«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le monopole de la gauche sur la Vérité de plus en plus contesté

Le mot qui mange tous les autres

Donc, récapitulons. Un gai comme Éric Duhaime qui n’est pas de gauche et qui ne se considère pas comme une pauvre victime du système hétérocentriste n’est pas un « vrai » gai.

Une féministe comme Lise Ravary, Denise Bombardier ou Sophie Durocher qui n’est pas de gauche et qui ne se considère pas comme une pauvre victime du système patriarcal n’est pas une « vraie » féministe.

Un souverainiste comme Mathieu Bock-Côté ou Joseph Facal qui n’est pas de gauche et qui ne rêve pas de construire un paradis communiste n’est pas un « vrai » souverainiste.

LE SEUL CHEMIN

Remarquez-vous quelque chose dans ces trois déclarations ?

Chaque fois, le mot « gauche » mange tous les autres.

Si tu n’es pas un végétarien de gauche, tu n’es pas un « vrai » végétarien. Si tu n’es pas un transgenre de gauche, tu n’es pas un « vrai » transgenre. Si tu n’es pas un artiste de gauche, tu n’es pas un « vrai » artiste. Si tu n’es pas un antiraciste de gauche, tu n’es pas un « vrai » antiraciste.

Il suffit d’accoler le mot « gauche » à une suite d’autres mots pour que tous ces mots deviennent caducs, obsolètes.

Comme si seuls les gens de gauche étaient progressistes, comme si eux seuls voulaient améliorer le sort de leurs concitoyens.

Il n’y a qu’un chemin qui mène aux verts pâturages : celui qui se situe à gauche.

L’autre mène tout droit en enfer.

Il y a un mot qui résume cette façon de voir les choses : religion.

La gauche est devenue notre nouvelle religion. Hors de cette idéologie, point de salut.

Comme disait Jésus : « Je suis le chemin, la vérité. Nul ne vient au Père que par moi. »

LES « VRAIS »

Il n’y a qu’un seul organisme qui peut parler au nom des noirs vivant au Québec : la Ligue des Noirs du Québec.

Si tu es noir et que tu ne penses pas comme le président de la Ligue des Noirs du Québec, tu es un méchant Noir.

Et que veut la Ligue des Noirs du Québec ? Plus d’argent. Plus d’effectifs. Plus de bureaux. Plus d’ordis. Plus de téléphones. Plus de secrétaires.

Remplacez « noir » par n’importe quel autre nom associé à une minorité religieuse, ethnique ou sexuelle, et vous avez le portrait.

Tu es un albinos transgenre juif ? Tu dois suivre la ligne tracée par le président de l’Association des albinos transgenres juifs.

Sinon, t’es un chien sale.

Mario Girard de La Presse l’a dit : Éric Duhaime n’est pas un vrai gai car il ne pense pas comme les porte-parole des associations gais.

Et lorsque ma femme est allée débattre de féminisme avec Geneviève « I’ll drink to that » St-Germain à Tout le monde en parle, elle s’est fait traiter d’antiféministe par des gardiennes autoproclamées de l’orthodoxie féministe parce qu’elle ne penchait pas suffisamment à gauche.

LA FIN DU MONOPOLE

J’ai des nouvelles pour ces nouveaux curés : vous n’avez plus le monopole de La Vérité.

Ce temps est révolu.

Vous avez peut-être raison. Mais ceux qui ne pensent pas comme vous n’ont pas nécessairement tort.

 

Suggérer cet article par courriel
Les dérives de notre temps

 

À l’heure des remises en question

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
8 740$  15%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 26/05 Jacques Bélanger : 50$
  • 24/05 Françoise Simard: 25$
  • 23/05 Jose Almeida: 40$
  • 22/05 Nicole Hamel : 50$
  • 22/05 Pierre Bourassa: 20$
  • 10/05 Pierre Vachon : 100$
  • 8/05 Normand McCluskey: 5$
  • 8/05 Pierre Renaud: 30$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités