«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La démocratie selon Régis Labeaume...

Les référendums au pilori

Anacolor, la délinquante

Tribune libre de Vigile
vendredi 3 mars
286 visites 1 message

Dans son style lapidaire habituel, le maire de Québec, Régis Labeaume, lors de sa présentation en commission parlementaire sur le projet de loi 122 portant sur l’autonomie des municipalités, a clamé haut et fort que les référendums par lesquels des citoyens peuvent bloquer un projet immobilier ne sont rien de moins « qu’antidémocratiques », alléguant que « seuls les opposants organisés à un projet peuvent se manifester et exercer leur droit de veto ».

Un argumentaire pour le moins contestable compte tenu que « toute » la population, y compris les citoyens qui sont en faveur du projet soumis au référendum, ont la possibilité de se présenter aux urnes pour faire valoir leur point de vue. Or, il s’avère que, comme dans toutes consultations populaires par voie de référendum, ceux qui sont pour le « oui » brillent souvent par leur absence.

Toutefois, de là à conclure que les référendums sont antidémocratiques, constitue à mes yeux un vice d’interprétation grossière qui met en danger le processus « démocratique » inhérent aux référendums. Conséquemment, M. Labeaume, je vous invite à peser davantage vos assertions draconiennes et à vous soumettre à la voix du peuple au lieu de clouer cavalièrement au pilori les référendums !

Anacolor, la délinquante

Bien que le maire de Québec prétende que « la capacité de la Ville, c’est un tire-pois » dans la saga qui oppose l’usine de peinture Anacolor aux citoyens de Cap-Rouge, Démocratie Québec, par la voix de sa représentante, Anne Guérette, soutient pour sa part que Régis Labeaume a tous les outils en main pour agir dans ce dossier, un avis juridique soutenant que la Ville de Québec « aurait l’intérêt juridique requis pour déposer une demande en injonction » afin de faire cesser les épisodes d’odeurs de l’usine de peinture qui incommodent les citoyens de Cap-Rouge.

« Tire-pois » ou demande en injonction ? Il serait peut-être temps que « tous » les intervenants s’assoient ensemble, y compris les dirigeants d’Anacolor, pour dénouer cette impasse qui écorche la qualité de vie de ce quartier résidentiel, voire sa sécurité, où, par surcroît, existe une école.

Haro sur les guerres de clocher sans fin et place aux solutions avant que des problèmes de santé publique aigus ne surgissent de cette saga aux allures de combat de coqs !

Commentaires

  • yves corbeil, 7 mars 10h30

    L’autocratie est un régime politique où un seul individu détient le pouvoir, alors qualifié de pouvoir personnel et absolu.

    Ça va dans le sens que les libéraux veulent installé avec les petits maires dictateurs.

    Le peuple n’y voit rien trop préoccuper qu’il est par son petit je, me, moi. Quand les libéraux retourneront au pouvoir faute de consensus et dispersion des votes dans l’opposition, les gens constateront qu’ils n’ont plus rien à dire sur les façons de faire de leurs dirigeants qui auront les coudés franches avec la complicité du gouvernement. La dictature économique en mouvement et les photos-radars ne captent rien encore moins les merdias complices.

    Ça va bien au Québec, achetez-vous un tapis pour prier ainsi qu’un foulard pour votre femme et vos filles. Le Québec en movement et comme disent nos chers élus, le repli sur soi empêche de grandir.

    Donc grandissons à l’unisson pour la ’’communion’’ avec l’autre et laissons nos dirigeants décidé sur ce qui est bon pour nous.

    Beau projet de société qu’ils concoctent nos sauveurs.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 925$  22%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 23/08 Michel Tremblay: 5$
  • 23/08 André Lepage: 5$
  • 23/08 Éric Haddad: 5$
  • 22/08 Pierre Cournoyer: 50$
  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités