireurs-criant-allah-akbar-on-passe-a-un-tueur-admirateur-de-donald-trump-et-marine-le-pen/68577/

  • yves corbeil, 31 janvier 13h50

    Je vais vous lire deux passages de Alexis de Tocqueville fin du 19e sur la démocratie en Amérique.

    Il y a des nations où l’habitant se considère comme une espèce de colon indifférent à la destinée du lieu qu’il habite. Les plus grands changements surviennent dans son pays sans son concours ; il ne sait même pas précisément ce qui s’est passé ; il s’en doute ; il a entendu raconter l’événement par hasard. Bien plus, la fortune de son village, la police de sa rue, le sort de son église et de son presbytère ne le touche point ; il pense que toutes ces choses ne le regardent en aucune façon, et qu’elles appartiennent à un étranger puissant qu’on appelle le gouvernement. Pour lui, il jouit de ces biens comme un usufruitier, sans esprit de propriété et sans idées d’amélioration quelconque. Ce désintéressement de soi-même va si loin que si sa propre personne ou celle des ses enfants est enfin compromise, au lieu de s’occuper d’éloigner le danger, il croise les bras pour attendre que la nation toute entière vienne à son aide. Cet homme, du reste, bien qu’il est fait un sacrifice si complet de son libre arbitre, n’aime pas plus qu’un autre l’obéissance. Il se soumet, il est vrai, au bon plaisir d’un commis ; mais il se plait à braver la loi comme un ennemi vaincu, dès que la force se retire. Aussi le voit-on sans cesse osciller entre la servitude et la licence.

    Quand les nations sont arrivées à ce point, il faut qu’elles modifient leurs lois et leurs moeurs, ou qu’elles périssent, car la source des vertus publiques y est comme tarie : on y trouve encore des sujets, mais on y voit plus de citoyens.

    Québécois, qu’est-ce qu’on fait pour la suite de notre nation ? On crève ou on se bat pour notre Liberté.

    Écrit fin du 19e, ne pas oublié.

    Les populations turques n’ont jamais pris aucune part à la direction des affaires de la société ; elles ont cependant accompli d’immenses entreprises, tant qu’elles ont vu le triomphe de la religion de Mahomet dans les conquêtes des sultans. Aujourd’hui la religion s’en va ; le despotisme seul leur reste : elle tombent.

    Montesquieu, en donnant au despotisme une force qui lui fût propre, lui a fait, je pense, un honneur qu’il ne méritait pas. Le despotisme, à lui seul, ne peut rien maintenir de durable. Quand on y regarde de près, on aperçoit que ce qui a fait longtemps prospérer les gouvernements absolus, c’est la religion et non la crainte.

    On ne rencontrera jamais, quoi qu’on fasse, de véritable puissance parmi les hommes, que dans le concours libre des volontés. Or, il n’y a au monde que le patriotisme, ou la religion, qui puisse faire marcher pendant longtemps vers un même but l’universalité des citoyens.

    Il ne dépend pas des lois pour ranimer les croyances qui s’éteignent : mais il dépend des lois d’intéresser les hommes au destinées de leur pays. Il dépend des lois de réveiller et de diriger cet instinct vague de la patrie qui n’abandonne jamais le coeur de l’homme, et, en le liant aux pensées, aux passions, aux habitudes de chaque jour, d’en faire un sentiment réfléchi et durable. Et qu’on ne dise point qu’il est trop tard pour le tenter ; le nations ne vieillissent point de la même manière que les hommes. Chaque génération qui naît dans leur sein est comme un peuple nouveau qui vient s’offrir à la main du législateur.

    Dans notre société laïque, ils nous restent le patriotisme pour continuer d’exister en attendant le jour ou nous aurons notre propre pays.

    Tout cela il faudra bien un jour, l’enseigner, le transmettre aux nouveaux arrivés et arrivants à venir chez nous dans le future. Nous avons une tâche herculéenne devant nous ; mais nous n’avons jamais baissé les bras devant nos défis parce qu’on est des Québécois qui disparaîtront pas de chez eux.

  • paul bellehumeur, 31 janvier 12h59

    D’après une étude du Council on Foreign Relations, Barack Obama uniquement en 2016, a fait larguer 26,171 bombes, soit une moyenne de 72 par jour, principalement dans des pays musulmans parmi les plus pauvres comme l’Afghanistan, la Libye, le Yémen, la Somalie, la Syrie, l’Irak, le Pakistan. Je vous laisse deviner combien de femmes et d’enfants ont ainsi été tués par ce prix Nobel de la paix. Alors Alex Bisonnette fait figure de minable amateur face à Bush, Obama, Trump et leur gigantesque appareil de destruction massive. Poutine est encore plus violent même avec des moyens plus faibles. Il y a deux poids deux mesures dans les médias qui sont encore et toujours les courroies de transmissions propagandistes du pouvoir en passant interminablement au microscope électronique des évènements comme celui de la grande mosquée de Québec sans jamais informer l’opinion publique des "vraies affaires" bien plus graves. Avec nous, la sixième extinction massive de la vie sur terre et nous l’aurons mérité par nos viles actions et le silence des justes.

  • yves corbeil, 31 janvier 12h27

    Est-ce que ceux qui détiennent vraiment les moyens de mettre fin à ce génocide planétaire se remettent en question sur leurs façons de faire leurs commerces et leur business.

    Est-ce qu’ils réalisent qu’ils sont en train de faire dérailler le train de l’humanité. Est-ce qu’il y a trop d’humains à votre goût sur la terre pour que vous ne fassiez rien pour arrêtez tout cela. Si tous les moyens dépenser pour la pseudo sécurité étaient utilisé pour le bien-être de tous et chacun vous ne croyez pas que ce serait un bon début pour le bien vivre ensemble et que de ce fait il y aurait peut-être moins de radicalisation sur l’ensemble du globe.

    Ou, est-ce que le vivre ensemble dans l’harmonie n’est qu’une utopie, un idéal qui ne sera jamais atteint vu la très grande divergence des croyances et des us et coutumes de chaque nations qui composent notre planète, ça je ne le crois pas.

    Les beaux discours et les leçons moralisatrices qu’on nous sert ad nauseam, est-ce que vous les avez entre vous ou vous êtes seulement des spectateurs attentifs qui ne s’inquiètent que pour ses acquis et conquêtes future.

    J’ai comme pas l’impression que l’on vit sur la même planète des fois et que le sort de l’humanité n’a pas le même effet sur vous que sur moi.

    Tous le monde pourraient avoir un char électrique, à hydrogène ou je ne sais quoi d’autres au prochain changement de véhicule mais ça n’arrivera pas car vous ne le voulez pas comme tout le reste qui va en contradiction avec les messages que vous faîtes véhiculé par vos marionnettes au pouvoir.

    Humains, serons-nous les coudes au lieu de nous entre-déchirer, le seul moyen de venir à bout de ceux qui prétendent nous vouloir du bien et que leurs actions quotidiennes nous prouvent le contraire sans cesse partout.

    Si j’étais une personne des Premières Nations ce matin, je me poserais de sérieuses questions sur mon poids dans ce beau pays que j’habitais bien avant que ces blancs arrivent et bouleversent tout mon environnement. En voyant toute l’empathie déployer par plusieurs sur le sort de ces pauvres victimes d’une haine véhiculé mondialement par des actions et inactions POUR DES RESSOURCES, je pense que ça me rappellerais un passé pas si lointains quand ils ont conquis mon pays pour les mêmes raisons, des ressources et du terrain. Aujourd’hui, on m’a pratiquement oublié après m’avoir donné un chèque contre la terre que j’habitais en harmonie avec elle.

    Est-ce qu’il y en a encore assez qui se remettent en question pour qu’on puisse faire bouger les choses, juste ici au Québec pour commencer. Peut-être qu’après d’autres suivront.

  • Ernest Dufresne, 31 janvier 11h47

    Enfin, un article qui tente un éclairage sur un événement truffé de zones d’ombre. Sera-t-il possible une jour de sortir de cette attitude d’auto culpabilisation digne des feux de l’enfer ? C’est évident que la condamnation d’un tel acte criminel saute aux yeux mais, justement, les remarques de M. Le Hir et de plusieurs des commentaires, laissent songeurs sur les motivations et de ce qu’en font nos têtes vides de politiciens à genoux, au service du ’’système’’. Vous pouvez vous attendre à ce que les mondialistes de service tentent d’utiliser ces morts pour leurs ’’bébelles’’ politiques.

    On tente d’instaurer dans l’esprit des Québécois qu’ils sont de méchants racistes, contre toute réalité. Souvenez-vous que dans l’Histoire du Canada, le Québec a été le premier territoire à accueillir les juifs qui fuyaient les persécutions ailleurs dans le monde et qui étaient personna non grata sur le territoire canadien ailleurs qu’au Québec. Pas si mal pour des racistes !

    Nos p’tits politiciens scandalisés par ces dernières tueries (soi-disant d’origine québécoises) ne se sont pas tellement émus quand des centaines de personnes se sont fait massacrer dans divers pays d’Europe. Il n’y a pas eu de pleurs et de grincements de dents. Que des commentaires polis.

    M. Le Hir a parfaitement raison. Il faut devenir de plus en plus conscients. On tente de nous passer des sapins émotifs, gardons la tête froide et les yeux ouverts.

    Il est évident que quelque assassinat que ce soit doit être condamné avec la plus grande rigueur, que c’est extrêmement pénible pour les survivants, mais, les attentats de Paris, de Nice et d’ailleurs en Europe n’ont-ils pas faits eux aussi de malheureux survivants, de polytraumatisés ? Y a-t-il une échelle des valeurs qui peut varier suivant l’origine de ces survivants ?

    Les événements de Québec vont, à coup sûr, susciter une appropriation mensongère de cette horreur. Il faut tout de même constater que la venue en masse de musulmans dans les pays occidentaux a provoqué beaucoup de violence. Nous avons cru ou plutôt, on nous a fait croire que cela ne pouvait pas se passer ici, eh bien, nous avons maintenant la preuve du contraire.

  • Marcel Haché, 31 janvier 11h05

    À défaut de pouvoir faire campagne contre la grosse-grosse menace du Référendum, le ouaouaron qui nous tient lieu de premier ministre va profiter d’un crime haineux pour donner un nouveau souffle à sa campagne anti-charte des valeurs.

    Un gouvernement de salopards se donne des airs de vertu. Wake up P.Q.

  • Pierre Bourassa, 31 janvier 10h13

    Pierre Marchand :
    https://www.youtube.com/watch?v=GPSEac84pTI
    Ce qui s’est passé a la mosquée de Ste-Foy, Québec, 1 ou 2 tireurs ?

    Bons questionnements dans ce vidéo.
    Des témoins ont vu deux hommes cagoulés entrer et se mettre à tirer,en prenant le soin de crier avant le classique « Allah akbar ».Les femmes étaient au 1er étage et les hommes au R.C. et malgré que les tireurs soient montés au premier étage,ils ont épargné les femmes et ça,malgré le profil Facebook de Bissonnette se disant antiféministe.
    Le ’’suspect’’ qui s’arrête sur une bretelle d’autoroute, appelle la police pour se faire arrêter gentiment.
    Posséder une AK47 au Québec nous amène à nous poser d’autres questions sur la provenance de cette arme.
    Bref les premiers témoignages recueillis contredisent la version officielle(encore une fois) que nos médias nous offrent actuellement sur un plateau d’argent.
    Aussi le fait que la GRC s’empare du dossier pour acte terroriste, mais pas pour l’attentat contre le PQ et Pauline Marois au Métropolis,laisse planer des raisons politiques.

  • yves corbeil, 31 janvier 09h27

    Y en aura-t-il un ou une qui va s’élevé au dessus de la mêlée et dire les vrais problèmes qui mènent à toutes ces dérives partout dans le monde.

    Nos chers dirigeants et ceux des autres pays sont fossilisé dans le passé et tant que rien ne sera fait pour sortir du pétrole, des armes, des guerres, de la démocratie et des droits humains à plusieurs vitesses on ne s’en sortira pas personne.

    Comment ce fait-il que le génie humain ne serve pas mieux la planète et ses habitants ?

    Pourquoi acceptons-nous qu’ils fabriquent des armes inimaginablement sophistiqués et performantes pour détruire tout sur son passage.

    Pourquoi acceptons-nous qu’encore aujourd’hui on dépense des fortunes pour fabriquer des produits de nécessités avec date de péremption.

    POURQUOI LE GÉNIE HUMAIN N’EST-IL PAS UTILISÉ POUR NOUS SORTIR DU PÉTROLE QUI EST UNE DES TRÈS GRANDES CAUSES DE TOUT CE MERDIER. On ne se fera pas de cachette, si il n’y a pas de pétrole en jeu, il y a ni guerre ni radicalisme.

    Imaginez toute la création d’emploi partout pour tout remplacer ce qui est dérivé du pétrole. Ils cherchent le moyen de relancer leur économie maudite, ça serait un départ vers autres choses mettre le génie humain au service du GROS BON SENS pour une fois. Et il y a tant à faire pour les problèmes lier au climat.

    Ce matin, on entends parler des enfants, nos enfants québécois dans les écoles de quartiers qui peuvent être affecter par ce qu’il se passe. Avant la fin de la journée aurons-nous droit à des entrevues en direct de témoignages d’enfants qui pleurent et qui ont peur de ce qu’il se passe ici et ailleurs ou les psys vont sortir avant et leurs dire de ne pas passer cette borne, médias maudits.

    J’aimerais vraiment ça avoir l’opinion franc et général de tous ces déplacés due à la course au contrôle des territoires riches en pétrole et avantageux stratégiquement pour ces contrôles territoriales rechercher.

    Comment on interprète le message d’un dirigeant qui leur dit venez chez nous on accueille tous le monde peut importe vos croyances... et peut-être bientôt agrandirons-nous nos usines d’armements pour vous donnez des emplois très bien rémunérés. De cette façon vous vous sentirez vraiment comme des bons canadians et contribuerez activement aux conquêtes occidentales au nom de la liberté avec vos nouveaux amis saoudiens.

    J’ai mal au coeur et je suis sûre qu’eux autres aussi on mal au coeur de toute cette hypocrisie gouvernemental, présidentiel, capitaliste, industriel, oligarchique.

  • Laurent Desbois, 31 janvier 09h09

    "C’est le plus gros attentat terroriste au Québec" commentaire lors de l’attentat à Québec du 29 janvier 2017

    OUI !

    - Parce que L’Assemblée Nationale était vide, puisque le Corporal Denis Lortie était arrivé dix minutes trop tôt, lors de l’attentat du 8 mai 1984,

    - parce que l’arme de Richard Henry Bain s’est enrayée ne permettant pas à l’assassin de décharger ses balles, lors de son attentat au Métropolis,

    - parce.....

    L’attentat du Métropolis est un attentat perpétré aux dernières heures du 4 septembre 2012 par Richard Henry Bain au Métropolis, à Montréal, pendant le discours de Pauline Marois, nouvellement élue première ministre du Québec à la suite de l’élection générale québécoise de 2012.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151931004488140&set=a.10150776269788140.469679.652793139&type=3&theater

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_Métropolis – à Le Métropolis de Montréal.

  • Gaetan St-Bermain, 31 janvier 08h52

    A qui profite le crime ? A ces habituels marchands de mort :

    Personne ne parle, surtout pas les médias amis et coupables CBC et compagnie par leur silence :

    Capital(ism) Canada : CPP Investments in War

    Thanks to the Canada Pension Plan (CPP), millions of Canadians are being forced to invest their retirement savings in many of the world’s largest war industries, from those making nuclear weapons, to major contractors for the infamous F-35 warplane. CPP investments include eight of the world’s top-ten weapons manufacturers. Fifth on this list is General Dynamics (GD), the US parent company of London Ontario’s (GD Land Systems Canada), which has been supplying Saudi Arabia with armoured vehicles for about 30 years.

    Besides investing in the deadly tools of war and repression, the CPP’s portfolio also includes many of the world’s largest oil-, mining, tobacco- and sweatshop-profiteers. The CPP Investment Board is just following their political marching orders. Their mandate, since 1997 when Paul Martin’s Liberal government made changes to the CPP to begin investing in the stock market, was been to maximize profits without regard for any ethical, social or environmental consequences.

    Here are some Coalition to Oppose the Arms Trade tables detailing the CPP’s 2016 investments of :
    $6.8 Billion in 77 financial institutions that have made US$18.7 Billion available to 7 cluster-bomb makers.
    $1 Billion in 31 of the World’s Top 100 War Industries
    $374 million in 15 F35-Warplane Contractors
    $305 Million in 13 Nuclear-Weapons Producers
    $11 Billion in 113 financial institutions that made US$313 billion available to 26 nuclear-weapons producers
    $5.5 billion in 72 companies linked to Israel’s military-, police-, surveillance-, prison-industrial complex.

    Canada’s largest weapons bazaar, CANSEC,
    was in Ottawa, May 25-26, 2016.

    CANSEC is organised by the Canadian Association of Defence & Security Industries. Read their overview.

    As Canada’s biggest arms bazaar, CANSEC is the most blatant manifestation of this country’s largely-hidden participation in the global arms trade. As such, CANSEC is a potent symbol of Canada’s particularly offensive brand of hypocrisy : While we preach peace and so-called "Canadian values," we profit from the lucrative business of selling tools for war and repression. Showcasing their deadly wares at Ottawa’s arms bazaar this spring will be over 330 of Canada’s most profitable military and "security"-technology exporters. Many of Canada’s largest corporations selling the tools of war and repression are — not surprisingly — American-owned. Most Canadian military exporters rely heavily on sales to our number one military and economic ally, the United States. Canada’s military and "security" exports to the US amount to about $4.5 billion per year, far outnumbering our exports to Saudi Arabia. Browsing the glitzy CANSEC exhibits will be thousands of government buyers and military users not only from Canada and the U.S. but from around the globe. This year, CANSEC organisers are bragging that their event will attract 76 "foreign decision makers." Ottawa, being Canada’s base for foreign embassies, is just the locale for this country’s number one arms export bazaar. Please join COAT and others in exposing and opposing CANSEC.

    http://coat.ncf.ca

  • Louise Michaud, 31 janvier 02h37

    J’ai fait erreur dans mon message précédent. La déclaration de M. Legault se trouve dans le Journal de Québec (et non de Montréal) du 30 janvier.

  • Louise Michaud, 31 janvier 02h21

    À Messieurs Trudeau, Couillard, Khadir, Mulcair, et à nos amis Musulmans :

    SVP, PAS D’AMALGAME.
    Merci.

    Si les Musulmans n’ont pas à se remettre en question en dépit des incalculables attentats sanglants perpétrés au nom d’Allah,
    la société québécoise n’a pas à se remettre en question suite aux agirs violents d’un seul. (à supposer qu’il ait bien été seul et qu’on ne nous cache pas les faits réels...). Je suis d’accord avec M. François Legault qui déclare qu’il n’y a pas de mouvement de fond islamophobe au Québec. (J. de Montréal, 30 janvier 2017).

    Comme M. Le Hir, je trouve suspect l’empressement de M. Trudeau à qualifier sur-le-champ cette fusillade de terrorisme. Difficile de ne pas voir comment cet évènement peut servir ses projets politiques ainsi que ceux de MM. Couillard, Khadir et Mulcair (motions contre l’islamophobie’’, le ’’racisme systémique’’ et la ’’discrimination religieuse’’ à Ottawa, et Commission sur le racisme systémique - en plus du spectre de la Loi 59 à Québec. Presque du sur-mesure !

    Ce soir, à la télé, un Musulman s’est prononcé pour la limitation du droit à la liberté d’expression. En posant le problème de la sorte, les Musulmans s’isolent eux-mêmes de la société québécoise. En effet, contrairement à la Charia, nos Chartes de droits et libertés reconnaissent la liberté d’expression et n’incluent pas de loi anti-blasphème.

    En tout respect, il faudra un jour clarifier la différence fondamentale entre les projets de société des Occidentaux et des Musulmans, car la religion Musulmane est assortie d’une idéologie politique et légale souvent en opposition avec nos Chartes.
    C’est cette question pourtant fondamentale que tente d’éluder tous ces salamalecs au sujet de l’islamophobie. En France, des Musulmans proposent maintenant une partition du pays afin que les 2 groupes vivent selon leurs valeurs propres.
    Le silence radio sur ces question est lui aussi suspect - et grave !!!

  • yves corbeil, 31 janvier 00h25

    Mes sympathies les plus sincères pour les familles des victimes d’un autre dérégler dans sa tête qui laisse sa haine lui dicter sa conduite.

    La suite m’inquiète car le show de TV qui dure depuis hier soir est à rendre malade. Maintenant on apprends que c’est un jeune québécois qui a commis l’impensable geste de tuer des gens de sang froid pour... on le saura peut-être quand il sera jugé.

    Un attentat TERRORISTE, je me garderais une petite gène avant d’avancer cela. Faudrait peut-être expliquer c’est quoi la différence entre un acte terroriste et un malade mental qui se fait justice lui-même.

    Vous savez quoi à force de chercher des attentats terroristes chez nous on va finir par en avoir un vrai et ce jour là les innocents qui propagent des mensonges et accusent les québécois d’islamophobies, d’homophobies, de racistes et je ne sais quoi d’autre devront nous expliquer leurs façons de faire pour vendre leur show de TV et leurs torchons de mensonges imprimés et/ou internetés sur ce qui se passe sur la planète et dernièrement sur les élections démocratique US qui font pas l’affaire de plusieurs.

    Vous savez quoi, je pense qu’il existe une différence entre information et propagande. Ça devrait être la maxime de tout journaliste de média de masse.

    Sommes-nous rendu à faire le même jeu que les recruteurs intégristes avec l’internet, la TV et les journaux ?

    Un sérieux examen de conscience est requis par plusieurs, en commençant par nos dirigeants.

  • Pierre Marchand, 30 janvier 23h28

    https://www.youtube.com/watch?v=GPSEac84pTI

    Ce qui s est passé a la mosquée de Ste-Foy, Québec, 1 ou 2 tirreurs ?

  • G. Lévesque, 30 janvier 23h03

    Bien sûr que la tragédie qui vient de se produire à Ste-Foy ne laisse personne indifférent ! Aucune personne saine d’esprit ne peut accomplir de tels actes de barbarie sans avoir consommé une drogue tellement puissante que n’importe quel humain devient subitement un monstrueux personnage capable de massacre tous les gens qui l’entourent. Cette guerre de religion du XXIe va se continuer ad multos annos. Les attentats terroristes comme celui d’hier semblent devoir se multiplier partout en occident et maintenant dans notre propre coin de pays !
    Cependant, les agissements de notre premier ministre Justin, de notre premier ministre Philippe me laissent perplexe et je ne peux que me poser de sérieuses questions sur les conséquences de leurs administrations respectives ! L’an passé à pareille date à quelques coins de rue de la mosquée de Québec se tenaient des funérailles à l’Église St-Sacrement de Québec pour un attentat ayant coûté la vie à 29 personnes dont six québécois qui avaient été faire du bénévolat au Burkina Faso. On se demande aussi comment il se fait que Justin ait refusé d’annuler un contrat d’armement militaire de 15 milliards de dollars avec l’Arabie Saoudite, un pays de dictature, un pays qui ne respecte pas les droits de la personne comme au Canada et surtout un pays qui finance le terrorisme international partout sur la planète ! On sait bien que Justin se doit d’être gentil avec ses voisins immédiats puisque l’ambassade saoudienne est située à deux pas de la résidence de notre premier Ministre Trudeau à Ottawa sur la rue Sussex ! On pourrait penser que certains ambassadeurs puissent avoir une mauvaise influence sur notre jeune premier ministre. Peut-être ! Mais on ne peut pas dire ! Quand un gouvernement signe un contrat de 15 milliards avec un pays totalitaire, il est ainsi un peu beaucoup muselé ! C’est ce qui expliquerait que Justin coure les mosquées, s’habille comme les musulmans et visite toutes les mosquées au Canada ! Un contrat de 15 milliards ça rapporte combien en redevances ?
    Pour ce qui est de Philippe Couillard, il a fait un stage de quatre ans comme consultant en Arabie Saoudite avec des redevances assez élevées pour placer son argent dans les paradis fiscaux ! Et sa substantielle prime de départ qui lui a sûrement été utile lors de son association avec feu le Dr Arthur Porter ! C’est impossible d’avoir un minimum de crédibilité pour cet individu si on pense aux dizaines de millions engloutis dans la plus grande fraude monétaire du Canada. On a l’impression qu’il parle des deux côtés de la bouche. La tragédie de Ste-Foy a l’air de l’attrister au plus haut point. « Nous sommes avec vous. Vous êtes chez-vous. Vous êtes bienvenus chez vous ! Nous sommes tous des canadiens. » Simplement, Couillard y trouve son compte. Et il en profite grandement. Car il ne pense qu’à une chose. Assurer la pérennité du Parti libéral. Des votes assurés ! Quand tu te fais élire avec 30% des votes on ne peut pas dire que cela représente la majorité des québécois(es) ! Loin de la réalité. Et quand les québécois ne pensent pas comme M. Couillard, ils se font traiter de racistes, de xénophobes. Quand quittera-t-il la politique ? Espérons que les citoyens de son comté feront la même chose qu’avec Jean Charest ! C’est comme ridicule de garder une même allégeance politique pendant plus de vingt ans ! Ce n’est plus de la démocratie !

  • Pierre Grandchamp, 30 janvier 20h22

    M. Pierre Bourassa a écrit :" Je rajouterai que dans le contexte du décret de Trump au sujet des musulmans,ce carnage arrive également à point pour les globalistes qui refusent toujours le vote démocratique du 8 novembre dernier et qui depuis, prennent tous les moyens pour destituer Trump.".

    Mme Clinton a obtenu près de 3 millions de votes de majorité.

    Les dix thèses d’Irvin Studin, expert des relations internationales. Il avait prévu l’élection de Trump :

    « Ça va mal finir. Je lui donne un an et demi. » Irvin Studin n’y va pas de main morte pour prédire l’issue du règne de Donald Trump qui s’amorce à peine. « Je ne sais pas exactement comment ça va finir, mais ça va mal finir, voire avec des larmes », a-t-il ajouté, non sans humour, dans une analyse pourtant très sérieuse du monde à l’ère Trump présentée mardi à l’UQAM à l’invitation de la Chaire Raoul-Dandurand, à laquelle il est affilié pour l’année universitaire en cours.

    Perçu comme l’un des meilleurs penseurs de sa génération en politique internationale, Irvin Studin, qui avait d’ailleurs prédit l’élection du controversé milliardaire, a tenté d’esquisser les grands traits de ce que seront les relations des États-Unis avec le reste du monde, la première des dix thèses de son exposé étant, justement, que ça va mal finir. Pourquoi ? « Parce que d’ici un an, si ça se déroule comme en ce moment, Trump va rapidement perdre sa légitimité », a expliqué M. Studin, rédacteur en chef de Global Brief et président du think tank Institute for the 21st Century Questions. Évoquant la psyché du personnage, qu’il juge « capricieux » et « narcissique », il ajoute qu’il ne serait pas surpris de voir le nouveau président destitué, grâce à « un mélange de catastrophes administratives et stratégiques, de prises de décisions et de très mauvais jugements ».

    Mais attention, le principal intéressé ne démissionnera pas si facilement. Un Donald Trump de plus en plus à l’aise avec les leviers du pouvoir pourrait tenter par tous les moyens de ressusciter sa légitimité auprès de la population, quitte à lancer une guerre contre un ennemi commun, une cible faisant l’unanimité et qui consoliderait ses appuis. Quelle pourrait être cette cible ? Les Arabo-musulmans."

    http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/490325/l-ere-trump-dans-le-monde-les-dix-theses-d-un-expert-des-relations-internationales
    « Trump pourrait arracher le prix Nobel de la paix »

  • marie, 30 janvier 19h45

    Peut être que le compte twitter d’Alexandre bissonnette a passé inapperçu mAis le flq est réapparu. Comme si on savais pas qui c’était U départ.

  • Erik Vasseur, 30 janvier 18h06

    Je crois même qu’ils n’y a pas de victimes, j’aimerais voir l’intérieur de la mosque et l’hôpital. Oui morbide mais les descriptions des événements jusqu’ici ne me satisfont pas du tout. =psyops dans mon livre...

  • Pierre Marchand, 30 janvier 17h42

    Trudeau ouvre les frontières du Canada pour contrer Trump : attentat terroriste à la mosquée de Québec

    30 janvier 2017 Pauline Mille Réinformation TV

    Alors que le premier ministre du Canada Justin Trudeau venait d’ouvrir grandes les frontières du pays à tous les migrants, en réponse au décret de Donald Trump limitant l’immigration, un attentat terroriste a fait cinq morts et de nombreux blessés à la grande mosquée de Québec.

    Il faut lire les intersignes. L’attentat terroriste à la mosquée de Québec n’a pas de lien avec le tweet où Justin Trudeau ouvre les frontières du Canada à tous les migrants « indépendamment de (leur) foi » ? Peut-être, mais les deux événements ont lieu à quelques heures d’intervalle, et la fusillade de Québec sonne comme un symbole de la vanité des politiques qui, sous couleur de bonne volonté, refusent de tenir compte de la réalité.
    Trudeau, le sémillant champion du système contre Trump

    Malgré la virulence des attaques dont il est la cible, ou peut-être au contraire encouragé à se hâter par la violence de ses ennemis, Donald Trump a commencé sans retard à traduire ses promesses en actes. Notamment en matière d’immigration. Il ne se limite pas à constater qu’une nation sans frontières n’en est pas une, il renforce les frontières américaines en les fermant pour trois mois aux ressortissants de sept pays musulmans, l’Irak, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen, qui peuvent donner dans « l’islamisme terroriste ».

    Cela n’a pas eu l’heur de plaire à Justin Trudeau. Le premier ministre du Canada est de ces chefs politiques que les médias disent volontiers « charismatiques », non qu’ils soient emplis de dons particuliers de l’esprit, mais parce que, par leur aspect et leurs manières, ils excellent à changer la politique en spectacle et s’attirer ainsi les bonnes grâces d’un public éduqué par les médias. Les deux modèles de ce sémillant quadragénaire sont John Kennedy et Barack Obama.

    Un Canada sans frontières ouvert à la vague terroriste

    Pour dire autrement les choses, Justin Trudeau est un peu le Justin Bieber de la politique, même précocité, même science des réseaux sociaux, même profondeur de la pensée : car il n’est pas autre chose qu’un produit marketing, un jeune homme sandwich de la politique mondialiste. Il collectionne en effet tous les bons points possibles du politiquement correct : il a beaucoup fait pour légaliser le cannabis et l’euthanasie, il implique le Canada dans la diffusion de la démocratie dans le monde, il est enfin et surtout le grand champion de l’immigrationnisme en Amérique du Nord. Il a ouvert grandes les frontières du Canada dans la récente crise des migrants, n’accueillant cependant « que » 35.000 syriens (soit trente fois moins que l’Allemagne d’Angela Merkel), mais se rattrapant par ses réformes législatives : il a assoupli notamment les règles d’acquisition de la nationalité canadienne, supprimé carrément la déchéance de la nationalité, et favorisé le port du Hijab, y compris dans la police du Canada.

    L’attentat de la mosquée de Québec

    Aujourd’hui, cet idéologue mondialiste s’est dressé sur ses ergots, comme toute la caste dont il est l’un des représentants les plus typiques, contre la défense des frontières américaines par Trump. Voici le texte du tweet qu’il a envoyé juste après que Trump eut signé son décret limitant l’immigration en provenance de certains pays musulmans : « A ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi. La diversité fait notre force #BienvenueAuCanada »

    Une déclaration définitive et décorative, mais qui a été suivie de la nouvelle de la tuerie de la grande mosquée de Québec. La diversité a été la force d’une petite équipe terroriste. Dimanche vers 19 heures 15, à l’heure de la prière, une grosse soixantaine de musulmans s’y trouvaient réunis quand deux hommes sont entrés et ont tiré, faisant au moins cinq mort et plus de dix blessés. Selon la police il s’agirait d’un attentat terroriste.

    L’émotion de Trudeau lui évite de rendre des comptes

    Naturellement, les autorités locales répondent à cette agression en ânonnant la vulgate mondialiste. L’ineffable Justin Trudeau refuse bien sûr de voir et la réalité, et le lien entre sa phraséologie et l’aggravation de la situation du Canada. Il s’est réfugié dans l’émotion, qui évite d’avoir à rendre des comptes : « Les Canadiens pleurent les victimes de l’attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles》. Même son de cloches du côté du gouverneur de la province de Québec, Philippe Couillard, « Le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. Unissons-nous contre la violence et solidarité avec les Québécois de confession musulmane », et du côté du maire, Régis Labeaume qui « condamne ce geste insensé ».

    Quelles que soient la personnalité et les motivations de ses auteurs, ce geste prouve que le multi-communautarisme ne marche pas. Le Québec s’est maintenu des siècles durant grâce à son identité catholique et à sa forte natalité : il s’effondre en quelques décennies à cause du multiculturalisme et de l’affrontement qu’il engendre entre les communautés.

    Il faut organiser un Nuremberg du mondialisme

    L’espoir du système est que les auteurs de cet attentat immédiatement qualifié de « terroriste » soient non pas des musulmans de souche étrangère mais des autochtones si possibles catholiques. Des fuites organisées par la police dans les heures qui ont suivi l’attaque faisaient état de deux suspects arrêtés dont l’un aurait « un nom québecois », et qui auraient tous les deux « l’accent québecois », même s’ils ont crié « Allah Ou Akbar » pendant l’attaque de la mosquée. Ce serait un premier exemple de terrorisme anti-islamiste en Occident, pain bénit apparemment pour la propagande mondialiste, en ce que cela montre que la mouvance islamiste n’est pas la seule violente. La presse rappelle à cet effet que la mosquée de Québec a subi une autre « attaque » par le passé, une tête de cochon avait été déposée sur le parvis. Tout cela pour suggérer que la tuerie de dimanche est le fruit de « l’islamophobie ».

    C’est peut-être le cas, il est trop tôt pour trancher avec certitude en l’absence de conclusions policières, mais cela ne réduit en rien le risque de conflits ethniques, religieux, sociaux et raciaux qu’engendre l’immigration de masse. Ni d’ailleurs le risque d’infiltration de terroristes parmi les « réfugiés », comme cela s’est avéré en Europe lors de la « crise des migrants ». Justin Trudeau et ses pareils devront un jour être traduits en justice pour avoir provoqué dans tout l’hémisphère nord des affrontements communautaires qui seront de plus en plus sanglants. Il faudra organiser un procès de Nuremberg du mondialisme.

    Pauline Mille

    Paul Joseph Watson : L’Alliance Impie de la Gauche et de l’Islam – Trudeau ouvre les frontières du Canada pour contrer Trump : attentat terroriste à la mosquée de Québec

    https://leblogalupus.com/2017/01/30/paul-joseph-watson-lalliance-impie-de-la-gauche-et-de-lislam-trudeau-ouvre-les-frontieres-du-canada-pour-contrer-trump-attentat-terroriste-a-la-mosquee-de-quebec/

  • Pierre Bourassa, 30 janvier 16h34

    Également,bon inventaire de la tournure médiatique des évènements,suite à la tragédie de Québec sur Infowars.com

    Quebec Mosque Shooting a Devastating Blow to Leftist Narrative
    Leftist media rushes to judgement while lacking details
    Dan Lyman | Infowars.com - January 30, 2017
    http://www.infowars.com/quebec-mosque-shooting-a-devastating-blow-to-leftist-narrative/

  • pierre-yves dubreuil, 30 janvier 16h21

    Geste à ne pas répéter c’est certain !

    Couillard et sa bande ainsi que les suprémacistes Canadian vont peut-être avoir trouvé la bonne excuse pour continuer leurs politiques et ralentir l’éclatement de leurs partis, sans compter que les mondialistes se nourrissent de polarisation et de conflits idéologiques partout ou ils le peuvent (affronter pour régner).

    Ceci dit, s’il s’agit bel et bien d’un loup solitaire islamophobe (mot à la mode !), et bien ne peut-on pas voir ici une conséquence prévisible de la négation TOTALE d’une politique nationale enracinée, pragmatique, assumée et démocratique ?

    Encore une fois, geste condamnable à ne pas répéter....mais a-t-on daigner faire une consultation populaire pour connaitre l’acceptabilité sociale de l’implantation de mosquées au Québec (avec débats,etc), pour que justement, si il y a mosquées, qu’elle soient sécuritaires ?

    Et va-t-on penser que de continuer à moraliser le peuple à travers les médias et discours sur son intolérance va améliorer la situation, tout autre chose étant égale ?

    Si le tireur était bel et bien conscient de ses gestes et pas sou l’effet d’endoctrinement ou de drogue, j’ose affirmer ici que nos gouvernements et élites qui prônent la liberté à tout crin, le multiculturalisme et la vision selon laquelle l’individu nait responsable et doit être libéré de toute volonté collective sont les PREMIERS responsable de ces dérives et polarisations (bien des gens pensent qu’en s’auto-déclarant libre, le bien émane nécessairement et nous créons la civilisation)

    (et au second chapitre le peuple qui les ont élus car on mérite les gouvernement qu’on a !).

    Nous jouons avec le feu et c’est ensemble qu’on doit régler le problème.

  • Pierre Bourassa, 30 janvier 16h03

    Richard Carrier ;’’Premièrement le décret de monsieur Trump ne vise pas les musulmans en particuliers, mais une liste de pays qui avaient été décrétée par son prédécesseur et il n’y a pas 56 manières de faire pour empêcher des éléments radicales de se faufiler. Comme c’est souvent le cas, c’est la majorité qui paie pour une minorité de gens mal intentionnés, mais il faut bien commencer quelques part.’’

    Vous avez raison sauf que la majorité des médias mondialistes tambourinent à tue-tête que ce sont les musulmans et ne s’enfargent pas dans les distinctions.Et puisque la perception fait foi de tout,ces médias se permettent également de faire l’amalgame avec les Québécois de souche.Avons-nous entendu Couillard demander aux gens de ne pas faire d’amalgame dans ce cas-ci ?

    Daniel Ouellet :’’un texte probablement écrit trop vite...même si vous faites un lien très justifié avec le crime contre madame Marois.’’

    Après avoir passé à travers l’étude des attentats du 11 septembre où le matin même,des ’’invités’’déclaraient à la radio et dans les médias déjà savoir que c’était Ben Laden qui avait déjoué la défense aérienne États-Unienne avec 19 barbus armés d’exactos,puis avait réussit à faire s’écrouler 3 grattes-ciel avec seulement 2 avions...comme des châteaux de cartes,défiant toutes les lois de la physique moderne en lien avec la Version officielle du gouvernement américain,
    https://www.youtube.com/watch?v=CALSC6PonlI
    on est en droit maintenant de prendre une certaine distance avec les Versions officielles.
    Faut-il rappeler que sous Bush et Obama le plan du PNAC des années 90(Project for a New Américan Century) a été déployé pour imposer la suprématie militaire des E.U. sur la planète.Les 16 agences de renseignements américaines étaient également d’accord à l’époque au sujet de la possession d’armes de destruction massive par Saddam Hussein.
    1 million de morts plus tard,on apprendra que c’était un mensonge.Souvenez-vous du Général Powell à l’ONU avec sa fiole.
    L’Afghanistan,l’Irak,le Yémen,le Pakistan,la Somalie,la Libye,la Syrie où on apprend alors que les E.U. fournissaient des armes à l’E.I. et à Al Qaida. Et les médias alors déversaient quotidiennement leur fiel sur la Russie et sur Bachard EL Assad,nous préparant pour un conflit ouvert avec cette puissance nucléaire qu’est la Russie et probablement pour une troisième guerre mondiale .

    Bref,M. Le Hir n’a pas le choix d’être vigilant, car c’est tout sauf transparent et les conséquences peuvent être terribles pour la planète entière.
    Que M. multiculturalisme lui-même rencontre George Soros, est en effet très inquiétant surtout avec l’arrivée de Trump.
    http://vigile.quebec/Justin-Trudeau-rencontre-George-78343

    JPEG - 423.9 ko
  • Jean Brilland, 30 janvier 14h18

    "Je ne sais pas comment la Troisième Guerre Mondiale sera menée, mais je sais comment le sera la quatrième : avec des bâtons et des pierres." Albert Einstein - https://en.wikiquote.org/wiki/World_War_III

    Comme solutions aux problèmes du monde, Einstein répondit :

    "Ce n’est que si les hommes d’État ont derrière
    eux la volonté de paix d’une majorité décisive dans leur
    pays, qu’ils pourront atteindre leur but important ;
    pour organiser cette majorité, chacun est responsable
    du moindre de ses actes et de ses mots
    ..."


    "Il dépend de nous de savoir si nous prendrons le chemin
    de la paix ou bien si nous continuerons à suivre la route,
    indigne de notre civilisation, de la force brutale. D’une
    part la liberté individuelle et la sécurité des sociétés
    nous invitent ; d’autre part la servitude pour les
    individus, l’anéantissement de notre civilisation nous
    menacent.

    Notre sort sera tel que nous l’aurons mérité."

    p. 104 : http://www.wearealgerians.com/up/uploads/139836462334391.pdf

    PS : C’est cette majorité décisive qui fait défaut, en particulier lorsque plus de 40% de la population ne vote plus et qu’en parallèle, le système persiste à favoriser (en apparence) la polarité politique.

    La Suisse utilise le processus démocratie directe pour aller chercher cette majorité. C’est à la portée des Québécois.

    Les Québécois, toutes origines confondues, méritent, appellent et cherchent la paix. C’est ce que je retiens de cet acte de terreur au cœur du Québec.

  • Paul Gagné, 30 janvier 14h13

    Monsieur Le Hir,

    Vos observations sont justes. Hier soir, compte tenu des commentaires qu’un journaliste de LCN recueillait auprès de certaines personnes après le malheureux attentat, je sentais que quelque chose puait.
    Plus encore, après la conférence de presse des corps policiers dans laquelle, ô surprise, on définit c’est quoi un attentat terroriste. Un attentat terroriste est défini par le fait qu’il touche soit le religieux ou le politique. Je ne croyais pas avoir bien entendu. Ma foi ! Je rêve. Alors comment se fait-il que l’attentat contre Pauline Marois n’a pas été jugé comme un attentat terroriste ? Comme vous le soulignez dans votre texte, nous sommes vraiment confronter à ’’deux poids, deux mesures’’ !

  • Marc Huber, 30 janvier 14h07

    Selon une source très sérieuse dont je tais le nom, le témoin qui a affirmé avoir vu deux personnes cagoulées dans la mosquée devait rencontrer un optométriste mercredi, à 10 heures, pour trouver une solution à son problème de vision double. Ainsi, il aurait vu un terroriste et pas deux comme il l’a affirmé dimanche soir devant les caméras de la SRC.

    Cette nouvelle est importante, puisqu’elle confirme ce que la télévision a répété au moins à trois reprise lors du journal du midi de ce lundi, pour nous dire que le Québécois a agit seul.

    Je m’excuse. C’est de l’ironie. De l’ironie pour dire que je connais des musulmans qui vont rager, car cet attentat les utilise dans le but délibérer d’en faire soit des menteurs qui contesteront le témoignage d’un autre musulman, ou des ennemis de l’État qui refuserons la tentation de mentir et de se diviser entre eux. Est-ce un piège qui leur est tendu ? Si oui, dans quel intention ?

    À ces musulmans, j’aimerais leur dire que les Québécois vivent depuis 150 ans ce genre de situation machiavélique. Que la seule solution pour y mettre fin est l’indépendance du Québec dans l’intention de se débarrasser des menteurs et manipulateurs de foules sans morales. L’espoir de mettre fin au règne de ces gens qui utilisent des religions et des communautés pour édifier leur culte de la personnalité qui finira un jour ou l’autre par aboutir à une société de tarés qui permettrait à des hommes de se prendre pour Dieu.

  • Claude Richard, 30 janvier 13h49

    Texte tout à fait pertinent. Comme vous le dites, il faut condamner sans réserve de tels gestes, mais rien n’interdit de se poser des questions. Vous le faites avec raison.

    Une autre question qu’on pourrait se poser est : si l’attentat s’était produit dans une église catholique, nos Couillard, Trudeau, Labeaume et Coderre seraient-ils si compassés et si unilatéraux dans leurs commentaires ? Il y a fort à parier qu’après avoir condamné cet hypothétique attentat et ses auteurs, ils auraient plus ou moins subtilement mis en cause les Québécois qui se sont élevés contre les accommodements dits raisonnables sans l’être et les partisans de la défunte charte.

    Une autre interrogation qui pourrait nous venir : si cette charte de la laïcité avait été adoptée, cela n’aurait-il pas calmé un peu les esprits et fait en sorte que la tolérance aurait été plus grande vis-à-vis des musulmans modérés ? On ne refait pas l’histoire, mais agir au bon moment prévient souvent de grands maux.

  • Richard Carrier, 30 janvier 13h45

    Quelques faits face au commentaire de monsieur Bourassa,

    Premièrement le décret de monsieur Trump ne vise pas les musulmans en particuliers mais une liste de pays qui avaient été décrétée par son prédécesseur et il n’y a pas 56 manières de faire pour empêcher des éléments radicales de se faufiler. Comme c’est souvent le cas c’est la majorité qui paient pour une minorité de gens mal intentionnés mais il faut bien commencer quelques part.

    Deuxièmement quand on parle des globalistes il faut préciser que ces gens sont manipulés par une personne en particulier et c’est Georges Soros via ses ONG qui tente de déstabiliser l’administration Trump par tout les moyens avec son argent sale comme il a fait dans d’autre pays en organisant des manifestations de masse. Ce personnage devrait être emprisonné pour ces actes de déstabilisation de la paix et de l’ordre social. Il a dit qu’il ferait tout pour détruire Trump.

    De plus on devrait s’inquiéter des rencontres entre Soros et Trudeau et se demander ce qui se trame. Soros n’a pas l’habitude de s’intéresser à quelqu’un sans raison. Vladimir Poutine a compris le personnages et a expulsé Georges Soros et ses ONG hors du pays non sans raisons. Mais ici la nouvelle de ses rencontres avec Trudeau est passé dans le beurre sans qu’aucun médias ne soulèvent la question.

    Pour finir, notre très brillant Amir Khadir qui vient dire que ce qui s’est passé à Québec est la faute au décret de Trump c’est pas fort. Je crois qu’il devrait quitter le navire de Québec Solidaire parce qu’à chaque fois qu’il ouvre la bouche c’est pour dire des inepties du genre.
    Ce qui s’est passé à Québec est inquiétant car il pourrait en inciter d’autres à se venger de la mort de ses musulmans.

  • Daniel Ouellet, 30 janvier 12h14

    Un texte probablement écrit trop vite...même si vous faites un lien très justifié avec le crime contre madame Marois.

    C’est toujours dangereux de précipité les réflexions lorsque l’info est parcellaire, je crois que ce texte serait très pertinent et mieux "cadré" s’il avait été écrit demain.

    Ainsi au moment où je vous écrit, on apprend qu’il n’y a qu’un suspect, un québécois Alexandre Bissonnette, donc encore fois, prudence dans l’analyse.

  • André Gignac, 30 janvier 11h51

    Monsieur Le Hir

    "Deux poids deux mesures" au lieu "d’un océan à l’autre" devrait être la devise du Canada. Ça saute tellement aux yeux que nous, Québécois, n’avons plus d’affaire dans ce pays ; qu’attendons-nous pour nous prendre en main ? M. Néron nous a fourni la clef dans son dernier article en nous suggérant d’y aller avec une ÉLECTION RÉFÉRENDAIRE, il me semble que c’est assez clair !

    Le boomerang de l’immigration massive va revenir en pleine face de Couillard, ce globaliste, ce disciple de l’Arabie Saoudite, ce vendu qui nous déteste et qui a toujours fait le jeu d’Ottawa. Les Québécois, vont-ils sortir de leur coma collectif et se débarrasser pour de bon de ce gouvernement pro-mondialiste, exploiteur et corrompu une fois pour toute ? Ce que nous vivons au Québec n’a aucun sens ! Votre exemple de ce qui est arrivé à Mme Marois est tellement révélateur de ce que les Anglos pensent de nous, c’est-à-dire, des moins que rien, des Elvis Gratton quoi ! VIVE LE QUÉBEC LIBRE !

    André Gignac 30/1/17

  • Marcel Haché, 30 janvier 11h47

    Merci Richard Le Hir.

    Les fils et les filles de la même p’tite gang qui avaient matraqué l’électorat québécois en 1970, s’apprêtent à Nous matraquer de la même façon, l’armée en moins.

    Comme en 1970, il n’y aura personne pour Nous défendre.

    Mais cette fois la révolution internet pourra protéger les patriotes contre les patriotards. Merci, oui, merci d’être là.

  • Pierre Bourassa, 30 janvier 11h38

    Je rajouterai que dans le contexte du décret de Trump au sujet des musulmans,ce carnage arrive également à point pour les globalistes qui refusent toujours le vote démocratique du 8 novembre dernier et qui depuis, prennent tous les moyens pour destituer Trump.
    Mais si on regarde comment la nouvelle a commencé à percer hier :
    Tout d’abord il y avait le premier témoin de RDI
    Un témoin qui préfère garder l’anonymat, a raconté en entrevue à RDI que deux personnes cagoulées étaient entrées dans la mosquée.

    « Elles me semblaient avoir un accent bien québécois.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1013825/centre-culturel-islamique-quebec-mosquee-tirs-policiers

    Puis sur CBC :
    [CBC.CA] A witness, who asked to remain anonymous, told CBC’s French-language service Radio-Canada that two masked individuals entered the mosque.

    “It seemed to me that they had a Quebecois accent’’.

    http://www.infowars.com/terrorist-attack-on-muslims-at-least-6-killed-in-quebec-city-mosque-shooting/

    Puis l’un des ‘’suspects’’ appelle lui-même la police pour qu’ils viennent l’arrêter

    ’’Un des suspects aurait lui-même appelé les policiers pour leur signaler qu’il se trouvait dans la bretelle d’accès menant vers le pont de l’île d’Orléans.

    Il attendait les agents de la paix à leur arrivée sur les lieux.’’

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1013833/attentat-mosquee-quebec-etudiants-universite-laval

    En effet M. Le Hir.À qui profite le crime ?

    Le retour de l’armée canadienne au Québec ?
    Une occasion en or pour faire remonter Justin Trudeau et Philippe Couillard dans les sondages.
    Accentuer la division des Québécois en plantant des ’’témoins anonymes’’ qui visent les francophones de souche du Québec
    Et finalement se servir de cet acte à la signature de lâches,pour faire monter la pression mondiale et accélérer la destitution de Trump suite à son décret concernant les musulmans.On utilise maintenant le Québec comme instrument pour accélérer l’agenda politique du mondialisme.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Le Canada post-national de Justin Trudeau

    L’Islamisme en travers de la gorge, mais le « Nous » est ouvert aux musulmans

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2017: 60 000$
    1 215$  2%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
    • 18/02 Mario Fortin: 5$
    • 18/02 Germain Gauvin: 100$
    • 14/02 André Bouchard: 50$
    • 13/02 JRM Sauvé : 175$
    • 13/02 Robert Lecompte: 5$
    • 13/02 Laurent Chabot: 10$
    • 13/02 Gilles Thouin: 5$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!

    Publicités