«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le massacre de la Saint-Valentin, façon islamique

Autre temps, même moeurs

Tribune libre de Vigile
mardi 14 février
411 visites

À la Saint-Valentin, on ne célèbre pas le bonheur de l’amour sincère et passionné de la même façon partout dans le monde. Examinons avec ouverture sur l’autre comment certaines populations traitent leurs Roméo et Juliette.

Je retranscris intégralement l’article "Des Afghans attaquent un poste de police pour tuer des amoureux" :

KABOUL - Des villageois et la famille ont attaqué le poste de police d’un district reculé d’Afghanistan où était détenu un couple d’amoureux pour tuer les jeunes gens, coupables de s’être enfuis ensemble, ont rapporté dimanche des responsables locaux à l’AFP.

Selon le gouverneur du Nouristan (nord-est) Hafiz Abdul Qayyom, ce sont les parents de la jeune fille, âgée de 18 ans et récemment mariée de force, qui ont donné l’assaut et abattu le couple avec l’aide des gens du district.

« D’après les informations que nous avons reçues, Fateha était mariée depuis un mois quand elle s’est enfuie avec un garçon nommé Hedayatullah (19 ans) : ils ont été abattus samedi par balles par la famille et des habitants du district de Wama. »

Quand le couple a été arrêté par la police, « les proches de la fille ont d’abord demandé aux responsables du district de leur remettre les victimes mais ces derniers ont refusé » a rapporté le gouverneur.

« Quand les habitants ont appris qu’il s’agissait d’un couple illégitime, une foule en colère s’est jointe aux parents de la fille pour attaquer les lieux et les deux ont été tués ».

(fin de l’article)

Cette façon d’agir courante et acceptée dans ces pays et confessions, cette mentalité inculquée profondément enracinée, ne s’effacent pas comme par magie au contact de l’occident. Mais c’est ce que voudraient nous faire croire les inconscients qui refusent l’idée de fermer les frontières à certains pays dangereux. Menace terroriste certes, mais aussi menace de l’implantation d’une mentalité antagoniste à la mentalité occidentale, menace hégémonique visant la conquête et la domination.

Mais, d’un côté, comme il est de bon ton de pratiquer l’auto-flagellation et l’auto-culpabilisation de l’occidental, cause évidente de tous les maux, il devient nécessaire de revirer la situation contre nous et de se pointer du doigt en montrant que c’est encore nous qui sommes les véritables coupables, pour leur avoir donné l’exemple à suivre avec le tristement célèbre Massacre de la Saint-Valentin d’Al Capone en 1929...

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités