«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le quadricéphale : un animal rare

Autour de : « Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre »

Tribune libre de Vigile
dimanche 14 avril 2013
809 visites 2 messages

.

Le Quadricéphale. Un animal rare

Courte réflexion à l’occasion de la parution toute récente de l’ouvrage de/sur Sylvain Lelièvre : Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre

.
.
.

Sylvain Lelièvre (1943-2002) : Auteur - compositeur - interprète - et instrumentiste.

Tout à la fois.

Ce qui est très rare au sein de la communauté concernée.

Les Brel, les Vigneault, les Ferré, les Ferland, les Françoise Hardy, les Ferrat, les Léveillée, les Bécaud, les Nougaro et les Aznavour ont largement travaillé en tandem, voire en triumvirat, avec des alliés et co-créateurs de leur Oeuvre.

Ils n’en sont pas moins immenses, assurément.

Reste que les Félix, les Brassens, les Barbara, les Adamo, les Anne Sylvestre aussi (quoique ces tout derniers aient tôt abandonné l’instrument), de même que les Sylvain Lelièvre, incarnent une infime minorité – les Quadricéphales – dans la confrérie, ou sororité, de ces fabuleux talents de l’univers de la Chanson.

De qualité.

Sylvain Lelièvre brille au panthéon des grands, des très grands, de la Chanson.

Or le phénomène est d’autant plus extraordinaire que l’homme de Limoilou aura vécu sa « carrière » de chansonnier un peu comme un... violon d’Ingres (un piano surtout, en l’occurrence).

Étonnant monsieur Syvlain !

Et dire que l’on n’entend partout, mais partout, que de la chanson anglo-américano-commerciale. Même au Québec on se croirait désormais en France…

À se taper la tête contre les murs.

Nous possédons – Nous, de culture d’expression française – des trésors extraordinaires.

Mais contre toute intelligence, tout sens esthétique, toute dignité aussi, nous préférons nous empiffrer de croustilles et de coca-cola à deux sous. Nothing but english.

D’aucuns nomment ce phénomène : Barbarisation de l’Humanité.

D’autres prétendent au contraire qu’il s’agit plutôt d’une « Ouverture » sur le monde.

Ouverture à la dictature mono-culturo-linguistique, oublie-t-on d’ajouter du même souffle. Ou dans la même tune.

Ouverture aussi nommée Asservissement volontaire.

Et communément appelée Liberté. Rien moins.

Puisque cette servitude, après tout, quand bien même elle nous réduirait au statut d’animal domestique, elle est bien volontaire, non...?

.
.

[
PS : Articulet accompagné de fortes pensées, en filigrane, pour de grands absents [interprètes compris(es)] de ces lignes par trop concises : Raymond Lévesque, Clémence Desrochers, Claude Gauthier, Georges Dor, Pauline Julien, Jacques Michel, Paul Piché, Monique Leyrac, Diane Dufresne, Claude Dubois, Harmonium, Beau Dommage... Et j’en oublie [mille pardons !] : Blanchet, Létourneau, Gagnon, Charlebois, Tell, Dumont, Calvé, Claude, Reno, Lemay… Et combien d’autres encore, qui auront enrichi au fil des décennies le coffre aux trésors de notre culture chansonnière.

Commentaires

  • JLG, 16 avril 2013 13h22

    À tout hasard, et pour qui l’Oeuvre de Sylvain Lelièvre reste, et avec raison je crois, de grand intérêt, on me permettra de renvoyer à cet Hommage rendu au lendemain de son décès, il y a maintenant onze ans, en avril 2002 :

    http://www.soreltracy.com/liter/opinion/Gouin/2002/mai/12mai.htm

    Un hommage dans les mots mêmes de Sylvain. Si je puis dire.

    Désolé, j’avais oublié d’insérer le hyperlien en question.

  • André Vincent, 16 avril 2013 06h33

    Oui oui oui, et quelle tristesse. Le pire, bien sûr, ce qui fend l’âme, est de voir nos enfants écrire et composer en bub bub bub ba baby !

    André Vincent

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités