«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Folie furieuse !

Les 10 perles du programme de Québec solidaire

Depuis l’arrivée de Gabriel Nadeau-Dubois comme député et co-porte-parole, Québec solidaire a pris beaucoup de galon.

Les récents sondages créditent à la formation de gauche entre 15 % (sondage Léger) et 18 % (sondage Mainstreet) d’intention de vote. Puisqu’un électeur sur six envisage de voter pour GND et sa bande, j’ai pensé fouiller un peu le programme de ce parti et mettre en lumière des propositions qui changeraient le visage du Québec actuel. Vous jugerez vous-mêmes si ces propositions vous intéressent.

1. Parité hommes/femmes

Pour ceux qui souhaitent l’apparition de quotas, ponctués d’obligations et de contraintes. 

Extrait du programme (source : pour une société solidaire et féministe, onglet 5.1)

Pour favoriser la participation des femmes en politique, Québec solidaire modifiera la loi électorale dans le but d’instaurer :

  • L’obligation de parité dans les candidatures pour tous les partis aux différents paliers ;
  • L’obligation de la parité dans le Conseil des ministres ;

2. Droit de vote aux immigrants 

Plus besoin d’être citoyen canadien reçu pour pouvoir voter, être résident permanent serait suffisant. Est-ce que le PLQ appuierait cette mesure ?

Extrait du programme (source : Un pays démocratique et pluriel, volet Démocratie participative et démocratie représentative) 

  • Québec solidaire permettra l’octroi du droit de vote aux immigrants et aux immigrantes ayant une résidence principale au Québec depuis au moins deux ans.

3. Limitation de l’usage de la voiture

J’espère que vous n’êtes pas trop attaché à votre voiture personnelle. Allez hop, tous dans l’autobus.

Extrait du programme (source : Pour une économie solidaire, écologique et démocratique, volet transport B.2)

Québec solidaire entend diminuer la prédominance de l’auto privée comme principal moyen de transport. Pour y arriver, il faut préparer :

  • Ce plan devra aussi comporter le développement du transport actif comme les pistes cyclables et une série de mesures afin de limiter l’usage individuel de la voiture, particulièrement en milieu urbain.

4. Socialisation des activités économiques

Que diriez-vous de nationaliser de larges pans de notre économie ? Le gouvernement fera mieux que le privé ?

Extrait du programme (source : pour une économie solidaire, écologique et démocratique, onglets A.2.a et A.3 et A.4.b et A.4.c)

  • Québec solidaire vise, à long terme, la socialisation des activités économiques
  • Il est proposé d’instituer une banque d’État, soit par la création d’une nouvelle institution, soit par la nationalisation partielle du système bancaire
  • Québec solidaire prévoit placer l’industrie minière sous contrôle public (participation majoritaire de l’État), incluant au besoin la nationalisation complète.
  • Québec solidaire propose également de placer la grande industrie forestière sous contrôle public (participation majoritaire de l’État) en envisageant, au besoin, la nationalisation complète.

5. Réduction de la semaine de travail

Gagner le même salaire, en travaillant moins ce serait génial non ? 

Extrait du programme (Source : pour une économie solidaire, écologique et démocratique, onglet C.3.a et C.3.b)

Réduire immédiatement la semaine normale de travail à 35 heures pour la ramener graduellement à 32 heures avec possibilité alternative de prolonger les vacances. Le tout sans perte de rémunération, avec embauche proportionnelle et sans intensification du travail.​

6. Reconnaissance du droit de grève

Des travailleurs syndiqués font la grève et vous appuyez leur cause ? On va vous permettre vous aussi de faire la grève pour les appuyer. Ce n’est pas tout, jamais plus les méchants employeurs n’auront le même droit. À mort les lockouts.

Extrait du programme (source : pour une économie solidaire, écologique et démocratique, onglet C.5.a)

  • Reconnaître à toutes et tous [incluant aux étudiants es] le droit de grève politique [qui vise à influencer le gouvernement] et de solidarité en appui à d’autres travailleurs-euses ou étudiant-es en grève.
  • Interdire les lockouts.

7. Nationalisation des régimes de retraite

Que diriez-vous de prendre votre retraite aussi tôt que 60 ans, sans pénalité, avec des prestations déterminées et indexées ? Pour y arriver, un régime unique public. Fini les REER et autres régimes d’entreprises.

Extrait du programme (source : les services publics dans un Québec solidaire, section « Régime universel de retraite, Onglets a], b), f) et g)

  • Il est proposé de bonifier le Régime des rentes du Québec pour le transformer en régime universel public de retraite qui remplacera les multiples régimes privés et publics
  • Les rentes versées par le régime seront prédéterminées et indexées au coût de la vie ;
  • Québec solidaire ramènera l’âge légal non obligatoire de la retraite à 60 ans, et ce, sans pénalité

8. Le Québec pourrait être divisible ?

Cette notion que le Québec est une entité indivisible pourrait passer en partie aux mains des nations autochtones. Bernard Landry et sa paix des braves peuvent aller se rhabiller.

Extrait du programme (source : un pays démocratique et pluriel, section « L’autre souveraineté, celle des Autochtones »)

  • Le droit à l’autodétermination des peuples autochtones peut s’exercer de diverses façons... Des relations égalitaires avec les peuples autochtones n’en nécessitent pas moins le remplacement de l’a priori de l’intégrité territoriale du Québec par une tout autre notion.

9. La gratuité scolaire de la maternelle à l’université

Avec GND et le printemps érable, personne ne sera surpris que Québec solidaire entende rendre gratuit l’éducation pour tous, à tous les niveaux.

Extrait du programme (source : Les services publics dans un Québec solidaire : Justice sociale — Éducation — Santé Culture, section éducation)

  • Québec solidaire défend l’accès gratuit à tous les secteurs de l’éducation en formation générale, technique et professionnelle, du préscolaire jusqu’à l’université inclusivement

10. Prix unique du livre

Wal-Mart souhaite vous offrir un rabais sur votre prochain bouquin ? Non-monsieur, le prix sera le même partout. La compétition, il faut tenir cela bien loin

Extrait du programme (source : Les services publics dans un Québec solidaire : Justice sociale —section accessibilité de l’art et de la culture.)

  • Adoptera une politique du livre incluant une politique du prix unique pour la vente de tous les livres sur le territoire québécois.

Du rêve à la réalité

Après avoir lu ce mélange de belles promesses louables, nous sommes en droit de nous demander comment allons-nous financer ces achats d’entreprises privées, la baisse de productivité et de nombre d’heures et d’années à travailler. Comment allons-nous attirer des capitaux étrangers désireux d’investir chez nous ? Quel serait le pourcentage d’impôts que devront payer les Québécois pour assouvir les rêves de nos amis solidaires ? Avec un programme à en faire rougir la Chine et Cuba, c’est peut-être Jean-François Lisée qui avait raison lorsqu’il qualifiait l’état-major solidaire de Politburo


Suggérer cet article par courriel
Québec solidaire (sic)
Lorsque les masques tombent...

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités