«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

"Ne renonçons à rien"

M-103 vs liberté d’expression

Oui à l’inclusion mais...

Tribune libre de Vigile
samedi 18 février
318 visites 4 messages

Le débat suscité à la Chambre des communes par le dépôt de la motion 103 qui propose de « condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques » entre, de toute évidence, en collision avec le principe démocratique sacré de la liberté d’expression.

Or, il m’apparaît que le terrible attentat à la mosquée de Québec est venu amplifier la trame de fond qui sous-temps M-103. Un contexte, disons-le, exceptionnel, dont il faut tenir compte sans pour autant qu’il devienne la pierre d’assise d’un débat entre l’islamophobie et la liberté d’expression.

À force de frapper le clou de l’islamophobie, on est en train de condamner toute critique, fût-elle positive, sur certaines pratiques pour le moins douteuses de l’islam, étiquetant de facto l’auteur de ces critiques d’islamophobe.

La nature humaine ayant cette fâcheuse habitude de tomber facilement dans les extrêmes, je suis d’avis qu’un retour au « gros bon sens » serait souhaitable de façon à retrouver un juste équilibre entre la liberté d’expression et l’islam, ces deux concepts faisant intrinsèquement partie d’une saine démocratie dans laquelle ils sont en droit de cohabiter.

Oui à l’inclusion mais...

Au terme de plus de 150 assemblées de cuisine et d’une dizaine de consultations publiques qui l’ont fait sillonner les différentes régions du Québec cet automne, le collectif de la tournée « Faut qu’on se parle » a présenté les conclusions auxquelles l’ont conduit les quelque 6980 propositions reçues des citoyens consultés.

En tête de liste apparaît la prioritaire nécessité de mettre de l’avant le phénomène de l’inclusion lié à la diversité dans laquelle baigne le Québec d’aujourd’hui. Une préoccupation qui rejoint les événements dramatiques ayant entouré la récente fusillade au Centre culturel islamique de Québec.

Toutefois, je demeure toujours un peu perplexe quand on aborde le sujet de l’inclusion, une inquiétude qui traduit une certaine crainte que j’éprouve d’assister à un glissement de nos valeurs québécoises profondes au détriment de celles des communautés minoritaires.

En bref, j’acquiesce au mouvement d’inclusion ressorti dans les propositions du collectif… Oui à l’inclusion mais « Ne renonçons à rien » tel que le souligne à grands traits le titre du livre lancé lors de la conférence de presse tenue par les membres du collectif.

Commentaires

  • Louise Michaud, 22 février 15h37

    Merci à M. Bouktit pour son commentaire. Il sait de quoi il parle, contrairement à bien des personnes mal informées pour lesquelles il s’agit d’une motion sans conséquence autre que de ...réconforter un groupe religieux particulier qui en ressent le besoin.

    Lors du rassemblement tenu à Toronto le 16 février dernier, pour s’opposer à cette motion liberticide, on a remarqué la présence de Canadiens d’origines diverses. Des Musulmans de l’Iran et du Pakistan ont fait connaître leur point de vue sur le sujet, semblable à celui de M. Bouktit :

    https://www.youtube.com/watch?v=pYPy_68TbWo (en anglais seulement)

    Mélanie Jolie s’est plainte d’avoir reçu des commentaires haineux suite à son support à la Motion M 103. (Huffington Post Québec, 17/02/2017), ce qui semble apporter de l’eau à son moulin.

    Ce n’est pas le cas. Nathalie Roy a elle aussi reçu des menaces de la part d’extrémistes religieux, à cause de ses positions identitaires. Des tracts de l’État islamique ont été retrouvés à l’Assemblée Nationale...et toutes ces attaques revendiquées au nom de l’Islam.....

    Cela prouve que la haine se retrouve partout, et doit être partout condamnée. Or, le gouvernement Trudeau a rejeté une motion des Conservateurs visant à protéger tous les groupes religieux, et non un seul. (Journal de Québec, 21 février 2017)

    L’insistance des Libéraux à imposer la lutte à ’’l’islamophobie’’, spécifiquement, permet d’entrevoir un agenda politique caché, qui se révèle graduellement...et qui fait froid dans le dos.

  • Louise Michaud, 20 février 17h57

    Mercl, M. Marineau.

    Oh oui, il faut plus que jamais continuer de se parler. Et plus que jamais. Les globalistes sont si habiles à écraser de leur superbe le ’’petit peuple’’ dont il ne supportent pas d’entendre la voix, tant ils sont imbus de leur importance et décidés à imposer leur dictature de la bien-pensance... avant leur dictature tout court.

    Il est bien de voir ce que M. Granchamp exprime ici. Ce sont exactement les idées qui serviront lors des prochaines campagnes électorales ! Il est bon de connaître d’avance les stratégies anti-démocratiques qui seront utilisées contre nous, le Peuple !

    Les Globalistes sont si bien organisés, et si bien financés. Notre pouvoir est celui de NOUS PARLER et de garder la tête haute. Les idées qu’on nous balance sont souvent si absurdes, par exemple le concept-même de l’islamophobie, que se parler est essentiel pour garder notre gros bon sens !

    Il y a une pétition en français contre l’islamophobie (voir au bas du texte anglais).

    https://www.ipetitions.com/petition/protecting-canadian-free-speeech-rights-from

    Vous lire m’a fait du bien...
    Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

  • Arilés Bouktit, 20 février 12h22

    Couillard et Trudeau veulent poser la premiére pierre pour l’édification de la future république islamique du Québec. Les djihadistes soft savent trés bien que l’Islam ne peut s’implanter pacifiquement nulle part si leurs opposants ne sont pas préalablement neutralisés. Neutralisés par leurs propres gouvernants, bien sûr.

    De toute façon je suis opposé à la motion contre l’islamophobie parce qu’elle me rappelle ceci :

    Code pénal algérien(2006), article 144 bis 2.
    Premier alinéa : « Est puni d’un emprisonnement de trois (3) ans à cinq (5) ans et d’une amende de cinquante mille (50.000) DA à cent mille (100.000) DA, ou l’une de ces deux peines seulement, quiconque offense le prophète (paix et salut soient sur lui) et les envoyés de Dieu ou dénigre le dogme ou les préceptes de l’Islam, que ce soit par voie d’écrit, de dessin, de déclaration ou tout autre moyen. »

    Ce que j’avais adoré dans cet article c’est sa fin (...ou tout autre moyen)

    ça, c’est la future mouture de la motion québecoise contre l’islamophobie. Il suffit de patienter.

    Message à messieurs Couillard et Trudeau : je viens d’Algérie, pays arabe et mususlman. Votre motion, je serais le premier à chier dessus.
    Et si vous m’emmerdez, je vous poursuivrais pour islamophobie.

  • Pierre Grandchamp, 18 février 17h27

    "Faut qu’on se parle" : rampe de lancement d’un prochain candidat QS ?

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités