«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le bon Samaritain

Les "belles intentions" de Couillard

Tribune libre de Vigile
vendredi 2 juin
463 visites 1 message

Le récent épisode de la relation amicale qui implique Philippe Couillard et Marc-Yvan Côté me rappelle la parabole du bon Samaritain, dans l’Évangile selon Luc, dans laquelle la leçon à tirer est la compassion envers le prochain.

En paroles d’aujourd’hui, selon la version du premier ministre, « Je ne mets pas les gens à la poubelle, je ne les renie pas, je leur donne un droit de parole et je veux les écouter… » Or, il appert que les « gens » dont parle M. Couillard, notamment les Arthur Porter, Hans Black, William Bartlett et Marc-Yvan Côté, trainent avec eux un passé peu reluisant.

Philippe Couillard peut bien évoquer que ces relations se sont passées au moment où il n’était pas en politique active, la « compassion » dont il a fait preuve envers ses amis relève davantage d’un « manque de jugement » patent, particulièrement pour quelqu’un qui envisageait se lancer en politique.

De toute évidence, notre « bon Samaritain » manifeste une prédilection hors du commun pour les « âmes égarées »…

Les « belles intentions » de Couillard

Même si Philippe Couillard affirme que son document Québécois, c’est notre façon d’être Canadiens ne propose pas de démarche constitutionnelle comme telle, et qu’il désire présenter sa « vision d’un Canada du 21e siècle » à l’occasion du 150e anniversaire de la fédération canadienne, il ajoute qu’à terme, il voudrait effacer « l’épisode inacceptable du rapatriement unilatéral de la Constitution, en 1982 ». Enfin le premier ministre conclut que « l’approche privilégiée est pédagogique. Il n’est question ni d’ultimatum, ni d’échéancier. Pas de « couteau sur la gorge ».

Personne n’est contre la vertu. À mon avis, tant que la démarche reposera sur une « reprise du dialogue » avec les autres Canadiens et avec la « société civile », toute la consultation roulera sur des roulettes, le Québec faisant preuve d’ouverture auprès des autres provinces.

Toutefois, au moment fatidique où le Québec abordera la Constitution de 1982, il recevra de la part de Justin Trudeau une fin de non-recevoir sans équivoque qui risque de transformer toute cette opération de « séduction » en bla-bla inutile qui restera sur les tablettes des belles intentions !

Henri Marineau
Québec

Commentaires

  • Henri Marineau, 5 juin 16h09

    Philippe Couillard aura beau tenter de détourner l’attention sur ses « relations dangereuses » avec ses tizamis dont la réputation négative est lourde à supporter, dans son document présentant sa « vision d’un Canada du 21e siècle » à l’occasion du 150e anniversaire de la fédération canadienne, la réalité de l’effritement du membership du PLQ vient le rattraper, le parti ayant perdu quelque 40 000 membres au cours des dix dernières années.

    Une statistique pour le moins préoccupante qui fait ressortir manifestement le rejet d’une partie importante de la base militante du PLQ relié, à mon sens, aux allégations portant sur ses relations avec des personnalités publiques à la réputation controversée, le dernier en liste étant Marc-Yvan Côté.

    Reste à voir si Philippe Couillard découvrira la « potion magique » qui lui permettra de sortir gagnant du scrutin de 2018…

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités