«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Vigile existe pour vous !

Les coffres sont vides !

Le sort de Vigile se trouve une fois de plus entre vos mains

Secrétaires de juges, vous abstenir !

Editorial de Vigile
mardi 20 septembre 2016
4 117 visites 8 messages

L’été se prête mal aux campagnes de sollicitation de fonds. S’ils ne sont pas physiquement ailleurs, les gens le sont mentalement. Vigile le sait et s’abstient de vous solliciter pendant cette période. Cette année, nous avions une double raison de ne pas le faire vu l’effort particulier que vous avez consenti en nous appuyant généreusement tout le printemps dans la préparation du procès intenté à Vigile et à Richard Le Hir par le promoteur immobilier Vincent Chiara.

Dans l’attente du jugement qui, à en croire les indications du juge Marc Paradis à l’issue de l’audition, ne devrait pas tarder, il nous faut continuer à fonctionner et payer les honoraires de notre avocat. Un procès de sept jours, ça coûte cher, même lorsqu’on peut compter sur les services d’un avocat aussi coopératif et sympathique que le nôtre.

Fort heureusement, nous sommes parvenus à ralentir sinon à interrompre complètement la progression de notre autre dossier de litige dans l’affaire Dalila Awada. Le répit sur ce front est bienvenu, nos capacités financières demeurant limitées.

À ce sujet, et justement parce que nous sommes conscients des limites de votre capacité à nous soutenir, nous avons commencé à examiner la possibilité de recourir à des solutions alternatives de financement, et notamment à la publicité.

Le défi consiste à continuer d’offrir à nos lecteurs l’expérience de lecture la plus agréable possible, avec un minimum de distractions, tout en ouvrant à des annonceurs un espace pour établir un dialogue sur leurs produits et services avec des consommateurs potentiels. Il semble que ce soit possible, et vous serez tenu au courant des développements au fur et à mesure.

Nous vous avons également fait part à quelques reprises de notre désir d’améliorer le site. En fait, ce travail se fait sur une base continue. Au cours des derniers mois, nous avons apporté un grand nombre d’améliorations techniques qui, sans être pour autant visibles, n’en contribuent pas moins à améliorer le fonctionnement et votre expérience de lecture. De plus, nous travaillons présentement à la mise en oeuvre des fonctionnalités suivantes :

  • Nouvelle présentation optimisée
  • Fil d’articles personnalisé
  • Moteur de recherche interne
  • Différents outils pour faciliter la recherche d’articles en archive
  • Profil d’auteur détaillé et éditable
  • Outils de modération afin de réduire le temps de réponse
  • Gestion / suivi du financement à l’interne
  • Capacité de commerce en ligne
  • Amélioration de la vitesse, la stabilité et la sécurité du site

Nous travaillons également sur un projet de transfert à une autre plate-forme plus flexible que SPIP qui nous permettrait de nous donner une allure beaucoup plus contemporaine et qui vous permettrait d’accéder beaucoup plus facilement aux articles que nous mettons en ligne quotidiennement, selon vos préférences pour l’actualité nationale ou internationale.

Sur le plan du contenu, les habitués auront certainement remarqué la présence de nouveaux chroniqueurs ou le retour d’anciens. Nous ne ménageons pas nos efforts pour enrichir le contenu du site. Nous travaillons de plus sur l’articulation d’une doctrine québécoise du souverainisme dont vous devriez voir apparaître prochainement les contours.

Comme vous le voyez, ce ne sont ni les idées, ni les projets, ni la détermination qui nous manquent. Tout ce qui nous manque, c’est de quoi leur donner vie, et c’est là que vous êtes en mesure de faire une contribution tangible, en bonnes espèces sonnantes et trébuchantes. À voir évoluer nos chiffres de fréquentation, nous savons que vous êtes de plus nombreux à consulter le site. C’est déjà une bonne indication que vous aimez ce que vous y trouvez.

Nous comptons sur vous pour manifester rapidement votre intérêt et votre appui.

Vous aurez en plus l’occasion prochainement de venir nous dire de vive voix ce que vous pensez de Vigile et de ses orientations. La Société des Amis de Vigile compte en effet tenir un autre coquetel de financement dans le courant du mois d’octobre, à une date que nous vous indiquerons prochainement. Secrétaires de juges, vous abstenir !

Commentaires

  • Ouhgo St-Pierre, 6 novembre 2016 13h42

    Éric Trottier nous démontre que nous sommes un site "underground", confidentiel. Après plus d’une décennie d’existence, Vigile est inconnue de multiples indépendantistes ! INCROYABLE ! Nous serons connus lors de notre disparition ! Hon ! ... Un site indépendantiste !... Si j’avais su !
    Partis des amis de M. Frappier, nous sommes devenus Les Amis de Vigile... on en entend parler en cour, quand il faut se défendre des intégristes...
    RECRUTEMENT ? équivalent de la cause de l’indépendance du Québec... INDIFFÉRENCE...

  • Gaston Carmichael, 6 octobre 2016 08h12

    Merci pour votre réponse, M. Dion.

    Pour honorer mon engagement, je viens donc de faire ma troisième contribution de $100. pour 2016. Cela devrait apparaître sur la page de Vigile d’ici quelques jours.

    J’espérais pouvoir motiver certains vieux routiers sur Vigile. Malheureusement, cela n’a pas été suffisant.

    Heureusement que nous avons de jeunes recrues comme Éric Trottier pour compenser.

    Donc, merci à vous, M. Dion et M. Trottier, pour avoir répondu à l’appel.

  • Martin Dion, 5 octobre 2016 17h19

    Bonjour monsieur Carmichael,

    Merci pour ce message. J’ai écrit à Vigile lundi dernier pour leur signaler ma contribution, en date du 29 septembre (par l’entremise de PayPal avec confirmation de cette dernière - en anglais seulement d’ailleurs - qu’elle aurait été fait à « La Société des Amis de Vigile.net), et que cette contribution n’apparaissait pas sur la liste des donateurs (rien en date du 29 septembre notamment).

    J’attend donc une réponse à cette simple question : avez-vous reçu le montant de 100$ ? (en leur expliquant que s’il n’apparait pas sur la liste des donateurs, vous ne pouvez avoir confirmation de mon don et ainsi contribuer pour un montant équivalent).

    Enfin, je leur explique avoir pris l’engagement (point 2 de mon commentaire du 29 septembre dernier) de fournir un montant additionnel de 200$. Je ne peux procéder aussi longtemps que je n’aurai pas la confirmation que Vigile a bien reçu le premier montant de 100$. À noter que selon Desjardins, le montant a bel et bien été inscrit à titre de débit sur la carte de crédit. En attente donc des précisions de Vigile.
    Bien à vous et un merci encore pour votre initiative qui m’a inspiré.

  • Gaston Carmichael, 5 octobre 2016 13h27

    Bonjour M. Dion,

    J’attends toujours après confirmation de votre contribution sur la page de Vigile, avant de procéder à la mienne.

    Merci,

    Gaston.

  • Jacques Lamothe, 2 octobre 2016 15h42

    Supporter Vigile c’est supporter une presse indépendantiste totalement libre dans la promotion de l’indépendance du Québec. Aucune contrainte « fédéraste », ce qui rend le site d’autant plus attrayant pour tous ceux qui veulent faire du Québec leur pays, et ce qui le rend si effrayant pour ceux qui veulent le garder dans le carcan « canadian ». Vive un site où les indépendantistes peuvent s’exprimer librement : vive Vigile.

  • Martin Dion, 29 septembre 2016 11h59

    Le présent courriel est une réponse à l’éditorial du 20 septembre intitulé « Le sort de Vigile se trouve une fois de plus entre vos mains ». Il se divise en deux volets :

    1- LE DÉFI DE MONSIEUR GASTON CARMICHAEL. Comme je n’ai pas encore fait ma part en 2016, je réponds au défi lancé et je contribue pour la somme de 100$ (don en ligne dans les prochaines heures). Nul doute que si Vigile a publié le commentaire de monsieur Carmichael, c’est qu’il accepte exceptionnellement un commentaire à cet autre commentaire (la consigne étant normalement que « les commentaires s’appliquent au texte seulement ») et qu’il croit en l’engagement de ce dernier d’« égaler, jusqu’à concurrence de 100$, toutes contributions de vigiliens ». Un 100$ qui en vaut donc 200$ au bénéfice de Vigile et un merci à monsieur Carmichael pour ce geste !

    2- LES EFFORTS DE VIGILE POUR ENRICHIR LE CONTENU. Il est écrit dans l’éditorial que Vigile ne ménage pas les efforts « pour enrichir le contenu du site » et pour « l’articulation d’une doctrine québécoise du souverainisme ». Voilà des efforts à l’avantage de la liberté d’expression et de la nation québécoise. Cette approche nous permet aussi de comprendre pourquoi Vigile doit répondre à des poursuites qui visent à l’affaiblir et le réduire au silence. Ajoutons qu’il a prouvé qu’il était ouvert au partage des idées, qu’il ne s’enfermait pas dans la bien-pensance et le politiquement correct, et que l’avenir du Québec ne se réduisait pas à un combat artificiel entre gauche et droite. Notons ici qu’il faut notamment s’éloigner de la gauche morale – ce « camp du bien » coupé du réel, relativiste, hédoniste et moraliste – qui fait dans la bien-pensance et le politiquement correct et qui s’est empêtrée dans le piège de l’égalitarisme. Comme le dit si bien un homme de gauche, le directeur de Libération Laurent Joffrin, finalement ce qu’on appelle le politiquement correct c’est « tout bonnement les idées progressistes » (Revue des deux mondes, février-mars 2016). Il faut donc se garder de ce progressisme dévoyé qui veut déconstruire l’identité en renonçant aux parts que la nature, l’histoire et la culture notamment ont dans la construction de la nation et qui fait de l’égalitarisme et de l’idéologie des droit de l’homme le centre de toutes choses. Comme l’écrit Jean-Louis Harouel (Les droits de l’homme contre le peuple, Édition Desclés de Brouwer, 2016) « cette nouvelle religion séculière centrée sur l’obsession de la non-discrimination (…) paralyse la politique » et « lorsque les pays occidentaux font des droits de l’homme le centre de la politique, ils s’enferment dans une impuissance collective ». Évidemment, les nationalistes canadiens et leurs favoris – ces collaborateurs francophones qui bénéficient de leurs faveurs – sont bien heureux de voir des québécois (dont cette gauche morale et les suiveurs de droite qui ont une bien-pensance jumelle) ne jurer que par l’affaiblissement de l’identité québécoise par l’entremise des droits de l’homme. Les libéraux fédéraux l’ont bien compris : utilisons cette arme des droits de l’homme pour diviser (notamment le multiculturalisme qui y est associé et qui nourrit la division communautariste) et pour taper sur ceux qui défendent l’identité québécoise (accusations d’intolérance, de phobies multiples dont la dernière en date l’« islamophobie »).

    C’est l’identité nationale qui est au cœur du débat politique et le débat sur l’identité est essentiel et conditionne l’avenir et la pérennité de la nation. Et les éléments essentiels de l’identité sont notamment la langue nationale et la culture : ils sont la base même de notre construction et les créateurs de notre identité. La constitution progressive de notre identité, et sur plusieurs siècles en partant d’un noyau français, fait de nous un peuple aux racines profondes dont l’héritage, la langue et la culture lui ont forgés ses particularismes. Le Québec est une nation avec une histoire commune, un accent, un caractère et c’est ce qui donne le sentiment national et la conscience d’être avant tout québécois. Si Vigile veut « enrichir le contenu du site », qu’il ouvre ses pages à ceux qui ne sont pas au service du nationalisme canadien (car la presse à ses ordres leur ferme ses pages) et qui croient que c’est une identité nationale forte qui conditionne l’avenir et la pérennité de la nation et non un progressisme dévoyé qui veut la déconstruction et une idéologie des droits de l’homme qui l’enferme dans une impuissance collective. Ceci vaut bien un autre 200$ au bénéfice du développement du site (don en ligne la semaine prochaine) et pour votre défense dans les procès où on veut évidemment user des chartes des droits pour vous réduire au silence.

  • Eric Trottier, 24 septembre 2016 09h29

    Ce n’est que depuis hier que je viens de découvrir ce site, qui regorge d’ informations étonnante sur notre situation précaire, que ce soit politique, monétaire, social ect.

    Donc je viens de contribuer pour la somme de $40.00

  • Gaston Carmichael, 21 septembre 2016 20h14

    J’ai déjà fait ma part en 2016, et je pourrais être disposé à en faire plus.

    Afin de créer un peu d’émulation, on pourrait lancer des défis tête rasé ou des défis du seau d’eau glacé. Toutefois, dans un environnement virtuel tel que Vigile, cela ne serait pas très pratique. J’ai donc pensé à un autre genre de défi.

    Il y en a qui sont très présent sur Vigile, mais qui n’ont pas encore fait leur part en 2016.

    Le défi est donc le suivant : Je vais égaler, jusqu’à concurrence de $100, toutes contributions de vigiliens qui n’auraient pas encore fait leur part à la campagne de financement de 2016. L’offre est valide jusqu’au 30 Septembre 2016 à 23h59.

    Signalez-moi vos contributions ici, et le 1er Octobre je concrétiserai mon engagement.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Vigile
L’indépendance qui s’affiche

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
440$  1%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 12/01 Gilles Longtin: 50$
  • 11/01 Henri Marineau : 25$
  • 10/01 Majella D'Anjou: 100$
  • 9/01 Marc Huber: 40$
  • 9/01 Claude Viger: 40$
  • 9/01 Sylvain Bolduc: 10$
  • 9/01 Ludovic Marin: 10$
  • 9/01 Gilles Dionne: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités