«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Radio-Canada, ses conflits d’intérêts, ses secrets d’alcôve, et ses fouilles-merde

Madeleine Roy, Radio-Canada et PKP

Les liaisons dangereuses

Effluves toxiques

Chronique de Pierre Schneider
mercredi 3 février 2016
4 012 visites 12 messages

Il y a bien apparence de conflit d’intérêt pour Madeleine Roy, qui a diffusé le reportage sur Pierre Karl Péladeau et Québecor à l’émission Enquête de Radio-Canada.

La journaliste a partagé un logement de Rosemont depuis de nombreuses années années avec une des fondatrices de Québec solidaire, Ginette Michaud. Cette dernière a été entendue, alors qu’elle était en compagnie de Madeleine Roy, exécrant le chef du PQ dans des endroits publics de Rosemont.

Proche collaboratrice de Françoise David, l’amie de Madeleine Roy, Ginette Michaud, a participé activement à la fondation de Québec solidaire. Elle a aussi contribué à l’élection de Françoise David dans Gouin en 2012 et de Manon Massé dans Sainte-Marie, en 2014.

Rappelons qu’Enquête est supervisée par Jean Pelletier, qui a épousé Hélène David, ministre libérale. Il était donc le beau-frère de Françoise David, celle qui a juré ne jamais vouloir s’asseoir pour discuter avec le chef du PQ.

Autant l’émission Enquête de Radio-Canada a été et demeure utile quand il s’agit de dénoncer des malversations comme ce qui a été démontré à la Commission Charbonneau, autant elle semble partiale quand il s’agit du Parti québécois.

C’est ainsi qu’on a diffusé en 2014, année électorale pour le gouvernement minoritaire du PQ, un reportage accusant l’époux de Pauline Marois, M. Claude Blanchet, d’avoir contourné avec un système de prête-nom la loi électorale du Québec. L’auteur du reportage, Alain Gravel, a soutenu avoir été informé par des sources anonymes.

Or, à la suite d’une plainte au Conseil de presse contre le journaliste et Radio-Canada (dossier 2014-07-008) le Conseil a jugé qu’on n’aurait pas du se fier sur des sources anonymes. Et que les intimés s’étaient rendus « coupables de présentation tendancieuse de l’information ». L’affaire a été portée en appel.

Selon nos sources, une plainte aurait été déposée contre Madeleine Roy et Enquête au Conseil de presse pour le reportage contesté par plusieurs experts économiques reconnus.

Dans le cas du reportage sur Pierre Karl Péladeau et Québecor, s’il n’y a pas là un conflit d’intérêts, toutes les apparences en forment une trame inquiétante.

Enquête et Madeleine Roy (suite) :

La source principale de la journaliste Madeleine Roy sur Québecor est l’ancien employé Bernard Bujold que Pierre Karl Péladeau s’est empressé de congédier pour présumée incompétence quand il a succédé à son père. Depuis lors, M. Bujold est ouvertement en guerre contre le chef du Parti québécois. Une source peu crédible. J’aurais aimé qu’on m’interroge sur les pratiques de Québecor dont je puis parler en toute impartialité. puisque je n’y suis plus depuis plus de 12 ans et que j’ai même entamé des procédures contre le Journal de Montréal pour faire valoir mes droits.

Commentaires

  • linda brunet, 22 février 2016 16h13

    Il serait interessant de se pencher sur qui est Jean Pelletier et comment il a fait son nom. Cela tiendrait a un scoop obtenu d une source assez particuliere...

  • Louise Labonté, 6 février 2016 17h36

    Révélations troublantes, je me sens tellement flouée, la deuxième « grosse enquête » où le PQ est encore la cible de leurs mauvaise foi, que j’ai décidé de déprogrammer cette émission de mon enregistreur numérique, je n’accepte pas qu’on manipule l’opinion publique à travers un média qui se targue faussement d’être neutre.

    Assez, c’est assez !

  • Pierre Schneider, 5 février 2016 10h14

    Permettez-moi de rajouter ceci :

    Enquête et Madeleine Roy (suite) :
    La source principale de la journaliste Madeleine Roy sur Québecor est l’ancien employé Bernard Bujold que Pierre Karl Péladeau s’est empressé de congédier pour présumée incompétence quand il a succédé à son père. Depuis lors, M. Bujold est ouvertement en guerre contre le chef du Parti québécois. Une source peu crédible. J’aurais aimé qu’on m’interroge sur les pratiques de Québecor dont je puis parler en toute impartialité. puisque je n’y suis plus depuis plus de 12 ans et que j’ai même entamé des procédures contre le Journal de Montréal pour faire valoir mes droits.

  • Michel J Dion, 4 février 2016 10h21


    Excellent texte, et tous devraient connaitre ces dessous entrecroisés, trop souvent ignorés, qui nous expliquent bien souvent le pourquoi de certains acharnements maladifs, de ces gens qui ont un pouvoir d’information, mais qui, en réalité, sont de simples pions, placés au bon endroit par les forces fédéralistes pour répandre cette propagande haineuse, et cette désinformation éhontée sur le mouvement indépendantiste. Merci de nous éclairer.

    Je me permets de diffuser votre vidéo sur le même sujet : https://youtu.be/u4nZ98Jt3LI

  • Pierre Schneider, 4 février 2016 10h01

    Sur YOU TUBE
    pour les jeunes ;

    https://youtu.be/u4nZ98Jt3LI

  • Pierre Schneider, 4 février 2016 09h59

    Merci Denis Julien : Vigile et les réseaux sociaux sont notre plus grosse arme pour promouvoir l’Indépendance et dénoncer les désinformations que véhiculent trop de grands médias. Apprenons à les utiliser dans notre combat.

  • Marcel Haché, 4 février 2016 08h50

    Merci Denis Julien.

    Mais c’est tellement plus simple d’appeler un chat un chat, et Madeleine Roy une salope.

  • Ouhgo St-Pierre, 4 février 2016 08h21

    M. Denis J.,

    Vous dites : " Cela est indigne de Radio-Canada."

    Au contraire, SRC peut être indigne de la pensée journalistique neutre, mais, question de diffamation envers la Nation québécoise, Radio-Canada est en mission commandée pour sauver l’unité canadienne.

    Ce brûlot est donc tout à fait digne de Radio-Canada.

  • Denis Julien, 4 février 2016 07h31

    Des plaintes officielles doivent être déposées aux organismes qui représentent la presse, les journalistes. Cette émission a déshonoré la profession et constitue une honte pour la démocratie. C’est digne des républiques de bananes. Cela ressemble à de la télévision-poubelle. Cela est indigne de Radio-Canada. Et ils viendront demander aux souverainistes de dénoncer les coupures et de monter aux barricades pour sauver leur emplois. Puis-je vous dire qu’ils peuvent aller...tant qu’à moi !

  • Denis Julien, 4 février 2016 07h25

    Merci Monsieur Schneider pour ce texte que j’ai mis sur FACEBBOOK en mentionnant qu’il est de vous. Je l’ai aussi fait parvenir à mes contacts.
    Merci encore une fois !

  • François Ricard, 4 février 2016 06h12

    N’y a -t-il à pas à craindre que, tant et aussi longtemps que PKP sera à la tête du PQ, ces attaques tous azimuts seront monnaie courante ? D’autant plus qu’il n’y a pas de grands médias qui viennent à sa défense.
    Essayez donc de publier votre texte dans les pages du Devoir....

  • Ouhgo St-Pierre, 3 février 2016 23h27

    Qu’en termes juridiquement posés ces choses-là sont dites !

    En termes de la seule Nation de langue française en Amérique, ilôt dans la mer de l’anglais parlé, il est d’usage d’appeler ce gros oeuvre : Job de bras !

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Propagande fédéraliste
L’enchaînement docile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 920$  22%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 23/08 André Lepage: 5$
  • 23/08 Éric Haddad: 5$
  • 22/08 Pierre Cournoyer: 50$
  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités