«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Montréal revendiquera bientôt un statut particulier

Moins de français sur l’île de Montréal

La place du français s’effrite de plus en plus sur l’île de Montréal, si bien que la différence linguistique entre la métropole et le reste du Québec se creuse de façon inquiétante, estime un expert.

C’est le portrait que dressent les données de Statistique Canada publiées cette semaine concernant la langue maternelle des Québécois.

« On parlait à une certaine époque du fait qu’il y a deux Québec en un, soit Montréal et le reste de la province. On remarque davantage que le contraste est de plus en plus fort entre la métropole et le Québec, surtout à cause de l’immigration qui est concentrée à Montréal », analyse Michel Paillé, démographe spécialiste des questions linguistiques.

Selon des données tirées du recensement de 2016, seulement 47 % des Montréalais ont déclaré que le français était au moins une de leurs langues maternelles. C’est une chute de près de 1 % comparativement à 2011.

Mais la différence la plus marquée se trouve entre la proportion de Montréalais dont la langue maternelle est le français, soit 47 %, et celle de Québécois, soit 78 %. N’empêche que le français perd du terrain à la grandeur de la province aussi.

À Montréal, autant que dans le reste de la province, cette baisse se fait au profit de ceux qui parlent une langue tierce, qui ont franchi le cap des 700 000 sur l’île pour la première fois dans le recensement de l’année dernière.

C’est d’ailleurs l’arabe qui est en tête des langues immigrantes maternelles, suivi par l’espagnol et l’italien.

Apprentissage

Or, la multiplication des communautés ayant des langues maternelles tierces pourrait avoir des répercussions importantes sur l’apprentissage du français à long terme, avertit M. Paillé.

« C’est inquiétant, parce qu’on sait très bien qu’une population immigrante qui est trop concentrée dans un milieu devient plus compacte, et l’interpénétration entre la population d’accueil et les nouveaux arrivants est plus difficile à faire. Le vivre-ensemble devient plus pénible », analyse le sociolinguiste, qui croit tout de même que la diversité linguistique québécoise est une richesse.

« Ce qui distingue aussi Montréal des autres métropoles canadiennes, c’est que les francophones ont plus tendance à privilégier l’anglais que leur propre langue pour communiquer avec les communautés immigrantes », ajoute-t-il.

130 langues

Fait intéressant : les données de Statistique Canada recensent environ 130 différentes langues maternelles chez les Montréalais, dont certaines sont parlées par aussi peu que cinq personnes.

Le Journal vous présente ici la liste des langues maternelles déclarées par les résidents de l’île de Montréal lors du recensement en 2016.

Par souci de concision, certaines langues moins populaires ont été regroupées en catégories linguistiques.

C’est notamment le cas des langues inuites et iroquoiennes, par exemple. Nous avons également omis les rares déclarations de langues « autres » (soit qui portent la marque « non incluses ailleurs » par Statistique Canada).

 

Répartition des 8 millions de Québécois

Français : 6 164 250

Anglais : 656 555

Langues non officielles : 1 245 750

 

Le français en baisse sur l’île*

Français

  • 2011 : 48,02 %
  • 2016 : 47,28 %

Anglais

  • 2011 : 18,26 %
  • 2016 : 18,31 %

Langue tierce

  • 2011 : 33,71 %
  • 2016 : 34,41 %

*Moyennes ajustées par Statistique Canada pour éviter que se dédoublent les Montréalais ayant plus d’une langue maternelle

 

 

Répartition des 1 914 755 résidents de l’île de montréal

Français : 880 670

Anglais : 314 910

Arabe : 102 810

Espagnol : 78 215

Italien : 74 500

Langues créoles : 36 850

Mandarin : 30 715

Grec : 20 080

Vietnamien : 19 435

Russe : 18 990

Total des langues non officielles : 719 175

 

Les autres langues :

Portugais : 18 525

Roumain : -18 370

Langues austronésiennes (dont le tagalog) : -17 455

Persan (farsi) :-16 185

Cantonais : -15 850

Langues nigéro-congolaises : -14 000

Langues berbères :-13 905

Tamoul :-10 865

Bengali : -9620

Pendjabi : -8930

Polonais :-8870

Ourdou : -7520

Arménien : -7460

Yiddish : 6925

Allemand : -6075

Gujarati : -5120

Khmer (cambodgien) : -4980

Turc : -4935

Bulgare : -4300

Coréen : -4155

Ukrainien : -3675

Hongrois : -3650

Hébreu : -3435

Min nan (chaochow, teochow, fou-kien, taïwanais) : -2395

Hindi : -2325

Albanais : -1730

Japonais : -1705

Lao : -1495

Serbe : -1490

Croate : -1195

Néerlandais : -1175

Pachto : -905

Tchèque : -825

Wu (shanghaïen) : -755

Langues couchitiques : -695

Slovaque : -640

Amharique : -585

Kurde : -585

Télougou : -495

Serbo-croate : -480

Singhalais : -445

Langues des signes : -420

Slovène : -405

Lituanien : -370

Thaï : -345

Malayalam : -335

Suédois : -335

Langues algonquiennes : -310

Tigregna : -310

Hakka : -300

Bosniaque : -290

Sindhi : -260

Finnois : -225

Catalan : -215

Langues inuites : -210

Letton : -205

Danois : -205

Kannada : -200

Marathi : -200

Azerbaïdjanais : -200

Népalais : -160

Mongol : -155

Vlaams (flamand) : -145

Géorgien : -145

Estonien : -145

Langues tibéto-birmanes : -140

Ouïghour : -140

Langues nilo-sahariennes : -120

Ouzbek : -120

Norvégien : -115

Macédonien : -100

Konkani : -85

Afrikaans : -70

Langues celtiques : -60

Assyrien néo-araméen : -55

Islandais : -55

Biélorusse : -50

Langues iroquoiennes : -30

Oriya (odia) : -25

Langues hmong-mien : -20

Min dong : -20

Cachemiri : -15

Maltais : -10

Langues athabascanes : -5

Chaldéen néo-araméen : -5

 

 

Suggérer cet article par courriel
Langue française — la « dynamique du déclin »

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités