«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Choquant

Lise Thibault, rente injuste !

Incapacités à Ottawa

Tribune libre de Vigile
mardi 17 novembre 2015
466 visites 6 messages

J’ai dû lire et relire la nouvelle voulant que Mme Lise Thibault continue de toucher une pension de retraite de 33,200$ par année, je n’en croyais pas mes yeux, cela correspond à 30% de son salaire moyen des cinq dernières années. Ce n’est pas tout, d’autres pensions lui seront également versées, on ne connaît pas les montants. Imaginez !

Tenez-vous le pour dit, Ottawa n’a pas du tout l’intention de modifier la loi pour arrêter les versements. ( On aura tout vu ! ). « Aucune modification n’est envisagée en ce moment », a indiqué au Devoir un porte-parole du Bureau du conseil privé, Raymond Rivet. « Il n’y a aucune disposition en vertu de la Loi sur les pensions de lieutenants-gouverneurs selon laquelle un lieutenant-gouverneur verrait sa pension suspendue ou retirée et aucune disposition précisant les conditions dans lesquelles un lieutenant-gouverneur verrait sa pension révoquée. »

Non mais, veut-on lui organiser un festival à l’échelle provinciale, des séances de remerciements ainsi qu’une journée spéciale décrétée par l’ONU pour cette dame qui se pense encore reine ?

Ce traitement est injuste, il soulève l’ire et l’incompréhension des citoyens, car cette dame a plaidé coupable à six chefs d’accusation de fraude et d’abus de confiance envers les gouvernements fédéral et provincial. La logique sociale, différente de celle du droit, voudrait que cette rente soit retenue jusqu’au remboursement complet des 310,000$ qu’elle doit rembourser. Mme Thibault, pour sa part, en passant n’a jamais fait la preuve absolue qu’elle pouvait rembourser complètement le montant exigé !

Voilà une rémunération injuste qui choque le bon travailleur qui, lui, n’a jamais de cadeaux. Imaginez un employé de bureau qui fraude et se rend responsable d’abus de confiance pour 427,000$ et que l’on abaisse le montant à 310,000$ tout en lui accordant une pension de retraite de 33,200$ par année. Insultant ! Tous les employés dans l’entreprise monteraient aux barricades et contesteraient avec véhémence une telle injustice.

Pour ma part, comme bien d’autres citoyens, j’en ai plein le ciboulot de voir Mme Thibault profiter du système de cette manière. Elle trouve toujours un moyen de passer à travers les mailles du filet. Cela démontre encore une fois que les gouvernements n’ont pas les outils nécessaires pour sanctionner une dame dont l’emploi n’était qu’indésirable.

Tout le monde sait que Mme Lise Thibault avait été condamnée à 18 mois de prison. Où est-elle présentement ? Elle a été libérée en attendant son audience en Cour d’appel. Elle doit rire de recevoir son chèque de pension à chaque mois. Ainsi va la vie avec Mme Thibault.

Entre vous et moi, quand donc serons-nous libérés de ce poste ( lieutenant-gouverneur ) qui n’est que purement symbolique et tout à fait inutile pour nous. Je vous demande de lever la main si, pour une raison ou une autre, vous avez eu recours aux services liés à ce poste dans les derniers 12 mois ! Regardez autour de vous et comptez les mains levées, vous aurez votre réponse.

Commentaires

  • François Munyabagisha, 18 novembre 2015 04h39

    Vous avez été créés « nobles », pourquoi vous rabaissez-vous ?
    Vous vous acharnez contre une bénéficiaire de notre système et une victime de nos faiblesses, ça manque de classe !
    Nous avons un système organisationnel, institutionnel de l’État de droit. C’est un diagnostic total dudit système que vous devriez faire ou commander, et nos pas un lynchage publique de gens déjà dépouillées de leur dignité.

    https://www.google.ca/search?q=youtube+lucky+dube+respect&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=LEdMVu6nBYqImQGTr66AAQ

  • Gaston Carmichael, 17 novembre 2015 21h27

    Elle s’en va en appel. Si elle perd encore, elle ira en cour suprême.

    Sa petite pension n’est rien en comparaison de ce qu’elle nous coûte en avocats. Autant la Couronne, que la Défense.

    Beaux dindons que nous sommes !

  • Jean Lespérance, 17 novembre 2015 17h12

    Quand on doit de l’argent aux gouvernements fédéral et provincial, les deux ne se gênent pas pour se payer à même la pension du fédéral et du régime des rentes. Même les assistés sociaux sont pénalisés. Si on triche dans son cas, qu’est qui prouve qu’on ne triche pas pour d’autres ?

    Je vous fais le parallèle suivant : lors d’une crise financière où le gouvernement met des obligations sur le marché pour refiler l’argent à la SCHL pour absorber les mauvaises créances bancaires, personne n’est en mesure de savoir ce qui entre dans ces fameuses mauvaises créances bancaires. Cela pourrait être l’hypothèque d’un ministre, d’un sous-ministre, d’un banquier, de n’importe qui, on ne peut pas le savoir, tout est secret.

    Je me méfie de ce qui est secret, surtout avec nos gouvernements actuels. Ce qui est évident dans son cas, c’est la fumisterie de notre système judiciaire.

  • Michel Beaumont, 17 novembre 2015 16h31

    Monsieur Gignac

    D’entrée de jeu, merci de votre commentaire. L’orientation de votre commentaire rejoint entièrement ce que je pense.

    Les vestiges coloniaux sont, à mes yeux, très poussiéreux et ne sont plus du tout au goût du jour. Encore plus loin, il va sans dire, de l’ère moderne dans une logique politico-sociale intellectuelle.

    Le fédéral semble incapable, cela depuis longtemps, de faire pivoter le paquebot pour lui faire prendre la route logique et moderne.

    Il faudra que nous, Québécois, soyons plus alertes et surtout efficaces.

  • André Gignac , 17 novembre 2015 13h53

    Monsieur Beaumont

    L’autre jour, j’ai écrit à monsieur Marineau qui avait abordé le sujet en question dans une de ses chroniques, pour lui mentionner ceci : le jour (?) que les Québécois décideront de faire l’indépendance, nous pourrons nous débarrasser de tous ces vestiges coloniaux de la monarchie à commencer par le poste de lieutenant-gouverneur au Québec et de tous les autres symboles de la couronne BRITANNIQUE qui apparaissent sur les timbres, la monnaie etc.

    D’ici là, il n’y a rien à faire sinon que de subir ; c’est au peuple de se réveiller et de se prendre en main. Une suggestion : les députés du PQ et du Bloc devraient commencer par refuser de prêter serment à la reine quitte à se faire disqualifier pour siéger, la farce a assez duré, ne trouvez-vous pas ? Les fédéralistes ont assez ri de nous ! Quand allons-nous nous respecter ? Le respect de soi attire le respect des autres.

    André Gignac 17/11/15

  • manon artin, 17 novembre 2015 13h39

    et si on lui laisse pas elle aura droit à l’aide social.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités