«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le moment est venu de repousser les envahissements des envahisseurs envahissants

Le vivre-ensemble, ce n’est pas « Ôte-toi d’là que j’m’y mette » !

Ne touchez pas aux symboles de notre histoire nationale !

Soixante ans après l’émancipation religieuse du Québec, les Québécois semblent prêts à regarder le crucifix d’un œil différent

Editorial de Vigile
mardi 28 février
6 825 visites 43 messages

Tant il est vrai que l’actualité prend un visage différent quand elle nous touche de près. Si mon fils n’était pas né à l’Hôpital Saint-Sacrement à Québec, il est probable que je ne me serais jamais arrêté à l’article relatant l’enlèvement du crucifix dans le hall d’entrée de cette institution bien connue à la suite de la plainte d’un usager qui y voyait un symbole religieux entrant en conflit avec ses propres croyances.

J’ai été surpris de la vitesse à laquelle la moutarde m’est montée au nez. En cherchant à comprendre pourquoi, j’ai compris que c’était comme la goutte de trop qui fait déborder le vase. Se montrer ouvert aux immigrants ne veut pas dire renoncer à être soi-même ni à vivre dans son décor.

Que cela nous plaise ou non, le Québec a une longue tradition chrétienne et catholique héritée de celle de la France. C’est un fait historique incontestable. Lorsque Jacques-Cartier touche terre à Gaspé le 24 juillet 1534, il prend possession du territoire au nom du « Roy de France » et y plante une croix « de trente pieds ». Or la France est depuis Clovis (env. 500 de notre ère) la « fille aînée de l’Église », et la Croix est un symbole de la monarchie française, tout comme la fleur de lys.

Dès les débuts de la présence française en sol québécois, les congrégations religieuses y multiplient les implantations. Montréal doit sa fondation à l’initiative d’un dévot, Jérôme Le Royer de Ladauversière, et Jean-Jacques Olier de Verneuil, le fondateur de l’ordre des Sulpiciens. Leur action sur le terrain est menée par Paul Chomedey de Maisonneuve, un jeune noble qui a choisi de dédier sa vie à Dieu, à Jeanne Mance, une infirmière laïque qui ouvrira le premier hôpital à Montréal, l’Hôtel-Dieu, et à Marguerite Bourgeoys, une religieuse qui consacrera sa vie à l’éducation.

Pendant trois cent cinquante ans, l’Église catholique et une pléiade de ses congrégations religieuses joueront un rôle déterminant dans le développement du Québec et multiplieront sur son territoire les institutions qui lui permettront de l’encadrer. De quelques centaines de personnes au début de la colonie, la population du Québec atteindra les 5 millions au début des années 1960. Cet essor remarquable est à porter leur crédit, quels que soient les reproches que l’on puisse par ailleurs leur adresser, si tant est qu’ils soient tous mérités.

Les immigrants qui viennent s’installer au Québec profitent de ces développements accumulés au fil des siècles et sont donc malvenus de vouloir trier notre patrimoine historique, culturel, social et économique pour n’en retenir que les éléments qui font leur affaire en nous obligeant à liquider ceux qui heurtent leurs croyances et leurs valeurs, même si ce sont justement ceux qui définissent notre identité.

S’il n’y a jamais eu aucun doute à avoir sur la volonté d’assimilation du Canada anglais et du gouvernement fédéral, si cette volonté s’exprime désormais de façon totalement ouverte et décomplexée alors que leur objectif leur apparaît enfin à leur portée, et s’ils exploitent à cette fin le multiculturalisme et le communautarisme, en revanche, les Québécois ont toujours pu compter jusqu’à ces dernières années sur leur gouvernement à Québec pour défendre leurs intérêts et leur identité.

Ce dernier rempart s’est écroulé avec l’élection du gouvernement Couillard qui a littéralement déclaré la guerre aux québécois francophones en se faisant le promoteur, le maître d’oeuvre et l’exécutant de politiques qui les affaiblissent systématiquement et menacent leur survie en tant que nation. Dans l’esprit de Couillard, les Québécois sont avant tout des Canadiens, et il en fait une question de principe, le sien bien entendu, car il ne se soucie guère des sentiments des Québécois à ce sujet.

Une telle position ne peut déboucher que sur un affrontement, et il est particulièrement intéressant de voir que le crucifix est en train de devenir le symbole de l’opposition sourde au multiculturalisme communautariste et à son symbole, le voile islamique, que défend Couillard. Vous n’avez qu’à compter le nombre d’articles parus sur le crucifix depuis quelques jours pour voir comment les lignes sont en train d’être tirées.

Il est assez remarquable de voir les Québécois redécouvrir soudain le crucifix et lui attribuer une symbolique qui n’est plus que religieuse, mais également patrimoniale, historique, et culturelle.

Tout semble maintenant se passer comme si les Québécois avaient soldé leurs vieux comptes avec la religion catholique, son clergé et sa hiérarchie, et découvraient enfin que la religion de leurs parents, en dehors de toute foi et soumission, était porteuse de valeurs avec lesquelles il leur est plus facile de s’identifier que celles avec lesquelles certains intérêts étrangers à ce qu’ils se sentent, et sont, voudraient les voir s’identifier.

Plus les Québécois vont se sentir agressés ou ne serait-ce que bousculés dans leurs coutumes et traditions populaires, plus ils vont regimber. En France, Terra Nova, un « think tank » proche du PS, vient de proposer le remplacement de deux fêtes chrétiennes par des fêtes juive et musulmane.

Les élus socialistes, y voyant une occasion de se gagner des sympathies communautaristes à la veille d’élections qui les menacent jusque dans leurs derniers retranchements, s’apprêtaient à sauter sur l’occasion à pieds joints. Ils en ont vite été dissuadés par les réactions, y compris celle de Gilles-William Goldnadel, avocat, écrivain, et président de l’association France-Israël, qui tient une chronique hebdomadaire sur un des sites du Figaro :

On savait qu’il existait des individus plus royalistes que le roi, on vient d’apprendre qu’il existait des laïcs progressistes plus musulmans que les musulmans et plus juifs que les juifs. C’est ainsi que le sage président du Conseil Français du Culte Musulman a opposé une sèche fin de non-recevoir au projet trop zélé : « Les musulmans de France n’ont jamais réclamé de telles dispositions, d’autant moins au détriment de jours fériés chrétiens. Terra-Nova se permet de faire des propositions au nom de l’islam de France alors qu’ils n’ont pas pris la peine d’auditionner les personnes et les institutions concernées », a indiqué sans trop d’aménité M. Anouar Kbibech.

L’étrange proposition n’a pas obtenu plus de succès chez les Juifs qui se satisfont pleinement de chômer pendant les fêtes chrétiennes - quand certains ne les célèbrent pas à l’instar de Noël - tout en respectant leurs propres traditions festives.

Mais ne soyons pas trop injustes envers Terra-Nova, certains musulmans ont apprécié la fleur tendrement déposée à leurs pieds par les amis de Monsieur Hamon. La proposition émise correspondait en effet à une revendication de l’UOIF, proche des Frères Musulmans. Ils devraient pouvoir s’en souvenir lors du mois du muguet.

En France, le mois de mai est le mois du muguet et le mois où se tiennent les présidentielles. Il semble que Philippe Couillard ait les mêmes amis que les socialistes français chez les Frères musulmans. Contre ceux-ci, le crucifix serait-il le dernier recours des Québécois ?

Commentaires

  • 1er avril 15h09

    " ..et découvraient enfin que la religion de leurs parents, en dehors de toute foi et soumission, était porteuse de valeurs.. "

    - Donc on nie son origine divine, sa vertu surnaturelle, et ce faisant on fait le jeu de ses ennemis acharnés :

    " Tout en continuant à susciter des hérésies, Satan institua au sein de l’Eglise une secte chargée d’en chasser l’esprit surnaturel pour y substituer l’esprit naturaliste — C’est bien le but poursuivi par la Franc-Maçonnerie, depuis le XIVe siècle, d’établir la religion naturelle sur les ruines de la religion révélée. — Preuves de ce dessein. — Essai d’institution de la religion naturelle après la Terreur. " (Table des matières page 1333 : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Delassus/ConjurationT3.pdf )

  • Pierre Bourassa, 21 mars 17h50

    - Plus les Québécois vont se sentir agressés ou ne serait-ce que bousculés dans leurs coutumes et traditions populaires, plus ils vont regimber.
    En tout cas, je nous le souhaite.
    Mais Trudeau et Couillard fessent fort, comme sur cette photo du ministre fédéral des finances Bill Morneau et sa mise en scène prébudgétaire telle que révélée hier le 20-03-2017 par Sophie Durocher.
    Pourquoi ces filles sont-elles voilées ?
    http://www.journaldemontreal.com/2017/03/21/pourquoi-ces-filles-sont-elles-voilees

  • K. H. Trepanier, 12 mars 20h02

    Est-ce que CBC-Radio Canada va continuer longtemps à supporter des rebelles affiliés à Al-Queda avec les taxes et les impôts ??

    ’’FYI, in the 1920’s MI6 invented Muslim Brotherhood as their proxy army. Next the CIA invented their Al Qaeda as their proxy army. These psychopathic mercenaries have been doing the dirty work of destruction and take over of sovereign nations for the Zionists. These mercenaries claim to be radical Islamists. As Osama bin Laden stated, "all we have to do is change our name to keep the west confused". So now enters the new combined entity called Murabitoun. They have had many other names, LIFG (Libyan Islamic Fighting Group), Ansar Al Sharia, Al Nusra, etc.’’

    _ All Mercenaries Join Forces In Libya Under New Name ... "MURABITOUN"

    http://libyanwarthetruth.com/

    Est-ce que les journaux et medias québécois vont continuer longtemps à promouvoir des groups affiliés a Al-Quaeda ?

    _

  • A.-C. Jean, 7 mars 20h47

    - A mon avis les mondialistes (i.e. les banques) utilisent actuellement la religion comme outil partout pour nous monter tous les uns contre les autres :

    Brzezinski n’a-t-il pas créé le Mujahadin ? Tout en se servant simultanément de l’église Catholique, depuis Solidarnosc. L’hypocrite.

    Si je me souviens bien, il me semble que l’un des buts de la trilatérale. tel qu’énoncé par un Rockefeller, est d’éliminer toute religion :

    Le but étant que chaque pays puisse fournir du cheap labour facilement interchangeable. Pour cela il faut éliminer langue, religion, culture, et produire des employés jetables et équivalents un peu partout. Tous des numéros.

    Du cheap labour télécommandé depuis Londres et DC selon la doctrine MacKinder.


    _

  • Pierre Bourassa, 7 mars 17h59

    Ne touchez pas aux symboles de notre histoire nationale !

    Un autre symbole et non le moindre :

    La SAQ fait volte-face et continuera d’afficher les drapeaux du Québec sur les façades extérieures de ses succursales.

    À LIRE AUSSI : Fini les drapeaux du Québec devant les SAQ
    http://www.journaldequebec.com/2017/03/07/retrait-des-drapeaux-du-quebec-la-saq-recule

    On dirait un anesthésiste rodant autour de son patient afin de vérifier si son sommeil est assez profond avant l’amputation finale.Pas d’chance,cette fois-ci son patient ne dormait pas.

    « À la suite des réactions suscitées par le déplacement de certains drapeaux du Québec de l’extérieur vers l’intérieur de ses succursales, la SAQ s’engage à continuer de déployer le fleurdelisé sur ses magasins. La SAQ comprend la sensibilité des Québécois à cet égard et l’importance qu’ils accordent à ce que le drapeau soit bien visible sur les magasins de leur société d’État », a mentionné la société d’État dans un communiqué.
    http://www.journaldequebec.com/2017/03/07/retrait-des-drapeaux-du-quebec-la-saq-recule

    Pas d’amalgame comme dirait Couillard...

  • yves corbeil, 6 mars 13h55

    Le Québec libéral ou si vous voulez fédéraliste depuis que Lévesque a quitté la politique après avoir été évincé due à sa frilosité pour la séparation.

    Qu’est devenu le Québec depuis,

    De 1985 à 1994, 9 année de libéral.

    De 1994 à 1996, 1 1/2 de référendum pour un Québec libre et indépendant.

    De 1996 à 2003, le fiasco du fédéraliste Bouchard et de Landry (...)

    De 2003 à 2012, le fédéraliste de la magouille et de la corruption.

    De 2012 à 2014, les 18 mois de purgatoire de Pauline minoritaire.

    Et de 2014 à aujourd’hui, la démagogie de Couillard et son équipe des vraies affaires économiques, pas comique du tout.

    Prenons seulement l’agro-alimentaire, que c’est-il passé depuis que 1985 quand les libéraux ont pris le pouvoir suite au 9 années de Jean Garon au ministère de l’agriculture et des pêcheries.

    ’’L’autonomie alimentaire se définit plutôt comme la proportion des aliments consommés sur un territoire qui en sont issus. L’autonomie alimentaire peut donc figurer à la fois comme un objectif et un indicateur de sécurité alimentaire (le fait de ne pas dépendre des autres ou du commerce international), facilement mesurable. Le concept d’autosuffisance alimentaire veut dire la même chose. C’est d’ailleurs à cette cible d’une plus grande autosuffisance alimentaire que le Québec a été invité à contribuer entre les années 1975 et 1985, années au cours desquelles l’autosuffisance québécoise est passée de 50% à près de 78%.’’

    http://www.eve.coop/?a=2

    http://lautjournal.info/articles-mensuels/320/souverainete-ou-autosuffisance-alimentaire

    Achetez le son livre à Jean Garon, sinon empruntez le à votre bibliothèque.

    Aujourd’hui, nous serions revenu à 30, 35% depuis que les libéraux sont au pouvoir. Une autre invraisemblance libéral, et ils se maintiennent au pouvoir dans partage ou presque aux services de qui vous croyez, certainement pas les citoyens qui ont vue leurs dettes explosés.

    Jean peux plus de ces libéraux là, est-ce qu’on attends que la province soit complètement dissoute avant de sortir ces gens là du pouvoir aux services des patroneux de l’ombre.

    Ah oui, c’est vrai faut s’occuper des crucifix et des foulards car tantôt y va rester juste ça à manger ici le corps du Christ pis des produits Halal.

  • yves corbeil, 4 mars 16h16

    La meilleur définition de neutralité que j’ai lu et qui devrait être légiférer par notre gouvernement qui doit s’élever au dessus de la petite politique des votes.

    Le Devoir,
    Michel Blondin - Inscrit
    24 février 2017 19 h 52

    Le concept de neutralité est difficile à saisir et si dévié de son sens il mélange et devient incompréhensible.

    Madame Pelletier (le gouvernement) n’a pas compris le sens de la neutralité comme concept. L’erreur est fatale.

    En premier, la neutralité, ce n’est pas une page blanche et ni rose. Ni bleu non plus. Pour être précis, il n’y en a d’aucunes. Ni positive ni négative, la neutralité les rejette tous, pour n’être qu’elle-même.

    En disant que l’État est neutre, cela signifie qu’il rejette toutes les formes autres que celles qui ne correspondent pas à lui-même, à sa caractéristique de neutralité. Cependant, la neutralité religieuse n’existe pas : aucune religion n’est neutre. Il ne faut donc pas mêler la neutralité à l’indifférence ou la non-préférence, mais au rejet de ce qu’il n’est pas -ce que ne fait pas Mme Pelletier (notre bon gouvernement).

    Un exemple, McDonald rejette tous les vêtements et les signes personnels. Il accepte que ce qu’il veut pour ses employés qu’il oblige à porter l’uniforme et les voir disparaître derrière l’uniforme. Il neutralise toutes les formes de promotions autres que les siennes. L’État doit faire de même.

    Un médecin, un juge, un policier et en général tout employé de l’État doit s’identifier à l’État, à ses fonctions.

    Le droit de l’État comme l’État n’est pas celui du citoyen dans l’État.
    L’espace public est l’espace du citoyen qui a des libertés et des responsabilités. Celle du vivre ensemble doit dominer. Dans l’espace public, le concept de laïcité c.-à-d. la séparation de l’État comme citoyen doit primer sur les obligations religieuses. Ainsi, la nudité, cacher son identité civique visible doit être interdits. Les formes de prosélytisme trop agressives devraient être interdites.
    Seuls, les lieux de culte et les espaces privés peuvent être exemptés.
    Vous voyez bien que le concept de neutralité pour l’état et les obligations de laïcité pour le citoyen entraîne une réalité qui peut être bien comprise et bien légiférer.

    Merci M.Blondin

  • yves corbeil, 4 mars 14h59

    Aujourd’hui, il y en a qui vivent avec le verbe ÊTRE et d’autres qui vivent avec le verbe AVOIR.

    Il y en a qui sont ce qu’ils sont et il y en a d’autres qu’ils ont ce qu’ils ont, et ils passent leur temps a essayé d’être ce qu’ils ne sont pas, tout ça paradoxalement pour devenir quelqu’un, parce qu’aujourd’hui pour être quelqu’un, il faut avoir beaucoup de choses, enfin, c’est ce qu’ils disent.

    Où veut-on en venir en poursuivant aveuglément cette homogénéité multiculturel du globe. La poursuite de la contreculture mondiale qui mets en opposition culture et économie. Ils se tirent dans le pied avec ça. La volonté de puissance s’atteint par la convergence des forces, pas par les réactions entre elles.

    Autrement dit, il faut régler les conflits intérieurs avant de régler les conflits extérieurs. Faire primer l’économie sur la culture c’est faire primer le paraître (l’avoir) sur l’être !

    Aie, on se sépare-tu pour en finir avec tout ça.

  • Michel Matte, 4 mars 14h08

    Le retour du crucifix marque une victoire pour l’identité québécoise. Mais que représente-i-il au juste ?

    Au départ la société partageait les valeurs fondamentales du christianisme. Mais graduellement ces valeurs se sont transformées en libéralisme économique et droits de la personne sous le contrôle occulte de la franc-maçonnerie. De telle sorte qu’on peut dire :

    « Dans une perspective orthodoxe (et là je me réfère au point de vue traditionnel, patristique), les juifs modernes ne sont pas juifs et les catholiques ne sont pas catholiques. Dans les deux cas, nous sommes face à des fraudes très réussies, mais des fraudes quand même. »i

    « (…)qu’est-ce que l’Empire anglosioniste sinon la continuation culturelle de l’Empire britannique avec l’ajout récent de l’élément sioniste (...) ? Et ne laissez pas le fait que les protestants et les anglicans ne sont pas des « catholiques romains » vous détourner de la réalité que le protestantisme lui-même n’est que le rejeton de la relation spirituelle entre ses parents latin et juif, exactement comme la franc-maçonnerie – l’idéologie et la vision du monde dominantes aujourd’hui – est la progéniture issue des rapports spirituels entre le protestantisme et le judaïsme pharisien. »
    (http://lesakerfrancophone.fr/les-tres-vieilles-racines-spirituelles-de-la-russophobie)

    Ajoutez à cela la subversion en cours dans l’Église catholique. (http://reseauinternational.net/coup-detat-au-vatican/) Cette dérive des valeurs explique la collusion que l’on observe entre le christianisme occidental, le sionisme et le wahhabisme.

    Avec des mondialistes comme Couillard et Trudeau, nous sommes très mal représentés pour défendre ces valeurs qui ont inspiré l’État québécois jusqu’à la Révolution tranquille comme le mentionne Jean Claude Pomerleau. L’invasion de migrants venant de pays que nous avons participé à saccager et ne partageant pas nos valeurs ne peut qu’engendrer le chaos.

    Il ne s’agit pas ici de retourner à la religion autoritaire. L’imposition d’un dogme arbitraire quel qu’il soit signifie la soumission au pouvoir qui l’enseigne. Et le pouvoir est compromis à tous les niveaux. De toute façon, la laïcité de l’État n’est que le respect des consciences.

    Mais peut-être qu’on pourrait se souvenir aux prochaines élections de choisir des représentants qui défendent vraiment l’intérêt public et non des intérêts occultes.

  • yves corbeil, 3 mars 20h41

    La mondialisation, le globalisation, le multiculturalisation, en faîtes l’homogénéisation des peuples par le déplacement des populations dans tous les sens sur la planète.

    Il nous faut les rejetées, car nos cultures, celle qui font nos histoires particulières, ces histoires qui nous différencient comme entité humanitaire, celle qui font que nous existons encore aujourd’hui comme peuple distinct. Ces cultures là, nous devons tous les protégés si nous ne voulons pas disparaître comme certains qui sont disparus.

    https://www.youtube.com/watch?v=V7QQXQQTtz0

    Pour moi cet hymne Occitan de Monsieur Nadeau du Sud-Ouest de la France est le plus bel hymne national qu’un peuple qui vit et veut continué à vivre pourrait avoir. Ça me tire des larmes à chaque fois que je l’écoute.

    On a plein de choses ici aussi, des choses auquel nous sommes profondément attaché et c’est pas vrai qu’on va les abandonnés pour les belles paroles de ceux qui veulent homogénéisé la planète.

    LIBERTÉ !

  • s ml, 3 mars 15h47

    Le Crucifix est de retour

    Aujourd’hui marque la fin de la saga du crucifix de l’Hôpital du Saint-Sacrement. Après une lutte acharnée de plus d’une semaine et une pétition ayant recueilli plus de 15 000 noms, le crucifix est enfin de retour sur le mur où il veillait sur les malades depuis 1927.
    http://www.sauvonslecrucifix.com

  • yves corbeil, 3 mars 12h31

    Tous le monde devrait retenir son chèque d’impôt provincial cette année jusqu’à temps que couillard annonce sa démission.

    Y vient un temps ou la farce de ce gouvernement a assez duré. Pis les diversions de crucifix, ça marche plus la couche est pleine.

  • Raymond St-Jacques, 2 mars 20h08

    Dans l’esprit du moment, je suis d’avis que le lien ci-après mérite d’être partagé ...

    https://quebeclaique.wordpress.com/2011/03/24/le-mouvement-laique-quebecois-partial-anticatholique-et-subventionne-avec-vos-sous/

  • Francis Déry, 2 mars 18h47

    [Quote]
    J’ai été surpris de la vitesse à laquelle la moutarde m’est montée au nez. En cherchant à comprendre pourquoi, j’ai compris que c’était comme la goutte de trop qui fait déborder le vase. Se montrer ouvert aux immigrants ne veut pas dire renoncer à être soi-même ni à vivre dans son décor.
    [\Quote]

    Entre autres mots, cela vous a mis en sacrament, sans la sainteté. Mais c’est une erreur de l’attribuer au multiculturalisme. Nous avons nos propres djihadistes, les activistes athées ( militant atheists ). Bien que la perversion du "golden shower" soit d’origine islamique (les femmes pachtounes en burqa urinaient dans la bouche des prisonniers anglais attachés au sol, causant des syndromes post-traumatiques aux survivants qui ont cherché à les surmonter par reprises dans des bordels plus amicaux), celle qui a pissé dans une église de France ne portait ni burqa, ni voile. Pas plus pour celle qui a tronçonner une croix historique dans un parc de l’Ukraine.

    [Quote]
    Montréal doit sa fondation à l’initiative d’un dévot, Jérôme Le Royer de Ladauversière, et Jean-Jacques Olier de Verneuil, le fondateur de l’ordre des Sulpiciens. Leur action sur le terrain est menée par Paul Chomedey de Maisonneuve, un jeune noble qui a choisi de dédier sa vie à Dieu, à Jeanne Mance, une infirmière laïque qui ouvrira le premier hôpital à Montréal, l’Hôtel-Dieu, et à Marguerite Bourgeoys, une religieuse qui consacrera sa vie à l’éducation.
    [\Quote]

    Sa fondation est l’oeuvre d’une société secrète pour la propagation de la Foi : la Compagnie du Saint Sacrement fondée en 1627. Le but fut de sédentariser et de catéchiser les amérindiens. Hormis l’acceptation du commerce et de l’offre des services hospitaliers, les buts furent des échecs. Les amérindiens vont accepter les missionnaires en leur sein et le baptême pour avoir des armes à feu pour se défendre contre les Iroquois armés par les Hollandais.

    Dès le début du régime britannique, la politique de tolérance religieuse était contredit par l’immigration de prédicateurs huguenots de Suisse. Notre identité nationales est dûe à la résistance pour l’identité catholique. Cette identité est le trait d’union qui permet d’assimiler des éléments d’autres cultures catholiques comme les Celtes irlandais et écossais. La séparation du système éducatif de langue anglaise entre la confession catholique et les confessions protestantes visait à prévenir l’assimilation des Britanniques catholiques par les Canadiens-Français. Une répétition des statuts de Kilkenny en quelque sorte.

    Maintenant que nous ne sommes plus des vecteurs de la Foi catholique, le sentiment identitaire est brouillé. Nous n’avons plus de valeurs fortes qui s’imposent puisque tout devient relatif. Les immigrants ne savent pas à quoi ils devraient se lier et conservent leurs identités d’origine. Faute de religion, les mariages ne tiennent plus et la fécondité tombe. La relève démographique se fait par les groupes forts en foi. Notamment les Latinos et les Musulmans. Montréal-Nord n’est plus reconnaissable. Les parcs de jour sont parcourus par des femmes voilées avec leurs trollés d’enfants. Les canadiens-français sont minoritaires dans les écoles françaises. À quoi devraient s’assimiler les nouveaux immigrants ? Comment inculquer la langue française si la socialisation se fait dans une ou deux autres langues différentes ?

    Aujourd’hui, la mode est de diffamer Maurice Duplessis en citant notamment le minerai de fer du Labrador bradé. Il le faisait pour Québec garde la main sur la Côte Nord alors que le versant atlantique fut réassigné à Terre-Neuve par nos maîtres du Conseil Privé. Que dira-t-on de nos politiciens d’aujourd’hui qui bradent notre identité par rectitude politique ?

    Le djihad des athées du MLQ, soutenu par le Grand Orient de France (les Maudits Français), a quelque chose de proche avec l’Église de Raël.
    Le raëlisme trouve ses racines dans la philosophie du Cosmisme russe, une idéologie succédanée que les activistes athées sous Lénine promouvaient pour remplacer les religions. Cette idéologie fondait le Proletkoult et la course vers le cosmos qui a mené Youri Gagarine dans l’espace.

  • yves corbeil, 2 mars 16h28

    Genèse de la société québécoise, Fernand Dumont 1996

    ’’Depuis la conquête, il n’y a pas seulement au Québec des Français et des Anglais, mais deux sociétés juxtaposées avec leurs institutions respectives, deux références collectives qui ne sont pas arrivés à se réconcilier (et ça ne risque pas d’arrivé).

    À quoi s’ajoutent les incertitudes de beaucoup d’immigrants qui ne savent pas trop quelle référence adopter (...)

    (Par contre suite au serment d’allégeances à la Reine Elisabeth II et ses héritiers ont leurs a appris ou faire leur X sur un bulletin de vote et tous savent que le Canada est ’’bilingue’’ et qu’il suffit de parler une des deux langues pour s’intégré, naturellement il est suggéré de connaitre le français si on choisi le Québec mais c’est juste une suggestion car on peut très bien fonctionné avec seulement l’anglais au Québec, (maudits colonisés) ).

    Enfin on entend fréquemment des autochtones déclarer qu’ils ne sont ni québécois, ni canadiens’’ (Comme si on en avait pas assez)

    Vous pensez qu’on va s’en sortir (...) bien oui ça fait depuis 1759 qu’on résiste pis on est encore 60% de francophones au Québec, par contre faut plus trop tarder car ils ont ouvert la porte de l’étable.

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 2 mars 15h52

    L’implosion de l’Union Européenne et le saccage systémique de centaines de milliards d’euros des fonds publics par les mafias eurocrates, provoqueront la désunion des États-nations à cette supercherie politique imposée par l’axe franco-allemand et ses complices traîtres dans la plupart des pays membres de cette union machiavélique :

    Bruxelles met en garde les pays n’accueillant pas de réfugiés
    http://www.lapresse.ca/international/crise-migratoire/201703/02/01-5074892-bruxelles-met-en-garde-les-pays-naccueillant-pas-de-refugies.php

    ***

    JLPM

  • yves corbeil, 2 mars 15h33

    Pourquoi ont va rester coloniser si on ne fait pas tous ensemble un examen de conscience pour finalement se prendre en main et faire notre pays avant qu’il ne soit plus possible de remettre la pâte dans le tube.

    La chose qui nous permet encore d’exister en Amérique.

    La langue,

    http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201407/22/01-4785715-un-cours-en-anglais-seulement-a-luqtr.php

    http://www.ccmm.ca/fr/nouvelles/politique_immigration/

    Dans la vieille capitale, la plus vieille université francophone en Amérique du Nord

    La faculté de sciences de l’administration de cette noble université, faculté qui est à la conquête du monde selon sa publicité, offre plus de 45 cours dans la langue de Shakespeare, tant au 1er cycle qu’au 2e cycle :

    Strategic Management, Introduction to accounting, Introduction to finance, Corporate to finance, Venture Capital, Management, Marketing, Business Ethics, ect.

    HEC Montréal elle offre un enseignement de maitrise Global Chain Management, entièrement en anglais, elle offre aussi un enseignement en anglais d’un an dans le secteur de l’aérospatiale (Aero World MBA).

    Parait-il que le mouvement est irrésistible parce que nous voulons être ouverts sur le monde et surtout compétitifs. À force de s’ouvrir si généreusement au monde, ne risque-t-on pas un écartèlement mortel

    Ceci est tirer du livre ’’Cessons d’être des colonisés’’ de J.Maurice Arbour

    Et on peut continuer comme ça sans fin car ceux qui veulent nous faire disparaître, n’en ont pas de fin.

    C’est sûr que quand tu es gouverné par le Libéral Party aux deux paliers ça cause problème de taille, mais ça devrait pas nous empêcher nous les francophones du Québec de se tenir droit et faire respecter nos droits dans notre province à 60% francophone, 20% anglophone et 20% allophone. 60/40 ont est encore majoritaire...pour combien de temps la porte grande ouverte.

    Une chronique de se rouge foncé aux services de Power Corp. qui m’avait jeter sur le cul dans le temps.

    http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/200904/06/01-843811-quebec-incorporated.php

    Faut croire qu’il avait eu une crampe au cerveau le jour précédent.

  • yves corbeil, 2 mars 14h37

    Qui suis-je ? et toi qui es-tu ?

    Je suis CECI,

    Gaston Miron

    CECI, mon état d’infériorité collectif.

    http://vigile.quebec/La-langue-de-chez-nous-24701

    CECI, qui m’agresse dans mon être et ma qualité d’homme espèce et spécifique.

    Je suis CECI et aussi tout CELA

    https://la-plume-francophone.com/2009/05/05/gaston-miron-lhomme-rapaille/

    Et toi l’étranger, quel effort tu fais pour qu’on réalise quelque chose ensemble ?

    Et tu sais quoi, le plus triste, c’est que tu ne réalise même pas que tu es chez nous et que je t’ai ouvert ma porte.

  • yves corbeil, 2 mars 13h53

    Aujourd’hui les gens ont honte de quoi, de qui.

    Avoir les yeux planter dans l’arbre du mal qui cache la forêt derrière, les gens devraient regarder tout ce qui a été fait de bien à partir de notre culture chrétienne.

    http://www.ceci.ca/fr/a-propos-du-ceci/historique-du-ceci/notre-fondateur/

    http://leger.org/a-propos/

    Juste deux comme ça.

    Je demande à nos chialeux nationaux de confessions autres, qu’est-ce qu’ils ont contre nous pour critiquer sans cesse.

    Sur quoi vous basé vous pour vous permettre de nous faire la morale avec vos récriminations sans cesse plus blessantes d’une à l’autre.

    Parlons en de l’autre, qu’est-ce que vous faites vous autres pour l’autre à par le mépriser car il ne croit pas au même extra-terrestre que vous.

    C’est ça l’ouverture, on devrait vous copiez pour être du monde ouvert ?

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 2 mars 13h23

    Une représentante de l’élite universitaire anglophone se prononce... :

    Crimes haineux : l’élite politique est « hypocrite ou inconsciente »
    http://www.lapresse.ca/actualites/201703/01/01-5074755-crimes-haineux-lelite-politique-est-hypocrite-ou-inconsciente.php

    ***

    JLPM

  • yves corbeil, 2 mars 12h45

    Monsieur Le Hir,

    Pouvez-vous m’expliqué ce qu’il s’est passé dans la tête de Couillard entre Mai 2008 et aujourd’hui. Est-ce qu’il y a eu un accident, une chute, un AVC ou quelque chose du genre pour que cet homme face un tel 180 face au Québec et surtout au peuple du Québec.

    http://vigile.quebec/Couillard-corrige-Charest

    Une lumière de votre part serait très apprécier car j’ai beau cherché partout et je trouve rien pour me l’expliquer.

  • yves corbeil, 2 mars 12h24

    Quand est-ce qu’on va cesser d’être des colonisés.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/George-%C3%89tienne_Cartier#Phrase_c.C3.A9l.C3.A8bre

    LA phrase célèbre du père fondateur de cette confédération et aujourd’hui je peux vous affirmez qu’on est à peu près tous...assimiler. Un belle bande de soumis atavique, c’est bien ça, des anglais qui parle français esti.

    Un habitant du Bas-Canada est un Anglais qui parle le français. (George-Étienne Cartier) »

    Je suis tellement déçu de nous quand je regarde tout ce que nos ancêtres ont fait dans cette province et même ce pays car ça a débordé de la province la conquête du territoire.

    Et nous aujourd’hui, on s’écrase devant les conquérants des plaines en 1759, comme une bande de poules mouillés qui se laisse plumé en espérant sauvez son petit cri...de nombril, sa roulotte en floride ou sa résidence secondaire. Le nombriliste, ça doit avoir été inventé icitte durant la révolution tranquille et ça doit être pour ça qu’on a arrêté de rêver en société pour rêver en solitaire.

    Il n’y pas de quoi être fier. Au moins j’espère qu’il y aura pas trop de français qui parle anglais au 150e à trudeau pis au 375e à coderre.

    1759 à 2017, 258 ans pour qu’on disparaisse pratiquement de la carte, évanouie dans nature comme des fantômes sur notre territoire.

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 2 mars 11h25

    De l’autre côté de l’Atlantique, en Eurabia :

    Vidéo : Un journaliste algérien : « 80% des musulmans d’Europe vivent grâce aux aides sociales »

    http://fr.israelvideonetwork.com/un-journaliste-algerien-80-des-musulmans-deurope-vivent-grace-aux-aides-sociales/

    ***

    JLPM

  • yves corbeil, 2 mars 09h45

    Je suggère qu’on remplace la croix sur le Mont-Royal par un doigt d’honneur géant comme ça il y aura plus personne pour nous dire qu’on favorise une religion au détriment d’une autre.

    Je ne pensais pas que l’aide médicale à mourir se rendrait aussi loin dans notre patrimoine.

    On es-tu des bons petits canadiens français dociles et bonasses. C’est incroyable comment la majorité s’efface sans se battre.

    Par contre à notre défense, faudrait peut-être que nos merdias sortent de Québec et Montréal pour avoir le vrai pouls de la population. Car les grands centre sont contaminé par les revendicateurs extrémistes.

    T’aimes pas ça une croix historique sur un mur d’hôpital, bien moi je te dirais crève sur le trottoir ou va te faire soigner dans ton pays d’origine.

    On va tu finir d’être des coloniser fini, conquis, mou sans colonne.

    On est chez nous, on peux-tu leur dire d’aller se faire voir ailleurs avec leurs revendications intégristes. Il y a rien dans charte du père trudeau pour ces demandes là et on doit exigé que nos innocents élus cessent immédiatement leur aplaventrisme face aux farfelues pour des votes.

    Montréal la plus belle ville au monde, ça doit faire un méchant bout que celui qui a dit ça en a pas fait le tour au complet.

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 1er mars 21h51

    Pourquoi le front commun anti-Canadien-français et son expansionnisme destructeur constitué par la caste politique, l’élite complice et leurs supporteurs anglo-allophones persistera :

    Québécois contre Canadiens français. Un dualisme fratricide
    http://vigile.quebec/Un-dualisme-fratricide (22 juin 2008)

    ***

    Jean-Louis Pérez-Martel

  • yves corbeil, 1er mars 18h50

    @ Pierre Grandchamp, 1er mars 16h40

    Aujourd’hui notre maire a un problème de prostate et le gérant de la santé lui un gros problème d’ego donc si je suis la logique de votre intervention ça leur prendrait une ptite soeur les petits minous.

  • Marius Morin, 1er mars 18h46

    Enfin, Couillard se prononce. En 1979, l’hôpital Cité de la Santé de Laval, lors de son inauguration devait être neutre, athée, sans chapelle, sans service de pastorale, sans crucifix dans les chambres. La population a réclamé et chaque chambre a eu son petit crucifix. Respecter la population est le principe le plus démocratique qui soit.

  • roger bellisle, 1er mars 17h30

    quand ont voient une seul personne arrivé a ca, ont sait bien de qui ca viens. et ca même s’il est Québécois. la source est le mal qu’ont connaît tous. pensez yyyyyyyyy.

  • Pierre Grandchamp, 1er mars 16h40

    Quand je vois une croix dans un hôpital chez nous, je comprends.

    Cette question de la place des communautés religieuses féminines, dans le système hospitalier québécois, m’a beaucoup intéressé. Claude Gravel, un retraité du monde des médias, a publié un superbe livre, au plan historique : “La vie dans les communautés religieuses L’âge de la ferveur 1840-1960".Paru en 2010 .

    Un chapitre s’intitule : » Des bâtisseuses d’hôpitaux à une époque où les subventions étaient rares ».

    Or, les Sœurs de la Charité de Québec ont non seulement géré l’hôpital St-Sacrement mais aussi l’hôpital psychiâtrique St-Michel- Archange (aujourd’hui Robert-Giffard)

    Ces religieuses, qui vivaient dans ces hôpitaux en permanence, étaient des administratrices EXCEPTIONNELLES. Je cite Claude Gravel :

    “En 1893, Québec décide que l’hôpital psychiâtrique St-Michel- Archange( Robert-Giffard) passera des mains d’un médecin(Dr Landry) propriétaire et ses associés aux Srs de la Charité de Québec. Ces derniers recevaient 132$ par année par malade.....les religieuses 100$. Les religieuses ont mis de l’ordre dans cette institution : salubrité, conditions de vie, soins..etc. Ce médecin fut le dernier d’une lignée de médecins qui avaient possédé, depuis 1845, le premier asile du Québec destiné à ceux qu’on appelait les insensés.”

    “À Montréal, les Srs de la Providence avaient depuis plusieurs années St-Jean-de-Dieu.( Hippolyte Lafontaine). Au milieu des années 1950, St-Jean-de-Dieu comptait 6000 malades et St-Michel-Archange 5000. Il y avait en tout 17 hôpitaux du genre. Les religieuses demeuraient en permanence dans ces hôpitaux. Ces hôpitaux étaient administrés comme “des villes autonomes” avec une religieuse comme maire. »

  • G. Lévesque, 1er mars 16h29

    Après la tragédie de Québec, on croyait bien avoir quelques moments de tranquillité ! Malheureusement notre élite instruite et intelligente plus que la moyenne refuse de prendre ses responsabilités ! Comme M. Charest qui se servait de la crise étudiante pour pouvoir se faire réélire M. Couillard utilise exactement le même modus operandi ! Il laisse traîner les choses pour envenimer la situation et ainsi se donner bonne conscience pour pouvoir traiter ses propres concitoyens de racistes et de xénophobes. Madame Houda-Pépin a bien raison !
    Malheureusement dans notre société il y a des gens plus vulnérables que d’autres ! Monsieur Couillard qui est un spécialiste du cerveau devrait bien comprendre que la situation peut devenir explosive quand deux fils se touchent ou qu’une goutte d’eau fait déborder le vase ! Les beaux discours de nos politiciens ne semblent pas très rassurants pour la suite des choses. Les accommodements raisonnables ( ou plutôt déraisonnables ) semblent refaire surface depuis que M. Taylor a changé d’opinion. Encore l’histoire du crucifix de l’hôpital St-Sacrement, puis les appels à la bombe dans trois pavillons d’une université de Montréal qui ont obligé l’évacuation de plusieurs centaines d’étudiants seront-ils suffisants pour réveiller nos politiciens et qu’ils décident une fois pour toute de mettre des balises aux bons endroits ? Ça ne finit plus de finir ! Les accommodements raisonnables à sens unique ç’est bien clair que ça ne fonctionne pas ! La société qui accueille a fait beaucoup d’accommodements ! Est-ce que la société qui est accueillie ici en a fait elle aussi ? Voilà une question à laquelle il est urgent de pouvoir répondre !

  • J.-F. Sylvain, 1er mars 13h52

    Je vois que l’on cherche, encore une fois, à dresser les Québécois les uns contre les autres : DIVIDE and CONQUER.

    La religion est, comme toujours, l’outil de choix pour le faire. Parlez-en aux petits amis de Brzezinski.

    (La plupart des pays membres de l’OTAN ont une CROIX sur leur drapeau. Ainsi, l’on peut voir par exemple sur un pays souhaitant devenir ’’NATO member’’, le drapeau des croisés.)

    Les croisades (i.e. des Knight templars), qui au depart n’étaient financées que par Rome, le furent ensuite par les banquiers pour établir le Temple de Salomon, ce qui causa leur perte :

    Glasgow History - NORTH [LV2] - PART 1/10 - Jocelyn, The Templars and The Bishop’s Forest.

    https://youtu.be/8B47d_c-ZOs

    Je vois aussi que l’on utilisera le meme scénario pour l’Iran en mai : les zionistes de Londres financeront les luttes entre Chrétiens et Musulmans, pour tenter de s’établir au centre de l’Eurasie :

    "Taking Down" British Officials

    Israel conspires against the Mother of Parliaments

    Philip Giraldi

    A quite incredible story out of England has not received much media coverage in the United States. It concerns how the Israeli Embassy in London connived with government officials to “take down” parliamentarians and government ministers who were considered to be critical of the Jewish State. It was also learned that the Israeli Embassy was secretly subsidizing and advising private groups promoting Israeli interests, including associations of Members of Parliament (MPs). The story is interesting on several levels, particularly given the recent furor in the U.S. over allegations that Russia has been interfering in American politics._

    http://www.unz.com/pgiraldi/taking-down-british-officials/

    Québec, souviens toi. On veut tes ressources, tes bases militaires et la ’’connection française’’ (i.e. le FMI et Rome) cette fois pour aller highjacker l’IRAN en mai 2017.

    _

  • Mario Goyette, 1er mars 11h59

    Le crucifix serait remis en place à l’hôpital du Saint-Sacrement

    Le CHU de Québec se ravise devant le tollé de protestation suscité par le retrait du crucifix du hall d’entrée de l’hôpital du Saint-Sacrement. La direction de l’établissement va remettre en place le symbole religieux, selon les informations obtenues par Radio-Canada.
    Plus de 13 000 personnes ont signé une pétition pour exiger le retour du symbole religieux dans l’hôpital. Le CHU dit aussi avoir reçu près de 600 appels de citoyens mécontents de la décision. Un homme a aussi été arrêté en lien avec des menaces proférées contre un employé du CHU.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1019716/crucifix-reinstalle-hopital-du-saint-sacrement-quebec

  • Mario Goyette, 1er mars 10h59

    Il a fallu qu’une seule plainte pour que l’objet soit retiré sans préavis. Plus insultant, c’est l’anonymat de la position du CHU. Pas de noms, pas de visages, des lâches...

  • Lise Reid, 1er mars 10h45

    On enlève le crucifix de l’hôpital Saint-Sacrement à Québec et on installe des lieux de prières pour favoriser des croyants d’une religion étrangère à notre culture dans nos cégeps et nos universités. Chercher l’erreur...on confond décidément laicité et respect de notre patrimoine national ce qui comprend notre patrimoine religieux. Avec le multiculturaliste nous sommes toujours dans le deux poids deux mesures .Il y a comme une urgence de se débarrasser de ce gouvernement mortifère pour le Québec.

  • yves corbeil, 1er mars 08h45

    Je ne suis plus pratiquant depuis les années 60 mais je suis de confession catholique chrétienne.

    J’ai été baptisé, la confession et la communion solennelle, marié à l’église aussi tout le kit chrétien du québécois de souche. Et je ne suis pas tombé malade quand j’ai cessez de pratiquer. Un choix personnel comme plusieurs autres ont fait à cette époque puis plus tard, les scandales sont sorti et ont en apprends encore de nouveau aujourd’hui. Mais tout cela est relier aux hommes comme toutes les religions et croyances. On pardonnera peut-être mais on oubliera pas.

    De là la demande de discrétion et le respect de la laïcisation de l’état et la place publique, toute la place publique. On est en Amérique, au Canada, au Québec, un tout petit territoire sur la planète. Donc vous avez beaucoup de choix pour vous installez dans vos affaires mais si vous choisissez le Québec c’est parce que vous voulez changez vos habitudes publiques.

    Ce que vous faîtes chez vous ça reste privé même chose dans vos temples, on est pas contre vos affaires privés, on est un peuple respectueux des traditions car on a les nôtres aussi. Faut juste pas que ça empiète sur les autres.

    ON APPELLE ÇA DU RESPECT.

    Je te respecte

    Tu me respecte

    Il se respecte

    Nous nous respectons

    Nous vous respectons

    Vous vous respectez

    Vous nous respectez

    Ils se respectent

    Crime que c’est pas compliqué.

    Si vous vous intéressez à notre histoire vous trouverez dans le comportement de nos ancêtres, comment on était un peuple qui fraternisait facilement avec les premiers habitants de ce continent et pourquoi toute la dynamique à changer suite à l’implantation du régime anglo-saxon. Donnez-vous une chance de nous connaitre et la dynamique changera. Sinon, allez tout simplement vivre ailleurs si vous voulez restez dans vos affaires et ne pas vivre en société. Personne n’impose ni indispose l’autre, c’est ça vivre en société. Il y a des lieux pour le reste.

    Tout cela nous différencie des animaux, on se promène pas tout nue et on baise plus n’importe où ni n’importe quand comme des animaux. Ça doit être un peu ça l’évolution de l’homme.

  • yves corbeil, 1er mars 08h05

    On devrait faire passer le détecteur de mensonge à Couillard avant de le crisser dehors. Comme ça on passeraient pas pour des sauvages au yeux de ses amis déguisés qui circulent partout bien libre et audacieux dans leur fanfaronade sur les réseaux et même à TV face au nouveau pape lepage à radio cadena.

    Respect, allons-nous finalement se faire respecter chez nous et sacrer tous ces extrémistes qui veulent pas vivre autrement qu’en martyr partout ou ils vont.

    Les chialeux ont est plus capable, les libéraux qui les défendent et protègent la même chose. Ça va être trop long d’attendre les prochaines élections.

    Couillard doit partir, le plus tôt possible serait le mieux car le mépris qu’il s’acharne à répandre sur notre peuple, car on est pas son peuple, non son peuple est islamique, pas seulement musulman mais musulman extrême.

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/492790/un-triste-moment#reactions

    Verboczy, Akos, 1975-, auteur. [1]
    Titre
    Rhapsodie québécoise : itinéraire d’un enfant de la loi 101 : récit / Akos Verboczy.
    Éditeur
    Montréal, Québec : Boréal, [2016] [943]

    ©2016 [1]
    Description
    230 pages ; 22 cm.
    Sujets
    Verboczy, Akos, 1975- [1]

    Canadiens d’origine hongroise — Québec (Province) — Biographies [1]

    Hongrois — Québec (Province) — Biographies [1]

    Immigrants — Intégration — Québec (Province) [19]

    La meilleur référence pour comprendre ce qu’il se passe dans la tête d’un immigrant chez nous enfin certains immigrants. Couillard aurait due lire ça mais ya surement lue autre chose le temps qui vivait chez les arabes aux services des sheikhs.

  • Mireille Deschênes, 1er mars 07h18

    Cher M. Le Hir,

    J’ai cessé, depuis longtemps, de mettre des qualificatifs sur vos écrits. C’est un plaisir renouvelé à chacun de ces textes.

    Les Québécois sont souvent surprenants et là je suis surprise un peu mais pas tant que cela.

    Le crucifix, accroché au mur de cet établissement est un rappel de notre histoire. Nous portons cette histoire en nous. Que nous soyons en accord ou pas avec celle ci, nous la portons quand même. C’est comme nos parents, on ne les choisi pas, c’est un fait, c’est tout.

    Touché à nos références historiques c’est de toucher à mon identité, c’est en fait, une agression venant de gens qui viennent chez moi pour me dire comment je dois vivre et me comporter. Comme vous le dites parfois, c’est fort de café !

    Pour tout vous dire, je suis presque contente que cet événement se soit passé, ça réveille nos endormis.

    Merci de vos lumières, de la part d’une de vos fidèles lectrices !

    Mireille

  • Jean Claude Pomerleau, 1er mars 00h31

    Retour sur un texte de 2013 :

    Le crucifix : le passage du témoin

    http://vigile.quebec/Le-crucifix-le-passage-du-temoin

  • Suzanne , 28 février 21h05

    Juste un mot : Merci !

  • Pour le retour, 28 février 20h34

  • Pierre Marchand, 28 février 19h53

    /..."En France, le mois de mai est le mois du muguet et le mois où se tiennent les présidentielles.".../

    Il est surtout le mois de Marie, Reine des cieux et de la terre !

    Et si Marine, comme Jeanne d’Arc l’a été autrefois, était l’instrument de Forces Invisibles Christiques, chargées de remettre de l’Ordre en France, la Fille Aînée de l’Église, en crucifiant les âmes de nos élites dévoyées au Mondialisme Sauvage, un peu comme l’image où Michaël Archange, Prince et Régent des Milices Célestes, terrasse le Dragon Satan !

    Il ne faut pas croire non plus que l’avènement impromptu de Trump en terre d’Amérique en ce début de Siècle était le fruit du hasard ! Et qu’il n’y a personne derrière qui veille sur lui et sur le Peuple de Dieu, de la Source ou de la Création ! Et que penser du Notre Père invoqué devant le Peuple Américain par la Première Dame !

    Et de Poutine, et de la Sainte Russie !

    Le hasard n’existe pas !

    La Nouvelle-France, qu’est le Québec d’aujourd’hui, est directement impliquée, qu’elle en soit consciente ou pas, par ce qui se passe actuellement aux États-Unis d’Amérique et en France, terre de nos aïeux !

    Je crois que nous ne sommes qu’au début de nos surprises ! Et que les colonnes du temple maçonnique sont à deux doigts de s’effondrer !

    Que de plaisirs nous attendent !

    Le Jour de Notre Résurrection est proche !

    Le Jour de Notre Libération est proche, ça se sent, c’est dans l’air !

    Le plus sombre de la nuit c’est toujours avant la levée du Jour ! La Fête du Feu Sacré est déjà là, en nous, en nos Cœurs, comme à l’extérieur de nous !

  • Pierre Grandchamp, 28 février 19h43

    Tiré du livre de Claude Gravel, paru en 2010. “La vie dans les communautés religieuses L’âge de la ferveur 1840-1960 ».

    Titre du chapitre : « Des bâtisseuses d’hôpitaux à une époque où les subventions étaient rares ».

    L’auteur écrit : « A la fin des années 1950, les communautés de femmes étaient propriétaires de 105 hôpitaux dans la province, dont certains gigantesques. Il y avait bien plus. Les religieuses catholiques administraient à la même époque 36 des 66 hôpitaux situés à l’extérieur de la province de Québec »..

  • Marc Labelle, 28 février 19h07

    Monsieur Le Hir, vous avez bien ressenti le ras-le-bol populaire et formulé la reconnaissance due à la tradition. Cet évènement est la goutte qui fait déborder le calice, oserai-je écrire. Alors que le régime multiculturaliste nous harcèle, tant avec sa volonté de liquider notre histoire que son soutien au voile islamique conquérant, on cherche obsessionnellement à supprimer les derniers vestiges chrétiens par pureté idéologique. Où dresser la frontière entre les symboles qui relèvent de la promotion de la foi religieuse ou du patrimoine ? La réponse n’est pas toujours évidente ; aussi, je suis d’avis qu’il faudrait idéalement laisser la sagesse populaire historiquement et politiquement bien informée trancher en la matière.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Laïcité - débat québécois
Laïcité, dans le respect de notre histoire, de notre patrimoine, de notre culture, et de nos traditions populaires

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 755$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$
  • 16/07 André Thibault: 5$
  • 12/07 Claude Goulet: 200$
  • 12/07 Jean-Luc Dion (en mémoire de mon bon camarade Bernard Frappier): 50$
  • 12/07 Pierre Cournoyer: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités